Les Brésiliens ne veulent pas de Lula et le montrent ! Méluche pleure…

Impressionnantes images que celles-ci. Des myriades de Brésiliens, oui, des Brésiliens, n’ayons pas peur des mots, envahissent tous les bâtiments du pouvoir au Brésil pour dire clairement leur refus de Lula, dont l’élection est remise en cause, avec des accusations de tricherie.

Evidemment, on ne peut pas ne pas penser à Trump, évincé par une fraude massive.  On avait suivi avec attention avant, pendant et après l’élection les documents montrant la dite fraude, instrumentalisée par le camp démocrate, Obama, Clinton, Biden, avec l’aide active de l’Etat profond.

Pour Bolsonaro j’avoue que je ne sais pas. J’avais lu que, au Brésil, le vote était plus sérieux qu’aux USA où un simple permis de conduire permet de voter, mais je ne me suis pas penchée sur le sujet. Mais j’ai lu aussi des choses sur les machines à voter qui mériteraient vérification :

 

Tout ce que je sais c’est qu’au Brésil on a le sang chaud et on n’a pas peur de la violence pour faire respecter ce que l’on appelle la justice.

Lula semble avoir envoyé ses tontons Macoute pour restaurer l’ordre… y parviendra-t-il ?

Evidemment encore, politiques comme medias mondialistes et gauchistes (mais c’est la même chose)  de pleurer, de fustiger les « putschistes » et d’accuser Bolsonaro au passage de « faire du Trump », bien qu’il soit aux Etats-Unis depuis la fin 2022. C’est naturellement le cas de notre inénarrable Méluche, atterré que le gouvernement de son grand ami le truand Lula soit remis en cause… Ils en sont encore au monde manichéen, les bons, eux, contre l’extrême-droite !

des opposants comptent toujours perturber son retour au pouvoir. Des centaines de partisans de l’ex-président brésilien d’extrême droite

Le Monde

Le Congrès, le Palais présidentiel et la Cour suprême ont été envahis par les militants malgré la présence des forces de l’ordre.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos relayés montrent des bureaux de parlementaires détériorés ou des manifestants debout sur les sièges de l’hémicycle de Sénat. Les dégâts semblent considérables, dans ces bâtiments qui sont des trésors de l’architecture moderne et regorgent d’oeuvres d’art.

La zone près de la Place des trois pouvoirs, où se côtoient le Palais présidentiel de Planalto, la Cour suprême et le Congrès, avait été pourtant bouclée par les autorités, mais les bolsonaristes sont parvenus à rompre les cordons de sécurité. Les policiers, qui semblaient complètement débordés, ont tenté, en vain, de les repousser avec du gaz lacrymogène.

Ces images rappellent l’assaut du Capitole aux Etats-Unis mené par les partisans de Donald Trump après la défaite face à Joe Biden.

Ces manifestants protestent contre le retour au pouvoir du président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, qui a battu Bolsonaro au second tour du scrutin présidentiel le 30 octobre dernier.

Jair Bolsonaro avait quitté le Brésil en fin d’année pour rejoindre les Etats-Unis.

Le président brésilien Luiz Inacio Lula Silva est actuellement en voyage officiel dans l’Etat de São Paulo.

En France, les réactions politiques se sont multipliées. Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a notamment évoqué la situation, parlant de tentative de « putch en mode Trump ».

https://atlantico.fr/article/pepite/bresil-des-partisans-de-jair-bolsonaro-ont-envahi-le-congres-et-le-palais-presidentiel-soutiens-militants-vie-politique-violence-colere-opposition

 939 total views,  2 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Est-il facile de croire qu’un type qui a volé son peuple et fait de la prison pour détournement d’argent public, puisse être élu par les spoliés ?
    Y aurait-il plus de 50% de cocus contents ?

  2. La colère des Brésiliens contre Lula est très clair, ils n’ont pas choisi ce Gauchiste dégénéré mondialiste, immigrationiste, progressiste Brésilien mais le patriote Jair Bolsonaro car Bolsonaro est le vrai choix du peuple Brésilien. Mélenchon l’enfariner fidèle soutien de cet espèce d’islamo Gauchiste Brésilien et tricheur de son état Lula qui a volé les élections présidentielles au Brésil.Lula est un voleur, Lula est illégitime pour les Brésiliens et Bolsonaro est le choix du peuple Brésilien !

  3. Comme aux États-Unis ou en France, la racaille brésilienne refuse le résultat des urnes et ses éléments les plus méprisables usent de la violence.
    Rien de nouveau.

    • Un pseudo qui fleure bon un « votant de père en fils » ( depuis l’arrière grand père) so-salaud, un supporter de Di Roupette, et de tous les autres fossoyeurs de la Wallonie, ce ne sont pas des casseroles qu’ils traînent, mais des batteries de cuisine….et Ça vient faire la morale!!!

      • On lui cause à Mémère ? Ah ! Elle s’est reconnue dans la « racaille » ?
        Eh bien tant mieux.

  4. Comment soutenir l’un ou l’autre ? Les excessifs ne m’ont jamais parus aptes à gouverner qui que ce soit. Est-on obligé de choisir toujours entre la peste et le choléra ? Appartement le Brésil n’est pas encore mûr pour une véritable démocratie. Remarquez nous n’avons plus de leçons à donner en France qui est devenue une technocratie élitiste et financière au profit d’une minorité. Bolsonaro et Lulla sont à 50/50 dans l’opinion publique, pas étonnant qu’il y ait des manifestations de cette envergure. L’armée n’a pas été appelée, seule la police a assuré le maintien de l’ordre, étonnant non? Ça préfigurerait un futur push militaire que je n’en serais pas surpris.

  5. Je me doute bien que ce qui est en train de se passer au Brésil déplait à une bonne partie de la classe politique française et aux médias de grand chemin soumis à l’AFP et l’Agence Reuters. J’ai lu quelques titres d’articles sur le fil « Actualités » de Yahoo et je n’ai pas été déçu par leurs « réactions ».
    Quand aux brésiliens qui se révoltent, il faut souhaiter qu’ils ne lâchent rien et parviennent à maintenir la pression le plus longtemps possible. Il sera intéressant de voir comment va réagir Lula (qui, normalement, n’aurait pas dû se présenter aux élections puisqu’il avait une peine de prison à purger).

  6. Le Brésil, un pays foutoir, de bric et de broc, l’exemple de ce qu’il faut éviter de construire ailleurs.
    Toutefois il existe heureusement des personnes qui se rebiffent contre cette présidence illégitime. Courage à eux. Surtout d’être obligés de se démener dans cette horrible capitale complètement surréaliste.

    J’ai lu sur Wikipédia que Lula avait un avis tranché sur Zelensky digne de ce que nous écrivons ici sur RR et RL. Surprenant…
    Mais rassurez-vous c’est bien le seul point commun.

  7. La démocratie est en danger. Plus exactement Il est urgent de la rétablir ..

  8. Je penserai qu’il y aurait un lien entre le clan démocrate US et sa remise au pouvoir, je rejoins les commentaires très pertinents sur cette conclusion, quant à l’ancien Président du Brésil ,il n’est pas en fuite ,serait plutôt exilé et pouvoir peut être organiser la résistance et l’opposition politique ? il est aux USA ,je ne sais pas si se serait une bonne idée

  9. Ne vous enflammez pas, la CIA est derrière comme d’habitude.

    Au travers du Brésil, c’est la Russie qui est visée au sein des BRICS.

    D’ici peu, comme pour l’OPEP+, il faudra au cours de l’année ajouter le signe +, car il y a de la demande pour les rejoindre.

    Le « nouvel ordre mondial basé sur des règles (lesquelles ?), l’hégémonie US, le $ et la £ vont mal.

  10. En politique, tout est possible! Un ex-taulard corrompu est élu au Brésil, au USA, un candidat sénile, en France 72% juge Macron mauvais président et il est réélu. Ou les électeurs sont cons où il y a magouilles ! Peut-être un peu beaucoup des deux!

    • Beaucoup d’électeurs n’ont pas la capacité de discernement pour voter. Trop de crétins votent pour des idiots et ainsi, ils se retrouvent. Il n’y a pas d’injure dans mes mots, réellement, des gens sont capables de voter contre leurs intérêts ( à commencer par ma belle-soeur). Crétins, ils sont manipulés par les sondages, on l’a vu avec Macron, aucun scandale, aucune magouille, aucun dérapage, aucune bévue, aucun affront étranger ne fait bouger son 25% d’intentions de vote dernièrement. Par contre Chaque fois que la gauche dit que Zemmour est dangereux, nerveux, injurieux, mysogine etc alors hop des points en moins. Il avait démarré à 17%, le vrai taux avant manipulations pour orienter le vote « utile ». Tout est là, même pas besoin de trafiquer des machines ou cacher des bulletins…les sondeurs font le travail du moins en France.

    • Non! uniquement magouille U.E. CIA/ mackinsay/ corruption étatique généralisée!
      comme en 2017! plus a présent Guerre otanienne pour le spectacle démobilisateur!
      Les Français incités à ne pas voter!!!! par dégoût du systeme!
      la makronie est une guerre contre le peuple de France pour l’avènement du grand reset avec reduction drastique de la population!

  11. Bonjour,

    Ce matin sur France-Info avec délectation : « déchainement de fascistes », « hordes nazies » …

    On se demande quelle conception ces abrutis ont des Nazis …

    • Tout ce qui est contraire aux systèmes en place est traité de fascisme…

      A la TV sur TMC (je passais) j’ai entendu vite fait une présentation d’émission pour demain soir concernant les « identitaires » identifiés dans la présentation comme ceux qui s’obstinent à vouloir garder leur identité et leurs racines chrétiennes… (ils parlaient de Zemmour aussi donc et des autres qui se battent pour défendre la France et ses racines).

      Un jeune présentateur qui évidemment ne connait rien à la notion d' »identité » qui est une construction évidente et repère indispensable de l’humain pour évoluer en relation avec le monde et les autres (les psychotiques vraiment malades bien sûr, ont un problème avec ce repère instable pour eux d’où leurs délires qui sont une tentative de reprendre pied dans la réalité).

      Je n’en croyais pas mes oreilles…

      • @Amélie Poulain

        «  » Les forces politiques fascistes sont de retour sur le devant de la scène en Europe. En Suède, en Italie, en Pologne, en France, la montée des partis portés par des idéologies d’extrême-droite inquiète. Martin Weill et son équipe tentent de décrypter les causes du succès actuel de ces mouvements identitaires sur le Vieux Continent «  »

        Voilà la présentation de l’émission de mardi soir faite par le programme TÉLÉ Z page 54.
        1 heure 40 d’émission sur TMC.

        Je ne sais pas qui est ce Martin Weill. Je vais chercher.

        👎 😈

      • Je viens de regarder pour Martin Weill. C’est un gamin de 35 ans super pote de Yann Barthès, tout s’explique.
        D’après son arrogance et sa prétention il semble qu’il soit né avant sa mère et son père…

        • Ah d’accord… Pas si gamin que ça, il devrait à cet âge être plus mature. Ce n’est pas possible d’être aussi déconnecté de la réalité humaine et de se croire « humaniste ».

          Alors l’autre jour, je passais aussi en zappant sur cette chaine, je me suis arrêtée un instant sur une émission « Quotidien » je crois car on parlait des femmes qui se battent douloureusement en Iran.

          Il y avait une femme spécialiste de l’Iran intéressante dans ce qu’elle disait de l’actualité, et un homme, je ne sais pas ce qu’il était mais il avait un physique européen, qui a donné l’image d’une position « libérale » au VIIIe siècle après J.C. « envers la femme » dans les prémices de la religion musulmane (la première femme de Mahomet aurait même été autorisée par son époux à prêcher).

          L’islam aurait été, selon lui, un « précurseur » de la laïcité ce qui le faisait (avec la femme) présenter les actuels purs et durs comme de mauvais croyants qui ne suivaient pas les véritables prescriptions premières….

          Je laisse à l’appréciation des plus cultivés que moi en Histoire….

    • Une question que je poserais bien à ces gens de TMC qui croient dangereusement tout savoir : si la notion « identitaire » était une notion anormale, pourquoi certaines population ne voudraient pas ou auraient de grosses difficultés à laisser leurs origines à bas bruit pour s’intégrer ?….. Réponse, bien sûr, parce que c’est tout simplement l’identité forte sur laquelle ils se sont construits, CQFD.

      Et pourquoi quand des gens s’expxatrient ont-ils tendance à se grouper en nationalité….

      Tout cela est évident, c’est grave de penser le contraire et dangereux et violent de le combattre. Des malades prisonnier de leur idéologie figée et rejetante (contrairement justement à ce qu’ils pensent) ou des gens sans culture de l’humain ce qui est tout aussi inquétant.

    • Vouloir garder traditions, identité et culture principalement quand on est chez soi et plutôt un comportement sain et n’a rien à voir avec la politique, ils ne faut pas tout mélanger.

      Ont-ils conscience même qu’ils créent le racisme voire pire ? Quand le sentiment d’identité est menacé il y a danger d’effondrement pour des personnes fragiles et sentiment d’insécurité pour les autres, c’est là que les comportements dérapent, question de survie.

  12. L’élection d’un repris de justice, ex taulard passe mal au Brésil ! Aujourd’hui je me sens brésilien.

1 Rétrolien / Ping

  1. Les Brésiliens ne veulent pas de Lula et le montrent ! Méluche pleure… – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.