La Présidente de l’AfD dénonce « un Nouvel an désastreux de plus à Berlin »

La nuit d’émeutes de la Saint-Sylvestre dans les quartiers de Berlin l’a clairement montré : l’expérience déconnectée de la réalité d’un multiculturalisme guidé par l’idéologie a échoué. Il faut désormais changer rapidement de cap dans la politique migratoire, sinon Berlin-Neukölln deviendra un modèle pour toute la République fédérale.


Un commentaire d’Alice Weidel, présidente de l’AfD.


« Les émeutes du Nouvel An, avec ses allures de guerre civile et la perte de contrôle de l’État, notamment à Berlin, ont en effet révélé de manière implacable le profond mépris de certains milieux d’immigrés pour notre État. Immigrés violents et gouvernement l’ont bien mis en évidence : la politique d’immigration et d’intégration menée jusqu’à présent en Allemagne a échoué.

La propension à la brutalité envers les policiers, les secouristes et les passants qui s’est manifestée cette nuit est choquante. Selon la police, sur les 145 auteurs de violences arrêtés rien qu’à Berlin, 100 étaient des étrangers, dont près de la moitié étaient des Afghans et des Syriens. Beaucoup des 45 citoyens allemands devraient en outre être issus de l’immigration. Ces chiffres mettent en évidence non seulement les conséquences d’une politique irresponsable d’ouverture des frontières, mais aussi l’échec de la politique d’intégration.


Notre mode de vie est en danger


L’immigration de masse incontrôlée importe la violence, la criminalité et déstabilise notre société dans son ensemble. Notre État de droit, notre mode de vie et nos valeurs sont sérieusement menacés et il est grand temps d’appeler les choses par leur nom, au-delà des interdits de langage et de pensée politiquement corrects.

La perte perpétuelle de contrôle de la politique migratoire et l’insécurité croissante dans les rues, et pas seulement à la Saint-Sylvestre, sont directement liées. Nier cela plus longtemps après les récents événements, c’est jouer avec la confiance déjà ébranlée des citoyens dans le fonctionnement des structures étatiques.



Les immigrés ont un devoir d’intégration



En matière d’intégration, nous considérons que les immigrés et les personnes auxquelles nous accordons une protection temporaire contre la guerre et la persécution ont un devoir à accomplir. L’intégration ne peut réussir que si les règles et les valeurs de notre société sont acceptées. Les frontières allemandes doivent enfin être à nouveau protégées et l’immigration illégale doit être efficacement réprimée, au lieu d’envoyer des signaux d’invitation supplémentaires avec des prestations sociales de plus en plus élevées, des promesses de séjour excessives et des naturalisations rendues plus faciles.
Les conséquences désastreuses de l’immigration de masse non régulée depuis 2015 sont pourtant évidentes et ne cessent de s’aggraver : la criminalité immigrée disproportionnée, les attentats terroristes et le séparatisme islamique le démontrent, tout comme les centaines de milliards de dépenses, la pénurie de logements et le chômage élevé parmi les immigrés. Une intégration réussie ne peut pas et ne réussira pas de cette manière. Nous considérons que les immigrés et les personnes auxquelles nous accordons une protection temporaire ont une responsabilité dans l’intégration. L’intégration ne peut réussir que si les règles, les traditions et les valeurs de notre société sont acceptées. L’apprentissage de la langue allemande est indispensable. Si l’AfD accède aux responsabilités gouvernementales, ce que je considère comme absolument réalisable en 2024, nous ne détournerons pas le regard comme le font les médias publics et les politiques, mais nous identifierons clairement les problèmes à ce sujet ».



 2,370 total views,  2 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Ne parlons plus d’intégration.
    Arrivés à ce stade de violence, on doit songer à la remigration, et l’arrêt net de toute nouvelle immigration.
    Espérons que l’Afd prendra le pouvoir.
    Aux chiottes la Merkel et tous ses acolytes.

  2. Par contre si on en croit nos journalopes aux ordres en France il ne s’est rien passé tout va bien, quasiment rien sur les « amusements » de nos CPF, en France pas une voiture cramée pas une poubelle grillés tout est passé sous sience

  3. Cet article esttout aussi transposable à Paris en particulier et à l’Afrance en général !

Les commentaires sont fermés.