Gérald Darmanin offre des brouettes à ses collègues les ministres de Macron – un signe des temps

Brouette avec cadeaux

Il semble que ce soit une tradition républicaine : c’est le ministre de l’Intérieur qui reçoit les membres du gouvernement pour la première réunion de l’année.

Un petit-déjeuner a donc eu lieu mercredi matin, 4 janvier, place Beauvau, avant le premier conseil des ministres de 2023.

Et, en bon hôte, le généreux Gérald Darmanin a accueilli les ministres avec des cadeaux. Chaque ministre a reçu une brouette miniature avec du chocolat.

Oui, une brouette.

Les ministres hôtes de l’auguste Darmanin méritaient-ils plus qu’une brouette ?

La brouette est un outil du paysan. Elle a toujours servi à transporter toutes sortes de choses, mais pas de chocolat. Des déchets plutôt.

Un clin d’œil du cynique Darmanin, dont la bouche ressemble à une rustine sur un fond de pantalon ?

Les ministres de Macron seraient-ils devenus des déchets dont il faut se débarrasser ?

Tous les ministres à la poubelle ?

Une idée de son maître, le sordide Manu ?

Dans mon petit village du bled, on se servait de la brouette comme d’une ambulance.

On y transportait les malades au petit dispensaire hérité de la présence française.

Le dispensaire fonctionnait avec un seul infirmier. Un médecin y venait une fois par semaine.

Darmanin y aurait fait fortune avec ses brouettes et aurait permis de sauver des vies, mais sauver des vies ne semble pas être son principal souci.

Il y a bien des ministres qui devraient être transportés dans des brouettes et jetés dans les poubelles de l’Histoire.

Darmanin, lui-même, en fait partie.

Brouettes-cadeaux de Darmanin

L’idée d’offrir des brouettes aux ministres est quand même géniale. Il faudrait aussi en offrir aux parlementaires et aux élus.

Mais il faut que ce soit de vraies brouettes.

Nos ministres et nos élus se convertiront en ambulanciers en cas de nécessité et si jamais les ambulanciers décidaient de faire grève.

D’autant que le système sanitaire est complètement désorganisé actuellement.

Pour une fois, les ministres et les élus serviront à quelque chose.

Merci Darmanin.

Messin’Issa

 828 total views,  3 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Quand ça licencie dans une entreprise on parle de charrette, y’aurait-il un message subliminal.

  2. Je suis heureux de constater que nos impôts puissent servir à offrir des chocolats à nos si méritants élus dont les modestes défraiements ne permettent pas de s’offrir ces produits de luxe. Ce type de brouette était utilisé dans les fermes pour transporter le fumier. N’y voyez aucune mauvaise interprétation de notre ministre bien aimé. De là à imaginer que les chocolats sont fourrés au fumier…

  3. J’ai entendu ce matin chez Guillaume Bigot (E1 et Cnews) que 80 (!!!!) conseillers avaient été réunis pour aider macron à préparer son sketch pour les soignants.
    80 !!!

  4. Autrefois quand j’étais mino, je voyais mes grands mères partir à la rivière avec ce genre de brouette avec une grande bassine rempli de linge et avec dessus un banc à laver. Elles en revenaient le soir en poussant cette brouette et allaient étendre les draps propres sur des fils de fer, et ça, été comme hiver.

  5. J’aurais plutôt vu un cercueil, ou une corde… Ou une guillotine miniature…

    • Bonjour Argo, ou bien des….. armures pour se protéger en passant sous les fourches caudines du Peuple une fois enfin fâché pour de bon. Bon dimanche á vous.

1 Rétrolien / Ping

  1. Gérald Darmanin offre des brouettes à ses collègues les ministres de Macron – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.