Les soldats allemands refusent de faire la guerre…

Tout cela est fort intéressant. Passés du service militaire obligatoire à une armée de métier constituée de volontaires, on croyait naïvement que les soldats, en Europe, que ce soit en France ou en Allemagne n’étaient que des volontaires aimant leur pays et décidés à le défendre, quel que soit le prix à payer….

Et voilà qu’on découvre que, même dans une armée de métier, il y  a des « soldats » qui ne veulent pas faire la guerre. Les bras m’en tombent…

J’ai beau savoir que le pacifisme, comme le wokisme, augmente et se développe, comment imaginer qu’il puisse se développer là où il n’a pas sa place ?

Vous avez donc de jeunes Allemands (des français aussi, sans doute…) qui s’engagent dans l’armée mais ne veulent pas faire la guerre. Pourquoi se sont-ils engagés ?

Parce que la paye est bonne

Parce que les primes quand on est envoyé à l’étranger ça permet de se faire un petit oreiller en or, à condition de rester soigneusement à l’abri, à régler les moteurs des voitures, des avions, à faire à manger aux autres, ceux qui se battent, à raccommoder leurs uniformes ?

Pour avoir le prestige de l’uniforme auprès des donzelles

Pour voyager gratuitement  etc. Et toutes les bonnes raisons pour bénéficier d’un bon niveau de vie sans courir le moindre risque, risque qui justifiait les avantages sonnants et trébuchants jusqu’alors.

Et ils sont sans vergogne. Et les gauchos anti-militaristes d’avoir le droit d’aller faire de l’intoxe et d’apprendre à nos jeunes à « profiter », en laissant aller au charbon et parfois à la mort leurs compagnons… mais en tirant les marrons du feu.

Un certain La Fontaine, il y a 352 ans, avait traduit cela fort joliment, quel visionnaire !

Le singe et le chat

Bertrand avec Raton, l’un singe et l’autre chat,
Commensaux d’un logis, avaient un commun maître.
D’animaux malfaisants c’était un très bon plat :
Ils n’y craignaient tous deux aucun, quel qu’il pût être.
Trouvait-on quelque chose au logis de gâté,
L’on ne s’en prenait point aux gens du voisinage :
Bertrand dérobait tout ; Raton, de son côté,
Était moins attentif aux souris qu’au fromage.
Un jour, au coin du feu, nos deux maîtres fripons
Regardaient rôtir des marrons.
Les escroquer était une très bonne affaire ;
Nos galands y voyaient double profit à faire :
Leur bien premièrement, et puis le mal d’autrui.
Bertrand dit à Raton : « Frère, il faut aujourd’hui
Que tu fasses un coup de maître,
Tire-moi ces marrons. Si Dieu m’avait fait naître
Propre à tirer marrons du feu,
Certes, marrons verraient beau jeu. »
Aussitôt fait que dit : Raton, avec sa patte,
D’une manière délicate,
Écarte un peu la cendre, et retire les doigts ;
Puis les reporte à plusieurs fois ;
Tire un marron, puis deux, et puis trois en escroque :
Et cependant Bertrand les croque.
Une servante vient : adieu mes gens. Raton
N’était pas content, ce dit-on.
Aussi ne le sont pas la plupart de ces princes
Qui, flattés d’un pareil emploi,
Vont s’échauder en des provinces
Pour le profit de quelque roi.

Bon, ils peuvent rigoler, Chinois et Américains, sans parler des Ukrainiens, mais surtout sans parler des islamos qui guettent nos pays, on est bons pour tomber dans leur escarcelle, sans même mener de combat.

Question annexe : combien gagnent les pacifistes et autres prétendus objecteurs de conscience pour faire de nos pays des proies faciles ? Soros doit pouvoir répondre.

Allemagne : près d’un millier de soldats demandent à ne pas être envoyés à la guerre

L’an passé, 951 militaires allemands ont fait la demande de ne pas être déployés en zone de conflit. C’est près de cinq fois plus qu’en 2021. Les pacifistes allemands appellent l’armée à offrir une porte de sortie à tous les objecteurs de conscience.

«Moins de 1 000 militaires de la Bundeswehr ont demandé à être exemptés de servir en zones de guerre», relate la chaîne de telévision Deutsche Welle. Plus précisément, 951 demandes ont été formulées en ce sens en 2022, d’après les déclarations au réseau éditorial RND (Redaktionsnetzwerk Deutschland) d’un porte-parole du ministère de la Famille et des Affaires civiles, publiées le 6 janvier.

La possibilité pour les soldats allemands d’être relevés des missions de combat remonte à l’époque du service militaire obligatoire. Celui-ci étant devenu volontaire en juillet 2011, les personnes s’étant enrôlées avant cette date conservent la possibilité d’émettre de telles demandes.

Une liberté largement insuffisante, juge la Société allemande de la paix (DFG-VK) auprès de la RND. Aux yeux de Michael Schulze von Glasser, à la tête de cette organisation pacifiste, nombre de militaires auraient été attirés dans les rangs par des promesses qui «n’ont rien à voir avec la réalité».

Ces objecteurs de conscience représentent «bien moins de 1% des troupes», relativise la radio allemande. Néanmoins, ces demandes sont près de cinq fois plus nombreuses qu’en 2021, où 201 soldats avaient réclamé de ne pas être envoyés sur un théâtre extérieur.

Le ministère fédéral de la Défense (BMVg) dément lui aussi l’interprétation selon laquelle les soldats allemands ne seraient plus disposés à faire la guerre. Il faut dire que le chiffre peut interpeller à l’heure où Berlin ambitionne de faire de son armée le «pilier» de la défense conventionnelle en Europe.

Offrir une «sortie facile de l’armée» aux soldats ne voulant pas se battre

Par ailleurs, l’engouement des jeunes Allemands pour le service militaire serait en recul depuis le début de l’année, à en croire un porte-parole de l’Office fédéral de la gestion du personnel de la Bundeswehr, cité par la RND.

Là encore, une telle tendance pourrait à terme s’avérer dangereuse pour l’armée allemande, qui entend augmenter ses effectifs – de 183 000 actuellement à 203 000 – d’ici 2027. Le conflit en Ukraine et les «tensions accrues, en particulier avec la Russie», semblent justifier de telles tendances.

En cette période «explosive», Michael Schulze von Glasser appelle donc la Bundeswehr à offrir «une sortie facile de l’armée» à tous ceux qui «ne veulent pas tirer sur d’autres personnes, les tuer ou les blesser».

 1,376 total views,  4 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. En terre d’Amérique, tout le monde sait quand on entre dans l’armée, c pour étudier, surtout aux Etats-Unis.

  2. Comme disait Coluche :  » Même les jeunes Allemands, ils veulent pas la faire, la guerre ! T’as qu’à voir dans quelle merde on est ! « 

  3. Les militaires sont moins bien payés que les policiers, gendarmes, matons, profs et autres. Les flics ne combattent pas les criminels mais écrasent les contribuables, les profs nenseignent rien. Faudrai dégraisser ces mammouths. Pour connaître d’anciens flics, profs et bidasses, je peux constater que ces derniers n’ont pas la vie la plus facile. Ceux qui ne font pas carrière l’institution les lâche une fois leur contrat fini. Pas de recyclage, alors que flics et profs font leur 30 ans dans l’administration deviennent syndicalistes et s’ils commettent des indiscrétions comme des violences, viols etc, au pire ils sont mutés. Ils ressortent avec une retraite dorée. Et sauf cas exceptionnel pas de risque de mourrir. Alors qu’un bidasse français risque sa vie rien qu’à bricoler du matos vieux de 40-50 ans. En l’espèce tout les fonctionnaires sont des profiteurs payés par les serfs du privé, une noblesse comme dans l’ancien régime, les militaires sont juste les moins nuisibles. Alors si les allemands refusent de mourir pour Zelensky c’est leur droit.

  4. Moi je dis aujourd hui les hommes n ont plus de couilles … obligé depuis plus de 20ans ont leur bourre le cerveau avec : le plus jamais ça,le pacifisme quoi qu il en coute, le trans. Le féminisme, le wokisme …

  5. (Petite parenthèse : la Chine n’est PAS notre ennemie (au Peuple, j’entends). Ou plutôt, pour être spécifique : la RPC – soit Xi Jinping – ne l’est pas!
    Notre ennemi, c’est l’Etat Profond – le PCC – qui est en train de se faire nettoyer et balayer!
    Alors la Chine… NOUS, on n’a pas à s’en inquiéter. Xi Jinping et les PEUPLES… nous avons les mêmes ennemis.)

  6. Au moment où on s’engage dans l’Armée, on doit bien avoir pour but de servir son pays, mais… on est généralement JEUNE…!
    …Qu’est-ce qu’un jeune connait de la politique? Il a ses idées, et il sait ce qu’il sait… mais il ne sait pas TOUT, et il a beaucoup à apprendre, à comprendre, et surtout à accepter.

    S’engager dans l’Armée pour défendre son pays et ses compatriotes, et pour ensuite BIEN comprendre qu’on s’est mis au service de psychopathes qui sont – en réalité – les ennemis du Peuple qu’on a juré de protéger…
    …qui voudrait se battre pour « ça »… pour ceux qui représentent le plus grand danger pour l’Humanité?

    …Peut-être que c’est l’état d’esprit de CES soldats? Peut-être… qu’ils pensent à leurs valeurs?
    Peut-être qu’ils sont persuadés que la moindre guerre qu’on les enverra faire sera forcément préjudiciable (pour des innocents), et ne servira qu’à foutre encore plus le bordel dans le monde et à enrichir des élites corrompues…?

    (Je n’en sais rien, mais avec tout ce qu’il se passe actuellement, mettons-nous donc à la place des militaires…)

  7. « Vous avez donc de jeunes Allemands (des français aussi, sans doute…) qui s’engagent dans l’armée mais ne veulent pas faire la guerre. Pourquoi se sont-ils engagés ? »

    Dans la Marine en France, il y a des marins qui ne veulent pas partir en mer et ce n’est pas d’aujourd’hui… Véridique !

    C’est un casse-tête pour les militaires dont les psychologues de leur trouver un reclassement…

    • Bonjour Amélie Poulain, vous balancez de graves bruits de coursives sans en fournir une quelconque référence. Dans quel but ?  »…et ce n’est pas d’aujourd’hui… » De deux choses l’une, ou vous êtes une  »experte » des affaires maritimes de notre pays et développez alors preuves á l’appui vos arguments car cela est effectivement grave, ou vous êtes vous-même une  »marinette » toujours en service et alors votre contribution est contre-productive et porte atteinte au renom de votre armée. Oui il y a des évolutions regrettables au sein des forces armées qui reflètent la société au grand regret de tous . Belle soirée á vous.

      • Ce n’est pas un bruit de coursive loin de là (ce n’est pas mon genre), c’est un fait.

        Eh non, je ne suis pas une « marinette »….

        Merci pour votre ton méprisant injustifié, mais vous vous trompez complètement (tout le monde ne fait pas partie du sérail, vous êtes excusé), renseignez-vous.

  8. Si dans l’armée il y a des planqués qui ne veulent pas se battre d’autres s’engagent pour apprendre un métier , défendre son pays est un devoir pour tout citoyens français ,Allemands quand le pays est attaqué en intervenant à l’étranger comme lors des opérations Barkhane et Serval au Mali dans le cadre de la lutte Anti Djihadiste mais aussi en Afghanistan et est-ce que ça vaut la peine de se battre pour l’Ukraine pays corrompu par excellence ? Les Prussiens se posent la question car ils avaient connu de sacrés massacre avec le carnage de 14 18 et celui de 39 45 et plus précisément lors de la Grande Guerre Patriotique de 1941 à 1945 où les Prussiens se faisait massacrer par régiment entier par les Russes à l’époque ! A moins que le Gauchisme Anti Militariste et Islamo Gauchistes se répandent au sein de l’armée Allemande ?

  9. Tout est question de profit,en fait, et ici, oui l’idée est d’aller voir du pays, apprendre donc un métier, voir des filles, etc mais pas d’aller au combat bien entendu…
    Pour le commerce des armes, c’est d’ailleurs la même chose, remarquez quand on vous vend un missile, un avion de combat, une grenade etc…on ne dit pas qu’on va tuer en 15 secondes au lieu de 40, non, du tout, l’important à dire est que ça va amener du travail dans une région qui en a bien besoin etc…toujours le commerce, on est à peine sortis des « fêtes » qu’il faut commander les vacances d’été !!!

  10. Bonjour Christine, laissons de côté quelques  »légendes de la ligne bleue des Vosges  » de votre article au sujet des militaires, propos trop longtemps propagés dans les esprits sans que la  »grande muette  » ne leur torde le coup. Bon passons … En revanche, vous êtes dans le vrai malheureusement en ce qui concerne la motivation de bon nombre des militaires d’aujourd’hui, á notre grand regret!! Mais les Armées ne sont-elles pas après tout qu’un reflet de la société ? Bien-sûr que si ! Alors ne nous étonnons de rien et continuons de veiller et défendre notre belle Marianne. Allez, braves gens,  » continuez a dormir en paix l’Aéronavale veille  ». Belle journée á vous.

  11. L’Allemagne a une longue tradition pacifiste et d’une certaine façon tant mieux tant le conflit russo-ukrainien qui s’éternise pourrait mener à une guerre généralisé en Europe. Logiquement oui un soldat devrait accepter l’idée d’être éventuellement amenée se battre. Effectivement l’idée de « voir du pays  » pour les militaires stationnés à l’étranger , là où la France entretient des bases militaires (Dubaï, Djibouti, Afrique de l’Ouest) ou dans les DOM TOM avec des primes conséquentes à l’appui est une des motivations. Mais la communication des armées elle-même met l’accent sur l’apprentissage d’un métier et non sur le fait que s’engager militairement c’est risqué sa vie. Le ministère de la défense joue aussi sur l’idée qu’en s’engageant dans l’armée un jeune qui a raté sa scolarité se donne en quelque sorte une seconde chance. Dans cette communication la possibilité pour un engagé d’être confronté à la guerre n’est pas mis en avant et si malgré tout si cette possibilit est évoquée, l’accent est mis sur la technologie qui éloigne l’idée d’un possible combat rapproché.

    •  » Le ministère de la défense joue aussi sur l’idée qu’en s’engageant dans l’armée un jeune qui a raté sa scolarité se donne en quelque sorte une seconde chance. »
      La guerre est technologique et il est question à part égale de cerveau et de biscottos. Certaines unités françaises ne recrutent que des bac+n tout en sachant que la recrue devra avoir des qualités athlétiques qui seront vérifiées avant signature du contrat.

    • Oui rinocero, nous avions remarqué aussi que les soldats allemands sont très pacifistes. C’est aussi ce que me disait un ancien survivant d’Oradour sur Glane. En tous cas ce sont de très bonnes ménagères, ils savent nettoyer les églises. L’armée ne va pas dire à un jeune de s’engager pour se faire tuer. Ce qui cloche ce sont les musulmans engagés qui ne veulent pas se battre contre d’autres muzzs. La vérité est là, aucun pacifisme là-dedans, en France comme en Allemagne. D’ailleurs les engagés sont souvent issus d’un milieu très populaire. La promesse d’un bon salaire suffit à leur engagement, le patriotisme vient après…ou pas.

  12. Défendre son pays, ses concitoyens pour un soldat quoi de plus normal. S’y opposer est passible de la peine de mort et c’est normal. Mais quand nos politiques corrompus, ayant fait allégeance aux USA, demandent à ses soldats de mourir pour des intérêts étrangers, n’est il pas normal de refuser pour censurer le pouvoir en place. L’Ukraine n’est pas le combat des européens. Car à part l’Ukraine, quoi d’autre. Sans soldats, le conflit ne s’étendra pas à l’Europe. Il leur faut du courage pour refuser.

    • Défendre son pays les militaires sont d’accord pour ça, mais mourir pour les intérêts privés dans un pays de nazis n’a rien de noble. Ils ont raison de ne pas mettre leurs vies en danger pour engraisser des politiques mafieuses.

  13. ça ,c’est l’Allemagne…….mais combien de musulmans dans les rangs de l’armée française ??????? le risque de retournement existe….. et on continue à les recruter…..c’est quand même plus dangereux que pour les boches….

    • A mon humble avis, ils se préparent à retourner leurs armes contre nous en cas de conflit.

      • La solution à une armée composée à 40% d’étrangers, on la trouve dans les célèbres « Turner diaries » (pas ceux du peintre), dans cette dystopie où la Grande Révolution vient de commencer contre un gouvernement américain qui persécute les Blancs.

  14. Ah! Si on avait eu les mêmes en face de nous en 40 et en 14-18! Hitler doit s’en épiler les moustaches!

  15. 2/2 Et la guerre en Ukraine est très menaçante et les pauvres Ukrainiens souffrent tellement à cause du méchant Poutine qui détruit leurs infrastructures.
    Si je lui disais que nous, nous espérons que Poutine envoie un missile à l’Elysée…

    • Oui Julie il faut le lui dire, il faut ouvrir les yeux des naïfs !

    • Que l’Elysée Julie ???
      Ne pas oublier Davos, le carnage serait plus productif. On se debarrasserait de nos dirigeants et des Marionnettistes multimilliardaires qui en tirent les ficelles. Tout ce « beau monde » satellisé en même temps, quel pied !!!

  16. 1/2 J’ai reçu les vœux de mon ami allemand, un homme gentil mais d’une naïveté incroyable, étrange pour un Allemand. Il travaille dans les panneaux solaires et a récemment équipé sa maison de façon à avoir de l’énergie pendant 8 mois mais pour l’hiver, il doit encore acheter « le gaz de Poutine »!

    • Oui j’ai aussi un ami allemand qui adore Merckel et la regrette tout en étant contre l’immigration qui inquiète beaucoup en Allemagne même si on ne nous le dit pas !

      La guerre 39-45 est aussi restée encore un traumatisme pour eux.

Les commentaires sont fermés.