Nouvel An à Berlin :  les policiers, les pompiers et les ambulanciers pris pour cible

Le jour de l’An, les jeunes « Allemands » des quartiers à forte immigration ont une fois de plus transformé Berlin et d’autres villes allemandes en zones de guerre, mais cette année, les rapports indiquent que les attaques ont été particulièrement brutales et ont visé les services de secours, notamment les ambulanciers.

Dans nos pays  islamisés, c’est une des façons de mener le djihad. Les infidèles sont priés de se terrer chez eux et de se soumettre à l’islam conquérant qui tient le territoire. 

Dans une scène hallucinante, un groupe d’hommes a été filmé en train d’attaquer une ambulance, lançant des briques à l’intérieur des portes arrière ouvertes du véhicule.

Une vidéo montre un groupe de la diversité lançant des briques dans une ambulance ouverte en direction des personnes qui s’y trouvent :

Source Twitter

Le harcèlement sexuel des femmes semble également avoir fait partie des « célébrations », une vidéo montrant un jeune homme migrant déclarant à un journaliste : « Nous avons déjà  b..sé toutes les filles et la police peut nous lécher les cou… » :

 

Une racaille jette un extincteur sur une ambulance avec un patient à bord (début de la vidéo) :

Des scènes inconcevables se sont déroulées dans la nuit du Nouvel An à Berlin-Neukölln.

Le porte-parole Thomas Kirstein des pompiers de Berlin est encore abasourdi et peine à trouver ses mots :

« C’est une violence d’une qualité inconcevable », résume ce pompier expérimenté de la capitale. Même lui n’a jamais vu une haine telle que celle qui s’est abattue sur les sauveteurs cette nuit-là dans de nombreux coins de Berlin.

L’année n’a qu’une heure, les combats de rue font déjà rage à Neukölln lorsqu’un jeune homme lance violemment un extincteur d’une dizaine de kilos contre une ambulance de la Croix-Rouge allemande qui passe. Celui-ci s’écrase avec fracas sur le pare-brise du véhicule d’intervention. Ce n’est qu’avec beaucoup de chance que le conducteur n’est pas touché par des éclats ou même par le projectile. À l’arrière de l’ambulance se trouve un patient qui doit être hospitalisé d’urgence. Il n’y parvient que bien plus tard avec un véhicule de remplacement.

 

Grâce à des témoins attentifs et aux images de caméra en direct de notre équipe, les forces de police appelées sur place peuvent maîtriser l’agresseur présumé peu après. Les policiers et les pompiers appelés en renfort sont eux aussi régulièrement attaqués par des personnes se trouvant aux alentours, qui leur tirent dessus avec des feux d’artifice. Des coups de feu sont également tirés à plusieurs reprises avec des pistolets qui, espérons-le, ne sont que des armes d’alarme.

Une attaque tout aussi brutale mais encore plus sournoise s’est produite un peu plus tard, lorsqu’un camion de pompiers volontaires a été pris en embuscade alors qu’il se rendait sur les lieux d’un incendie de charpente. Le véhicule a dû s’arrêter en raison de barricades en feu. C’est à ce moment-là qu’environ 25 assaillants encagoulés ont surgi de leur abri et ont tenté de piller les équipements du camion de pompiers dans le local à matériel. Ce n’est qu’avec beaucoup de chance que les six membres des forces d’intervention parviennent à échapper à cette situation périlleuse, les malfaiteurs s’emparant de quelques outils coûteux dans le camion de pompiers.

https://www.nonstopnews.de/meldung/41067

À Berlin, la police et les pompiers ont répondu à 3 943 incidents, et 15 pompiers et 18 policiers ont été blessés. Selon le journal  Bild , il y a eu « des attaques particulièrement graves dans les quartiers chauds de Kreuzberg et Neukölln, qui comptent une forte proportion d’immigrés. »

« Il y a eu des dizaines d’attaques », déclare la sénatrice de l’Intérieur Iris Spranger, du parti social-démocrate (SPD).

À Kreuzberg, par exemple, après que des jeunes gens ont mis le feu à des barricades, les pompiers arrivés pour éteindre l’incendie ont été attaqués par 200 hommes cagoulés. À Neukölln, qui est l’un des quartiers les plus multiculturels d’Allemagne, 50 auteurs ont tiré des mortiers sur les services des forces d’urgence.

Quelques images du quartier Neukölln avec une forte proportion d’immigrés.

 

Völliger Böller-Irrsinn in Berlin: In mehreren Stadtteilen gingen zumeist junge Männer auf Polizisten los, beschossen sie mit Raketen und Böllern. Ein Polizist und ein Feuerwehrmann kamen schwer verletzt ins Klinikum

La folie des pétards à Berlin : dans plusieurs quartiers de la ville, des hommes, jeunes pour la plupart, se sont attaqués à des policiers, leur tirant dessus avec des fusées et des pétards. Un policier et un pompier ont été grièvement blessés et hospitalisés.

Heftige Krawalle und brennende Mülltonnen in Berlin

Violentes émeutes et poubelles en feu à Berlin

Polizisten wurden massiv beschossen

Les policiers se font massivement tirer dessus

Mit einem Feuerlöscher feiert der Chaot die Randale

L’émeutier montre sa force avec un extincteur

Unbekannte schossen mit einer Schreckschusswaffe auf die Feuerwehr

Des inconnus ont tiré sur les pompiers avec une arme à feu d’alarme

Im Rettungsfahrzeug klafft ein tiefes Loch

Un trou profond dans un véhicule de secours

 1,139 total views,  3 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Ca nous donne une idée de certaines nuits dans les quartiers conquis, de ce que vivent nos pompiers. La presse nous donnera laconiquement le nombre de voitures brulées et surtou, sans les détails ni les images censurées comme dans tout bon régime sous surveillance très contrôlée.
    Mais les sous-hommes sont bien contents que les pompiers viennent les sauver des flammes ou d’autres accidents.

  2. Les Allemands qui ont reconduit si longtemps Merkel, doivent le regretter amèrement.
    Après les évènements du 31 décembre 2015 à COLOGNE, ils auraient dû fermer les frontières.
    Ce qu’on voit a été filmé. Cela a l’air vraiment horrible, et je pense que ça se passe pareil chez nous, sauf qu’on n’a aucune image ni aucune vidéo, elles doivent être censurées.

  3. L’Allemagne suit les traces de la France. Le couple franco-allemand s’est trouvé un dénominateur commun et c’est franchement laid à voir…

  4. Non non, la guerre civile n’a pas commencée puisque les autochtones se laissent faire.

  5. On dirait que les Ungast-Unarbeitern sont pressés que commence la guerre raciale – de libération pour nous. Et toi, es-tu armé Kamerade, ou attends-tu de te faire égorger comme ceux qui ne veulent pas faire la guerre ? Un philosophe allemand peu commode a déclaré : « Si tu ne veux pas te battre alors meurs ! ».

  6. Ach… Nous ne zommes blus en 1933 !…
    Juste retour des choses: qu’ils touchent la monnaie de leur pièce. Le SIDA spirituel de l’Europe s’est déclaré en Allemagne sous la forme de la Shoah, puis il y a eu mai ’68, et aujourd’hui la théorie du genre, le wokisme, la religion écologique, le communautarisme…C’est notre incapacité à défendre notre culture, notre identité, notre identité face aux barbares qui nous envahissent. Le SIDA spirituel ne nous tue pas, les migrants opportunistes: oui.

  7. Les Boches connaissent l’enfer avec cette immigration incontrôlée qui devient un sacré problème en Allemagne car comme en France les Racailles Etrangères profitent du 31 Décembre pour violer des femmes , mettre le feu à des voitures appartenant à des citoyens Allemands lambda et transformer le quartier Neuköln près de Berlin à très forte population Immigrés en zone de guerre sur le territoire Allemand . Les Gauchistes Prussiens sont les principaux responsables de ce bordel en favorisant l’immigration de masse qui a force de nous imiter se retrouvent embourber avec une population qui refuse de s’assimiler à la culture du pays d’accueil à savoir l’Allemagne et d’imposer sa loi dans ce pays . Merce qui ? Merci Me Merkel , Mr Scholz et consort pour avoir contribuer au désastre avec leur multiculturalisme à la noix et il est grand temps que les Prussiens rétablissent les frontières de leur pays !

  8. Je ne comprends pas que les forces armées (policiers, soldats) ne tirent pas sur ces fous. Si c’est la guerre, il faut se défendre. Les Européens devraient faire comme les Israéliens : couper les subventions aux parents et détruire leurs habitations. Je vois tout ça de chez moi au Québec et j’ai peur qu’on y goûte à cette mascarade des couillons.

    • C’est ce que les Européens faisaient il n’y a pas si longtemps. Les Israeliens n’ont rien inventé. Mais eux peuvent le faire, et pas nous. Pourquoi ?

  9. Ces idiots d’Allemands ne veulent pas généraliser d’où la rengaine : »ils ,ne sont pas tous pareil ! »
    Abrutis ! Et tandis que les nouveaux arrivés sont nourris ,logés etc…. Certains Allemands ( pas des clochards et ils sont correctement habillés) fouillent les poubelles pour prendre les bouteilles ou des canettes et ainsi récupéré quelques sous de consigne.Schande !!!!(Honte)

  10. Les allemands( des)ont ce qu ‘ils veulent. Cela ne les offusque pas plus que cela offusque leurs voisins (nes) . La messe semble dite . Plus Belle sera la victoire de l’islam Grand fournisseur devant l’éternel de gaz et pour quelques années encore de pétrole

  11. C’est ce qui nous attend en France et cela n’ira qu’en s’empirant. Futur conflit civilisationnelle.

  12. À mon sens, pas assez pour que le gouvernement intervienne. Continuez les « Allemands » de mettre tout à feu et à sang! Vous avez la bénédiction des dirigeants au grand coeur.

  13. Bien fait, faites en venir d’autres. Il n’y a qu’un seul moyen pour éradiquer ça, c’est d’ouvrir le feu et d’expulser toute cette merde. Pareil en France, on crève de l’incompétence de notre gouvernement de baltringues et de bras cassés, de lâche, de vendus et de couilles molle. Ah ah elle est belle l’europe.

    • C’est bien pour ça que le gouvernement a récupéré les armes des français qui ont été assez cons pour les donner.

Les commentaires sont fermés.