Cinq musulmans battent un hindou et lui remplissent la bouche de viande de boeuf

Chandan, hindou, raconte son calvaire 

Pas de trêve de Noël :  l’islam frappe en tout temps et en tout lieu, inlassablement, pour s’imposer, soumettre, conquérir.

Petit florilège puisé dans l’actualité :

Inde : cinq musulmans battent un homme hindou et lui fourrent de viande de boeuf dans  la bouche 

Bangladesh : un militant hindou condamné à sept ans de prison pour « blasphème », affirme avoir été piégé.

Irlande : quatre hommes hospitalisés après une attaque à l’arme blanche dans un hôtel pour migrants. Nous exigeons du halal !

Burkina Faso : Burkina Faso : un prêtre catholique assassiné , 10 personnes tuées le jour de Noël

Indonésie : des villageois musulmans empêchent les célébrations de Noël dans une église de Java Ouest.

Nigeria : des musulmans envahissent la communauté d’Enugu, tuent des dizaines de personnes dans un nouveau massacre du djihad.

Cinq musulmans battent un homme hindou et lui fourrent de viande de boeuf dans  la bouche 

Cinq musulmans ont battu un homme dalit qui refusait de manger de la viande de boeuf, un animal sacré pour les hindous, et l’ont finalement forcé à consommer du bœuf dans le district de Sahibganj, dans le Jharkhand.

Ils ont appelé Chandan et lui ont demandé de prendre de l’alcool et du bœuf. Au début, ils ont essayé de le persuader et comme il ne cédait pas, ils ont essayé de le forcer physiquement à manger du bœuf, ce qui a conduit à une altercation.

Racontant son calvaire, Chandan a déclaré que le groupe l’a poursuivi sur un vélo alors qu’il se dirigeait vers son domicile. Ils l’ont obligé à se déshabiller par ce temps glacial et l’ont frappé à coups de bâton.

« Ils m’ont cassé la main avec un bloc de pierre et ont arraché mon téléphone portable et pris tout mon argent. Je les ai entendu dire : c’est un homme dalit. Tuons-le, sinon, nous aurions de sérieux problèmes juridiques », peut-on lire dans sa plainte.

« Après m’avoir battu, ils m’ont proposé un peu d’argent pour ne pas déposer une plainte à la police », a déclaré Chandan aux médias.

L’accusé principal a été identifié comme étant Mithun Sheikh, 30 ans.

https://newindian.in/jharkhand-5-muslims-thrash-dalit-man-stuff-cow-meat-into-his-mouth/

 

Bangladesh : un militant hindou condamné à sept ans de prison pour « blasphème », affirme avoir été piégé.

 

L’islam prescrit la mort pour les sujets non musulmans qui mentionnent « quelque chose d’inadmissible au sujet d’Allah, du Prophète (qu’Allah le bénisse et lui donne la paix) ou de l’islam » (‘Umdat al-Salik, o11.10), et ces lois sont fondées sur des passages du Hadith et de la Sira dans lesquels Mahomet ordonne le meurtre de personnes qui l’ont insulté.

OpIndia

Mardi 3 janvier, un ancien leader d’un groupe hindou a été condamné à sept ans de prison au Bangladesh pour un post Facebook présumé « blasphématoire » partagé en 2017.

Rakesh Roy, un hindou bangladais a été condamné à une peine de prison rigoureuse de sept ans par le juge Abu Kashem du tribunal cybernétique de Sylhet. En plus de la peine de prison, une amende lui a également été imposée.

Notamment, Rakesh Roy a été arrêté le 7 juin 2017 après qu’un extrémiste islamique, Fujayel Ahmed, a déposé une plainte contre Roy le 5 juin 2017 en vertu de l’article 57 de la loi sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) de 2006, au poste de police de Zakiganj. Dans sa plainte, Fujayel Ahmed a allégué que Rakesh Roy avait insulté le prophète Mahomet dans une publication sur Facebook.

En 2017, le surintendant adjoint de la police de Sylhet, Suggayan Chakma, avait déclaré lors d’une conférence de presse que Rakesh Roy avait été arrêté à Lalakhal, dans l’upazila de Jaintiapur.

Le SP Chakma avait déclaré qu’une capture d’écran de la publication Facebook « répréhensible » de Rakesh Roy « insultant » le prophète Mahomet avait été largement partagée en ligne. Cela avait conduit à des manifestations à Zakiganj pour demander l’arrestation de Roy.

Cependant, Rakesh Roy a nié ces allégations, affirmant que le message litigieux avait été publié à partir d’un faux compte créé en son nom pour le piéger. Il a déclaré pour sa défense qu’un certain Abdul Aziz tentait de convertir les hindous de Zakiganj. Il s’est opposé à cette action, qui a incité un groupe intéressé à créer un faux compte Facebook en son nom et à publier des commentaires offensants pour le piéger dans une fausse affaire de blasphème.

Irlande : quatre hommes hospitalisés après une attaque à l’arme blanche dans un hôtel pour migrants.

Nous exigeons du halal !

Les migrants afghans du centre New Plantation à Termonfeckin exigent de la nourriture halal, un chef musulman, des chambres plus grandes et que les Irlandais s’adaptent à leurs besoins.

C’est dans le cadre de ces demandes que quatre hommes ont été transportés à l’hôpital pour des blessures en Irlande après une attaque au couteau dans l’un des nombreux hôtels pour migrants du pays.

Dirigé par une coalition de partis politiques extrêmement mondialistes, cet État membre de l’Union européenne mène une politique radicale d’ouverture des frontières depuis la crise en Ukraine au début de l’année 2022. Cette année, environ 65 000 réfugiés et demandeurs d’asile potentiels, censés venir d’Ukraine et d’ailleurs, sont arrivés dans le pays.

Un tel afflux massif dans un pays qui ne compte que cinq millions d’habitants environ a mis à rude épreuve les ressources, le gouvernement se trouvant rapidement à court de places pour loger bon nombre des nouveaux arrivants, recourant souvent à la sous-traitance d’hôtels et même à des immeubles de bureaux désaffectés pour héberger les migrants.

C’est dans l’un de ces hôtels que l’incident s’est produit. Selon l’Irish Times, la police a été appelée à l’hôtel Killarney vers 20 h 30 dimanche soir, heure locale, qui sert actuellement d’hébergement aux migrants.

Deux hommes d’une trentaine d’années ont été arrêtés en relation avec l’incident, et une enquête médico-légale doit maintenant avoir lieu sur les lieux lundi.

La présence soudaine de dizaines de milliers de migrants – dont beaucoup ne se revendiquent même pas ukrainiens – en Irlande a suscité une importante inquiétude sociale au cours des douze derniers mois, de nombreux habitants du pays remettant en question la volonté de leur gouvernement de loger des ressortissants étrangers à un moment où beaucoup d’entre eux ont eux-mêmes du mal à se loger.

https://www.breitbart.com/europe/2023/01/02/four-hospitalised-after-mass-stabbing-at-migrant-hotel-in-ireland/

 

Burkina Faso : un prêtre catholique assassiné , 10 personnes tuées le jour de Noël.

Burkina Faso : un prêtre catholique assassiné dans le nord-ouest du pays

Ouagadougou (Agence Fides) – Un prêtre catholique a été tué au Burkina Faso. Le Père Jacques Yaro Zerbo, a été assassiné le lundi 2 janvier par des hommes armés non identifiés. Selon un communiqué envoyé à l’Agence Fides et signé par Mgr Prosper Bonaventure KY, évêque de Dédougou, le prêtre de 67 ans a été tué dans la localité de Soro, dans la région de la Boucle du Mouhoun, au nord-ouest du Burkina Faso.

http://www.fides.org/fr/news/73243-AFRIQUE_BURKINA_FASO_Un_pretre_catholique_assassine_dans_le_nord_ouest_du_pays

 

10 personnes tuées dans un bus qui a heurté une mine le jour de Noël dans une région où sévissent les djihadistes.

Une attaque de plus dans le djihad en cours pour établir un califat en Afrique centrale et occidentale.

ReutersAu moins dix personnes ont été tuées et cinq autres blessées lorsqu’un bus de transport de passagers a déclenché une mine terrestre dans l’est du Burkina Faso le jour de Noël, a annoncé le gouvernement dans un communiqué lundi.

Le bus se rendait de la ville de Fada N’Gourma, située à environ 220 km de la capitale Ouagadougou, à la ville frontalière de Kantchari, près du Niger voisin.

Personne n’a revendiqué l’attentat, mais celui-ci s’est produit dans une région où le gouvernement lutte contre des insurgés liés à Al-Qaïda en Afrique du Nord et aux combattants de l’État islamique…

Indonésie : des villageois musulmans empêchent les célébrations de Noël dans une église de Java Ouest.

Foule dans une allée devant une maison à Cilebut Barat, en Indonésie, où le culte de Noël 2022 a été empêché.

La loi islamique interdit la construction de nouvelles églises et dénie aux chrétiens le droit de pratiquer leur religion publiquement. Les infidèles n’ont « pas le droit de faire sonner les cloches des églises ou d’afficher des croix, de réciter la Torah ou l’Évangile à haute voix, ou d’afficher publiquement leurs funérailles et leurs fêtes, et il leur est interdit de construire de nouvelles églises » – Reliance of the Traveller o.11.5 (6,7)

SURABAYA, Indonésie (Morning Star News) – Le jour de Noël, des villageois musulmans de Java Ouest, en Indonésie, ont empêché une congrégation de célébrer Noël dans une maison, selon diverses sources.

L’incident a eu lieu quelques heures après les visites historiques du président indonésien Joko Widodo dans deux églises de la ville voisine de Bogor, où il a exhorté les congrégations à poursuivre des relations harmonieuses avec les personnes d’autres confessions.

À Cilebut Barat, dans le district de Sukaraja, à environ 64 kilomètres (39 miles) au sud de Jakarta, le groupe de musulmans s’est aligné à l’extérieur d’une maison où le culte de l’église chrétienne Batak était prévu pour le jour de Noël et a empêché les fidèles d’entrer dans la maison, selon des images vidéo diffusées sur les réseaux sociaux.

Une femme de l’église est entendue dans la vidéo en train de supplier le groupe de les laisser tranquilles.

« Allons, beaucoup d’entre vous nous insultent, nous tyrannisent », dit-elle. « S’il vous plaît, le service de culte ne dure que quelques minutes, alors c’est à vous de parler de [se calmer]. S’il vous plaît, partez« 

Les badauds, les policiers et les soldats présents ne répondent pas à la femme chrétienne dans la vidéo.

Les exigences relatives à l’obtention de l’autorisation de construire des lieux de culte en Indonésie sont lourdes et entravent l’établissement de tels bâtiments pour les chrétiens et les autres confessions, selon les défenseurs des droits. Le décret ministériel conjoint de 2006 en Indonésie rend les conditions d’obtention de permis presque impossibles pour la plupart des nouvelles églises.

Même lorsque de petites églises nouvelles parviennent à satisfaire à l’exigence d’obtenir 90 signatures d’approbation de la part des membres de la congrégation et 60 de la part de ménages de la région de différentes religions, elles se heurtent souvent à des retards ou à l’absence de réponse des autorités. Des musulmans radicaux bien organisés mobilisent secrètement des personnes extérieures pour intimider et faire pression sur les membres de confessions minoritaires…..

Morning Star News

Nigeria : des musulmans envahissent la communauté d’Enugu, tuent des dizaines de personnes dans un nouveau massacre du djihad.

« Préparez pour eux tout ce que vous pouvez de force et de chevaux de guerre, afin que par eux vous puissiez frapper de terreur l’ennemi d’Allah et votre ennemi… » (Coran 8:60).

A moins de deux jours de la célébration de la nouvelle année, les habitants de la communauté d’Agbada Nenwe, dans le gouvernement local d’Aninri, dans l’Etat d’Enugu, sont en fuite, car des bergers fulanis ont envahi la communauté, faisant des dizaines de morts et de nombreux blessés graves.

La source de Within Nigeria, Kingsley John Chibuzor, rapporte :

« Notre terre est assiégée. De nombreuses personnes sont en larmes. Des bergers fulanis ont envahi Agbada à Nenwe, Aninri LGA de l’État d’Enugu aux premières heures de ce 30 décembre 2022 et ont tué de nombreuses personnes. De nombreux villageois ont déjà déserté leur communauté tandis que d’autres ont couru dans les buissons pour se mettre en sécurité ».

 

Within Nigeria a recueilli que c’est la deuxième fois que les bergers Fulani envahissent les communautés d’Enugu en moins de deux semaines.

Le 18 décembre 2022, un nombre indéterminé de personnes ont été tuées dans la communauté troublée d’Ebor, Eha-Amufu dans la zone de gouvernement local d’Isi-Uzo de l’État.

Cependant, lors de la récente attaque contre la communauté de Nenwe, notre source a révélé que « la communauté a demandé au gouvernement de l’État de renforcer le système de sécurité dans notre communauté, mais le gouvernement a fait la sourde oreille à notre demande »….

 283,374 total views,  14 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. La photo montrant cet hindou persécuté par 5 musulmans fait mal car il a tout du Christ et du supplice suivi. Cela prouve que le temps de tendre l’autre joue est révolu et qu’il faut passer à une autre étape.

  2. Ils sont plus forts, car ils sont féroces, sanguinaires et sans pitié.
    Et surtout intolérants et fanatiques.
    Les autres religions, respectent toutes les religions et de ce fait, elles se font bouffer par l’islam.
    Si on regarde bien ce qu’ils font quand ils sont majoritaires, alors on verra immédiatement la nécessité de les repousser ailleurs qu’en France et sans attendre.

  3. Il faut les chopper les coudre tout vivant dans une peau de cochon et les enterrer tout vivant

  4. Pourquoi se gêner, puisque on dit jamais rien. ,les musulmans sont craints par beaucoup.Les musulmans savent qu ‘ils peuvent insulter , profané les autres religions sans avoir de représailles car nous sommes trop faibles pour rendre coup pour coup . Dès que vous touchez à l’islam vous signez votre arrêt de mort.Face à la violence des musulmans pour défendre leur secte islamique le monde non musulman se laisse humilier .Ces musulmans ne font qu’imiter leur  » beau » modèle mohamet.

  5. L’islam diabolique agit avec violence contre tous ceux qui ne croit pas à Allah Mahomet et cie . Que ce soit en Inde avec un hindou qui a été agressé par des musulmans fanatiques plus un autre qui est emprisonner au Bangladesh sous prétexte de blasphème conte la religion du Diable , au Burkina Faso et au Nigéria le massacre de chrétiens continue avec un prêtre et dix personnes tués par les Djihadistes tout comme les psychopathes et diaboliques djihadistes de Boko Haram ou encore en Indonésie où la lutte contre le christianisme bat son plein . En revanche en Irlande c’est la naïveté des Irlandais qui les ont conduits vers l’abime et le carnage avec des migrants Afghans qui ont agresser quatre personnes dans un centre pour migrant parce que ces derniers veulent bouffer du halal et ça c’est la pire chose qui puisse arriver à l’Irlande qui a céder au chantage immigrationniste de l’Union Européenne dont le continent Européen subi les conséquences . L’Islam c’est le Diable sur terre et sa monstruosité nous fait peur !

  6. Leur remplir la gueule de boudins noirs à ras-bord, voilà ce que les hindous auraient dû faire!

  7. Voilà ou nous en sommes grâce à la lâcheté de l’occident et des occidentaux face à l’islamerde assassin .Tant que nous montrons notre lâcheté et notre faiblesse face à l’islam et aux muzz, ceux-ci ont de plus en plus de revendications pour imposer leur merde ,rien ne changera . Combien de fois à t’on dit qu’ils ne respectaient que la force ,soyez faible avec eux ils vous bouffent , soyez fort et intransigeant ils se coucheront et nous respecteront , ils ne respectent que la loi du plus fort !

    • Soyez fort et intransigeant ils se coucheront et nous respecteront ,ils ne respectent que la loi du plus fort.Vous oubliez que dés que l’on cède pas à leurs exigences,ils vous accusent d’islamophobie ,inventent une quelconque persécution.Par exemple le fait déjà d’ interdire l’hijab aux écolières sont pour eux de la persécution, interdire le burkini pour eux est de le la persécution, critiquer l’islam est de l’islamophobie,….Rien à voir avec le Nigeria ,Pakistan,Congo, Afghanistan,…où les chrétiens sont assassinés.Si les migrants musulmans étaient si persécuté,ils ne choisiraient pas l’Occident. Ils savent que les occidentaux sont faibles et très tolérant et se plieront à leurs exigences religieuses .Ils savent que peu importe le nombre d ‘ attentats au nom de ‘allah,ils seront toujours protégés par le dhimmis,la liberté de culte,…Chez nous ils ont des mosquées,boucheries hallals, écoles coraniques,…

      • Que fait on alors ? on laisse faire en priant le ciel qu’il nous n’arrivent rien, que nous passions à travers les événements sans être trop impacter ? Ou bien les Français portent leurs corojnes et foutent en l’air tout ce système pourri et corrompu ,liquide (ferment) toutes ces assoces immigrationnistes et droit de l’hommoniste ,et vire tous ces allogènes incompatibles avec notre style de vie ! J’opte pour la deuxième solution, marre de tous ces corrompus et traîtres qui nous font crever de toutes les façons possibles et inimaginables !

  8. Meuh non voyons, tout le monde sait que l’islam est une religion de tolérance, de paix et d’amour. Si si c’est le gouvernement qui le dit, et même merluchon avarié. Alors hein, quoi, m’enfin.

  9. Si j’avais été là, en tant que juré, le Musulman de ce soir de Noël aurait eu la gueule bourrée de charcuteries et de lardons. Et la vidéo de son réveillon gratuit aurait été publiée sur autant de réseaux que faire se pût.

Les commentaires sont fermés.