Le Parisien s’est procuré « le Rapport secret sur la crise Covid »

Chaud devant !

Impossible a priori : Il nous a été répondu que cet audit du ministère de la Santé durant la première phase du Covid-19, estampillé « Confidentiel » sur chacune de ses 205 pages, était « préparatoire à une décision administrative » et ne pouvait être communiqué au grand public

Rapport explosif sur la crise Covid pilotée si on ose le mot par le « Ministère de la santé  » entre mars et novembre 2020, ce « retour d’expérience du pilotage de la réponse à l’épidémie de Covid » commandé par Véran aurait été soigneusement occulté, caché… Et on comprend pourquoi puisqu’il avait pour but d’identifier « les réussites, les difficultés et les lacunes » révélées par le Covid dans l’organisation du ministère de la Santé.

A lire dans la foulée :

Rapport secret sur la gestion de crise du Covid-19 : zéro pointé pour la recherche française

Entre mi-juillet et octobre 2020, quatre inspecteurs de l’Igas ont interviewé quelque 375 personnes (membres de cabinets ministériels, directeurs d’agences régionales de santé, d’hôpitaux,préfets, élus, etc.) à travers la France. Leur constat, quasi clinique, est accablant : impréparation, désorganisation et circuit de décision « peu lisible »

Le dit rapport aurait été versé à l’enquête de la Cour de justice qui doit dire si des membres du gouvernement ont une part de responsabilité dans le bilan catastrophique de « l’épidémie Covid et ses conséquences » (160 000 morts, une paille !). Il semble que l’on ne parle pas (encore ??? ) des choix de vaxxination, d’interdire l’hydroxychloroquine etc. Sont ainsi visés, pour le manque de masque, le maintien des municipales, le retard à l’allumage de la gestion de crise…  Buzyn, Véran, Edouard Philippe… seraient visés, à différents titres. Et notamment pour avoir manqué de naufrager  la France au printemps 2020.

Beaucoup de questions restent pendantes, et notamment pourquoi ont-ils attendu le 20 mars pour activer la cellule interministérielle de crise, laissant Salomon courir de partout pour essayer de tout gérer… La cellule étant dans un bazar sans nom, avec des acteurs divers agissant chacun de leur côté, sans coordination, sans pilote…

Bref une gouvernance à la petite semaine, les Ehpad complètement oubliés au début puis noyés sous les protocoles… On commence à comprendre les horreurs du printemps 2020, avec ces seniors sanctionnés pour avoir voulu juste faire un coucou à leur conjoint en Ehpad à travers une fenêtre…

Aucune cohérence. Le Ministère de la santé, un carrosse tiré à hue et à dia, sans pilote. Les inspecteurs ont compté, entre début mars et début juin près de 25 organigrammes sont certains étaient remplacés avant même d’avoir été mis en application.

Le foutoir… l’impéritie… tu m’étonnes qu’ils ont payé avec nos sous Mc Kinsey pour faire le boulot dont ces tarés sont incapables !

Et les anciennes équipes et les nouvelles de se tirer dans les pattes… ce qui explique en partie l’immense cafouillages des masques !

En tout cas il paraît que l’on ne se bouscule pas pour prennes les rennes de la Direction générale de la Santé. Personne ne veut remplacer Salomon qui attend une bonne volonté pour quitter le poste. La directrice générale de Santé publique France, a quitté sa mission le 31 octobre dernier. L’avis de vacance a été publié le 27 juillet au Journal Officiel, en vue de la remplacer. Le poste n’a toujours pas été pourvu… Qui a peur de Virginia Woolf ?

Voir l’article in extenso ici :
https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-le-rapport-secret-qui-etrille-la-gestion-de-crise-du-ministere-de-la-sante-04-01-2023-YRSAIBFKRVBXVFYT2ZH3SNNNA4.php

 877 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. C’est là qu’on reconnaît l’amateurisme tant vanté au début de son premier mandat par petit Jupiter .
    A la moindre crise, tout fout le camp.
    Ils sont perdus et leur grand chef avec.
    S’il y avait une guerre, une vraie, pas une épidémie qui aurait pu être jugulée avec les médicaments connus, l’ensemble du gouvernement serait noyé en quelques jours.
    Non seulement, il sont incapables de faire front, mais ils sont très doués pour amplifier au maximum la crise par des décisions incohérentes et infantiles.

  2. « …375 personnes (membres de cabinets ministériels, directeurs d’agences régionales de santé, d’hôpitaux,préfets, élus, etc.) à travers la France. Leur constat, quasi clinique, est accablant : impréparation, désorganisation et circuit de décision « peu lisible… » Les tiques ne sont pas là pour aider le chien mais juste pour lui sucer le sang. 66% du budget de la santé sont bouffés par ces parasites.

  3. Si le Parisien s’est saisi du document, c’est que le feu serait à tous les étages qui serait impossible à éteindre ? Enfin une bonne nouvelle

  4. Mensonges et manipulations ! Les criminels de la Macronie sont démasqués avec cette affaire de la crise Covid 19 qui a détruit les familles, l’économie française et qui plonge notre pays dans la paranoïa du vaccin salvateur qui est une illusion médical pour vanter les mérites de la vaccination contre le Covid 19 en s’imaginant que c’est efficace alors qu’il ne protège pas et qui ne guérit pas de la maladie. Bonne nouvelle quand même !

  5. Ce gouvernement, c’est le Bal des vampires! Plus de 160 000 assassinats, dans un pays normal, c’est le peloton d’exécution. Mais sommes-nous dans un pays normal?

2 Rétroliens / Pings

  1. « Le Parisien  s’est procuré « le Rapport secret sur la crise Covid » | «Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Terrorisme : une réponse disproportionnée est la seule réponse appropriée – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.