Quand la vaccinologue de Pfizer avoue avoir fait partie du comité d’évaluation des risques…

Je ne sais pas comment dire, ni comment la présenter, mais chez moi, elle a touché une corde sensible.

   Je veux dire que toute cette escroquerie du covid, se résume à cette petite vidéo.
En une phrase : « comment nous prendre pour des idiots ».
Un peu comme si une femme était prise en flagrant délit d’adultère par son mari, et qu’en pleine action elle disait à son mari : « mais voyons, qu’est-ce qui te fait penser que je ne te suis pas fidèle ? Je te le dis, crois-moi, je suis une honnête épouse ! ».
Pour moi, tout se résume à ça, cette vaccinologue employée par Pfizer, qui explique qu’elle faisait partie du comité indépendant d’évaluation des risques du vaccin Pfizer.
Elle nous explique que d’un côté, oui, elle a touché de l’argent de Pfizer, et que de l’autre, oui, son comité d’évaluation était bien indépendant et qu’elle n’avait pas de conflit d’intérêt.
Elle reconnaît que toucher de l’argent peut être considéré comme un conflit d’intérêt, mais pas pour elle. Non, elle, bien qu’ayant touché de l’argent de Pfizer, était compétente pour participer à cette étude dans un comité « indépendant ».

Il s’avère que le comité « indépendant » de surveillance de la sécurité des données dans l’essai clinique de phase 3 du vaccin COVID de Pfizer (C4591001) n’était pas si indépendant après tout.

Vidéo
Sur la chaîne de télévision THE HIGHWIRE, le présentateur discute avec l’avocat de l’ICAN (voir note finale), Aaron Siri, qui précise qu’il a participé au contre-interrogatoire du médecin, le Dr Kathryn Edwards, membre du comité indépendant de surveillance des données (voir ci-dessus). Le présentateur propose de regarder la vidéo :
Q     N’est-il pas exact que vous avez été aussi un conseiller chez Pfizer ?
R     Oui Monsieur, j’ai été un conseiller chez Pfizer et j’ai travaillé plus particulièrement sur leur vaccin covid 19. J’ai étudié de très près les réactions et les effets indésirables. Oui, j’ai travaillé et j’ai été payée par Pfizer pour évaluer la sécurité des vaccins.
Q     Vous êtes un membre du Comité indépendant de surveillance des données (voir ci-dessus). Quand vous dites cela, vous êtes l’un des cinq membres du comité ?
R     C’est exact
Q     Ce comité est censé être indépendant. C’est un comité auquel nous tous, aux Etats-Unis, nous nous référons en pensant qu’il va émettre une évaluation crédible sur la sécurité des vaccins.
R     C’est exact et laissez-moi vous dire que cela a été un travail très, très difficile à faire pour qu’il soit complet.
Q     Puisqu’il est indépendant, c’est nécessaire que les membres de ce comité indépendant soient aussi indépendants de l’industrie pharmaceutique dont ils doivent évaluer les produits.
R     C’est exact
Q     Mais n’est-il pas exact que juste avant de devenir un membre de ce comité indépendant, vous étiez un conseiller chez Pfizer ?
R     Pfizer me paye pour évaluer la sécurité des vaccins parce que je suis un expert. C’est pourquoi je suis payée pour le travail que j’ai effectué et j’ai effectué ce travail consciencieusement et dans tous ses aspects.
Q     Ma question était : »avant de devenir un membre de ce comité indépendant (voir ci-dessus), n’est-il pas exact que vous étiez, à titre personnel,  un conseiller chez Pfizer ?
R     Oui Monsieur, mais je pense que vous suggérez que, parce que j’ai été un conseiller, je suis payée par eux et je suis obligée de dire ce que Pfizer veut que je dise. C’est faux et cela n’a jamais été un trait de mon caractère. Je dis ce que je pense, basé sur ma qualité d’expert.
Q     Vous ne pensez pas que des incitations financières peuvent faire varier la prise de position de quelqu’un ?
R     Cela ne fait pas varier mon jugement, Monsieur
Q     Pourquoi alors avoir un comité indépendant ? Pourquoi Pfizer ne se sert pas de ses propres employés alors ?
R     Parce que nous sommes indépendants !
Q     Je veux dire, des personnes qui n’ont jamais été des conseillers chez Pfizer …..
R     Nous sommes indépendants de Pfizer pour cette évaluation
Traduction de Rochefortaise pour Résistance républicaine
ICAN, note de Rochefortaise :
ICAN est l’acronyme de Informed Consent Action Network (Réseau d’action pour le consentement éclairé). C’est l’un des principaux groupes opposés à la vaccination aux USA. Fondé en 2016 par Del Bigtree, ce groupe publie des informations sur les risques des vaccins. Il promeut une approche future des politiques de santé basées par des constatations scientifiques pour se soustraire à l’influence de l’industrie pharmaceutique.
Aaron Siri est l’avocat de ce réseau. Il fournit un aperçu juridique sur des sujets tels que l’obligation vaccinale, la vaccination des enfants.
Ce groupe s’exprime sur la chaîne de télévision The Highwire.

 1,119 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Sacrés révélations sur le vaccin Anti COCO19 de Pfizer et voilà la Kathryn Edwards interroger lors de son procès au sujet des malversations lier au vaccin Anti COCO19 de Pfizer !

  2. Depuis le début ces vaccins expérimentaux et ce covid puent la sale affaire de gros sous. Petit a petit la vérité sort mais il faudra du temps pour que les gens réalisent a quel point ils ont été pris pour des vaches d’abattoir par les élites mondialistes et financières. C’est pitoyable de voir a quel point la médecine à été détournée par ces politicards pourris pour ne devenir qu’une sale histoire de fric où la vie humaine n’a plus aucune valeur

  3. Rien que le comité indépendant d’évaluation dont elle faisait partie en tant que salariée chez ce laboratoire,qu’elle en serait la vision et la décision qu’elle devrait prendre autre que dans le sens de son employeur ? Tout ceci est complètement dévoyé

  4. Les crimes multiples commis a l’occasion de la crise covidienne, sur tous Les plans a court,moyen et long terme de tous Les collabos exigent une enquete courageuse et systematique.Il ne s’agit pas de trouver quelques bouc-emissaires plus ou moins abandones a la justice pour etancher sa soif mais de faire justice: compenser le prix exorbitant paye par toutes les victimes aussi nombreuses que variees.Des laborentins Docteur Jekyll,aux collabos qui ont fait leur beurre avec Les tests et autres gri-gris,des patrons,employes et actionnaires de « Big Pharma », Pfizer, Moderna .. aux politiques qui se reclameront de l’erreur legitime, alors que tant de professionnels courageux avaient appele tres tot dans cette crise,a des mesures intelligentes a poursuivre et des solutions raisonnables a mettre en place,qui sont encore honnis,excommunies ,aneantis par le totalitarisme progressiste et globaliste et le coup d’etat des neo-feodaux speculateurs pseudo-philantropes qui nous considerent tous comme trop nombreux sur terre! .

Les commentaires sont fermés.