Angela Merkel admet que les accords de Minsk n’ont été signés que pour donner du temps à l’Ukraine

Six mois après la déclaration de l’ancien président ukrainien Petro Porochenko, qui a dit lors d’une interview qu’il n’avait jamais été question d’appliquer les accords de Minsk, et qu’ils n’étaient qu’un moyen pour l’Ukraine de gagner du temps, l’ancienne chancelière allemande, Angela Merkel, vient de dire la même chose dans une interview au Zeit, finissant ainsi de jeter le peu de crédibilité des pays occidentaux à la poubelle.

 

Article de la journaliste Christelle Néant.

En juin 2022, lors d’une interview accordée à plusieurs médias occidentaux, dont le Deutsche Welle, l’ancien président ukrainien Petro Porochenko, a admis publiquement qu’il n’avait jamais été question d’appliquer les accords de Minsk, et que ces derniers avaient juste eu pour but de donner du temps à l’Ukraine.

« Nous avons obtenu ce que nous voulions. Nous ne croyions pas Poutine, tout comme nous ne le croyons pas maintenant. Notre tâche était, tout d’abord, d’écarter la menace, ou au moins de retarder la guerre. Nous nous sommes donné huit ans pour rétablir la croissance économique et renforcer la puissance des forces armées. C’était la première tâche – et elle a été accomplie […]. Malgré le fait que la guerre ait duré huit ans – en ce qui concerne une opération militaire de grande envergure, je pense que les accords de Minsk ont rempli leur rôle », a déclaré Petro Porochenko.

Cette déclaration n’est pas la première de Petro Porochenko concernant le fait que les accords de Minsk n’étaient qu’un moyen pour l’Ukraine de gagner du temps, et elle n’a donc pas particulièrement attiré l’attention de ceux qui savent depuis longtemps que Kiev n’avait aucunement l’intention d’appliquer ces accords.

Mais là où cela devient choquant, c’est lorsque l’ancienne chancelière allemande, Angela Merkel, dit exactement la même chose, le 7 décembre 2022, dans une interview accordée au Zeit (accessible en totalité ici).

Traduction :

« J’ai considéré que la discussion de 2008 sur l’adhésion de l’Ukraine et de la Géorgie à l’OTAN était une erreur. Ces pays n’avaient pas les conditions nécessaires pour cela, et les conséquences d’une telle décision n’avaient pas été envisagées jusqu’au bout, tant en ce qui concerne les actions de la Russie contre la Géorgie et l’Ukraine que pour l’OTAN et ses règles d’assistance. Et les accords de Minsk de 2014 étaient une tentative de donner du temps à l’Ukraine»

Traduction :

« Nous savions tous qu’il s’agissait d’un conflit gelé, que le problème n’était pas résolu, mais c’est précisément ce qui a donné à l’Ukraine un temps précieux»

Je rappelle quand même que l’Allemagne était garante des accords de Minsk, et surtout de leur mise en œuvre par l’Ukraine ! En clair dès le départ Angela Merkel, et donc aussi François Hollande et Emmanuel Macron, savaient pertinemment que non seulement l’Ukraine n’appliquerait pas les accords de Minsk, mais qu’en prime, cela laisserait juste le temps à Kiev de se préparer pour une résolution du conflit par la force ! D’ailleurs la conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron qui a eu lieu quatre jours avant le lancement de l’opération militaire spéciale russe, et qui a été divulguée par le président français, montrait clairement que ce dernier savait que l’Ukraine allait attaquer, puisqu’il demandait au Président russe de ne pas réagir aux provocations ukrainiennes (en clair de ne pas intervenir pour défendre le Donbass).

Quand on a cette information en mains, et qu’on se remémore les litanies sans fin de la France et de l’Allemagne se plaignant que la Russie (garante comme elles et non partie au conflit) n’appliquait pas les accords de Minsk, on se dit que le niveau d’hypocrisie des autorités allemandes et françaises est littéralement cosmique !

Les autorités russes ont bien sûr vivement réagi à la déclaration de Angela Merkel, à commencer par Maria Zakharova, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, qui a déclaré que cette interview donnait la preuve à la Russie de ce qu’elle disait depuis des années sur le manque de volonté des Occidentaux de pousser l’Ukraine à appliquer les accords de Minsk. Et surtout le but de ces accords était de servir de diversion pendant que les pays de l’OTAN gavaient l’Ukraine d’armes pour relancer ensuite le conflit.

« Dans cette révélation, l’essentiel était que, du point de vue de l’Occident, tout cela n’était qu’affabulations, flirtant avec l’utilisation du droit international dans le seul but de gaver le régime de Kiev d’armes. Il s’agissait de « détourner » les yeux de la communauté internationale des événements réels sur le territoire de l’Ukraine, cette catastrophe humanitaire, ces tueries sans fin, qui ont fait plus de 13 000 victimes de tous côtés avant 2022. Cela n’avait qu’un seul but : gaver le régime de Kiev d’armes et le préparer politiquement à lancer les hostilités que nous avons vues au début de 2022, lorsque le régime de Kiev a commencé à lancer des frappes meurtrières contre le Donbass. Cela ne laissait aucune place à une autre action que celle entreprise par la fédération de Russie : reconnaître d’abord ces territoires comme souverains, puis les accepter comme faisant partie de la Fédération de Russie pour pouvoir les défendre réellement, pour sauver leurs vies », a déclaré Maria Zakharova.

Mais surtout pour la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, la déclaration de Angela Merkel prouve que l’Occident ne recule devant aucun mensonge, et s’assoit sur le droit international quand ça l’arrange, peut importe les conséquences pour les civils innocents.

« Cette confession de l’ancienne chancelière allemande A. Merkel semble terriblefaux (comme méthode d’action de l’Occident), machinations, manipulations, toutes sortes de distorsions de la vérité du droit et de la loi que l’on ne peut qu’imaginer. Ils savaient déjà à l’époque, en 2015, alors qu’ils menaient des pourparlers de plusieurs heures, qu’ils ne le mettraient jamais en œuvre et qu’ils fourniraient des armes au régime de Kiev. Ils n’avaient aucune pitié pour qui que ce soit : les femmes, les enfants, les civils du Donbass, et même l’Ukraine dans son ensemble. Ils avaient besoin d’un conflit. Ils étaient prêts à le faire dès 2015 », a-t-elle ajouté.

Puis, c’est le Président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, qui a commenté la déclaration de l’ancienne chancelière allemande, en déclarant que les propos d’Angela Merkel l’ont non seulement surpris, mais déçu.

« Pour être honnête, cela a été une surprise totale pour moi. C’est décevant. Franchement, je ne m’attendais pas à entendre cela de la part de l’ancienne chancelière fédérale, car j’ai toujours supposé que les dirigeants de la République fédérale [d’Allemagne] se comportaient sincèrement avec nous. Oui, ils étaient bien sûr du côté de l’Ukraine, ils soutenaient l’Ukraine, mais je pensais toujours que les dirigeants de la République fédérale avaient toujours sincèrement cherché un règlement sur les principes dont nous avions convenu et auxquels nous étions parvenus, y compris dans le cadre du processus de Minsk », a-t-il déclaré en guise d’introduction.

Il a ensuite souligné que les propos de Angela Merkel ne font que prouver que Moscou avait pris la bonne décision en lançant l’opération spéciale, puisque l’ancienne chancelière allemande dit clairement que le but de l’Ukraine était bien de reprendre les hostilités et de régler le conflit du Donbass par les armes, et donc, dans le sang.

« Ce qui a été dit maintenant prouve seulement que nous avons fait le bon choix en lançant l’opération militaire spéciale. Pourquoi ? Parce qu’il s’avère que personne n’allait mettre en œuvre les accords de Minsk. Les dirigeants ukrainiens, selon les mots de l’ancien président Porochenko, qui l’a également dit : il les a signés, mais il n’allait pas les mettre en œuvre. Mais j’espérais encore que les autres participants à ce processus étaient sincères avec nous. Il s’avère qu’ils nous trompaient aussi. Il s’agissait uniquement d’arroser l’Ukraine d’armes et de la préparer à une action militaire », a ajouté le Président russe.

Vladimir Poutine a ensuite déclaré qu’au vu de la déclaration de Angela Merkel, la Russie aurait peut-être dû intervenir plus tôt. Mais ce que n’a pas compris Angela Merkel en faisant cette déclaration tonitruante, c’est qu’elle vient définitivement de saper toute confiance que la Russie aurait pu placer dans les gouvernements des pays occidentaux, ce qui veut dire des problèmes à venir en matière de diplomatie.

Il semble que Angela Merkel n’a pas tiré les leçons du désastre diplomatique qu’a été la divulgation de la conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron par ce dernier. Je rappelle que depuis, le Président russe ne s’est plus entretenu avec son homologue français.

La déclaration de Angela Merkel concernant les accords de Minsk a non seulement privé Kiev d’une porte de sortie diplomatique concernant le conflit en cours (puisque pour reprendre les termes de Vladimir Poutine la question de pose de savoir « s’il y a quelqu’un avec qui négocier »), offert une preuve de la légitimité de l’intervention russe dans le Donbass (en jetant à la poubelle le narratif occidental de la pauvre Ukraine qui voulait la paix), mais en prime, elle vient de torpiller pour de bon les relations entre la Russie et l’Allemagne.

À ce stade, quand je vois les conséquences désastreuses de la déclaration de l’ancienne chancelière allemande, j’hésite entre une démence précoce ou un goût prononcé pour le masochisme. Quelle que soit l’option, ce sont les populations d’Ukraine, de Russie (surtout du Donbass) et de l’Union Européenne qui payent et vont payer les conséquences de la décision de la France et de l’Allemagne d’opter pour des accords de Minsk bidons, l’hypocrisie totale, et le chemin de la guerre, plutôt que celui de la paix.

Christelle Néant

source : Donbass Insider

https://lemediaen442.fr/angela-merkel-admet-que-les-accords-de-minsk-nont-ete-signes-que-pour-donner-du-temps-a-lukraine/

 1,376 total views,  5 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Toutes ces manœuvres politiciennes sont vraiment écœurantes.
    Et comme toujours, on essaie de nous faire avaler que nous sommes dans le camp du bien quand on renforce la guerre et qu’on permet des milliers de morts supplémentaires.
    Les Français ont réagi émotionnellement aux déclarations de TVMacron, faisant passer Poutine pour le méchant.
    Alors que Poutine a été berné, et il ne le pardonnera pas.

  2. et tous les accords et traités signés par les fervents de l’europe sont pour nous entuber un peu plus à chaque fois toujours plus de dictature et de privilèges aux strangers

  3. Bref cela confirme une fois de plus que cette soi disant europe n’est qu’une colonie Américaine et n »a servi qu’a diaboliser la Russie !C’est lamentable encore une fois je le dis il ne serait que temps de supprimer cette soi-disant europe !Brexit nous n’avons que cette solution! Les américains ont encore une fois bien manoeuvré en faisant porter le chapeau a la Russie!Ecoeurant!!

  4. Pourquoi Poutine n’a pas juste repris le dombass au-lieu de s’attaquer à l’Ukraine et Kiev en particulier ? Dans ce sens c’eût été acceptable et accepté de faît, bon gré, mal gré. Poutine reste l’agresseur de l’Ukraine. Concernant les accords de Minsk il est évident que les allemands et les français ont gagné du temps. Peut-être savaient-ils déjà les intentions de Poutine ? Les infiltrations d’agents du renseignement ça existe et ceux des américains bien d’avantage encore et ce depuis la guerre froide. Russes et américains n’ont jamais cessés de se surveiller intensément. Je sais que je vais à l’encontre de ce que pensent la majorité des commentaires du site mais j’assume pleinement.

  5. Comme le dit si bien le proverbe: « Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier ». Petit à petit, on apprend et découvre des choses. Tout se précise lentement mais sûrement. Et le jour viendra où tous ces responsables et coupables (de A à Z) devront rendre des comptes, passer à la caisse pour payer lourdement l’addition.

  6. Notre Grosse Bertha Prussienne Angela Merkel avait fait signer les accords de Minsk pour donner du temps à l’Ukraine pour se préparer à la guerre contre la Russie ! C’est une sacrée révélation de la part de l’ancienne chancelière d’Allemagne qui au départ a fait capoter l’accord de paix avec la complicité de Flanby Hollande afin que l’Ukraine continue son massacre de la population Russophone dans le Donbass avec sa bénédiction et celui des Amerloques comme la Nulland et cie parce que suite à ça les Atlantistes veulent casser les reins des Russes à travers l’Ukraine et Porochenko le Adolf Hitler Ukrainien qui souhaite l’éradication de la population Russophone du Donbass donc les accords de Minsk aurait pu être respecter par les Ukrainiens mais ces gens là n’ont jamais respecter cet accord . Merckel et Flanby Hollande ont du sang sur les mains !

  7. Ces jours derniers Christelle NÉANT a reçu un prix ces jours derniers pour son travail ; pas de l’Occident ; plutôt cöté russe, voire des Républiques de l’Ukraine de l’Est, devenues russes. Je ne remets ps la main sur l’info.
    Il y a quelques mois j’avais annoncé par anticipation cette reconnaissance ; ce ne pouvait qu’arriver. En effet sur le terrain, après les bombardements ukrainiens et otaniens, faisant son boulot de reporter de guerre, elle avait mis la main sur une carte d’emplacements militaires ; carte qu’elle a remise aux autorité….

    ► Son site personnel -hors Donbass Insider son site de reporter de guerre- « Christelle Néant : Vie et chroniques d’une auteure et journaliste française dans le Donbass »
    https://christelleneant.wordpress.com/biographie/

    ► Donbass Insider sur Odysee.org
    https://odysee.com/@donbassinsider:b

    ________
    Émission « L’ÉCHIQUIER MONDIAL » sur RT-FRance ; Directeur et présentateur : Xavier MOREAU . Difusion sur : ODYSEE.org
    https://odysee.com/@EchiquierMondial:2

  8. Ça fait bien longtemps que je dis que les boches essayeraient de nous endoffer quel que soit le fond et la forme.
    Je ne m’étais pas trompé. Le couple franco-allemand, c’est comme l’islam religion de paix, une hérésie.

  9. Pour qui roule vraiment Mutti Merkel? A qui profite ces déclarations?
    L’impérialisme russe est redevenu belliqueux, probablement à cause de l’intervention otanienne en Yougoslavie.
    Les guerres en Tchétchénie, la guerre en Géorgie (on se souvient de Sarko chez Poutine…) puis l’est de l’Ukraine (Donbass) que Poutine a voulu récupérer avec la Crimée… (Petite question qui fache: qui a abattu l’avion de la Malaysian Airline au-dessus du Donbass en 2014? ) Et maintenant une guerre pour faire « rentrer l’Ukraine dans le rang »!
    Il est commode de diaboliser l’ennemi que l’on s’est choisi, même au prix de mensonges… En 1939, Hitler fait entrer ses troupes en Pologne en prétextant une agression polonaise à la frontière… en 1964, Johnson parle de l' »incident du Golf du Tonkin » pour intensifier son escalade au Vietnam… etc.

  10. Je ne sais pas avec de tels aveux si ils ont une once de prise de conscience ,que leurs décisions ont engendrées un conflit qu’ils savaient ,aujourd’hui ça se traduit par des milliers de victimes de parts et d’autres ,c’est complètement fou et criminel !!!! Mais ils auront des comptes à rendre face à l’histoire et au monde

    • Mais ils auront des comptes à rendre face à l’histoire
      😀 😀 😀 😀 bien sûr comme pour l’ Irak, Libye, Syrie, Liban, Serbie etc… allez on y croit au Père Noël. 😀 ces gens-là méritent d’être pendus sans jugement, ou fusillés à la Ceaucescu!

  11. Que ce soit Merkel, Macron ou bien Zelensky, ces pseudo-chefs, présidents meneurs ou « zélites » sont des imbéciles confirmés sans oublier leur côté dangereux voir criminel. Ils entraînent les peuples Européens dans l’abîme. De quel droit? Comment la France en est arrivée à adopter une position aussi absurde? Quand on voit que le parlement européen comprend des traitres collabos corrompus, soudoyés par des pays arabo-musulmans, on comprend mieux notre déchéance. Ces gens doivent être jugés par le tribunal du peuple, peuple à qui ils font endurer misère et désespoir. Ces gens malfaisants jouent avec l’avenir de nos enfants en ne considérant que leur égo. On est en droit de se demander : « Ont-ils été payés, soudoyés? Et ça se veut présidents. Honte à eux.

    • Concernant le Qatar , et si il s’agit de la même chose, je me rappelle bien que au moment de sa nomination pour l’organisation de cet évènement sportif, il y avait des conflits, et les dirigeants du foot français avaient été interpelés et mis en cause, par la Suisse il me semble, car on savait qu’ il y avait eu des pots de vin ..

      Pour information, seul RTL a parlé de ce qui concerne l’Ukraine et l’intervention de Mme Merkel, dans le sens de ce qui est dit dans cet article ! De là à ce que le quidam comprenne la gravité de la chose, nous en sommes loin !
      Je rajoute que pour Zelinski, il n’a jamais accepté un accord quel qu’il soit, donc peine perdue ! en prime il envoie sa femme pour un interview ( après les photos de mode qu’elle avait accepté de faire devant un char, pour un journal poeple !!) , et, en outre le parlement européen va envoyer 18 milliards ! Ceci dit beaucoup de réflexions sont à faire au sujet de cet article .

    • Bonjour Gamma , vous êtes bien gentil de dire que ce sont des imbéciles , pour moi ce sont des ordures qu’il faut éliminer .Ces saloperies nous entraînent vers la 3ème guerre mondiale .Les peuples européens vont s’en mordre les doigts du à leurs soumissions aux ordures qui les gouvernent qui les assassinent et qui vont les envoyés au casse pipe !

  12. Si nous avions des chefs d’état digne de ce nom, peut être que ce conflit ne se serait jamais produit. Bien que les déclarations de Merkel soient choquantes surtout au niveau européen, les propos de l’ancien président ukrainien m’ont beaucoup dérangé! Il faut un minimum de confiance or nous avons à faire à des haineux et des provocateurs. Leçon de diplomatie pour Macron et Zelensky: ne jamais désigner un pays frontalier comme une menace car on ne sait jamais ce qui peut arriver mais justement favoriser les échanges. Zelensky et Macron méritent bien plus qu’une destitution mais une exécution car ce n’est pas une faute, ils ont fait cela en connaissance de cause.

    • En effet, en toute connaissance de cause. Rappelons-nous le bellâtre lors de sa campagne électorale : « plus jamais ça »! quelle enflure !!
      tous les mensonges sont bons pour arriver à ses fins.

  13. Pour celles & ceux qui croiraient encore dans la vertu des dirigeants européens. Honte à Macron Le très nocif le très toxique le très pervers menteur que des gens ont préféré pour être leur présidant. Honte à eux aussi.

Les commentaires sont fermés.