Coupures de courant propices aux agressions : préparez-vous, les Français…

Le gouvernement annonce des délestages massifs dès le mois de janvier. Ce seront donc des zones entières qui seront privées d’électricité pour des durées pouvant atteindre jusqu’à 2 heures, et très probablement plus. Seront concernés à tour de rôle des quartiers entiers dans les grandes villes, des villes moyennes dans leur totalité, des villages et des zones rurales qui pourront atteindre la valeur d’un canton.

Tous vos moyens de communication et de protection désactivés. La plupart des antennes-relais des systèmes de communication ne seront plus alimentées. Par conséquent, il n’y aura plus de réseaux téléphoniques, plus d’Internet, plus de smartphones, plus d’alarmes, plus de digicodes. La nuit, plus de visibilité nulle part pour voir ce qu’il se passe autour de vous. En copropriété, les gens seront obligés de laisser tout ouvert pour permettre les allées et venues des résidents. Les ascenseurs à l’arrêt, les halls d’entrée des immeubles ouverts aux quatre vents, les portails électriques des garages collectifs des immeubles levés, tout sera ouvert, plus aucun accès ne pourra plus être protégé.

Les protections des logements collectifs et des maisons individuelles branchées sur le secteur ne seront plus alimentées. Par conséquent, plus rien de ce qui assurait votre sécurité ne fonctionnera. Vous entendrez seulement le hurlement des alarmes sur batterie déclenchées lors des effractions autour de vous. Si vous êtes relié à un prestataire privé pour votre sécurité, n’y comptez pas non plus, la liaison téléphonique habituelle ne fonctionnera pas.

Plus aucun moyen non plus de prévenir les services de sécurité qui, de toute manière, seront débordés. Ne comptez pas ni sur la police ni sur la gendarmerie, déjà largement débordées et inefficaces en temps normal. Imaginez le bordel quand ils vont devoir courir dans tous les sens pour tenter de faire face …

Les criminels prévenus à l’avance des coupures de courant. Ils auront donc une parfaite connaissance des zones où ils auront tout loisir d’opérer. Certaines équipes pourront s’organiser en conséquence. Imaginez l’effet d’aubaine pour ceux qui sont déjà chevronnés et l’opportunité pour ceux qui veulent se lancer dans la profession. N’imaginez pas un seul instant qu’ils vont laisser passer une telle occasion. Cela sans compter les innombrables occasions fournies aux jihadistes d’un jour de vous suriner en toute tranquillité à la rencontre. Vous pouvez être certains que tous ceux qui y ont un jour songé sortiront tous avec leur Opinel, bien décidés à vous égorger d’un geste rapide et précis. Après… mektoub… ce sera au hasard…

Les villes, véritables coupe-gorges. Plus de feux de circulation, le chaos dans les rues, des embouteillages monstres aux heures de pointe donc de coupure le soir, plus d’éclairage public non plus, les rues dans le noir, les trottoirs dans le noir, plus de vitrines éclairées, plus de métro, plus de tram, plus de bus électriques, plus de RER, plus de trains. Des gens bloqués en ville, loin de chez eux, dans des gares ou le long des grandes avenues aux arrêts des trams. Autant de proies transies dans la nuit …

Il ne faudra pas se retrouver isolé dans la rue, surtout si on est une femme, une personne fragile ou âgée.

Les campagnes abandonnées. Imaginez un peu votre situation quand la brigade de gendarmerie du village voisin a été fermée pour être regroupée avec celle d’une zone périurbaine d’une grande ville où la délinquance explose déjà depuis longtemps. Dans ce cas, si vous êtes isolé, dites-vous bien que vous serez seul sans aucun secours, sans aucun recours.

C’est déjà largement le cas, mais ce sera encore pire, dans les campagnes les gens ne pourront compter que sur eux-mêmes. Mieux vaudra avoir de bons chiens et ne pas s’être totalement démuni. On pense déjà aux boomers néo-ruraux qui auront cru se grandir en donnant l’exemple, ils auront l’air malin en slip les bras ballants dans leur couloir …

Dans les campagnes, dites-vous bien que ceux qui s’apprêtent à vous « opérer » vous ont déjà repérés et évalués depuis un bon moment. Ils vous connaissent déjà, savent quelles sont vos voitures, celle de Madame et la vôtre. Ils savent celle qui manque, qui est là qui n’est pas là. À ceux-là qui opèrent en général dans leur proximité, s’ajouteront des bandes opportunistes itinérantes, par définition insaisissables. Celles-là auront tout loisir d’écumer les maisons isolées privées de moyens de communication.

Où que vous soyez, en prévision des délestage, changez vos habitudes. Quelle que soit votre situation personnelle, commencez déjà à vous préparer et à vous organiser pour faire face. En cas de délestage annoncé, prévoyez une procédure spéciale. Arrêtez assez à l’avance vos activités extérieures de manière à ne pas vous retrouver isolé loin de chez vous. Regroupement de toute la famille à la maison, plus personne dehors ou sur les routes en période de délestage.

Aucune annonce de mesures sécuritaires spéciales de la part du gouvernement. On observera que, dans ces conditions exceptionnellement favorables à une explosion de la délinquance, le pouvoir n’a annoncé aucune mesure de renforcement de la sécurité publique, ni aucun renforcement de peines encourues en cas de commission de crimes ou délits à la faveur de coupures de courant. Pourtant, les pouvoirs publics ne peuvent pas l’ignorer, les délestages programmés induiront automatiquement un surcroît de délinquance incontrôlable. La réalité, c’est qu’il n’a aucune intention de la réguler, bien au contraire.

Après la mise en pression lors de la crise du Covid, les délestages programmés, et le surcroît de délinquance qui en résultera, sont un des moyens de sidérer encore plus la classe moyenne en la prenant en étau entre les prédateurs du haut et ceux du bas. C’est leur projet, liquider la classe moyenne de souche, la stresser à mort pour qu’elle n’ait plus envie de vivre.

Et là on n’a pas parlé des ruptures de normalité, des ruptures d’approvisionnement, des pénuries, du chômage, de la paupérisation galopante et de tout ce qui va s’arrêter de proche en proche en 2023. Je le redis à tous, il faudra faire attention en sortant du supermarché avec son caddie plein …

Préparez-vous, il se pourrait bien que 2023 soit encore pire que ce qu’on a connu au moment de la crise du Covid. Déjà les ministres commencent à se présenter masqués à la Chambre des députés, il n’est pas exclu qu’ils nous préparent une combinaison : confinement, coupures de courant, pénuries et délinquance généralisés.

Préparez-vous et surtout, rappelez-vous : c’est la fin de l’abondance.

Martin Moisan

https://ripostelaique.com/coupures-de-courant-propices-aux-agressions-preparez-vous-les-francais.html

 864 total views,  5 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Lors des pannes de courant de New-York, il y avait des explosions de criminalité, de nombreux morts, cambriolages, vols, viols etc.. toutes les joyeusetés du multicul , terme remplaçant le réel , soit multi-ethnique.

  2. Les agressions à domicile risquent d’être courantes. La porte d’entrée défoncée ou celle du balcon. Prévoir des lampes sur batteries très puissantes pour aveugler ceux qui rentrent et des objets pointus (ou arbalète puissante) pour blesser profondément au ventre au moins un intru. Et annoncer à ses copains que leur complice est en danger de mort par hémorragie interne s’il n’est pas soigné rapidement aux urgences.
    Je n’ai aucune expérience de ce cas. Quelles sont les autres idées et conseils pratiques ?

  3. Avec les coupures de courant provoquées à cause de l’impéritie de la Macronie la France qui est déjà une France Orange Mécanique va devenir une France Apocalypse Now avec les tueurs et les Gangsters qui vont profiter de cette période pour tuer et les Français c’est à dire ceux qui ont rendu leurs armes comme des couillons dans une très grande impunité de la part de la Macronie tandis que ceux qui ont gardé leurs armes se défendront bec et ongle pour leur vie .

  4. Dites donc, qu’est-ce qu’il s’envoie dans la panse, le gros Larcher. Et ce n’est que le petit déjeuner. Il va finir par péter une durite. À midi un gigot entier et une marmite de flageolets, le soir un poulet entier et sa garniture de patates. Tu le mets au régime, il claque! Et ne parlons pas des hors-d’œuvre, des fromages et des pâtisseries. Il bouffe à lui tout seul les calories de deux familles normales.

  5. combien vont regretter d avoir rapporté leurs armes et obéi à macaron ? d autant qu en zone rurale, pas de gendarmerie ni commissariat..Ils se retrouvent à poil !

    • Eh oui, cher ami, dans tout cet attirail, j’ai pas vu de Kalach, ou autres outils des banlieues sensibles.
      Le Français est toujours aussi con pour croire le politique. Une fois le citoyen complètement désarmé, les délinquants seront la maitresse du terrain.

  6. Au moyen-âge, les vide-goussets, les tire-laine profitaient de l’obscurité pour détrousser les passants qui rentraient tard. De nos jours, une redite de cette époque, sans les archers du guet pour patrouiller. Déjà qu’en plein jour…

  7. Si cette hypothèse pourrait être tout à fait plausible ,se serait une situation de guerre et le décret du couvre feu serait prononcé, il fera appel à l’armée pour la défense et la sécurisation du territoire nationale

Les commentaires sont fermés.