Les musulmans « envahissent-ils » le Royaume-Uni ? Non, mais ce qui se passe est bien pire

Le secrétaire du ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni, qui réglemente l’immigration, a récemment provoqué un scandale en qualifiant l’immigration incessante de migrants majoritairement musulmans d’«invasion ».

Le 30 octobre 2022, Suella Braverman a déclaré :

Le peuple britannique mérite de savoir quel parti est sérieux au sujet de l’arrêt de l’invasion sur notre côte sud et quel parti ne l’est pas… Quelque 40 000 personnes sont arrivées sur la côte sud cette année seulement, dont beaucoup ont été facilitées par des gangs criminels, dont certains sont de véritables membres de gangs criminels. Alors arrêtons de prétendre qu’ils sont tous des réfugiés en détresse : tout le pays sait que ce n’est pas vrai… Je suis tout à fait déterminé à mettre fin au fléau de la migration illégale et je suis déterminé à faire tout ce qu’il faut pour briser les gangs criminels et réparer notre système d’asile désespérément laxiste…

Inutile de dire que de telles affirmations franches  » ont déclenché une réaction instantanée de tous les secteurs de l’establishment mondialiste en Grande-Bretagne, des médias hérités aux politiciens du Parti travailliste et des conservateurs ».

Pendant ce temps, et confirmant apparemment les inquiétudes de Braverman, un nombre scandaleux de migrants, la majorité écrasante arrivant du monde musulman, a en effet inondé le Royaume-Uni. Selon un rapport , rien qu’au premier semestre 2021, « un nombre étonnant de 1,1 million de visas [ont été] accordés pour que les gens viennent vivre au Royaume-Uni… C’est le plus grand nombre de visas pour que les gens viennent vivre ici jamais délivrés en un an, suggérant que, malgré les promesses répétées de contrôler et de réduire l’immigration, le gouvernement fait le contraire.

Ensuite, il y a l’énorme « nombre de demandeurs en attente d’une décision sur l’asile » au Royaume-Uni, qui a augmenté de 300 % en quatre ans.

Selon encore une autre source, « En 2021, les cinq pays de nationalité les plus courants des personnes ayant demandé l’asile au Royaume-Uni étaient l’Iran, l’Irak, l’Érythrée, l’Albanie et la Syrie« . À l’exception de l’Érythrée, qui est à peu près à moitié musulmane, moitié chrétienne, chacune de ces nations est majoritairement musulmane.

Incidemment, ces chiffres sont distincts de la population musulmane préexistante du Royaume-Uni, qui, en 2017 – avant le récent afflux de migrants – dépassait largement les quatre millions , soit 6,3 % de l’ensemble de la population anciennement chrétienne.

Il n’est pas étonnant que le nom « Muhammad » soit le nom le plus populaire pour les garçons nouveau-nés en Angleterre ; il n’est pas étonnant que les musulmans du Royaume-Uni et d’autres pays d’Europe occidentale à forte population musulmane se vantent régulièrement de la démographie comme destin. Comme un rapport l’a expliqué en 2008, « les fanatiques de la haine musulmane prévoient de prendre le contrôle de la Grande-Bretagne en ayant plus de bébés et en forçant une explosion démographique… La population musulmane gonflée serait suffisante pour conquérir la Grande-Bretagne de l’intérieur, affirment-ils. »

Malgré tout cela, est-il correct de qualifier cette explosion de migrants musulmans d’ invasion ?

En fait, ce n’est pas le cas. Considérez quelques définitions de dictionnaire faisant autorité pour « invasion » :

  • Merriam-Webster : une « incursion d’une armée pour la conquête ou le pillage… un cas d’invasion d’un pays ou d’une région avec une force armée. … une intrusion importune dans le domaine d’autrui.
  • Cambridge : « une occasion où une armée ou un pays utilise la force pour entrer et prendre le contrôle d’un autre pays. »
  • Oxford : « le fait pour une armée d’entrer par la force dans un autre pays afin d’en prendre le contrôle ».

Maintenant, pour être sûr, et comme relaté ici et ici , les musulmans ont, pendant plus d’un millénaire, lancé d’innombrables invasions militaires en Europe qui se conformaient tout à fait à ces définitions. Ils sont venus comme une « armée », ont utilisé « la force pour entrer et prendre le contrôle » de diverses nations, et tous « pour la conquête ou le pillage ».

Alors que certaines de ces invasions ont vu la conquête à long terme des nations européennes – l’Espagne, les îles méditerranéennes, les Balkans – les invasions djihadistes qui n’ont pas conduit à la conquête mais ont acquis beaucoup de butin et d’esclaves étaient habituellement lancées contre pratiquement tous les coins de l’Europe, jusqu’en Islande. En effet, de 1627 à 1633, Lundy, une île au large de la côte ouest de la Grande-Bretagne, était en fait occupée par des pirates musulmans d’Afrique du Nord, qui pillaient l’Angleterre à volonté.

De plus, de nombreux musulmans d’aujourd’hui qui migrent vers l’Europe nourrissent les mêmes motifs de « conquête et de pillage », qui à Rotherham, en Angleterre, par exemple, ont vu des milliers de jeunes filles britanniques transformées en esclaves sexuelles .

Même ainsi, il manque l’ingrédient essentiel qui qualifierait ce qui se passe aujourd’hui d’« invasion » : les musulmans n’entrent pas au Royaume-Uni par « force », contre la volonté du Royaume-Uni. Ils sont accueillis par le gouvernement et les autorités du Royaume-Uni, ceux qui sont les plus chargés de protéger et de maintenir le caractère national du Royaume-Uni.

C’est pourquoi l’Europe de l’Est – qui, grâce à sa proximité géographique avec l’islam, a historiquement porté le poids et souffert de l’invasion de l’islam – ne souffre pas aujourd’hui. Contrairement au Royaume-Uni et à de nombreux autres pays d’Europe occidentale, la Pologne, la Hongrie et leurs semblables ont simplement dit non à la migration des pays musulmans ; et leurs citoyens autochtones les en remercient.

En bref, si vous êtes invité, vous ne pouvez pas être qualifié d’« envahisseur », quelles que soient vos intentions. Ainsi, et au risque d’avoir l’air d’ergoter sur la sémantique, ce qui se passe aujourd’hui dans tout l’Occident en général et au Royaume-Uni en particulier doit être vu et dénoncé pour ce qu’il est réellement : non pas une invasion imparable, mais un suicide assisté .

Cet article est réimprimé de The Stream .

 1,192 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Un suicide assisté, sans doute.
    On se rappelle qu’après le Brexit, les English ont viré tous les chauffeurs poids lourds polonais, et on voit le résultat.

  2. On jacasse sur des définitions du dictionnaire (est-ce bien une invasion, p’tête ben qu’oui, p’tête ben qu’non) au lieu de considérer le résultat. Qu’on ait ouvert volontairement les vannes ou que la digue ait cédé, le résultat est là, la ville est inondée et les habitants se noient. Alors, on continue de discuter des causes ou bien fait on en sorte de sauver la ville et d’empêcher que le drame ne se reproduise ?

  3. Bref, YEN a MARRE. Cette guerre entre orient et occident me gave surtout que les occidentaux sont devenus gentils, laïcs donc cons alors que les muzz sont devenus très méchants et mégas ultras cons !!!
    Donc…nous sommes mal barrés les gentils.

  4. Un jour, le Maghreb et l’Afrique auront déménagé chez nous. Ces territoires seront vides. Et nous, morts, ou en fuite.

  5. Islamisation du monde oui, et plus vite que jamais (en apparence, espérons le).
    Les pays islamiques se sont débarrassés chez eux des chrétiens, de plus en plus rapidement ces dernières décennies, et leur appétit vorace ne peut s’arrêter là, il faut donc éliminer toute trace de chrétienté de ce globe, en partant s’installer dans ces pays dits chrétiens (qui en vérité ne le sont plus). CQFD

  6. Quand un pays n’a plus de frontière, comme en France, les envahisseurs arrivent. Messieurs les Anglais tirer les premier, après il sera trop tard.

    • Pas évident ! Peut-être sont-ils eux aussi allés déposer leurs armes au commissariat ?… 😉

  7. Que ce soit une invasion ou non, il est clair que la proportion de muzz dans nos pays européens ne cesse d’augmenter à cause de la folie de nos dirigeants dhimmis bouffés par la mondialisation et ceci jusqu’au jour où ils arriveront a être suffisamment nombreux pour accéder aux plus hautes fonctions de l’état par le simple jeu du vote démocratique. Alors je me pose une question : que va-t-il advenir le jour ou les muzz prendront la direction de pays qui possèdent l’arme nucléaire?

  8. Depuis les accords du Touquet, la frontière pour aller en Angleterre est à Calais et l’Angleterre paie la France pour qu’elle renforce ses surveillances. D’autre part, s’il y a 6 millions d’immigrés en Angleterre, il y en a 20 millions en France et je ne pense pas que les immigrés en Angleterre aient plus d’avantages sociaux qu’en France. https://www.marianne.net/monde/europe/accords-du-touquet-retour-sur-un-cadeau-fait-aux-britanniques-en-2003
    https://www.youtube.com/watch?v=oXj7NQVm4F0

    • Je pense qu’ils sont nombreux en Angleterre pour nous prendre aussi par le nord en sandwich avec le sud et l’est…

  9. « Considérez quelques définitions de dictionnaire faisant autorité pour « invasion » : »
    D’après ces définitions les invasion de fourmis, de sauterelles, de criquets, de rats, de moustiques… n’existent pas.
    Peut-être que ces définitions ne sont pas aussi bonnes que vous l’affirmez.

  10. Me Braverman a raison de dire qu’il y a une invasion migratoire et notamment les MUZZ qui viennent envahir pour coloniser l’Angleterre en l’islamisant et en imposant la charia mais quand on dit le mot invasion tout de suite les Islamo Gauchistes d’extrême gauche des médias dominants Rosbeef crient au racisme mais ce n’est pas du tout du racisme mais c’est la terrible réalité. Ces mêmes Gauchos Anglais qui protègent le gang des Pakistanais qui violent et exploitent sexuellement des jeunes Anglaises favorisent cette immigration qui ressemble beaucoup à un Grand Remplacement du peuple Rosbeef. Bordel en Angleterre !

Les commentaires sont fermés.