Action exemplaire à Montpellier contre SOS Méditerranée

« Mercredi soir (30/12/2022) un groupe de citoyens a protesté contre la morgue et le culot de SOS Méditerranée, et de ses bateaux-pirates. Avec des questions légitimes : les migrations organisées par les ONG sont-elles de l’humanisme ou de l’esclavage moderne ? L’humanisme consiste-t-il à arracher des hommes de leur culture enracinée pour en faire des esclaves en Europe ? La défense des travailleurs français consiste-t-elle à importer une main-d’œuvre sous-payée qui fait baisser les salaires et crée encore plus de chômage ?

À qui profite cette organisation tentaculaire ? Aux passeurs, armateurs, présidents d’associations souvent issus de la haute fonction publique ? En tout cas, pas aux migrants eux-mêmes. Mais surtout pas aux Français : retraités, étudiants, paysans, soignants relégués, et j’en passe, sont les parias de notre société, et mériteraient un peu de la manne de ces « nouveaux négriers » comme le dit joliment Michel Onfray.

Les citoyens de tous bords qui nous ont rejoints dans notre protestation assurent par leur engagement à rester unis pour dénoncer les injustices et les incuries de notre société décadente ».

Deux haies de déshonneur pour les Kollabos

Les participants au concert de soutien à SOS Méditerranée, le 30 novembre, ont été accueillis par une double haie d’honneur tout à fait particulière. Alignés de part et d’autre de la porte d’entrée de l’Opéra-Comédie à Montpellier, des manifestants silencieux tenaient des pancartes de protestation. Les donateurs de SOS méditerranée qui se rendaient à un concert caritatif en faveur du bateau de transport de migrants, Ocean Viking, vers l’Europe ont vécu un moment très pénible. Ils ont dû marcher entre deux rangées de citoyens, silencieux, qui tenaient des pancartes : SOS PAYSANS, SOS POMPIERS, SOS POLICIERS, SOS SOIGNANTS, SOS FEMMES VIOLÉES, SOS ÉGORGEMENTS, SOS VIOLENCES… La rencontre de deux mondes. Un moment difficile à vivre, un moment de honte pour la bourgeoisie « bobo » montpelliéraine. Ces collabos de l’invasion migratoire se sont vu rappeler que le peuple souffre de l’occupation étrangère, et qu’une majorité de ces « sans-dents » rejette la politique d’abandon de la Patrie. La plupart d’entre eux regardaient leurs pieds et seuls une dizaine d’invités osèrent poser des questions, arguant de leur bonne foi, puisqu’eux aussi « défendaient les paysans, les soignants, les femmes violées… »

Les médias de la « Kollaboration »

On se souvient qu’en 1944, à la libération de l’occupation allemande, les organes de presse qui avaient collaboré avec l’envahisseur ont disparu. Les journalistes ont vécu un moment difficile quand la population leur a demandé des comptes. Cette leçon semble avoir été oubliée, ce qui explique, certainement, que de nouveaux médias s’associent avec cette opération de soutien au trafic maritime de colons clandestins qui traversent la Méditerranée. Comme dans les années sombres de l’occupation nazie, les collabos se recrutent dans la bourgeoisie et l’oligarchie. On a noté la participation à cette soirée du maire de Montpellier Delafosse, de l’archevêque Turini, tous deux entrés en catimini par l’entrée des artistes, quelques élus tel Hussein Bourgi (sénateur de l’Hérault), des élus locaux, etc. Nous avons appris à cette occasion que les collectivités avaient mis la main au portefeuille (le nôtre, en l’occurrence, puisqu’il s’agit d’argent public, celui qui nous est pris de force par le fisc). Bien qu’une très large majorité de Français demande l’arrêt de l’invasion, la ville de Montpellier subventionne le transport de clandestins, mais c’est également le cas de la Métropole, du Département, de la Région et même de l’Opéra de Montpellier qui vit essentiellement de subventions ! Pour résumer ce scandale, les élus utilisent notre argent pour financer l’arrivée de ceux qui nous agressent dans nos rues !

Pour être précis, l’organisation était prise en charge par la Métropole de Montpellier et le personnel prêté par la municipalité… le bénéfice de l’opération (12 000 euros) allant renflouer les caisses de SOS MÉDITERRANÉE). Le buffet copieux trônait au premier étage et le public clairsemé ne dépassait pas la jauge de 500 convives.

Mise en place d’un processus pérenne de débarquement

Ces gens ont tous les culots. Ils se moquent de nous en racontant qu’ils « sauvent des vies » alors que c’est tout le contraire. L’accueil qu’ils organisent incite de plus en plus d’Africains, de Moyen-Orientaux, etc. à risquer leur vie dans une traversée périlleuse. Le trafic est organisé, au moins pour la partie qui va jusqu’à la limite des eaux territoriales libyennes, par des mafias internationales du même type que celles qui organisent les trafics de drogue. Résultat, des milliers de morts parmi les colons. Les sponsors de SOS Méditerranée ont ces morts sur la conscience. Nos élus utilisent notre argent dans cette entreprise criminelle.

Dans son propos liminaire à la soirée, la présidente de SOS Méditerranée expliquait qu’elle souhaitait « mettre en place un mécanisme de débarquement et de répartition « solidaire » des rescapés ! ». (C’est le projet des centres de tri qui seraient disséminés sur tout le littoral de Collioure jusqu’à Menton). Quel aveu et quel culot ! Tous ces bons bourgeois, repus et contents, en participant à cette action dite « caritative, se sont associés au projet d’invasion de notre patrie. Un projet clairement assumé. Les 150 manifestants qui ont accueilli les spectateurs-donateurs, en silence, avec des pancartes de protestation, leur ont rappelé la souffrance des victimes de la violence migratoire. Des trouble-fêtes…

L’ultra-gauche aux abonnés absents

Curieusement les antifas, toujours prêts à servir de porte-flingues à l’oligarchie, n’ont rien tenté pour empêcher la protestation des identitaires et patriotes. Il n’y avait qu’une poignée de policiers pour surveiller la manifestation, pourtant déclarée par les identitaires. La préfecture savait que les islamo-gauchistes ne se mobiliseraient pas. D’où le calme dans lequel cette protestation populaire a pu se faire. Reste à comprendre pourquoi l’ultra-gauche violente ne s’est pas mobilisée cette fois-ci. Après son absence remarquée lors du rassemblement pour LOLA, ça commence à faire jaser au « Barricade », à l’université Paul Valéry et entre toutes les composantes de la mouvance gaucho. Certaines mauvaises langues montpelliéraines chuchotent que les gauchistes n’ont pas eu le courage de venir défendre, ouvertement, un pince-fesse de la bourgeoisie. Pudeur ? Peur de montrer au grand jour leur positionnement politique, celui de la défense des intérêts des puissants ?

Nicole Mina

NB : Participaient à ce concert l’ensemble de musique « arabo-andalouse » Al Maya, la cantatrice Barbara Derathé (muse du maire Delafosse), la pianiste Christelle Chabourdon… des noms à retenir…

https://ripostelaique.com/action-exemplaire-a-montpellier-contre-sos-mediterranee.html

 1,139 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. il y en a qui dérapent depuis quelques temps le patrick roger sur sud radio a donné la parole ce matin à une dingo hivera de son nom qui veut des étrangers dans des professions qui apprennent la langue française en 3 mois du petit nègre, et va que je balance des conneries ; c’est insupportable d’entendre ça le matin au réveil après avoir écouté Zemmour la veille.

  2. Exemplaire, c’est le mot exact!
    Sans cris, sans violence, juste une humiliation pour la nomenklatura locale.
    Et sans aucun doute une information sur cette manif’ à destination de la population, donc parmi elle de ceux qui se demandent comment marquer leur désaprobation du comportement de leurs z’élites bien pensantes et bien propres sur elles.

    Pan, dans ta gueule la petite bourgeoisie ridicule! 😆😊

  3. Résistance passive particulièrement efficace.Ça a dû jaser à l’entracte
    Les médias félons ont-ils glosé sur ces terribles fachos qui manifestent en silence et sans violence ?ah c’est embêtant.

  4. Que fait nos militaires,que fait nôtre marine?pour nous protéger,
    Protéger nôtre FRANCE 🇫🇷 et les citoyens Français et Françaises ? Face à l’ennemi ? ils devraient renverser ce gouvernement,qui la détruit ???
    Vous êtes responsables,des actes,que nous subissons faces à l’ennemis ???

  5. Excellent article qui résume une grande partie de cette gabegie, sauf les intérêts de ceux qui débarquent sans papiers et que nous somme obligés d’entretenir à notre détriment, sans notre accord, jusqu’aux limites de la survie de plus en plus….

    L’ensemble est un scandale humain ! Et ils se disent « humanistes »… Ils me dégoûtent.

  6. Les citoyens français sont en colère et la manifestation organisée par les militants de Reconquête contre ce gala de charité en l’honneur des immigrationistes forcenés de SOS Méditerranée prouve que l’Etat Français, les collabos qui soit journaliste d’extrême gauche et politique favorisent l’immigration incontrôlée en finançant les négriers de SOS Méditerranée qui avaient importer des migrants sur notre territoire avec leur bateau l’Ocean Viking. C’est tout simplement scandaleux de financer les négriers de SOS Méditerranée !

Les commentaires sont fermés.