Pierre Cassen à Bignan : la gauche et l’immigration, de 1900 à 2022 (Callac)

On savourera d’abord la devise placardée dans la salle qui nous recevait, à Bignan, (56)  samedi 26 novembre, à l’invitation de Régis Le Gall pour son association, Le Cercle Kelven.

Potius mori quam Foedari : souvent traduit « plutôt mourir que faillir  » que je pourrais traduire aussi  par « plutôt mourir qu’être déshonoré. » Devise des Ducs de Bretagne qui était aussi celle d’une des plus vieilles familles bretonnes, la famille de Kermoysan.

Je ne sais si la salle est toujours décorée ainsi ou bien si les organisateurs de la conférence étaient les responsables, (je penche plutôt vers cette interprétation), mais quelles belles et bonnes auspices !

Et oui, il n’y avait que des patriotes, donc des Résistants parmi la cinquantaine de personnes qui se pressaient dans la petite salle qui nous hébergeait.

Atmosphère à la fois chaleureuse et studieuse… il faut dire que le conférencier était excellent et qu’il a su captiver l’auditoire en racontant comment et pourquoi, de anti-immigration qu’elle fut pendant une bonne partie du XXème siècle, la gauche est devenue brutalement immigrationniste… et collabo !

Il est revenu sur Callac, présentant la situation et les différents acteurs ainsi que les suites possibles.

Fortement applaudi, il a répondu ensuite à force questions, diverses et variées… et il a fallu promette qu’il continuerait entre la poire et le fromage pour que nous puissions rejoindre le restaurant et le délicieux repas qui nous attendait.

Beaucoup de conversations et d’échanges agréables, de rires, de prises de contact entre les auditeurs désireux aux aussi de se mobliser pour les prochaines échéanches, que ce soit à Callac ou à Saint-Brévin où « ils » veulent loger une centaine de migrants à côté d’une école maternelle…

Bravo au conférencier, à l’organisateur et à tous ceux qui ont contribué à la réussite de la journée.

 

 

 

 1,007 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Tres bonne intervention de Pierre Cassen, comme toujours d’ailleurs, cet homme a le courage de ses opinions, et s’investit constamment dans ce combat , sans jamais flechir . Par contre, en ce qui concerne la prise de son, il serait bien de demander a tous les « tousseurs » et racleurs de gorge, de bien se moucher et tousser AVANT le commencement de l’exposé, car l’ecoute est rendue assez penible a cause de ceux là.

    • Il y a les éternels tousseurs , ce qu’ils entendent les gratouille, ils couvrent le discours pour éviter de l’entendre.
      Il faut les prévenir au début, et leur demander de sortir en cas de gratouillage intempestif.

  2. Il faudra tôt ou tard rendre aux maghrébins ceux qu’ils ont commis contre la france en voulant leur soit disant indépendance et qui pullulent chez nous voici ce qu’ils ont dit aux français ( tu choisis la valise ou le cerceuil)???? N’oubliez pas le massacre D’Oran fait aux Français en sachant que l’algerie a était créé par la France et non pas par ces chiens gâleux !!!!!!!

  3. Une explication claire et précise de la situation et des enjeux. Pas de fioritures, un discours ciselé au millimètre. Le tout sans notes, chapeau et respect !

  4. La Gauche était à l’origine opposée à l’immigration de masse comme à l’époque de la CGT ou du Parti Communiste Français de Georges Marchais qui, dès 1980, avait demandé à arrêter l’immigration car ça provoque une concurrence déloyale à l’encontre des travailleurs français, mais malheureusement la Gauche participe grandement à cette immigration de masse et de l’imposer à des communes comme Callac et Saint Brévin -Les-pins .. Excellent Mr Cassen pour ces explications !

  5. Vous aurez fait beaucoup, monsieur Cassen pour la Bretagne, la France, dans cette affaire Callac. Bravo !!

  6. La Gauche était déjà présente à Vichy en 1940. Le reste jusqu’à nos jours n’est qu’un continuum politique et idéologique. Chez eux la traîtrise et la collaboration sont héréditaires.

    • « …. Le reste jusqu’à nos jours n’est qu’un continuum politique et idéologique »

      Parfaitement d’accord.

      Bien avant 1940 si l’on se penche avec attention sur des ouvrages d’Histoire et de dynamiques géopolitiques, leur nuisance et leur dynamique malsaine et violente s’y dessine clairement.

      Utiliser le jeu des émotions pour se donner bonne conscience et pour manipuler bien sûr les y ont beaucoup aidés. Beaucoup sont scotchés justement aux partis de Gauche car ils croient que ce serait le côté « du coeur »….

      Métaphore oh combien trompeuse mais « efficace » tant ce registre émotionnel mal maitrisé peut court-circuiter la raison et l’appréhension du réel !

1 Rétrolien / Ping

  1. # Pierre Cassen à Bignan : Callac, la gauche et l’immigration, de 1900 à 2022 – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.