La FIFA autorise le Qatar à être homophobe : l’ambassadeur rose de Macron s’en fout !

The One Love LGBTQ rights bracelet causes a stir at the World Cup in Qatar  - Canada Today

Le brassard « One love » signifie que l’amour n’a pas de sexe; il sera interdit au Qatar…

L’islam religion d’amour très tolérante, comme chacun sait, réprime l’homosexualité et la charia, loi islamique en vigueur dans les pays musulmans, traite comme des crimes les relations amoureuses et charnelles entre personnes du même sexe.

La FIFA se couche devant la charia et le pouvoir de l’argent…

https://www.ladepeche.fr/2022/11/21/coupe-du-monde-2022-au-qatar-quest-ce-que-le-brassard-one-love-signe-de-soutien-a-la-communaute-lgbtq-et-indesirable-au-mondial-10817118.php

Il n’y a que les naïfs pour s’étonner que l’islam aura toujours le dessus sur l’inclusif, même si Macron, la gauche et une partie de la droite font la promotion à la fois de l’inclusif et de l’exclusif, l’islam étant par nature une idéologie d’exclusion…

Officiellement, la neutralité idéologique de la compétition sportive est mise en avant. Mais le fait même d’organiser cette compétition au Qatar, champion de l’islamisme, est déjà un parti pris idéologique.

On constate encore une fois l’incapacité des sports collectifs à fédérer au-delà des fascismes, des discriminations de minorités, vouant un culte à l’écrasement du perdant, l’autre face de la victoire du gagnant…

https://www.lalibre.be/sports/omnisports/2014/02/07/la-face-sombre-de-pierre-de-coubertin-BZOTYI2ODRGZVEDWGAYDJ4L3CE/

L’histoire se répète. Il y a un siècle, c’était le « facho » Coubertin, le « complice du nazisme, raciste, misogyne », qui fondait les Jeux olympiques…

Sous un humanisme de façade, de Coubertin partageait les idées du fascisme. Le baron vouait un culte à la force physique et pensait qu’une sélection devait se faire via l’élimination des plus faibles. Ses JO devaient d’ailleurs permettre une colonisation sportive et démontrer la supériorité de la race blanche sur d’autres cultures.

https://www.lalibre.be/sports/omnisports/2014/02/07/la-face-sombre-de-pierre-de-coubertin-BZOTYI2ODRGZVEDWGAYDJ4L3CE/

 

Les jeux olympiques de Berlin présidés par Hitler marquèrent les consciences…

https://encyclopedia.ushmm.org/content/fr/article/the-nazi-olympics-berlin-1936

Bis repetita placent ! La FIFA ne tire aucune conséquence de l’Histoire, préférant l’idéologie chamelière à l’humanisme hérité des Grecs, pourtant sportifs accomplis à l’origine des grandes rencontres sportives de notre temps et, par ailleurs, c’est bien connu, « pédés comme des phoques » (avec le sens cependant historiquement spécifique de la pédérastie grecque) !

Plus sûrement, c’est la liberté et l’égalité qui sont reniées, alors que ces valeurs révolutionnaires et chrétiennes ont vocation à s’appliquer aussi dans le domaine sportif…

L’initiative de ce brassard était intéressante quand on sait que des supporters des tribunes de football ne sont pas les derniers à traiter leurs adversaires de « tapettes » ou de « pédés »…

(Note de Christine Tasin, je suis plus que favorable au mariage des homos, à l’égalité entre tous quelle que soit la sexualité, mais je trouve anormal que l’on mette en bandoulière sa sexualité (comme dans les gay pride) et que l’on fasse de la « promo  » pour une sexualité quelle qu’elle soit dans les pays européens comme la France où chacun est libre de sa sexualité et qu’on n’a pas besoin d’en rajouter.

Par contre, le seul endroit où effectivement ce brassard arc-en-ciel aurait son sens c’est dans les pays musulmans comme le Qatar et que le brassard y soit interdit va-t-il scandaliser des gauchos et des homos habitués à soutenir l’islam ? )

La FIFA a préféré d’autres messages comme « sauvez la planète » !

 

Les capitaines de certaines sélections en lice au Mondial 2022 envisageaient de porter ce bout de tissu orné d’un cœur multicolore. Il n’en sera rien. L’initiative avait été lancée quelques semaines avant le début de la compétition par certaines nations.

Elles renoncent, par « craintes de sanctions sportives ». Ce lundi 21 novembre, au lendemain du début de la Coupe du monde 2022 au Qatar, les sept Fédérations qui envisageaient de faire porter au capitaine de leur sélection respective le brassard « One Love » annoncent leur renoncement

Pour quelle raison ? Quel est ce brassard et qui a lancé cette initiative ? La Dépêche fait le point. 

Qui est à l’origine du brassard « One Love » ?

Il s’agit d’une initiative spontanée de dix pays. Dix Fédérations avec en chef de file : les Pays-Bas, très vite soutenue par l’Allemagne. Par la suite, huit autres pays se sont joints au mouvement :  la France, l’Angleterre, la Belgique, le Danemark, la Norvège, la Suède, la Suisse et le Pays de Galles. Le but initial : que les capitaines de chacune de ces sélections portent lek brassard au bras pendant les rencontres de la Coupe du monde 2022 au Qatar

Quel est le message ?

Il s’agit de promouvoir l’inclusivité, et de sensibiliser à la cause de la lutte contre les personnes LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexes et asexuelles). Le porter au Qatar prend une résonance bien particulière : les actes homosexuels y sont illégaux. 

Que représente ce brassard ?

C’est un brassard au fond blanc, sur lequel est inscrit en lettres noires est capitales « One Love » (« Un Seul Amour »). À côté de ces mots, figure un cœur au fond multicolore : rouge, noir, vert, orange, jaune, bleu. L’idée : porter un message de diversité, d’origine comme de sexualité. Ces couleurs sont différentes de celles du drapeau LGBTQ+. À l’intérieur de ce cœur multicolore, figure le chiffre « 1 », qui rappelle le message « One Love ».

Pourquoi ce brassard fait-il polémique ?

Dès le début, la FIFA s’est opposée au port de ce brassard par les joueurs. En effet, historiquement, la Fédération internationale a toujours marqué une ferme opposition à tous les messages à portée politique, au sens large du terme, tous interdits dans les stades théâtres des rencontres des compétitions qu’elle organise.

Longtemps silencieuse sur le sujet, la Fifa, qui y voyait une critique masquée du pays hôte, avait réagi samedi 19 novembre en dégainant ses propres brassards de capitaine, porteurs de messages beaucoup plus consensuels, comme « Sauvez la planète », « L’Éducation pour tous » ou encore « Non aux discriminations ».

Lundi, l’instance suprême du football mondial a annoncé que ses brassards officiels floqués du message « Non aux discriminations » seraient utilisables par les capitaines dès à présent, alors que ce mot d’ordre devait apparaître en principe lors des quarts de finale.

Pourquoi les sélections qui avaient prévu de le faire porter à leurs capitaines renoncent ?

Par crainte de « sanctions sportives » ont-elles annoncé ce lundi dans un communiqué. La FIFA a en effet menacé de cartons jaunes les joueurs qui auraient porté ces brassards. Ainsi, si les Fédérations en question (Pays-Bas, Allemagne, pays de Galles, Belgique, Danemark, Suisse) étaient « prêtes à payer des amendes applicables en cas de non-respect des règles sur les équipements », elles ne pouvaient pas « mettre [leurs] joueurs dans la situation où ils pourraient être avertis, voire devoir quitter le terrain » (en cas de second carton jaune).

Du côté de la France, membre de l’initiative au départ, le gardien capitaine Hugo Lloris avait déjà annoncé il y  a quelques jours qu’il ne porterait pas ce brassard.

 

Finalement, la FIFA trahit nos valeurs civilisationnelles et notamment l’héritage grec. L’islam aurait été incapable de produire les rencontres sportives de masse, ne jurant que par Allah et sa « loi divine » trop bornée pour imaginer que des peuples puissent se rencontrer, s’affronter pour le divertissement en dehors de tout contexte guerrier, utiliser le sport comme moyen de porter la paix.

L’excuse de la neutralité idéologique est donc tout simplement bidon. La FIFA autorise les pays musulmans à être homophobes.

L’ambassadeur rose de Macron s’en indignera-t-il ?

https://resistancerepublicaine.com/2022/10/28/macron-nomme-un-ambassadeur-aux-droits-lgbt-dans-quel-but/

Pour l’instant (article de Komitid du 18 novembre faisant suite à la première prise de parole de l’ambassadeur gay officiel), c’est silence radio du côté de Jean-Marc Berthon… qui cela étonne-t-il ??

https://www.komitid.fr/2022/11/18/jean-marc-berthon-premiere-prise-de-parole-pour-le-nouvel-ambassadeur-aux-droits-lgbtqi/

Avec Macron, les LGBT seront sacrifiés sur l’autel de l’islamisme.

Des premières réactions peu convaincues

Une prise de parole courte et concise, qui ne semble pas avoir convaincu beaucoup de monde. En effet, dans les réponses sous la vidéo, nombreux sont ceux à remettre en question la crédibilité de cette initiative. Évidemment, ce qui revient le plus dans les critiques concerne l’actualité du Qatar et de la Coupe du Monde. Car si Jean-Marc Berthon fait le constat de l’homophobie et de la transphobie dans le monde (il mentionne notamment la Russie et l’Iran), il n’accorde pas un mot à la situation du Qatar.

“Bizarrement la peine de mort pour les personnes LGBT+ au Qatar n’est pas beaucoup dénoncée par votre gouvernement, ni dans votre vidéo”, “M. l’ambassadeur, le président de la République envisage de se rendre au Qatar ainsi que, probablement, des ministres, malgré un régime de persécution légale des personnes LGBT. Vous irez avec eux ?”, peut-on lire en commentaire.

Il n’y a pas de doutes : Jean-Marc Berthon est attendu au tournant. Récemment, ce sont les organisateurs du Festival Chéries-Chéris qui ont confié à Komitid être entré en contact avec lui, en espérant qu’il puisse intervenir lors de la séance de clôture.

 

 1,052 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


16 Commentaires

  1. En réalité, le QATAR a le droit de faire ce qu’il veut chez lui.
    Il faudrait cesser de se prendre pour le nombril du monde et vouloir imposer aux autres nos propres valeurs.
    On doit accepter le DROIT A LA DIFFERENCE, tant vanté par la gauche.
    C’est un pays différent, avec des moeurs qui ne sont pas les nôtres, une population qui ne vit pas comme nous. Ils ont le droit d’être différents.
    Il est inutile d’aller faire de la provocation dans le pays qui nous reçoit et qui a mis tout en œuvre pour le faire le mieux possible.

  2. Le capitaine français a tout à fait le droit de refuser de porter ces brassards, quels qu’ils soient. Il est au Qatar pour jouer et gagner, et non pour faire de la propagande LGBT , climatique ou autre.
    Le sport ne doit pas véhiculer des idéologies.
    Personnellement , je me fiche de ces requêtes qui obligeraient les gens à promouvoir des idées qu’ils ne partagent pas.

  3. Macron va envoyer au Qatar son émissaire spécial Lahcene Benahalla. A mon avis, il partira sans bagages mais reviendra avec des valises !

  4. bonsoir et desolé de completer
    abus de langage
    le FOC est une voile de bateau qui prend le vent par l arrière, je crois bien.
    d où la confusion….

  5. Partout où les musulmans s ‘ établissent ,ils veulent nous imposer l ‘ islam.Tout est bon pour détourner nos lois ,les faire sauter ,faire scandale lorsque nous nous soumettons pas .Regardez les émeutes en France dans certains établissements scolaires où des petites connasses viennent en tenue islamique par pur provocation.Imaginez-vous que des mėcréants décident de faire la gay prite à la mecque.C’ est une question de principe.Des principes qui vont toujours dans leur sens quand ils viennent en terre non islamique.Marre de ces musulmans qui nous imposent l ‘ islam mais chez eux ne tolèrent rien qui sort des chemins de la secte islamique.

  6. Avec les musulmans c ‘ est toujours la tolérance à sens unique.Tout doit se passer selon les préceptes putrides islamiques dans des pays non mohamétan .Non respect de la laïcité au travail,dans les écoles ,centres sportifs,…nous devons nous plier à leurs règles.Un musulman fera trés rarement l ‘ éffort d ‘ accepter d ‘ autres religions.Dans les relations mixtes ,ce sont toujours les non musulmans qui doivent se convertir à l ‘ islam et très rarement le contraire.Dans nos piscines ,ces connasses en burkini font la la loi et se fichent des réglements,il faut toujours qu ‘ ils fassent scandale partout oú se soumet pas à l ‘ islam.Ça n ‘ a rien à voir d ‘ être pour ou contre l’ homosexualité.Mais que les musulmans se soumettent aux lois des pays non islamiques comme ,ils veulent qu ‘ en terre d ‘ islam nous respectons leur immonde religion.Les gens ne saisissent pas ce principe et le réduit tout de suite qu ‘ ils font ce qu ‘ ils veulent chez eux ( et ils ont le droit)mais que les musulmans fassent pareil en terre non islamique.Plutôt que de s’ intégrer ils nous imposent l’ islam.

    • Bravo Monique,
      J ai aime votre message.
      Moi, enfant de l Algérie Française, suis heureux de voir qu’une métropolitaine découvre le monde de l Islam conquérant.
      Mais « quid » du reste du peuple.
      Nos parents nous enseignaient jeune comment fonctionnait le monde Musulman.
      Ceci sans haine ni racisme.
      Je suis ne dans un quartier très musulman sur les hauteur j Alger.
      Nous vivions en paix avec les musulmans.
      Mais la politique s en est mêlé.
      Le général de Gaulle en a fait un désastre que l on paye cher aujourd’hui.
      « Sic transit gloria mundi ». Ainsi va la gloire du monde.
      Bonsoir Monique

  7. Les Gauchos de la FIFA ont capituler face aux Qataris parce que l’islam dit non à l’homosexualité mais quand c’est notre hymne national alors il a le droit d’être sifflé dans les stades du monde entier . Gianni Infantino est un Islamo Gauchiste et dommage qui conduit le monde du football à sa perte .

  8. La FIFA trouve normal que l’hymne national français soit sifflé et hué dans nos stades mais trouve anormal que des joueurs affichent leur respect pour les droits de l’homme dans les stades qataris. Ça pue la corruption, la soumission et le fric à plein nez ça. Y a-t-il quelque chose de plus pourri que le foot? Je détestais déjà le foot mais décidément au plus ça va au plus je conchie cette mascarade balloneuse qui ne mérite plus d’être appelée « sport »

  9. Pareil. Le foot je m’en bats les steacks depuis les années 2000.
    Cette coupe du monde n’est qu’une imposture et de de démonstration de plus que ce sont ceux qui ont le pognon qui tiennent le monde. A savoir, ceux qui filent de la tune dans les quartiers et dans les assoces pro-mousselines. Et le monde regarde et se soummet, que du rêve…

  10. Je n’ai rien à cirer du foot, si en plus cette « industrie » doit apporter son soutien à une minorité déjà trés voyante et bruyante je constate que les priorités developpées à cette occasion ne sont pas les miennes.

  11. Ils en font tous trop avec leur déviance, de plus dans un pays où la ratp est à 100%, comme quoi leur déviance rend con !

    • Qu ‘ ils fassent de même chez nous.Idolâtrer un pseudo prophète pédophile,c est mieux.Point vue dėviance nous sommes pas les seuls.Désolées de paraître un peu dur mais c ‘ est pas contre vous personnellement.

    • Les homos ,il y en a aussi chez les musulmans mais trop hypocrites pour le dénnoncer.Chez eux tout se passe toujours dans le secret,la pure hypocrisie.Fais tous ce que font les mécréants mais 🤐.