Le Medef n’accepte que les salariés partent en retraite plus tôt que s’ils sont mourants !

 

 

Utilisez Croxy-Proxy pour utiliser RT France et contourner l’ignoble Censure.

https://www.croxyproxy.com/_fr/

Vous aurez accès à tous les articles de RT et sinon demandez directement dans Croxy-Proxy  Retraites : le Medef veut suspendre la pénibilité à un examen médical.

https://88.99.94.96/economie/102432-retraites-medef-veut-suspendre-penibilite-examen-medical?__cpo=aHR0cHM6Ly9ydXNzaWVhY3R1ZWxsZS5mcg

Merci à Blueman qui a refait le logo du Medef :

 

 

 938 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


18 Commentaires

  1. 42 années de cotisations et je tire ma révérence. Pas une de plus. Le burn out ou la dépression nerveuse c’est pas fait pour les chiens. Je finirai assisté de la sécu moi qui ai travaillé toute ma vie. Pas grave, qu’il mette sa retraite à 65 ans, moi à 62 je me tire.

      • Justement Christine, je n’ai pas envie de bosser pour tous ces assistés. Je ferai mes trimestres mais pas au-delà. Quitte à retravailler un brin juste ce qu’il faut pour ré-enclancher mes droits et travail au noir en attendant le versement intégral de ma retraite d’ouvrier milliardaire qui devrait avoisiner les 1500/1600€ après avoir bossé 50 à 60h/semaine durant 42 ans. Et encore je crois savoir que je ne serai pas le plus malheureux de tous les retraités aux vues des pensions minables attribuées par les caisses de retraites. 1000€ de moins qu’en activité, ça n’inspire pas l’effort collectif ça. Alors qu’ils aillent se faire voir !

      • Je suis en invalidité et je perçois 100% de salaire secu+prévoyance et ceci jusqu’à l age légale de départ à la retraite si la retraite est retardée de plusieurs C es autant d année ou je percevais mon salaire à 100 %.

  2. Le travail représente une fierté pour tout à chacun mais Geoffroy Roux de Bézieux et le MEDEF n’acceptent que les salariés partent en retraite plus tôt a lieu qu’ils meurent représente un chantage à l’âge légal de départ à la retraite mais aussi à favoriser l’immigration de masse parce que le patronat dans son ensemble cherche une main d’œuvre corvéable qui vont leur permettre de faire des économies au niveau des charges sociales et de faire concurrence aux travailleurs français avec chômage à la clé pour les Français . Les prophéties de Georges Marchais sur l’immigration s’est malheureusement accompli .

  3. Pas de problème, jusqu’à la mort du medef ! Peut-être même que le medef pourrait trépasser très prochainement, on n’sait jamais ce que la vie réserve…

  4. « Le Medef n’accepte que les salariés partent en retraite plus tôt que s’ils sont mourants »! 1/- cela veut dire qu’il faut travailler jusqu’à la mort; 2/- que nous sommes en esclavage ! Et vive la France sous la dictature !!!

  5. Il faut bien des esclaves pour financer la belle vie des envahisseurs du Tiers-Monde toujours plus nombreux et pour rapporter des bénéfices au grand patronat. Les seconds maintiennent les frontières ouvertes de force pour faire venir les premiers. Ca provoque la fragilisation du pays des premiers, ça affaiblit l’organisme qui ne pourra plus se défendre contre rien : c’est tout bénef… Je me rappelle, lycéen, avoir admiré Bismark en apprenant qu’il avait établi une retraite à 60 ans pour les ouvriers. Mon professeur d’histoire a vite douché mon enthousiasme : l’espérance de vie était de 61-62 ans, ou quelque chose comme ça.

  6. Comme cela, les retraites ne seront pas versées longtemps. Il y a eu un prédécesseur, Bismarck à un de ses collaborateurs : Durée moyenne de la vie d’un Allemand? Soixante-cinq ans, monsieur le chancelier. Bien, accordons leur la retraite à soixante-cinq ans. Rieux de Béziou , Macron, même combat!

  7. Ce MEDEF est vraiment une coalition de salopards. Si on les écoute on bosse 7 jours sur 7 20h par jour et jusqu’à la mort et bien entendu pour un demi SMIC et sans aucunes vacances, après tout les sièges d’une voiture sont assez confortables pour dormir la nuit et trop manger nuit à la planète