Pourquoi les musulmans américains sont-ils tellement islamophobes?

Je trouve l’article ci-dessous fort intéressant sur l’un des problèmes qui nous intéressent au premier degré, à savoir les oeillères des musulmans sur leur « religion » de mort.

 

Pourquoi les musulmans américains sont-ils tellement islamophobes?

La façon troublante qu’ont les musulmans américains de considérer leurs coreligionnaires. Et ce que cela signifie.

Les musulmans en Amérique sont plus islamophobes que n’importe quel autre groupe de population aux Etats-Unis. Selon un récent sondage, les musulmans américains considèrent leurs coreligionnaires comme étant  moins civilisés, enclins à la violence, et plus hostiles aux Etats-Unis que n’importe quel autre groupe, et souvent dans de larges proportions. Par exemple, alors que 19% des musulmans interrogés pensent que leurs coreligionnaires ne sont pas civilisés, seulement 5% de la population américaine dans son ensemble partage cette opinion.

Comment interpréter ces résultats inattendus? Il faut se souvenir que depuis les attaques du 11 septembre,le discours « officiel », qui n’a jamais varié, est que, l’islamophobie – définie comme étant une peur et une hostilité infondées des Américains envers l’islam – serait la source de tous les problèmes entre Américains et musulmans. Selon ce récit, c’est parce que les Américains xénophobes, dans leur ignorance de ce qu’est le « vrai islam », se méfient et n’aiment pas les musulmans, lesquels, mus par frustration et ressentiment, commettent tout naturellement des actes de violence.

Maintenant, cependant, on découvre que ce sont les musulmans américains eux-mêmes qui sont de loin les plus enclins à faire preuve de « peur et d’hostilité infondées » envers l’islam.

Comment explique-t-on cette apparente énigme?

D’après l’ISPU, le groupe de réflexion musulman basé à Dearborn (Michigan) à l’origine de ce sondage, même cette découverte que les musulmans sont plus enclins à présenter des symptômes d’islamophobie que les non-musulmans, est encore le faute non seulement de la société américaine dans son ensemble, mais – vous l’avez deviné – du racisme.

Par exemple l’ISPU affirme : L’islamophobie intériorisée se retrouve davantage chez les musulmans les plus jeunes que chez les membres les plus âgés de la communauté, des Américains qui ont passé la plus grande partie de leur vie après le 11 septembre 2001 dans un pays qui a diabolisé leur identité dans la culture populaire, les média, dans le discours politique et les politiques publiques. Les études suggèrent que cette sorte de matraquage permanent de préjugés et d’actions de l’état ont un effet nuisible sur la santé mentale et l’image de soi du groupe ciblé.

Comme preuve, l’ISPU cite l’un de ses membres, le Docteur Muniba Saleem, qui dit que « les minorités peuvent intérioriser les stéréotypes négatifs de leur groupe, ce qui peut influencer leur estime de soi, leurs troubles psychologiques, leur motivation et leurs résultats. »

De plus, d’après l’ISPU, une autre découverte alarmante qui mérite d’être soulignée est que les « musulmans blancs » ont tendance à présenter plus d’islamophobie que les musulmans non-blancs. L’hypothèse audacieuse dans ce cas est qu’ apparemment parce que l’identité raciale prévaut toujours sur l’identité religieuse (pour beaucoup c’est le contraire), les musulmans blancs deviendraient racistes même envers eux-mêmes?

Tandis que l’on peut s’attendre à de telles rationalisations et de telles références psychanalytiques – ou en des termes de profanes, à un tel galimatias – de la part de l’ISPU, dont le fond de commerce est depuis longtemps de présenter l’islamophobie comme la principale cause d’injustice envers les musulmans en Amérique, deux autres raisons non-dites mais plausibles expliquent mieux cet apparent oxymore qu’est l’islamophobie des musulmans.

Tout d’abord, l’évident: parce que personne ne comprend mieux l’islam que les musulmans eux-mêmes, on doit simplement s’attendre à ce que ce soit eux qui aient le plus « peur » (phobie) de l’islam. Cela est particulièrement vrai pour les musulmans américains: écartelés entre deux cultures et systèmes de valeurs antagonistes, davantage de musulmans « américanisés » se sont frottés à leurs coreligionnaires plus « rigoristes », ce qui les a amenés à conclure que leurs coreligionnaires musulmans sont plus enclins à la violence, à l’anti-américanisme et aux incivilités – ou, en un mot, que cela les a rendus plus islamophobes que les Américains non-musulmans, qui pour la plupart ont peu de contacts directs avec les musulmans.

Prenez, par exemple, les expériences négatives que beaucoup de musulmans de naissance en Amérique qui par ailleurs se comportent comme la plupart des Américains, font au contact de leurs coreligionnaires plus « radicaux »: ils sont fustigés, quand ce n’est pire, parce qu’ils s’habillent comme les Américains (en particulier les femmes qui ne portent pas le hijab), qu’ils boivent à l’occasion de l’alcool, qu’ils communiquent librement avec le sexe opposé (et infidèle!), et pire que tout, qu’ils affichent des idées libérales (i.e. que l’homosexualité est naturelle, etc.)

Il faut se souvenir que l’islam punit ces musulmans considérés comme « apostats » de l’islam, y compris le fait de ne pas lui prêter attention, a minima par l’ostracisme – quand ce n’est pas tout simplement par la mise à mort.

Ceci, contrairement au raisonnement de l’ISPU – qui prétend que les musulmans « intériorisent les stéréotypes négatifs de leur groupe » paraît être une meilleure explication au fait que ces musulmans qui ont passé la plus grande partie de leur vie en Amérique soient particulièrement islamophobes, comme  l’a découvert l’ISPU.

La deuxième raison, plus subtile, pour laquelle des musulmans américains ont coché « oui » aux questions de savoir si les musulmans sont plus enclins à la violence, à l’anti-américanisme et à l’ensauvagement, est, croyez le ou non, le fait que ces musulmans sont en réalité fiers d’être comme cela et veulent que les autres les perçoivent comme tels.

C’est presque inutile de citer ici des musulmans qui se vantent de d’être violents et de haïr l’Amérique au nom de leur religion – il y en a partout (même si c’est caché par les algorithmes de Google) en particulier dans les media en arabe – mais même la notion étrange que certains musulmans veuillent être perçus comme des barbares a une longue histoire.

Quand, par exemple, l’Etat Islamique a proclamé que « Le sang américain est le meilleur et nous allons bientôt le goûter » ou « Nous aimons la mort comme vous aimez la vie », il ne faisait que citer les propos barbares des premiers compagnons du prophète de l’islam. Après qu’ un général de l’Empire Romain d’Orient a offert de l’or à Khalid bin al-Walid en échange d’un retrait des musulmans de la Syrie à l’époque Chrétienne, où ils s’étaient donnés à cœur joie de massacrer et de terroriser les infidèles, le général arabe répliqua en disant qu’ils n’étaient pas venus pour l’argent, mais plutôt, « nous les Arabes avons la coutume de boire du sang, et on nous dit que le sang des Romains est le plus plaisant de tous, c’est la raison pour laquelle nous sommes venus, pour répandre votre sang et le boire« 

Pour faire court, pour de nombreux musulmans en Amérique, c’est plutôt « top » d’être considéré comme violent, anti-américain, et, oui, même non-civilisé – puisque la civilisation, ainsi que Ibn Khaldun l’a exposé des siècles plus tôt, c’est pour les faibles et les mauviettes, pas pour les super-lions virils de l’islam.

Voilà donc deux raisons plus logiques – l’une avec des implications positives, l’autre des implications négatives – pour lesquelles les musulmans en Amérique sont plus islamophobes que n’importe qui d’autre.

(note du traducteur: ce qui s’applique pour les musulmans en Amérique peut certainement s’appliquer aux musulmans en Europe)

Traduction pour Résistance républicaine par Karl Der Hammer

https://www.frontpagemag.com/why-are-american-muslims-so-islamophobic/

 

Note de Christine Tasin

Merci à Karl pour cet éclairage fort intéressant qui amène, forcément, à se demander pourquoi ce qui se passe aux USA ne se passe pas, ne peut pas se passer en France.

Elémentaire, mon cher Watson. C’est juste une question de nombre…

Plus vous faites venir de musulmans dans un pays, plus vous interdisez de fait aux musulmans déjà présents sur le sol de ce pays de prendre de la distance, plus vous interdisez de fait aux femmes de rejeter le voile et autres oripeaux… Tant la communauté musulmane est grégaire et tyrannique.

C’est la preuve par neuf que ceux qui tentent de nous convaincre que, avec le temps, les nouveaux venus pourraient se fondre dans notre pays et s’assimiler n’est pas possible. Tout simplement. La seule conséquence, la seule conclusion possible,  est que le destin de nos enfants est de devenir musulmans. Chronique d’une mort annoncée par le djihad.

Houari Boumedienne à l’ONU en 1974 :

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.

On a été prévenus, pourtant…

 

 

 2,229 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


8 Commentaires

  1. Article intéressant et fort instructif. Ces musulmans américains, enfin certains d’entre eux au moins, sont peut-être sur le point de suivre la voie de l’apostasie. Il serait intéressant de savoir ce qu’en pensent, en vrac, des personnes comme Plenel, Mélenchon, Corbières, Alain Soral (et tant d’autres du même acabit).

  2. Je ne peux pas les blairer à point c ‘ est tout.Je hais l ‘ islam je hais cette communauté.Rien à voir avevec l ignorance mais la réalité de ce qu ‘ est l’ islam putride.Pseudo prophète violeur,pédophile,nécrophile,voleur assasin,…et vous vouliez que nous damnés mécréants chérissons l ‘ islam qui est un véritable cancer.Il n ‘ y a qu ‘ à voir le sort des juifs et chrétiens en terre islamique.Persécutés,humiliés,discrimisnés,assassinés,..et ils voudraint que nous les aimions .Quant à leur maudit coran qui nous insulte ,méprise,humilie,…,Voila ce qu ‘ est le vrai islam.Vous voulez imposer l ‘ islam à l ‘ école,dans les hopitaux,lieux de travail ..et vous vouliez que nous ayons de la considération pour vous.L ‘ islam me répugne parce je connais son contenu.Question de lucidité.Rien â voir avec l ‘ ignorance de votre secte diabolique ,c ‘ est parce que nous le connaissons que nous le rejetons,la lucidité avant tout.

  3. Bonjour,

    Merci pour cet article !

    Khalid Ibn Walid, dont sont fiers les musulmans « français » était un monstre.

    Il a tué des centaines de milliers de non-musulmans.

    Il était cannibale …

    J’ai même vu sur la Toile, un musulman « français » qui vantait le pacifisme de l’islam ayant pris pour pseudo … le nom de ce monstre de Khalid Ibn Walid …

  4. Après avoir goûté à la civilisation, ces arabes islamophobes ont peut-être mesuré l’arriération mentale de leurs frères de race? Ça n’arrivera pas chez nous vu les spécimens que nous recevons.