Et 15 millions d’euros pour les medias, merci Macron !

La France qui, selon Lemaire, en est à un euro près, offre donc  15 millions d’euros sur 3 ans au « Fonds international pour les médias ». Medias et journaleux déjà engraissés comme nulle par ailleurs  par les subventions et avantages accordés aux journalistes.

Et la Colonna, « ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de Macron, le roi de la dictature, le fossoyeur des libertés d’applaudir… et d’oser « le monde a besoin d’une presse libre et indépendante« . Juste énorme !

Et tout cela dans le cadre du « Forum pour la Paix » (oui, oui, les va-t-en guerre qui harcèlent et provoquent Poutine depuis des mois, qui ont muselé  et manipulé la presse pendant l’imposture Covid,  osent, dans la foulée, faire un forum pour la paix. L’hôpital qui se fout de la charité…

Dans le cadre du Forum de Paris pour la Paix, Mme Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, participe à un évènement autour de l’Initiative International fund for public interest media (IFPIM), en présence de son co president Mark Thompson, ancien dirigeant de la BBC et du New York Times. Ce fonds, créé l’année dernière au Forum de Paris, est dédié au soutien aux médias indépendants en difficulté, en particulier dans les pays en développement et à l’accompagnement d’initiatives visant à faire évoluer l’environnement économique dans lequel opèrent les médias indépendants. La Ministre a annoncé l’appui financier de la France aux activités de ce fonds, qui a décidé de s’installer à Paris. Ce choix de la France atteste de l’engagement de notre pays et de sa diplomatie en faveur de la liberté de la presse et de l’indépendance des médias. L’IFPIM rejoint pleinement les initiatives de la diplomatie française en faveur d’un espace mondial de l’information libre, démocratique et de confiance…

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/societe-civile-et-volontariat/actualites/article/declaration-forum-de-la-paix-11-11-2022

Mieux vaut en rire qu’en pleurer…

 

Les twitteurs s’en donnent à coeur joie !

 

Euh ! Vous avez dit une presse libre ?  Des hommes libres ? Vous avez dit « liberté » ? Ça tombe bien, au moment où d’éminents médecins sont interdits d’exercer, salis, condamnés par des officines aux ordres de Macron, sans un mot pour rétablir les faits des medias subventionnés !!!

Le Bien Public ose en parler parce que le dernier médecin condamné est dijonnais…

 

Condamné à une interdiction d’exercer sa profession pendant plusieurs mois en raison de ses propos sur l’épidémie de Covid-19, le sénateur de Côte-d’Or est soutenu par plusieurs de ses collègues parlementaires qui demandent la levée immédiate des sanctions.

Récemment condamné à une interdiction d’exercer sa profession de médecin par « la chambre disciplinaire de première instance de Bourgogne Franche-Comté de l’Ordre des médecins », le sénateur de Côte-d’Or Alain Houpert (LR) peut aussi compter sur des soutiens.

« Une ligne rouge a été franchie »

En effet, neuf sénateurs – dont le régional Alain Joyandet – ont publié jeudi une tribune intitulée « soutien à Alain Houpert, défendons notre liberté d’expression ». Un texte dans lequel ces élus estiment « qu’une ligne rouge est désormais franchie et que c’est bien aujourd’hui la pluralité des opinions et leur libre expression qui sont en danger ». 

Un appel à lever la sanction

Les auteurs continuent en affirmant que la sanction prononcée par l’Ordre des médecins « ne respecte pas la Constitution qui dispose  »qu’aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions ».

Et d’appeler à la levée immédiate des sanctions prononcées à l’encontre d’Alain Houpert. Un argument appuyé par le précédent du docteur Christian Perronne. « Sur le sujet précis de la gestion de l’épidémie de Covid-19, il nous faut garder la capacité à débattre car […] les données connues sur le virus évoluent chaque jour. Nous rappelons aussi que certains, d’abord condamnés pour l’usage qu’ils ont fait de leur liberté d’expression, se sont vus ensuite réhabilités. C’est le cas du docteur Christian Perronne qui, mis à pied par l’AP-HP et attaqué par le conseil national de l’Ordre des médecins, a été blanchi par ses pairs il y a peu ».

 793 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


6 Commentaires

  1. Ben tin, si on ne les gavait pas avec les sous de leurs victimes les merdias des journaleux pourraient bien dire n’importe quoi et tout spécialement la vérité !!!

  2. Que faire contre un état totalitaire ou dictatoriale ( choisissez ) qui détient : les Merdias, la Justice et la police ???

  3. Je dirais plutôt que la Colonna et le Macronor engraissent la presse de propagande type Libération , le Monde , Slate , France Télévision , Farce Info , France Inter , TF1 etc mais les médias Anglo Saxon comme la BBC British Broadcasting Channel , le New York Times , Le Times , le Washington Post , The Economist sont aussi engraisser financièrement pour faire du bourrage de crâne au nom de la prétendue liberté d’expression alors que la censure bat son plein avec les cas De Russia Today et de Sputnik , le chantage contre les plateformes de vidéo en ligne Odyssey et RUmble et les médias alternatives comme TV Libertés , Putsch Média , Radio Courtoisie , Valeurs Actuelles +… La Macronie ne supporte pas la liberté d’expression .