Photovoltaïque (panneaux solaires) : le risque incendie, cauchemar des pompiers

 

L’Etat encourage l’installation de panneaux photovoltaïques, considérés comme source d’énergie « propre ».

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-installation-photovoltaiques

Mais savez-vous que ceux-ci sont le cauchemar des pompiers ?

L’assureur AXA met en garde contre le « casse-tête » qu’ils constituent pour les pompiers lorsqu’ils causent un incendie à la toiture du bâtiment sur lequel ils sont posés…

https://axaxl.com/fr/fast-fast-forward/articles/panneaux-solaires

Ecolos et macronistes font la chasse au nucléaire, au gaz… mais ne sont pas en mesure de proposer de réelles alternatives.

Comme l’expose l’ingénieur d’assurance dans l’article cité, « la prolifération croissante des panneaux solaires va de pair avec l’introduction de nouveaux risques, parfois difficiles à gérer. Parmi ceux-ci, le risque que ces panneaux représentent, pour les pompiers, lorsqu’un immeuble équipé prend feu.

Lutter contre le feu est, par nature, dangereux –et tenter d’éteindre un incendie dans un bâtiment équipé de panneaux solaires l’est encore davantage.

Les panneaux solaires, aujourd’hui, tendent à être très solides. La plupart d’entre eux sont conçus pour résister aux tempêtes les plus puissantes, ce qui empêche les pompiers d’utiliser une technique souvent employée pour combattre un incendie, qui consiste à faire un trou dans la toiture du bâtiment pour permettre à la chaleur et à la fumée de s’évacuer

Par ailleurs, parce que les nouvelles générations de panneaux solaires sont conçues pour être discrets, voire invisibles, il arrive que les pompiers ne se rendent compte qu’un bâtiment est équipé qu’une fois sur le toit. Et les revêtements utilisés pour limiter l’accumulation de poussière rendent ces installations glissantes, même lorsqu’elles sont sèches.

Enfin, lorsque les panneaux ne sont pas directement intégrés à la toiture, il peut y avoir un vide entre ces derniers et le toit. Cela peut devenir un problème lorsque des feuilles s’accumulent sous le panneau, créant ainsi une source de combustion. Lorsque cela se produit, une petite étincelle –ou une grande, causée par un éclair– peut entraîner un incendie

Un autre défi, qui est potentiellement plus complexe, est la « dé-énergisation » de ces systèmes.

L’une des premières actions que prennent les pompiers quand ils combattent un incendie est de couper le courant électrique afin d’éviter tout risque d’électrocution lorsqu’ils utilisent de l’eau. Dans le cadre d’immeubles équipés d’installations solaires, cela peut s’avérer difficile. Ces dernières ne peuvent en effet pas toujours être facilement éteintes –surtout lorsqu’il s’agit de modèles anciens.

Quand bien même ce serait le cas, « éteindre » un panneau solaire ne fait que stopper le courant, du panneau vers le système électrique du bâtiment ; le panneau lui-même peut continuer à produire de l’énergie si le feu survient pendant la journée. Et pour compliquer le tout, les éclairages utilisés par certains services d’urgence peuvent être suffisamment lumineux pour électrifier un panneau photovoltaïque.

Les pompiers doivent donc être prêts à employer des techniques similaires à celles utilisées pour combattre des feux électriques et être conscients du risque d’électrocution.

Enfin, les panneaux solaires sont souvent installés à l’issue de la construction, et il est rare que la toiture ait été pensée pour supporter ce poids supplémentaire de manière permanente. Ce n’est pas nécessairement un problème dans des circonstances normales, puisque que l’ingénierie d’un bâtiment prend en compte, par exemple, une potentielle charge liée à des chutes de neige importantes. En revanche, lorsque la structure de l’édifice est affaiblie par le feu, le poids d’un système d’énergie solaire peut causer, ou précipiter, son effondrement. Il est donc plus risqué, dans ces conditions, de s’aventurer dans le bâtiment à la recherche de personnes potentiellement prisonnières de l’incendie ».

 

 

La Cour de cassation a jugé le 21 septembre que les panneaux solaires défectueux entraient dans le champ de la garantie décennale, la garantie la plus forte qui pèse sur les constructeurs de bâtiment, en raison de ce risque d’incendie…

Macron et sa clique n’hésitent pas à culpabiliser les Français – leur sport favori – alors que les alternatives proposées sont bien loin d’être crédibles !

 3,033 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

    • Et les billiards de billiards de billiards de tonnes de merdes toutes confondues que nous produisons depuis des millénaires sont elles recyclables hein ??????. Allez demander aux animaux qui bouffent du plastique et qui en meurent se qu’ils en pensent .

      • je suis au courant n’ayez crainte je ne vous ai pas attendu pour me documenter , ce n’est pas depuis des millénaires que nous produisons « des billiards de billiards de tonnes de merde  » mais seulement depuis un peu plus d’un siècle et pourtant on est arrivé a pourrir la planète , ma pensée était qu’il n’est nul besoin d’en rajouter .

  1. A ceux qui critiquent le photovoltaïque je dis avec un minimum de LUMINOSITE le miracle apparait les électrons se bougent le cul , en revanche les éoliennes coutent la blinde de vos impôts mais en plus
    c’est ca le comble on utilise, maybe, les électrons produits par le photovoltaïque pour les faire tourner et vous faire croire qu’elles produisent de l’énergie . En tout cas elles ne sont que du vent et vous la mette comment dire en profondeur . Moi je suis pragmatique contextuellement parlant je vais alléger le poids de mes chaines qui me rendent esclave d’un foutriquet , d’un soros et d’une vender la hyène .

  2. Bientôt vous allez pleurer pour avoir des panneaux solaires sur votre toit . Je le redis je n’ai rien contre notre ancien mode de production d’énergie les centrales atomiques Hein mdr mdr et lol.
    Ce n’est pas moi qui ai décidé de vous faire mourir en détruisant la filiale nucléaire et en important des millions de panou panou et d’enculeurs de chèvres mahométans . Alors je vous donne la combine pour pouvoir résister encore un temps aux SS mondialistes , double vitrages aux fenetres , la blinde d’isolation dans vos maisons et un minimum de 12 panneaux solaires sur votre toit ( 3 ou 4 kilo watts crêtes ) . Sans quoi macron il va vous niquer profond , tiens je me mets a jacter comme PACO . J’ai du nez sa sent le survivalisme tout ca mon tarin me dit que j’ai vendu au bon moment
    et surtout vider vos comptes en banques de vos roro lemaire le pitre va s’en servir pour faire plier les russes mdr .

  3. « lorsqu’ils causent un incendie à la toiture du bâtiment sur lequel ils sont posés »

    Il n’est nulle part mentionné dans l’article en source que les panneaux photovoltaïques peuvent être la CAUSE d’un incendie.

    Pas très objectif.

    • Son chien a la rage … vous connaissez la suite . Ils ont cassés notre outil national nucléaire pour mieux nous asservir et mieux nous saigner . Ceux qui auront l’intelligence de produire eux même leur énergie photovoltaïque EUX SEULS SURVIRONS .
      Une installation solaire faite dans les règles de l’art et aux normes est aussi SECURE que tout le reste .
      Les pompiers ont des haches se n’est pas un panneau solaire qui va les empêcher de pénétrer dans une habitation par sa toiture .

    • Benh voyons on installe des panneaux solaires juste devant un chêne
      majestueux qui date de l’époque de saint louis pour faire de l’ombre aux cellules qui surchauffent quelle blague et stopper les photons extraterrestre ( des envahisseurs aliens bouh j’ai peur ) . Et les feuilles du dit chêne viennent se loger juste sous les panneaux pour les bénir et créer un joli feu de la saint jean lol lol lol je crois pas aux miracles moi .

    • C’est dans l’arrêt de la cour de cassation en matière de responsabilité du constructeur. Je ne me suis pas contenté de citer un article de AXa

  4. ne pas mettre d électricité sur sa tete ( le toit) est une question de bon sens…Dans les villages, les anciens dont les parents étaient souvent paysans, le refusent Le pb est l absence de terrains ( champs ou grands jardins) des nouveaux arrivants, svt des villes, qui font construire ou leur absence de prise de conscience des pbs possibles…

    • Oui mais ca c’était avant la révolution industrielle . Le siècle des lumières nous a aussi apporté la lumière hé oui et la chimie les métabolites et oui mdr jamais nous n’aurions du ouvrir la boite de pandore . Un processus on ne peut pas l’arrêter en cours de route sinon on ne peut plus le nommer comme tel . J’aurais aimer vivre comme dans la série  » la petite maison dans la prairie  » avec Charles Hingals et surtout ne pas avoir comme mère Marie Curie , parce que je sais que j’aurais eu des pilonnes hautes tensions au dessus de notre petite maison idéale et parfaite . Reconnaissez Icare ca ne date pas d’aujourd’hui nous le savions que s’approcher trop près du soleil ca craint . Le positif dans tout ca c’est que nous sommes tous mortel , même la souffrance a une fin c’est cool non ? .

      • Tintin les panneaux solaires peuvent etre une solution, avec des inconvénients ( déchets ?) mais ailleurs que sur le toit de la maison d habitation, donc un peu plus loin Et pas que pour incendie possible, vent qui les décolle… cela ne me plait pas de les avoir au dessus de la tete comme pour le compteur Linky à l intérieur ou les pylones à haute tension trop pres

    • Devions nous inventer le filament a incandescence pour éviter que des millions de phoques ou de baleines soient exterminés afin de pouvoir éclairer nos rues et nos maisons ???? Ou alors accepter le simple fait que nous sommes des animaux diurnes qui ne peuvent voir la nuit ???? .
      Pour moi me lever aux aurores et me coucher au crépuscules aurait éviter bien des souffrances à des êtres innocents et nous aurait bien grandis !!!!!!!!!!!!.

  5. Suite et fin
    J’ai vendu ma maison la semaine dernière passage vendredi dernier chez le notaire et je viens de retrouver une maison je signe le compromis de vente mercredi prochain .
    J’aurais 100 mètres carré de toiture à l’arrière de ma nouvelle maison coté jardin orienté PLEIN SUD et je vais installer la blinde de panneaux solaire 6kw je vais produire ma propre énergie et revendre le surplus à EDF . Mon porte monnaie ne va s’en porter que mieux . Attention les amis au train où cela vend pour avoir des électrons chez vous vous allez vendre votre bras pour les payer . AUX DIABLE
    LES DETRACTEURS !!!!!!!.

  6. Tout système de production d’électricité photovoltaïque DOIT et EST
    équipé d’un relais de découplage . Ce qui veut dire que lorsque pour une raison quelconque ex : une intervention d’un technicien ENEDIS , une surcharge du réseau ,un violent orage , une défaillance d’un appareil électrique etc. etc. etc. , ce système coupe votre installation photovoltaïque lorsqu’il ne détecte plus le réseau. En cas de coupure de courant, quelle que soit son origine, vos panneaux solaires n’injectent plus aucune énergie dans votre réseau électrique.
    Nous avions nous Français l’énergie électrique la moins chère du monde , mais ca c’était avant . Aujourd’hui EDF me vend le mégawatt
    180 euro !!!!! .

Les commentaires sont fermés.