Macron veut cacher l’Etat des hôpitaux : il refuse au Point l’accès aux bases de données

Quand l’État et la Cnil censurent l’information sur notre système de santé

ÉDITO. « Le Point » s’est vu couper l’accès à une base de données cruciale pour notre palmarès annuel des hôpitaux et des cliniques. Cela s’appelle censure.

Par Étienne Gernelle

 2,768 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Ils suivent tous « la voix de son maitre ». Ils en ont pris de la graine durant la période « covid ». Cela leur donne des ailes, censure, censure et encore censure.
    Le stalinisme n’est plus à nos portes, il est installé à l’intérieur.
    En réalité, plus la situation se dégrade, et moins on a le droit d’en parler.

  2. pas besoin de le cacher cet état d’agonie et de décrépitude avancée : on le constate tous les jours avec le danger que l’on court si l’on doit être hospitalisé : des faits récents sont encore là pour le prouver

  3. Tout ce que nos grds parents nous ont laissé par leur combat pour notre système de santé, macron tête de con fini de détruire totalement notre couverture santé et tout ce qui en découle,les soins,la dégradation voulue de nos hôpitaux,la mise au rebut d’un grand nombre de soignants parce que non-injectés, parcontre les services gratuits de santé pour les clandos et leurs lots de maladies venues d’afrique, ça fonctionne très bien et toujours plein pot !

  4. Ce Macron est vraiment le pire salopard, la pire ordure que la France ait eue à sa tête depuis la Seconde Guerre Mondiale (voire même au-delà).

  5. C’est bien dommage que le Point ne puisse plus nous informer sur les compétences des hôpitaux et cliniques. C’était un bon palmarès. Heureusement, il existe le bouche à oreilles. Concernant la CNIL elle n’est plus fiable puisqu’elle se permet de communiquer les données ( lu quelque part). Concernant le manque de médecin, il faut s’imposer chez un médecin, poliment, et cela fonctionne. Surtout ne pas rester mou.
    Plus on avance dans le temps, plus c’est pire.
    Si le Point était vraiment courageux, il éditerait tout de même le classement des hôpitaux et cliniques et basta. Tant pis pour les subventions et priorité à l’ information.

    • Si j’ai bien compris il ne peut rien publier car l’accès aux données leur a été interdit

  6. Et il n’y a plus de médecins. Ceux qui partent à la retraite ne sont pas remplacé. Actuellement je suis sans médecin et dans tous le villeneuvois 47 et l’agenais il n’y a trés peu de médecins qui sont débordé et qui ne prennent plus personne. A fumel, plus aucun médecin, le dernier est parti à la retraite. Je suis actuellement (depuis 3 mois) à la recherche d’un médecin. Pareil pour les dentistes et les kinés. Mééééé on continu de veauté pour les mêmes pourris qui ont tout détruit pour empêcher les français de se soigner. Zemmour a raison, le suicide est bien français.

    • Dans 10 jours je dois faire un bilan cardio. A 30 km de chez moi, un hosto qui a coûté 130 millions inauguré en 2009 (avec pour conséquence la fermeture de celui de ma commune et la réduction drastique du voisin à 20km pour créer ce « pôle santé »), hé bien pas de cardio. Il faut que j’aille à Besançon soit 160 km aller-retour.
      La santé des villes de macron et ceux d’avant, c’est top.

  7. La Cour européenne des droits de l’homme? Mais elle est aux mains de l’UE! Elle n’intervient que pour défendre les migrants! Ça ne sert à rien!

    • Elle est aux mains de l’UE mais surtout de soros. Il achète les juges comme on achète un paquet de chips.

Les commentaires sont fermés.