8 milliards d’êtres humains, surpopulation ! On commence par l’Afrique ?

 L’association Démographie Responsable est présente au salon Marjolaine de Paris jusqu’à la fin de la semaine. Venez nous y retrouver. Nous y tiendrons même un atelier-conférence sur le passage aux 8 milliards le samedi 12/11 à 16h30.

Ces gens sont des bienfaiteurs et les médias du  système commencent à ouvrir les yeux : il faut réduire la population mondiale ! 

Le Monde du 9 novembre titre : 

« Réduire la population contribuerait à l’atténuation du réchauffement climatique »

Alors que la population mondiale dépassera les 8 milliards avant la fin de l’année, il est temps d’imaginer de nouvelles solutions pour diminuer la fécondité des humains, assure, dans une tribune au « Monde », l’association Démographie responsable.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/11/09/reduire-la-population-contribuerait-a-l-attenuation-du-rechauffement-climatique_6149100_3232.html

Complétons ces bonnes résolutions avec le slogan suivant  : 

Réduire la population africaine contribuerait à notre bien-être à tous ! 

Oui, car c’est bien là qu’est le coeur du problème, non ?

 

Un petit coup d’oeil  au travail de cette association Démographie responsable avec quelques extraits de leur site Internet :

https://www.demographie-responsable.org/

Selon un sondage réalisé par l’IFOP pour le compte de Démographie Responsable et de l’association Écologie sans frontière, une très large majorité de Français estime que la planète est surpeuplée. Un résumé des 6 questions qui leur ont été posées est disponible sur cette page et l’intégralité des réponses est téléchargeable ici.

 

Sondage 2022 1re question

 

L’association européenne eurASP organise une conférence en Belgique à Bruxelles.

Eurasp

 

Selon l’ONU, le 15 novembre prochain, la population mondiale va franchir le cap des 8 milliards, onze ans seulement après celui des 7 milliards. C’est un événement majeur si l’on considère ses conséquences écologiques néfastes multiples.

Pour démarrer ce compte à rebours, voici un article publié hier par Le Parisien concernant la Tanzanie et qui montre à quel point la croissance démographique d’un pays peut devenir folle. Qu’on en juge : 7,5 millions d’habitants en 1950 et 65 millions aujourd’hui soit une multiplication par près de 9 en 72 ans avec un taux de fécondité encore égal à 4,7 enfants par femme. De surcroît, comme le précise d’ailleurs l’article, la population du pays devrait continuer à exploser avec 150 millions en 2050 (130 millions « seulement » selon l’ONU). Ne parlons même pas des projections (plus aléatoires) de 2100, à savoir 245 millions (fois 33 en 150 ans ?)

 

 Selon le rapport 2022 du WWF publié aujourd’hui, sur 32 000 populations de plus de 5 230 espèces de vertébrés, entre 1970 et 2018, le déclin moyen des populations de vertébrés est de 69%. Or, dans le même temps, la population humaine a augmenté de 100%. Difficile dans ces conditions de ne pas voir une relation de cause à effet entre l’augmentation des humains (+ 100%) et la perte de la biodiversité (- 69%).

 WWF 69 vs 100

 

L’association arrive aux bonnes conclusions : il faut agir et brider la natalité africaine. 

Il y a trop d’êtres humains dans certains endroits de la planète : l’exemple de la Tanzanie est parlant !

Oui, nous préférons mille fois des oiseaux, veaux, vaches et cochons et toutes les créatures de l’Arche de Noé à ces hordes en surnombre qui nous pompent l’air et les ressources ! 

 

PS : article écrit au second degré, pas sûr que les malthusiens écolos, dans leur croisade contre la natalité,  commencent vraiment par l’Afrique…

 

 2,846 total views,  3 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Et de plus, c’est encore nous, avec toutes ces subventions, qui finançons l’inflation démographique africaine.
    L’ Afrique, ce continent incontinent…

  2. Il me vient une idée.
    On les accepte en Europe, à condition qu’ils acceptent la stérilisation, c’est donnant donnant.
    De la sorte ils pourront continuer à copuler, mais il n’y aura aucune incidence sur la planète. ah ! j’entends les hurlements de corbières et chili.
    Il y a eu en Inde, une campagne de stérilisation qui n’a pas duré avec le changement de régime. C’était la bonne voie à suivre.
    En Europe, les choses se font toutes seules, les couples souffrent de stérilité.

    • CA IRAIT MIEUX DEFINITEMENT AVEC DES SECATEURS POUR LES HOMMES ET DES HYSTERECTOMIES MASSIVES POUR LES FEMMES

  3. On coupe toutes les « aides » – volées d’office dans les poches des contribuables européens -, complètement indues, complètement illégitimes, complètement insanes ET on ferme les frontières – comme il n’y a pas si longtemps : et le problème est réglé. Tout le monde sait parfaitement cette évidence, des dirigeants mondiaux qui organisent tout ça aux peuples européens et de pays de descendance européenne. Pourquoi ne le fait « on » pas ? Le début de la réponse est dans las question : parce que le véritable but, prévisible, de al présente situation, est autre. Nous, les blancs, en dégustons l’avant-goût.

  4. Oui qu’ils arrêtent enfin de b…comme des lapins, stériliser les hommes et contraception obligatoire pour les femmes au-delà de deux enfants serait la solution et non pas en accueillir à tour de bras chez nous ,y en a déjà trop ,c’est comme lorsque vous remplissez une baignoire si vous ne fermez pas les robinets ca déborde alors stop stop

    • Atria
      Stériliser les hommes après 3 enfants serait une solution pour l’Afrique, polygamie oblige. Sinon plus d’aides des méchants blancs. Les femmes africaines subissent le patriarcat, l’adultère et les viols, elles sont mariées de force après négociations entre hommes. Leur seule faute, et elle est de taille, est de perpétuer ses traditions ancestrales dans l’éducation de mère à fille.

  5. c’était des kits contraceptifs qu’il fallait leur envoyer et non pas des médicaments et vaccins qui n’ont fait qu’amplifier le phénomène de leur surpopulation : maintenant ils nous expédient leur surplus par bateaux ! pauvre france

  6. Oui sans aucune hésitation l’Afrique car plus elle est dans la merde et plus elle fait de gosses, il paraît que c’est normal, une réaction de survie en quelque sorte mais pour nous c’est un sacré problème car tout son excédant humain migre vers l’Europe et l’Occident, la submersion migratoire ne fait que commencer, il faudra bien un jour ou l’autre stopper tout ça au risque de disparaitre nous-mêmes ?

  7. Est-ce qu’on peut appeler des êtres humains responsables des gens qui se reproduisent comme le feraient des animaux, sans souci de l’avenir de leur descendance alors qu’ils ne sont pas en mesure de les éduquer, voire même de les faire vivre, de les nourrir. Pour cela, ils comptent sur les autres !

    • Puisqu’en Afrique ils ne produisent rien alors ils ont le temps de ne faire que des enfants … que nous devons nourrir en négligeant les nôtres et nos retraités !!!

  8. Un puissant contraceptif dilué dans l’eau chez les bonobos et on devrait voir la différence dans quelques années. Les labos sont à la pointe (les vaccins réalisés en 3 mois) ils ont largement les moyens pour contrôler les naissances et personnes ne serait tué comme le ferait un vaccin arn ! Mais c’est pas dans ce sens que les têtes « pensantes » veulent la démographie, les fumiers !!!

  9. Ben oui si en France on foutait dehors les envahisseurs qui n’ont rien à foutre chez nous, on se porterait beaucoup mieux, puisqu’on respirerait beaucoup mieux. Après chez eux en musulmanie, qu’ils se démerdent. Et qu’on arrête de balancer tous ces milliards à l’Afrique.

    • Ça c’est la bonne solution. On stoppe les milliards vers l’Afrique, on stoppe l’immigration, on vire les ong. L’Afrique est riche et doit pouvoir subvenir à ses besoins, sinon qu’ils se démerdent ! Est-ce que je m’occupe de mon voisin de palier ? Non, alors mon pas voisin de Ouagadougou j’en ai rien à cirer.

  10. Ben quand tu vois qu’un pays comme le Nigeria- qui est guère plus grand que le Mali- aura à nourrir une population d’au moins 400 millions d’habitants à l’horizon 2050 alors qu’il est « gouverné » par des dictateurs qui s »en mettent plein les poches…On peut imaginer le nombre de « crêve la faim » motivés à prendre la route pour l’Europe dès à présent… Et certains prétendent que « gouverner c’est prévoir »..Cela ne semble pas être le point fort des têtes pensantes de la commission de Bruxelles…

    • Conan JE RELISAIS LE PERIPLE DE hANON LE SUFFETE CARTHAGINOIS QUI APRES AVOIR FRANCHI LES COLONNES D hERCULE A LONGE TOUTE LA FACADE ATLANTIQUE DU MAROC

      JUSQU AU NIGERIA ACTUEL? OU IL DECRIT LES POPULATIONS QU IL NOMMERA « gorilles »
      en précisant que leurs femelles étaient velues

      ayant voulu en rapporter a carthage, elles se defendirent et les soldats de Hannon (ancetre de Hanouna) durent les tuer, les depecer, saler et secher leurs peaux pour en faire preuve a leur retour

    • JE DIRAIS SUREMENT….alors un virus endemique qui s adapterait a contrer le virus original….PAR DES REPONSES DEROUTANTES

      LE BUT ESPERE SERAIT DE RETOMBER A LA MOITIE

      en attendant de mieux faire pour retomber a deux milliards

  11. la terre ?non. la France oui. les africains n aiment pas l afrique il y aurait trop de boulot! alors ils viennent en France ou tout leur est donné sans bosser!

Les commentaires sont fermés.