Dans la France de Macron-Néron, il n’y a plus de médicaments

La France à vau-l’eau, l’Union soviétique à domicile...

Avec tout son lot de pénuries, y compris les plus graves, celles qui vont entraîner la mort ou la dégradation de la santé de milliers de Français sacrifiés…

Le manque de médicaments devient préoccupant dans les pharmacies

Dans les officines, la pénurie de médicaments se fait sentir. En premier lieu sur les produits pédiatriques. Les pharmaciens tentent de s’adapter. Sans échéance de retour à la normale.

Ça devient très compliqué ». Sur l’écran de l’ordinateur de l’officine, au Champ-de- Manœuvre, à Soyaux, Jean-Philippe Brégère, le président du syndicat des pharmaciens pointe les lignes en rouge sur sa feuille de commande. « Produits manquants ». « J’ai passé une commande samedi. Sur 98 références, il en manque 52 ». Et c‘est pareil chez les trois grossistes répartiteurs. Dans les rayons, les produits bien rangés font illusion. Il fait glisser un tiroir de la réserve. Quelques boîtes et beaucoup de vide…

En 25 ans de pratique, c’est arrivé, mais là, c’est particulièrement important.« J’ai 70 boîtes de sirop Doliprane. J’en passe 240 par mois. » Tous les produits sont concernés, mais la vérité du moment n’est pas celle de l’après-midi qui suit. “On disait les corticoïdes introuvables, j’en ai reçu ». C’est plus compliqué pour les produits pédiatriques. Les solutions, les sachets, les suppositoires.

À la pharmacie de Basseau, Jeanne Lazard l’a aussi constaté. Ce sont les médicaments pour les bébés qui manquent. « Plus de suppos Doliprane pour les enfants ». Elle a reçu du paracétamol en comprimés, un peu d’effervescent, et des solutions pour les enfants. « En fait, on manque un peu de tout. Du Vogalen pour les vomissements, de l’amoxicilline -un antibiotique- pour les enfants ». À l’officine, le sport national, c’est la quête du produit. « On essaye tous les jours, deux fois par jour. On commande à notre grossiste ». C’est un peu mieux depuis vendredi, mais il manque toujours des sirops, des anti inflammatoires. »

Mondialisation

À la pharmacie de La Bussatte, à Angoulême, Julien Lecante tente d’anticiper. « En 25 ans de pratique, c’est arrivé, mais là, c’est particulièrement important. L’amoxicilline, c’est classique. On est sur des épidémies. Ce sont des ruptures saisonnières. Le paracétamol, les labos nous disent depuis six mois qu’il y aura un problème », mais jamais à ce niveau. « D’habitude, on en avait pour deux à trois semaines. Là, ça pourrait durer un mois ou deux pour les pathologies saisonnières »

Mais l’origine du mal reste floue. « Les principes actifs viennent souvent de Chine, l’assemblage s’effectue dans les labos en Europe, mais la situation géopolitique n’aide pas », analyse le pharmacien. Mondialisation, confirme Jean-Marc Glémot, ancien président du Conseil de l’ordre Poitou-Charentes et pharmacien à Baignes. « Il y a beaucoup plus de demande, sur le paracétamol notamment, à cause du covid. Les cadences de fabrication ne suivent pas ». Et davantage de pays émergents accèdent au médicament. Les alertes sont anciennes, mais la crise a amplifié la pénurie. « On nous dit que pour les sachets, c’est un manque d’aluminium », dit Jean-Philippe Brégère. « On nous parle d’un problème sur le plastique et les produits pédiatriques sont souvent livrés avec des pipettes ou des doseurs », explique Jeanne Lazard. « Il y a aussi un problème d’emballage”, confirme Jean-Marc Glémot.

Dès lors, les pharmaciens tentent de s’adapter. « Il n’y a pas d’échéance de retour à la normale », indique Jean-Marc Glémot. Alors il passe du temps à multiplier les commandes, les coups de fil. Et « si un fournisseur n’est pas en rupture, tout le monde se précipite et on crée la pénurie », déplore Jean-Philippe Brégère. Les pharmaciens y perdent surtout beaucoup de temps. À commander et à « bricoler ». À diviser les comprimés pour arriver au bon dosage, à rappeler les médecins pour trouver une alternative, à substituer quand c’est possible.

« Dans des cas très particuliers, on sait aussi faire des gélules, d’une forme adulte en faire un dosage enfant, indique Jean-Philippe Brégère. Mais en théorie, c’est interdit ». « On fait fondre dans l’eau des comprimés adultes coupés en deux pour faire des solutions », explique Jeanne Lazard. Les pharmaciens tentent de faire face. Jean-Marc Glémot croise les doigts. « Jusque-là, on n’a pas laissé de patient sans traitement »

https://www.charentelibre.fr/charente/le-manque-de-medicaments-devient-preoccupant-dans-les-pharmacies-12874706.php

 1,164 total views,  4 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. De problème en problème, de pénurie en pénurie, on s’enfonce un peu plus chaque jour.
    Ca y est, on est devenu un de ces nombreux shitholes, un pays du tiers monde, cela devait finir par se produire, vu le nombre d’arriérés qu’on accueille.
    Mais c’est pas grave, je parie que tous ces pharmaciens ont fait barrage au grand méchant loup, donc ils ne se plaindront pas.
    Et puis, ils sont contents également de se battre contre l’autre grand méchant loup, celui qui habite très loin, à l’autre bout du continent, Poutine le Russe.
    Cela vaut bien qq sacrifices, comme de manquer de médicaments pour bébé au début de l’hiver.

  2. Sans doute le bon moment pour faire le tri dans la réelle efficacité de ces médicaments
    prescrits en surdosage trop souvent. Par ailleurs, il serait de bon ton, hors nécessité bien entendu, de mettre à jour la fiche de chaque cas afin de « l’ajuster » au mieux au regard d’une prise de médicaments justifiée et qualifiée. In fine, et c’est un cas parmi de trop nombreux autres, représente une prise quotidienne de 23 médicaments… ?

  3. Je pense que la peur bien distillée par les merdias fonctionne à merveille. Donc les gens se ruent sur ce qui semble manquer et tout cela fait boule de neige.
    Le français est débile, que faire ?

  4. Début octobre de cette année, mon pharmacien m’expliquait qu’il n’avait droit qu’à un stock de livraison de Doliprane bébé (donc pas question de Covid) de 70 boîtes pour finir l’année.
    Pour cette période, il vend habituellement 120 à 130 boîtes. Il ne pourra donc pas les vendre à des maman qui ont des bébés à 40 de fièvre.
    Macron et prédécesseurs : respect et merci.
    Peuple français qui mettent tous ces gens au pouvoir depuis 50 ans : respect et merci.
    J’espère que des mamans et papas qui ont voté Macron et/ou Hollande n’auront pas de Doliprane bébé et ce dernier hurlant toute la nuit les empêcheront de dormir.
    Mais ces cons diront encore merci à Macron et accuseront les complotistes de cette situation.
    La différence entre un con et un voleur, c’est que le con ne s’arrête jamais.

    • Les stocks de médicaments sont envoyés en Ukraine, l’eau en bouteilles, des vivres, des vêtements, des munitions, toutes nos armes, du matériel médical au dépens des hôpitaux. Et quand l’Ukraine sera à reconstruire, les entreprises françaises seront écartées au bénéfice des Chleuhs, des Ricains et des anglais, plus les Chinois. La France, éternelle cocue de l’Histoire. Macron est un salopard de première classe et ses électeurs des abrutis, des collabos, des crétins, des tarés.

      • Comment ne pas être d’accord sur l’ensemble de ton post, ami Argo ? Mais particulièrement dans ta dernière phrase.

  5. Ces dernières années, nous avons été pris du matin au soir par la propagande d’état, qui montre le réel en ce moment de ses prodigieuses réussites…

  6. La soumission est la priorité de Macron le pervers polymorphe . Il a demandé que cet objectif soit appliqué à tous les domaines . Le manque et les pénuries font partie des moyens. Inch alla ?

  7. Vous avez dit : dictature!
    « La France s’est opposée à une enquête sur les laboratoires en Ukraine ! » – Bertrand Scholler.
    7 nov. 2022
    Bertrand Scholler, géophysicien et ingénieur des mines, revient sur le véto de la France à l’ONU contre l’enquête des laboratoires pharmaceutiques.
    https://youtu.be/R6pH_1BpkV4

    • ça c’est louche et plus que louche .
      Est-ce que certains Français haut placés, seraient complices et financiers de ces recherches ? Peut-être certains labos ?
      Qu’est-ce que ça cache ?? La corruption est tellement élevée que nous serons bientôt au mm niveau que Zelensky et son gouvernement de mafieux.

  8. Bin oui mais visiblement cette France merdique plait à 58% d’abrutis qui ont revoté pour le poudré…..

  9. Je ne dis pas pour tout..mais certains médicaments peuvent être efficacement remplacés par des plantes ou huiles essentielles et autres fameux remèdes de grand mère

  10. A tous les connards et connes de franchouillard(e)s qui ne se sont pas déplacés pour aller voter lors de la dernière présidentielle ,vous avez fait le jeu des gauchiasses et autres saloperies anti-France vous avez remis foutriquet l’assassin génocidaire sur son trône de merde , lui qui dilapide tous les bijoux industriels et technologiques , qui à fait mettre au chômage des milliers de salarié(e)s sous prétexte de pandémie , et qui fait rentrer des milliers de clandestins allogènes sur le sol de notre Patrie ce qui accélère notre remplacement grâce à votre lâcheté de ne pas voter pour un des deux partis patriotes , votre lâcheté vous commencez à en subir les conséquences et ce n’est que le commencement , prochaine étape du plan , la 3ème guerre mondiale !

    • Moi je fais partie des « connes » qui ne sont pas allées voter au deuxième tour, c’était un « choix » électoral, je n’aurais pas pu vendre mon âme à qui se présentait, et comme les votes blancs ne sont pas comptés… je ne voyais pas l’intérêt.

      Mon abstention au moins s’est « vue » (avec d’autres bien sûr), il est dommage que certains Français obsédés par la ligne « irrémédiablement » en droite ligne de leurs analyses, oublient ce fait : l’abstention montre, plus que les votes blancs, le peu de Français en accord avec le politique élu qui, au final, n’a que très peu de Français derrière lui et ses orientations politiques. Et cela se voit et peu être un argument (pas les votes blancs qui passent inaperçus).

      Une abstention est ainsi, dans certaines circonstances, un « vote », question d’interprétation et de contexte.

      Je suis donc une « conne » (ce terme est très subjectif finalement) patriotique qui aime son pays et fière de l’être.

      • L’abstention sert finalement celui qui se représente aux suffrages universel , nous avons encore le droit de voter, que feriez-vous si un jour ce droit nous était enlevé ? Vous allez me dire si voter servait à quelque chose , mais si une grande partie des abstentionnistes s’étaient déplacés pour donner leurs voix à MLP ou à Z , le dictateur fanfaronnerait moins en sachant qu’il a été élu avec très peu d’écart .A près chacun fait comme il veut , mais que les abstentionnistes ne se plaignent pas .

      • Chère@Amélie, j’apprends avec stupeur que vous n’êtes pas allée voter.
        Vous m’en voyez fort marri.(!)
        Beaucoup de commentateurs du site font comme vous, ils s’abstiennent. Je ne comprends pas et vous me décevez tous.
        Vous avez donné votre voix à macron, et c’est impardonnable.
        Macron et consorts se fichent éperdument de ce que vous pensez prouver par votre abstention. En fait vous êtes simplement englobée dans le lot de ceux qui ne s’intéressent pas à la politique, et il y en a beaucoup.
        Mais je sais que vous êtes plus intelligente que ces gens indifférents au sort de leur pays.

  11. Vous avez voulu la gauche, vous plaigniez pas vous l’avez. Vous avez remis le clown sur son trône pour la deuxième fois, pourtant il avait un bilan plus que désastreux, calamiteux même, mais non, vous avez veauté pour ce fou dangereux. E ZEMMOUR n’a fait que 7% et plein de cons ne se sont même pas donner la peine de voter. Vous plaignez pas si notre pays ne fabrique plus rien, si il n’u a plus d’industries, si il y a pénurie de tout, c’est la concéquence de 40 ans de laxisme. C’est votre faute, A force de remettre les mêmes connards aux pouvoirs, voilà ce qu’il arrive. Merci les cons.

  12. Les médicaments, la nourriture, le carburant, l’eau, les vêtements, nos armes, tout part en Ukraine. Qu’en font-ils après ? That is the question !

    • Mes armes restent à la maison , par contre pour avoir des munitions cela devient difficile car le plomb et la poudre partent en Ukraine .

    • Alors pour le lait et le denrées alimentaires je ne sais pas… Il parait qu’à Carrefour ils font des commandes qui n’arrivent pas, et pénurie de lait. Je l’ai constaté in situ.

      Je ne le défends surtout pas, mais je ne sais pas si on peut mettre tout sur le dos de Macron. on le constate tous les jours, une sensation d’ambiance plus que malsaine que je n’ose pas nommer.

    • Au début de la guerre en Ukraine, la France a envoyé tous les stocks de moutarde et d’huile de tournesol. Peut-être une erreur de l’intendance.
      Les soldats ukrainiens doivent aimer la moutarde, et comme toujours avec macron, priorité aux étrangers, nous les Français, il nous reste plus qu’à nous gratter le c**.

Les commentaires sont fermés.