« Vaccination » : le scandale continue au sein même du milieu hospitalier.

Cette semaine je suis allé à l’hôpital du coin, Brignoles (83), pour transporter un ami qui venait de se faire mordre par son chat. Ce dernier ne l’a pas mordu spontanément, les animaux devenant agressifs que quand ils se sentent menacés ou quand ils ont faim.

Mon pauvre ami fermait la vitre de sa voiture sans avoir vu que la queue de son chat dépassait, et boum, est arrivé ce qui devait arriver, la queue a été coincée. Le chat s’est donc retourné rapidement et a mordu la main de mon ami qui voulait dégager sa queue (enfin, celle du chat…😊).

 

Après avoir patienté plus de quatre heures en salle d’attente, résultat de la politique hospitalière de ces 30 dernières années, mon ami et moi avons eu largement le temps d’observer l’affiche dans ladite salle d’attente. La voici :

Comment un hôpital public peut-il encore mettre des affiches à base sexuelle avec un slogan scandaleusement menteur et niant toute réalité afin que les gens aillent se faire empoisonner ?

Voilà de nombreux mois que la coronafolie s’est calmée, l’Ukraine occupant 24 heures sur 24 les écrans de télévision, faisant disparaître du jour au lendemain ce que l’on nous présentait comme la presque fin de l’humanité qu’était le Covid.

Encore aujourd’hui comment se fait-il que des affiches niant les dizaines de milliers de morts, des centaines de milliers d’handicapés à vie puissent encore être placardées dans une salle d’attente d’hôpital.

« À chaque vaccination, c’est la vie qui reprend.

Vaccinons-nous« .

Comment un directeur d’hôpital public, qui est évidemment bien au courant de tous les scandales de ce vaccin, peut-il laisser encore de telles affiches dans la salle d’attente de son hôpital ?

Bien sûr, il doit aller dans le sens de la dictature mondialiste sinon il est illico presto dégagé de son poste. Mais simplement s’abstenir d’une telle affiche ne lui aurait pas fait risquer sa place.

Comme si ce scandale n’était pas suffisant, l’affiche est orientée vers l’aspect sexuel pour encore et toujours plus grandir le scandale, visant de toute évidences préférentiellement les jeunes.

Cela dit, ne nous faisons pas d’illusions, si le salaud dictateur Macrocescou avait encore tout son troupeau de moutons bêlants au Palais-Bourbon, il est d’une certitude totale et absolue que ces nazis auraient trouvé une énieme vague et auraient tout recommencé, port du masque obligatoire, pass vaccinale, et tout le tintamarre déjà réalisé, avec probablement nouveaux confinements et même obligation à la population entière de se faire vacciner. Il est certain que tous ces nazis n’auraient pas hésité une seule seconde.

Mais il se fait que ce troupeau de moutons imbéciles qu’étaient les députés LREM n’étant plus majoritaires, cette bande de nazis est obligée de se calmer.

Cachou

 1,219 total views,  2 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Il pourrait se peigner, l’espèce de romanichel concupiscent. Elle est pas dégoûtée la fille!!!

  2. J’ai pas bien compris le message. Si on est vacciné on Bai…plus ?
    Mais c’est bon à savoir. Mon mari, pas vacciné commence à flancher légèrement sexuellement (bientôt 80 ans je lui trouve des excuses, certains soirs, mais pas tous).
    Je vais le faire piquouzer 3 fois et si pas de résultats, je porterai plainte auprès de l’hôpital de Brignolles. Non mais !!

  3. Cette affiche est vraiment scandaleuse et répugnante, du genre, vaccinez-vous pour pouvoir b**** tant et plus par la suite, vous ne serez pas rejeté faute de vaccin.
    j’ajouterais un 1 devant désirable, au feutre indélébile.
    D’autant qu’après avoir lu l’article précédent, des milliers de femmes vont se retrouver stériles.

  4. Moi, j’arrange. Je l’ai déjà fait 3 fois pour des affiches de port du masque. Hôpital, kiné et Lidl. Et je vous emmerde !🤣🤣🤣

  5. Cette affiche est une honte, de la manipulation pure. On joue sur le pathos, les comportements instinctifs. Une démarche de santé devrait s’appuyer exclusivement sur des arguments rationnels, des données vraies, un choix clairement et honnêtement posé.

    Là c’est du niveau pin-up pour vendre une voiture. Sans parler du mensonge grossier limite dégueulasse et même pervers « à chaque vaccination c’est la vie qui reprend ». Sachant que la « vie qui reprend » dont ils parlent, c’est la levée des interdictions arbitraires de vie sociale et libre qui frappent ceux qui refusent de se faire vacciner. La levée de l’incarcération de fait de la population décrétée par des autorités s’asseyant sur les droits civils et humains élémentaires sur une allégation foireuse de danger mortel imaginaire

  6. Qu’est-ce qu’ils n’inventent pas pour nous piquouzer? Pour nous fourguer leur produit, qui serait d’ailleurs en phase expérimentale. Le pire dans tout cela, c’est que les gens adhèrent, énormément à la politique vaccinatoire. Enfin peut-être un peu moins maintenant.

  7. Comme le disait feu Jean-Pierre Mocky, à la télé ça copule dans tous les coins. J’ai employé un autre terme par respect pour les chastes oreilles. Les publicitaires sont de gros obsédés, ils assouvissent leurs fantasmes par le biais de la pub. Pour la télé, je ne regarde plus que les documentaires animaliers ou dédiés à la nature. J’ai cru y reconnaitre le sieur Macron et madame dans une tribu de bonobos. La ressemblance était frappante.🐵🐵🐵🐵🐵 Flippant !

  8. moi perso je trouve que cette affiche n’est pas du tout woke
    il aurait fallu un migrant avec cette nana
    en dessous de tout dans cet hôpital
    à boycotter impérativement

    • @Gerard

      Le monsieur vacciné qui embrasse la demoiselle vaccinée de type européen fait quand même gitan ou maghrébin…

  9. Il n’y a plus une seule publicité à la télé, que je ne regarde presque plus au demeurant, qui n’ait une « structure interne » basée sur le sexe.

  10. Genre d’affiche à laquelle je ne prête absolument aucune attention. Pour moi, c’est une pub comme une autre et je suis totalement hermétique à la pub.

  11. Des cas d’impuissance sexuelle ont été signalés chez les vaccinés, tout le contraire de ce que suggére cette affiche. Il est vrai que beaucoup de Français collabos sont des c. molles. Donc pas grave…

  12. C’est bien vrai que les hôpitaux sont très cons sur la « vaccination », mais ne pas oublier que dans les entreprises c’est le même cinéma, l’arnaque aux vaccins est toujours en vigueur et quand tu le fais remarquer,on te prend pour un fou qui ne saurait pas ce qu’il avance n’étant pas du monde médical, si tu persiste,on te prévient que tu risques la porte pour propagation de haine dans l’entreprise, c’est du grand n’importe quoi autorisé !!!

  13. Au point ou ils en sont dans la corruption ce n’est pas une affiche tendancieuse qui va les arréter !Pour faire du dollar tout est bon mème empoisonner sa propre population !Comme le disait ce chef indien Sitting-Bull je crois,quand ils auront coupé tous les arbres et tué tous les bisons ils verront su le billet vert se mange!Après Monsanto Bayer le plastoc ils ont empoisonné toute la planète alors maintenant pourquoi pas ses habitants ,car les effets secondaires de se soi-disant vaccin ,qui ne protège de rien et n’empèche méme pas la transmission ,sont mortels a court terme et a long terme ,les dernières stats le disent les vaccinés (israel,angleterre)meurent quatre fois plus que les non vaccinés!

    • A zipo, les vaccins assassins servent surtout à réduire la population mondiale, mais pas celle de l’afrique bien au contraire, les vaccinés ont été stérilisés pour faire de la place aux africains, en 1970 new York avait confiné sa population, neuf mois après les bébés arrivaient en quantité en Europe 9 mois après les confinements et l’injection des venins les maternités tourné au ralenti, chercher l’erreur.

Les commentaires sont fermés.