Berlin : 10.000 sympathisants de l’AfD manifestent pour la levée des sanctions contre la Russie

L’AfD manifeste à Berlin contre le Gouvernement fédéral. Quelque 10 000 personnes se sont rassemblées dans cette optique dans la capitale. Le chef du parti, Chrupalla, s’en est pris aux Verts. Mais il y a eu également des contre-manifestants.

Plusieurs milliers de participants ont protesté contre la politique de la République fédérale ce samedi à Berlin lors d’une manifestation de l’AfD. Ce parti y avait appelé à l’échelle fédérale. En début d’après-midi, les manifestants se sont rassemblés sur la Place de la République devant les bâtiments du Reichstag pour traverser ensuite le centre-ville. En plusieurs endroits, il y a eu des contre-manifestations. Selon les indications de la police, la situation est pourtant demeurée en grande partie calme.

Le Président fédéral de l’AfD, Tino Chrupalla, s’est prononcé lors de l’allocution de lancement contre le freinage du prix du gaz et pour la levée des sanctions contre la Russie. « Il y en a marre de cette politique de sanctions », a-t-il exigé. « Le prix du gaz redeviendra normal quand nous obtiendrions à nouveau du gaz à bon marché de Russie.  Le Gouvernement fédéral ne mène pas une politique en faveur des citoyens, dit-il. Ce sont principalement les Verts qui veulent que notre pays s’appauvrisse et s’affaiblisse », a déclaré Chrupalla sous les applaudissements du public. « Nous ne devons pas freiner le prix du gaz, nous devons freiner les Verts. »

Tino Chrupalla, Président fédéral de l’AfD : Habeck doit partir

« Le Ministre fédéral de l’Économie, (Robert) Habeck, a déclaré une guerre économique à la Russie », a-t-il poursuivi. En réalité, Habeck mènerait cette guerre contre la population. Habeck doit partir, a exigé le Président de l’AfD, ce qui a déclenché des cris « Habeck à la porte » par de nombreux auditeurs.

Il est possible que certains manifestants ne soient arrivés sur place que plus tard qu’attendu par suite de défaillances ferroviaires le matin en Allemagne du Nord. Selon des estimations de la Police de Berlin, environ 10 000 personnes ont tout de même participé à la manifestation de l’AfD, nettement plus que les 4 000 déclarées initialement. Un porte-parole de l’AfD a cité le même ordre de grandeur l’après-midi.

Selon la Police, les contre-manifestations ont rassemblé moins de monde qu’attendu. Au total, il y aurait eu tout juste 1 500 personnes, selon une porte-parole de la Police. Rien que pour la plus grande contre-manifestation de l’Initiative « Soulevons-nous contre le racisme » et de l’Alliance pour une ville de Berlin ouverte au monde et tolérante, les organisateurs avaient annoncé 2 500 personnes.

1 900 fonctionnaires de police en action lors de la manifestation

La Directrice fédérale de « Soulevons-nous contre le racisme », Irmgard Wurdack, a estimé le nombre de personnes de la contre-manifestation commune sur les pelouses de la Reichstagswiese au chiffre maximum de 1 000. Considérées dans leur ensemble, toutes les contre-manifestations auraient par contre rassemblé nettement plus de monde.

Selon les indications de la police, environ 1 900 forces d’intervention étaient en action, dont environ 450 des Länder Brandebourg, Saxe-Anhalt, Schleswig-Holstein et Bavière. Aux termes de conclusions intermédiaires en début de soirée, il n’y a guère eu d’incidents dans l’ensemble. À l’exception d’une attaque contre une équipe de reporters, laquelle n’a toutefois pas porté plainte et a au contraire souhaité poursuivre son travail.

Selon un premier bilan de la Police le samedi soir, il y a eu en tout 24 arrestations et 18 actions en justice, entre autres par exemple pour coups et blessures, outrages, délits de vol avec violence ou utilisation de pancartes d’organisations anticonstitutionnelles.

 

Traduction de Jean Schoving pour Résistance républicaine

https://www.stern.de/politik/deutschland/afd–tausende-teilnehmer-bei…

 15,329 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. ils ont l’intelligence de se rebeller face à l’extrême gauche déguisée en vert qui chez nous, électoralisme aidant, fait des ravages : réveillez vous les français !

  2. Les Prussiens se révoltent contre leur gouvernant qui les conduit vers la catastrophe avec les sanctions contre la Russie qui s’est retourner contre eux et leur « Bruno le Renouveau » leur ministre de l’économie Robert Habeck mène une guerre économique contre la Russie qui est déjà perdu d’avance . Bravo aux Prussiens ! Pour une fois ils sont intelligents !

    • Il y en a bien peu et ils ont intérêt à ne pas avouer (au travail, dans la famille …)leur choix politique !

  3. Les prétendus verts sont, partout, le faux-nez de l’extrême-gauche repeinte, utilisée comme « idiot utile » par le Grand Kapital par un de ces retournements ironiques dont l’Histoire a le secret. Ses dirigeants savent parfaitement ce qu’ils font : détruire progressivement la civilisation européenne. Seuls les membres de base ou les fous dangereux croient sincèrement dans leurs stupidités.

  4. Se débarrasser des Verts est une priorité partout. Ils aiment les énergies propres? Construire des centrales à énergie humaine, les faire pédaler pour produire du courant est une bonne solution. Ou alors qu’ils servent de pales pour de futures éoliennes…

  5. Des gens sont donc là pour contrarier des gens qui trouvent que les prix sont insoutenables. Qui sont ces gens, on les connait ?

Les commentaires sont fermés.