Arabie Saoudite mieux que l’Iran, vraiment ? 45 ans de prison pour des tweets critiquant le gouvernement

Trojena, qui doit être construite dans les montagnes du Sarawat, est située à 50 km à l’est de la côte de la mer Rouge et est en moyenne de 10 degrés Celsius plus fraîche -ou moins chaude- que le reste de la région, ouf !!!

Après les turpitudes du mondial de foot au Qatar, ceux des Jeux asiatiques d’hiver de 2029 en Arabie. A quoi peut-on s’attendre, je n’arrive pas à me l’imaginer !!!

A partir d’une traduction Web.

Shadli, Atallah et Ibrahim al-Howeiti ont été arrêtés en 2020 pour s’être opposés à leur expulsion pour le développement du mégaprojet de 500 milliards de dollars qui sera le site hôte des Jeux asiatiques d’hiver de 2029.
Par Dania Akkad Date de publication : 7 octobre 2022

Un  tribunal saoudien a condamné à mort trois membres de la Howeitat, une tribu expulsée de force pour faire place à la mégapole Neom  de 500 milliards de dollars, à mort au début du mois pour avoir résisté au déplacement, a rapporté un groupe de défense des droits basé au Royaume-Uni.

Shadli, Atallah et Ibrahim al-Howeiti ont été arrêtés en 2020 pour s’être opposés à l’expulsion de leur tribu pour le projet et ont été condamnés à mort le 2 octobre par le tribunal pénal spécialisé (!) d’Arabie saoudite, selon le groupe de défense des droits basé au Royaume-Uni Alqst.

« Nous condamnons les peines et appelons à leur libération », a déclaré Alqst dans un tweet .

Shadli al-Huweiti est le frère d’Abdul Rahim al-Howeiti, un habitant de Tabuk âgé de 43 ans qui a été abattu par les forces spéciales saoudiennes (l’armée ?) en avril 2020 après avoir protesté contre les ordres d’expulsion du gouvernement, y compris dans des vidéos qu’il a régulièrement publiées sur YouTube.

Les condamnations à mort des hommes ne sont que les dernières d’une série de décisions extrêmes récemment rendues par les tribunaux saoudiens à ceux qui ont exprimé leur désaccord.

Cela survient également alors que les membres de la tribu Howeitat ont signalé une escalade de la campagne des autorités pour les chasser de leur terre pour le projet phare – et maintenant le site des Jeux asiatiques d’hiver de 2029 , annoncé cette semaine.

Deux autres membres de Howeitat –  Abdulilah al-Howeiti et Abdullah Dukhail al-Howeiti – ont été condamnés à 50 ans de prison et à une interdiction de voyager de 50 ans en août pour avoir soutenu le refus de leur famille d’être expulsés de leurs maisons dans la province de Tabuk, dans le royaume.

Salma al-Shehab , étudiante à l’université de Leeds et mère de deux enfants, et  Nourah bint Saeed al-Qahtani, mère de cinq enfants, ont également été condamnées à de longues peines. Elles ont été condamnés respectivement à 34 et 45 ans pour des tweets critiquant le gouvernement saoudien.

Oussama Khaled, écrivain, traducteur et programmeur informatique, a été condamné à 32 ans pour « des allégations relatives au droit à la liberté d’expression », a déclaré Alqst.

Adel al-Saeed, vice-président de l’Organisation européenne saoudienne des droits de l’homme, a déclaré dans une série de tweets que les nouvelles condamnations à mort révèlent comment la peine est utilisée « d’une manière sans précédent pour inclure toutes les formes d’objection aux décisions du gouvernement ».

L’utilisation de la peine de mort comme outil politique pour subjuguer les citoyens montre que le royaume n’envisage pas de revenir sur son utilisation des peines de mort punitives, a-t-il ajouté.

« Cela montre également que [le prince héritier] Mohammed ben Salmane voit la situation internationale et le besoin d’énergie comme un environnement approprié pour prononcer ses peines injustes au moindre coût possible*« , a-t-il écrit.
* : Mohammed ben Salmane présenté comme réformateur et moderne lorsqu’il prit les rênes du royaume !!!

Middle East Eye a demandé au gouvernement saoudien de commenter.

 

Datte -pas de cerise en Arabie pour l’instant, mais ça viendra- sur le makrout, une saoudienne condamnée à 34 ans de prison pour des tweets (Salma al-Shehab citée plus haut) ! Il est clair que l’Arabie est bien plus respectueuse des droits humains, dont ceux des femmes, que l’Iran, n’est-il pas  ???

 

 1,461 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Ahhh ! L’Arabie saoudite, la protégée des Amerloques.
    Les Saoudiens peuvent agir à leur guise, ils ne seront pas décriés comme Khadafi en son temps, Bachar el Assad, ou Saddam Hussein, ni pire encore, le grand dictateur Poutine.
    Tant qu’il est protégé par les Ricains, l’EU lui fera des lèches à touche-touche, bises en tous genres.
    Ben salmade n’a-t-il pas reçu également la légion d’honneur, pour son comportement exemplaire lors des derniers attentats musulmans en France ?

  2. Il y a 30 ans, au lieu des éoliennes et des panneaux solaires, on aurait dû investir tout cet argent pour la fusion contrôlée et l’hydrogène. Aujourd’hui on pourrait envoyer chier ces enculeurs de chèvres et prendre des sanctions contre eux. Tout faux, on a tout faux ! On a fait l’exact contraire de ce qu’il fallait faire. On a écouté les marchands, les jobards, les écolos dégénérés plutôt que les scientifiques. Je ramène ma gueule partout, salle de sport, supermarché, resto, rien, définitivement rien. Pas un qui moufte, pas un qui ne dit quoi que soit. La dialectique n’existe plus, les mougeons sont vaccinés, masqués, émasculés. Bientôt ils seront gelés et affamés. Maudit soit le pays dont le prince est un enfant. Oui je sais, je plagie, mais j’emmerde les cons.

  3. Et nous au nom des droits de l’homme on va leur lécher les babouches.

Les commentaires sont fermés.