Ploërmel et Callac : un couple français et ses 4 enfants parqués près d’une décharge

Astrid et Stéphane sont un couple français. Astrid voulait quatre garçons et Stéphane cinq filles. Résultat, ils ont eu neuf enfants. Ils les ont toujours élevés dans le respect des valeurs de notre république. 

Cinq enfants ont pris leur envol, ils leur reste quatre enfants à charge. Alors, quand le propriétaire de la maison qu’ils occupaient, leur a signifié la fin du bail, ils ont accepté de partir. 

Là où bien sûr de nombreux autres n’auraient pas obtempéré et seraient restés coûte que coûte dans la maison. Un couple avec 4 enfants, on imagine aisément qu’une expulsion aurait été longue et fastidieuse. 

Mais par respect des lois républicaines, ils ont accepté de partir.  Depuis plusieurs mois, ils cherchent un logement de remplacement. Mais rien, pourtant les revenus du couple sont de 2500€/mois, ils peuvent consacrer 700€ au loyer. Des loyers non payés ? Non ! Des charges non payées ? Non ! Un emploi précaire ? Non ! Stéphane est salarié depuis 25 ans de la même entreprise. 

Astrid et Franck Chevrel

Alors le 30 septembre, 13 jours après avoir obtenu la médaille de la famille pour l’éducation apportée à leur 9 enfants, c’est à la rue qu’ils se retrouvent. 

La seule option, utiliser la caravane qu’ils ont eu la bonne idée de garder, en emprunter une autre à leur famille, et les voilà tous les 6 sur une aire des gens du voyage. A 50m de l’autoroute, des sanitaires dégoûtants, une décharge à l’entrée de l’aire. Une descente aux enfer pour ce couple. 

Quand je demande à leur petite fille de 8 ans ce qu’elle veut, elle me répond depuis son petit vélo, les yeux baissés vers le macadam qui lui sert de terrasse: « Je veux juste dormir au chaud ». C’est bouleversant, terrifiant d’imaginer ce qu’ils vivent. 

Que font les autorités locales ? La mairie tergiverse, le député Larem dit ne rien pouvoir faire.  Et aujourd’hui le 6 octobre, on leur demande de quitter les lieux ! « Mais pour aller où bon sang ? » me dit Astrid, « on habite à Ploërmel depuis 25 ans, les enfants sont scolarisés ici, mon mari travaille ici ». 

On offre quoi à cette famille ? Un mari seul sur une aire d’autoroute dans une caravane et le reste de sa famille a des dizaines de kilomètres ?

A l’heure où à quelques kilomètres de là, dans la commune de Callac, on s’apprête à accueillir des centaines d’émigrés, qui se verront offrir un logement, des aides financières d’état, des priorités sur les emplois locaux. Tout ça conformément à la déclaration d’Emmanuel Macron du 15 septembre aux préfets qui disait « Nous avons une politique qui est tout à la fois inefficace et inhumaine… inhumaine parce que cette pression fait qu’on les accueille trop souvent mal.« 

Mais monsieur Macron ! La priorité de cette nation, votre priorité Monsieur, devrait être d’assurer qu’on s’occupe d’abord et avant tout de nos concitoyens ! Que chacun puisse au minimum offrir un toit à sa famille. 

Le contraste est lourd pour cette famille. 

Quand on sait qu’en plus le gouvernement aide les gens qui accueillent des Ukrainiens à hauteur de 200€/mois. 

Ne serait-il pas temps que ce président, sensé être le garant de nos institutions, respecte enfin ce que notre constitution proclame « Elle garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle…. ». 

Alors bien sûr, il est de bon ton et politiquement très correct dans les salons de la gauche caviar de promouvoir l’accueil d’immigrés. Mais ce sont des Français dont le président a la responsabilité. C’est d’une famille de Ploërmel dont il faut s’occuper, et pas d’organiser le Grand remplacement à Callac. 

 

Franck Chevrel

Délégué départemental Reconquête 56

 752 total views,  2 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Allez sur Tébéo, la télé Bretagne, vous n’y verrez que de la gauchiasserie qui pousse à l’immigration.
    Rien sur Astrid et Franck.

  2. Aujourd’hui, une association a envahi la mairie de Paris, avec une bande de migrants réclamant des logements.
    Hidalgo leur a donné un rdv en vue de répondre favorablement à leurs exigences.
    Aucune association ne se battra pour Astrid et Franck, et surtout pas les assoces de gauche immigrationnistes.
    Une fois de plus, les Français sont isolés et abandonnés.

  3. Avis aux Bretons !
    Apprenez à voter pour ceux qui défendent vos intérêts, pas les autres, pas les cocos, ni les sociaputes qui donnent la priorité aux AUTRES.
    Que fait la saloperie de mairie qui met des locaux à la disposition des Ukrainiens ???

  4. Ce Monsieur travaille ce ne sont pas des assistes comme celui, polygame ,c’est interdit en France non ?qui a 2 femmes et 7 gosses et attend les aides,et ce n’est pas un cas isolé, et a le culot de demander un 5 pièces , et y en marre des fainéants assistés qui ne travaillent pas retour au bled pour ceux là, ce sont des parasites qui n’ont rien à faire chez nous ,qui ne nous apportent rien ,que des problèmes. AIDE POUR ASTRID ET STEPHANE .

  5. Mééééé si ils avaient été de la diversité, bien foncé et bien crépu, alors là il y a longtemps que les assos de merde, leur auraient trouvé un logement. Oui mais voilà se sont des blancs et français de souche et là chez les assos c’est circulez il y a rien à voir, on peut rien pour vous, démerdez vous. Ah oui, elle est belle la France, mais pas pour nous.

    • @ à Christian jour, oui vous avez entièrement raison ,ben ca fait mieux pour ces assos d’aider les étrangers, ,aider des Francais de souche qui travaillent mais n’arrivent pas toujours à joindre les deux bouts ou qui habitent dans une caravane ,ou bien des personnes âgées ou handicapées, vous n’y pensez pas, pas assez valorisant pour eux .

  6. Cette politique du « Les autres avant les nôtres » me révulse. La France nourrit ses ennemis et laisse crever ses enfants.

  7. Les momos bien traités, les Français maltraités, ainsi va la France. En cas de guerre, jeunes Français, désertez, n’allez pas vous battre et n’allez pas verser votre sang pendant que les exogènes s’épanouissent dans leur cités sur notre dos. N’allez pas mourir pour ce gouvernement de pourris. La France aux Français et priorité aux Français.

Les commentaires sont fermés.