« Mangez vos morts ! » : l’hiver va-t-il être dur à ce point-là, Mme Obono ?

Elle n’a pas les codes….

« Mangez vos morts ! »

On se pince en entendant Madame Obono employer une expression d’aussi « mauvais goût » au pays de la gastronomie.

Scènes de cannibalisme en Centrafrique (dans le registre : manger celui que l’on a vaincu, en l’occurence un homme lynché et brûlé vif).

https://www.alwihdainfo.com/Centrafrique-De-nouvelles-scenes-de-cannibalisme_a9602.html

 

L’hiver que nous prépare Macron va-t-il vraiment être si rude, les pénuries si épouvantables, que nous serons  obligés de nous mettre en quête de cadavres à manger ?

Ces mots font froid dans le dos et  les films « Connaissance du monde » nous reviennent en mémoire, où l’on montrait aux scolaires les coupeurs de têtes de Bornéo,  les peuplades d’Amazonie ou les villages d’Afrique.

Renseignement pris, Madame Obono a raison :  manger ses propres morts ne se fait pas.

Les Fang d’Afrique centrale achetaient des morts et donnaient les leurs aux autres tribus. 

Les antropologues nous racontent que jusqu’au XIXe siècle, cette tribu d’Afrique achetait à ses voisins ses morts comme une ménagère d’aujourd’hui va chez le boucher.

Paul du Chaillu n’avait pas de téléphone portable pour filmer les scènes de canibalisme mais il raconte très bien ce qu’il a vu. 

Paul du Chaillu. A gauche, des Fang.

 

Appartenant à l’ethnie bantoue, les Fang (ou m’fan) vivent principalement entre le Cameroun, la Guinée équatoriale et le Gabon.

 

Jusqu’au XIXe siècle, ils agrémentaient leur menu de chair humaine, tout bêtement pour se remplir la panse de bonnes protéines sans avoir à chasser. Il fallait n’y voir aucune raison rituelle ou religieuse. Comme la ménagère d’aujourd’hui va s’approvisionner chez son boucher, les Fang se rendaient chez leurs voisins pour acheter leurs cadavres. Sans toujours faire la fine bouche devant de la marchandise avariée par une maladie. Il faut dire qu’à l’époque, le règlement sanitaire était des plus succincts.

Le premier à évoquer cette pratique est Paul du Chaillu. Né à La Réunion en 1831, d’un père français et d’une mère métisse, il s’improvise explorateur et naturaliste quoique n’ayant aucune formation scientifique en la matière. Il est, par exemple, le premier Occidental à décrire le gorille dans son milieu naturel. Gagnant sa vie comme conférencier aux États-Unis, longtemps il ne fut pas pris au sérieux. Surtout dans ses descriptions de cannibalisme, on l’accusait de forcer le trait. Mais aujourd’hui, ses travaux sont réhabilités.

 

Dans son ouvrage Voyages et aventures dans l’Afrique équatoriale publié en1863, il écrit : « J’étais à causer avec le roi, lorsque des Fang apportèrent un corps mort qu’ils avaient acheté dans un village voisin et qu’il s’agissait de partager. Je m’aperçus que cet homme était mort de quelque maladie. J’avoue que je ne pus rester là quand on se prépara à dépecer le corps. J’en fus malade. Je me retirai dès que l’infernale scène commença ; et de chez moi, je pus les entendre encore se quereller à propos du partage. » Ce qui surprend le plus du Chaillu, c’est la consommation de personnes mortes de maladie, « je n’avais jamais entendu parler ; je voulus donc savoir si c’était un usage généralement adopté chez les Fang, ou si ce n’était qu’un pur caprice. On me répondit là-dessus sans le moindre embarras. Ils achetaient indistinctement tous les morts de la tribu des Oshebas qui, eux, s’offraient ceux des Fang. Ils se faisaient céder aussi, dans les tribus de leur propre nation, les morts des autres familles : en outre, ils se procuraient les corps d’un grand nombre d’esclaves des Mbichos et des Mbondemos pour de l’ivoire, au prix d’une petite dent pour chaque corps. »

Il poursuit avec deux anecdotes scabreuses. « Jusqu’à ce jour, je n’avais jamais pu croire à deux faits qui sont authentiquement prouvés, mais qui paraissent impossibles à quiconque n’a pas une connaissance approfondie de ce peuple. C’est au Gabon qu’on me les a racontés. Une troupe de Fang qui était venue sur la côte, vola un jour un cadavre fraîchement enterré dans le cimetière, le fit cuire et le mangea. Une autre fois, des gens de la même nation enlevèrent un autre cadavre qui fut transporté dans les bois ; ils en découpèrent la chair, la fumèrent, et l’emportèrent avec eux. Ces horribles actions firent grand bruit chez les Mpongwés ; et même les missionnaires en entendirent parler, car elles s’étaient passées dans un village qui n’était pas loin de leurs établissements ; mais jusqu’alors je m’étais refusé à y apporter foi, quoique, je le répète, elles soient constatées par des témoignages irrécusables. En définitive, les Fang paraissent être des espèces de goules avouées, pratiquant leur horrible coutume ouvertement, en plein jour, et sans rougir. J’ai vu chez eux des couteaux couverts de sang humain, auxquels leurs propriétaires attachaient un grand prix. »

Le Point

 

 1,521 total views,  1 views today

image_pdf

91 Commentaires

  1. La viande la plus recherché et la plus chère sur terre n’est pas le boeuf de kobe mais la chère humaine d’albinose vendu 50000 euros le kilos . Au nom du vivre ensemble à quand l’autorisation du canibalisme ? #manger les blancs

  2. PS:l’ estime partagée entre noirs et blancs que les raclures noires et blanches contemporaines ont eu à coeur de mettre à mal au nom des prétendues horreur coloniales (cf macron) à bien existé.Pour ce qui est du Gabon ,du passé colonial et post colonial ,lire impérativement « L’AVION DU BLANC » de Jean Claude BROUILLET (un régal pour les pilotes!)
    Mais surtout pour comprendre que les étrons gaucho-socialo-macronistes ne souillerons jamais le beau côté de l’amitié franco-africaine,africo-hexagonale si vous préférez.

  3. J’apprends par les commentaires que madame serait issue des Fang…je me souviens d’une panne de camion,une nuit,au Gabon,en territoire Fang…le chauffeur,gabonais,est resté vert de peur pendant la petite heure de réparation! Il y a longtemps,peu après le  » bon temps des colonies »,quand noirs et blancs se nourrissaient d’une estime partagée.

  4. Pour la vingtième fois ! Merci madame Obono: votre bêtise,votre méchanceté,votre arrogance et celles des vôtres,est notre meilleure chance de survie.

  5. A mon avis cette connasse a dû être bercée trop près du mur ou alors elle tombée du cocotier !!!

    • Du tout, elle représente une partie importante de la population. Merci à elle, sa visibilité médiatique outrancière permet de doubler le score du Rn a chaque élection.

  6. Obono, tête de noix de coco, vient de s’attribuer un nouveau surnom : la MANGE-MORT.
    je viens de découvrir une nouvelle expression des plus enrichissante, on n’arrête pas l’enrichissement avec ces êtres là.
    C’est ce qui arrive quand on naturalise des cannibales de lointaines contrées.

  7. Mme Obono, la très arrogante et vulgaire Obono, ne voit que dans le Blanc un fils de colonisateurs. Tous les jours, elle nous renvoie, à notre passé des colonies.
    Elle se croit tout permis. Elle est victime, comme toutes les minorités, donc elle a droit à toutes les dérives.

  8. Je viens de me soyvenir d’une phrase dite dite par ???
    « Vous pouvez sortir un noir de la jungle mais vous ne sortirez jamais la jungle d’un noir »

  9. C’est ces mecs-là qui sont « l’avenir de l’espèce humaine ??? sur la planète ???? VINGT DIEUX !!!! quant à OBONO je vois pas le rapport entre manger ses morts et la lutte de la gente féminine en occident ….Quelque chose m’échappe !!!..je crois qu’il vaut mieux mettre des ânes à l’assemblée nationale ;ils sont certainement à n’en pas douter plus sérieux .

    • Pourquoi vouloir mettre des ànes à l’assemblée nationale ? Il y sont dèja et BONOBO en est la cheffe.

  10. Voilà le résultat et le niveau qu’à atteint la politique française pour avoir octroyer le droit de vote aux étrangers ! Ces gens sont du niveau des caniveaux et représentent très bien leurs électeurs !

  11. y a bon banania et dire qu’il y a des têtes bien pensantes qui vont passer leur vacance à les aider ; je te les laisserai crever dans leur merde

  12. qu »est ce qu’on a pu aller foutre dans cette brousse, ils se faisaient des guérillas entre eux et se bouffaient après dans leur cahute.l’équilibre était respecté ; à présent c’est nous qu’ils canent. il n’y a qu’à voir leur tenue représentée sur les timbres de nos anciennes colonies.

  13. HS mais en parlant d’hiver, je suis mort de rire. Après la clim au Qatar, il va y avoir des stations de ski en Arabie :

    L’Arabie saoudite désignée pour accueillir les Jeux asiatiques d’hiver en 2029, le Royaume va bâtir une station de montagne dans le cadre d’un projet pharaonique de 500 milliards de dollars.

    https://www.fdesouche.com/2022/10/04/larabie-saoudite-designee-pour-accueillir-les-jeux-asiatiques-dhiver-en-2029-le-royaume-va-batir-une-station-de-montagne-dans-le-cadre-dun-projet-pharaonique-de-500-milliards-de-dollars/

    Ça doit être leur vision de l’aide aux pays musulmans qui fuient vers l’Europe.

  14. La dame eau bone’O à peut-être un souvenir génétique d’anthropophagie qui lui a inspiré cette recette gastronomique de ses ancêtres.

  15. Ce doit être bien gênant pour une députée de s’appeler Bonobo !

  16. Avant la ‘colonisation’ en Afrique le cannibalisme était courant. Bon certaines n’en sont pas encore trop loin…

    • On dit que CREUSFELD JACOB ;maladie dégénérative du cerveau aurait son origine dans la pratique du cannibalisme en AFRIQUE à une certaine époque chez certaines tribus qui mangeaient leurs morts !!

      • Bonjour,

        Oui, c’est un fait avéré.

        C’est le kuru.

        Mais ce n’est pas en Afrique, c’est en Nouvelle-Guinée.

      • Surtout en papouasie nouvelle guinée et la maladie touchait que lrs hommes car seul ceux ci mangeaient les cadavres Etudes serieusrs a ce sujet

    • ben oui y’a l’autre primate qui avait bouffé l’oreille d’un chauffeur de taxi.
      l’ Avia : comme la grippe avia ire. C’est de là que vient le virus

    • D’ici à ce qu’il lui prenne une petite fringale et qu’elle bouffe une cuisse à Mélanchon, on n’en est plus très loin.
      Oh le pied !!
      _____**Alerte chez LFI, Obono a bouffé la cuisse du grand maître !!!
      Tant qu’elle lui bouffe pas les couilles….

  17. Le cannibalisme est le moyen le plus efficace de régler  » en même temps  » la famine et la surpopulation puisque plus il y a de mangeurs, plus il y a à manger et inversement. En outre ça règle également le problème du surpoids et du grand âge car il vaut mieux être jeune svelte et véloce s’il on veut passer à table sur la chaise plutôt que dans la gamelle. De la part de Obonobo, ce n’est pas surprenant, les traditions ont la vie dure.

  18. Je suis obligé de lire le fil des commentaires pour me réveiller d’un rêve où le cannibalisme aurait été une invention de méchants historiens racistes….: ainsi madame Obono parlait au premier degré et c’est bien cela qui est le plus épouvantable.
    Je crois qu’il y a quand même un lien avec l’isslam qui codifie de pouvoir profiter sexuellement de sa conjointe morte.

    • tarés jusqu’à la moelle, honte et déshonneur aux enfoirés qui les badent

    • Ouais, d’où leur expression favorite : « Nique tes morts ! »

  19. Le regard de la personne (sur la photo) qui brandit une main est glaçant…

    Quant à Madame obono elle ne cesse de cracher sur un pays qui s’appelle la France. On peut donc lui suggérer d’aller voir ailleurs elle ne nous manquera pas !

  20. POST 1 SUR 2
    Rejoignant ce forum alors qu’il a déjà 34 commentaires, j’avoue ma faute de ne pas les avoir tous lus. Alors, ce que je vais dire, l’a peut-être déjà été.
    En fait, les choses sont toutes simples. Depuis que la gauche a le pouvoir, c’est-à-dire 50 ans quels que soient les régimes qui se sont succédés car la politique a toujours été la même, la France chute, tombe, et disparaît progressivement dans le néant, la vulgarité, la violence due à l’immigration, la disparition économique, l’installation de la pauvreté, en un mot la tiers-mondialisation de ce pays que l’on veut toujours nous faire croire comme étant un pays phare.

    • giscard avait mis le doigt dans l’engrenage aussi, mais bien amorcé par les Monnet Delord

    • Bonjour
      Et oui, je deviens fou..!
      Pour Noël (si la planète y arrive)je me rêve d’offrir à « notre cher Président de la République » un cuissot d’Obomo fumé.

  21. POST 2 SUR 2
    Ceux qui occupent des places de représentativité de ce pays, n’ont plus aucune notion de leurs fonctions et n’ont qu’un seul but : faire parler d’eux coûte que coûte.
    Pour faire parler d’eux il y a deux solutions :
    – faire des propositions intéressantes, constructives, d’avenir, d’intelligence. Dans ce pays cela est terminé. Ces gens sont même traités d’ailleurs de complotistes, de raciste (car ce mot est sorti partout), d’homophobes et tout le tralala habituel.
    – la quasi-totalité des représentants élus par le bon peuple français sont des gens sans aucune valeur, ignares à la limite du savoir lire et écrire, et d’une vulgarité et bassesse jamais vu. Alors, pour faire parler d’eux, il faut que leurs propos soient les plus bas possibles, vulgaires et scandaleux. C’est la seule façon pour ces gens, rappelons-le toujours élu par le bon peuple, de se montrer.
    C’est le cas de cette formidable Obono, nom bien français d’ailleurs…

    • Cachou,

      c’est ce qu’on appelle sans doute la « punchline » comme on dit dans les médias…avant et après le « prime time » etc…

      On en revient aux publicités des années 60, 70, 80 pour les lessives.

      C’est grave d’en arriver à nous vendre du Dash ou du petit déjeuner (j’ai oublié le nom) pour les débats et la gestion du pays.

  22. Bizarrement la député LREM binationale (Togolo-Française), Laëtitia Avia (alias la mordeuse) n’a pas souhaité réagir aux propos de sa confrère LFI (Gabono-Française) Obono…
    Nul doute que la député LFI Rachel Kéké Raîssa (Ivoiro-Française) ne va pas rester silencieuse…
    En tout cas faut compter sur Rokhaya Diallo, la « chroniqueuse » préférée des médias qu’ils soient d’état comme France-télé et Radio-France ou privé comme BFMTV-RMC, pour défendre Obono.

  23. rien ne se jette tout se transforme chez ONOBO l’écolo-cannibale-nécrophage
    et même les macchabbées elle les bouffe et elle les chie pour en refaire
    des steaks hachés

  24. Les propos de la obono sont purement à vomir. Par ces propos abjects, elle insulte autant tous les subsahariens, tous les Blancs, tous les maghrébins, tous les Asiatiques, bref toute la gent humaine en la comparant à soi-même. En tout cas c’est le sentiment qui ressort de mon for intérieur. J’espère que le karma qu’elle traîne lui reviendra en force.

  25. Dites-moi si vous arrivez à croire qu’une dégénérée pareille fait partie de la vie politique en France. Je cauchemarde! Et dire qu’elle n’est pas la seule. Mais où sommes-nous ? pincez-moi, peut-être je vais me réveiller.

  26. Quand je pense que dans le but de paraître politiquement correcte MLP est allée jusqu’à lécher de cul de l’obono lors de son différend avec « Valeurs Actuelles »… Cela lui a peut-être réussi électoralement, mais moi je suis passé chez ZEMMOUR!!!…

  27. Un sujet aussi important .
    Racisme anti-blanc à l’école : Vos enfants sont en danger, 4 oct. 2022.
    Racisme anti-blanc totalement décomplexé, propagande racialiste assumée.
    Refusez que vos enfants subissent le Grand Remplacement et le Grand Endoctrinement dans leurs écoles.
    https://youtu.be/5qJDojfF6hU

  28. Elle habite une caravane la bonobo?

    La « Fondation Jean Jaurès » déclare que LFI est devenue plus dangereuse que le RN…
    Donc le RN serait dangereux, moins mais encore malgré tout 🖕

    LFI ta mère !!!

  29. elle vient d un père gabonais absent durant son enfance et d une mère de Nouvelle Calédonie, ou il se disait « bono! oh! Bono!, il faut que je nickel »

    dans mon enfance en afouique du nord, on savait qu il existait des confréries de noirs qui deterraient les morts pour les manger vivants, surtout par les nuits de soleil éclatant……armés de couteaux qui n avaient pas de lame et auxquels il ne manquait que le manche

  30. Ca veut dire quoi en clair, Elle croit quoi en disant ça qu’on va faire comme dans le film soleil vert ou ils recyclent les morts en petites plaquettes genre poisson pané mais vert d’où le nom ,on est civilisé jusqu’a preuve du contraire ,pfff pauvre fille .

    • Moi aussi je me suis interrogée sur le sens de sa phrase .Qu’entend-elle par là ?Il faudrait un dictionnaire obono-français.

      • victoire de tourtour,

        j’ai cotoyé pendant 20 ans des gitans, des gens du voyage, etc… pour des raisons professionnelles.
        Je les ai toujours entendu dire « va manger tes morts » quand ils avaient une très grosse colère après quelqu’un.

        Donc bonobo a dû fréquenter ce milieu pourtant fermé à ce qui n’est pas de la communauté.

  31. Ce n’est pas élégant, elle parle comme la racaille des banlieues mais surtout, elle montre bien ses origines primitives, celle d’une Afrique cannibale, je pense aussi à cette députée noire qui avait mordu un chauffeur de taxi ? décidément c’est difficile de dire Madame ?

  32. Elle se prend pour une dure à cuire comme l’autre mordeuse de chauffeur de taxi. Mauvais sang ne peut mentir. Leur place est en Afrique dont elles ont conservé les mœurs et la mentalité. Allez ouste retour au pays et que ça saute.

  33. On imagine les cours de cuisine que cette cannibale va donner bientôt
    – Le blanc à la sauce gabonaise
    – Le blanc grillé aux épices du Gabon
    – La cuisse de blanc à la banane
    Prenez un blanc bien dodu, mettez-le dans la marmite, ajoutez les légumes et les épices et laissez cuire à feu doux, n’oubliez pas la moutarde le blanc manque de goût
    Bon appétit

  34. OBONO une cannibale antrophage-nécrophage
    Bah ! oui c’est génétique et se sont ses origines
    qui remontent à la surface …
    chassez le naturel il revient au galop chez OBONO

  35. Bel exemple (pour les générations à venir) de ce qu’on appelle «  civilisation »…

  36. Cannibales du côté paternel (ethnie Fang), belliqueux et esclavagistes côté maternel (ethnie Punu), elle a la génétique plutôt musclée la cocotte …

  37. à ce sujet, elle sait de quoi elle parle la sinistre déguisée en députée, chassez le naturel il revient au galop : imaginons qu’un blanc lui ait adressé cette phrase d’un mauvais goût sidérant, immédiatement la dame, expérimentée en la matière, l’aurait fait traduire devant les tribunaux pour « racisme cannibale »

  38. J’avoue que, même après avoir lu et relu au moins 5 fois la prose, non seulement ignoble, mais tordue et donc incompréhensible de cette honteuse bonne femme, je n’en ai pas très bien compris le sens !

    Par contre, ce qui est clair, c’est qu’elle, a bien conservé dans son ADN les vieux réflexes des Fangs du Gabon (où j’ai vécu dans les années 70 et où il se disait ouvertement que les missionnaires du nord Gabon et sud Cameroun, fin 19ème, avaient eu beaucoup de mal à éradiquer le cannibalisme).

    Aujourd’hui, la différence est que ce sont les Blancs qui seraient plutôt les « mangés ».

    • Pendant mes classes, le « souzoff » qui s’occupait de nous m’avait raconté qu’il était resté au Tchad après l’indépendance en tant que conseiller militaire. Il me fit savoir également qu’à l’occasion du contôle d’un camion frigo, il s’aperçut que celui-ci était chargé de viande humaine composée d’enfants…Après avoir révélé la chose, il dut se faire exfiltrer très très rapidement…

  39. Ici, l’Islam n’est nullement en cause. C’est une autre croyance issue d’un tiers-monde débile et agressif qui s’exprime. Et c’est encore une couche de tiers-monde qui nous parasite. « You can take niggers out of the jungle, but you can’t take the jungle out of niggers » disent de méchants Américains. Là encore : les gènes, la réalité physique fondamentale.

  40. Bonjour,

    Il manque un point essentiel à votre démonstration, Jules Ferry : c’est que Madame Obono se vante, justement, d’être d’ascendance Fang (et Punu d’ailleurs, colonialistes venus de l’Est de l’Afrique, pour soummettre l’Ouest) …

  41. On est bien en France, le pays ou les sinistres gauchos dégénérés, plus que médiocre, peuvent ouvrir leur grande gueule , sans être inquiété, surtout ceux qui viennent d’afrique, ou qui ont des descendants africain. Si une marine le Pen, ou un E Zemmour avait dit la même chose, j’imagine le tollé que ça aurait provoqué, dans les médias, mais de la par de la sinistre obono, ça parait presque normal. Souvenez vous, dans la même veine, « pendez les blancs, que pisse le sang…… » un rappeur de la diversité, qui n’avait jamais été inquiétté. C’est ça la France. Je suis dégoutté. Si le clown n’intervient pas c’est tout simplement qu’il n’aime pas son peuple, qu’il le déteste, mais ça ont le savait déjà.

  42. Et dire qu’on laisse dire et faire ça , cc es gens là seront condamnes a l’enfer c’est sur 👺😠👹💩

  43. A Paris, la « féministe » islamophile Rousseau a été sifflée par des féministes iraniennes antivoile…

    Obono accuse donc ces Iraniennes luttant contre l’oppression patriarcale des mâles musulmans en France et en Iran « d’insulter et de disqualifier la lutte des femmes en France contre l’oppression » ? (dans la pensée obonesque qui rime avec grotesque, il fallait comprendre « oppression du patriarcat blanc judéo-chrétien sur les femmes musulmanes voilées »)

    Avec un tel vomi, une telle hypocrisie, je suis toujours étonné qu’un personnage aussi débile puisse accéder à d’aussi hautes fonctions. La preuve d’un électorat tout aussi débile ?

    • @ François Desgroux
      Oui, vous avez bien résumé en dernier paragraphe.

    • @François des Groux
      En effet, hélas, l’électorat est tout aussi débile.

    • Un électorat débile de la gauche blanche shootée aux drogues exotiques, renforcé par les nouveaux venus, nationalisés par le gros mou, responsable des attentats islamistes à Paris et à Nice.
      On obtient un ramassis de détritus tiers-mondistes, électorat de la nouvelle gauche.

    • @François des Groux

      « je suis toujours étonné qu’un personnage aussi débile puisse accéder à d’aussi hautes fonctions. La preuve d’un électorat tout aussi débile ? »

      Oui, comme vous. Dire qu’on est en France, on a peine à le croire….

  44. celle la elle a bien le profil cannibale tout comme les membres de son clan

    • Et oui chassez le naturel il revient au galop ! Et attention celle là est députée ….

  45. n’est il pas possible de renvoyer cette chose infâme au fin fond de sa savane !! comment peut on accepter ce genre de tache en politique , écoeurant !!!!!

    • Beurno @ Vous avez accepté le dictateur psychopathe en place pour 5ans de plus ainsi que le Mélenchon alors une cannibale en plus ou en moins.

  46. Ne croyez pas que ça s’est arrêté au 19e siècle. J’étais à Bangui en 86. J’ai été témoin d’une descente de flics sur le marché local.
    Le motif : sur un étal de viande, ils ont trouvé de la viande humaine.

    • J’ai entendu dire que VGE avait eu un plat de cette viande, lors de son séjour chez un potentat africain, un banquet donné en son honneur.
      En effet, chez eux, cette viande est réputée pour être la meilleure.

  47. La genetique est une science exacte , mais enfin cela prouve que les peuples européens ne sont pas cannibales sauf ce qui est historiquement vrai et prouvé depuis 500 ou 600 ans une certaine royauté anglaise qui mangeait du cadavre humain , bébé etc etc ainsi qu’une certaine royauté allemande … Pourtant ils étaient blancs ??? comprenne qui pourra ???

    • Pourriez-vous être plus précis ? A quoi faites-vous allusion ? Quelles sont vos sources ?

      • Exact ;Pour l’instant, ça n’est qu’une rumeur dénigrante lancée par un inconnu sur Internet. Première fois que je lis une chose pareille. Sans source, c’est plus facile, hein ?…

    • @Claude Germain

      Je ne sais pas si c’est vrai, mais il y a des fous partout, il ne faut pas en faire une généralité.

      Certaines drogues actuellement donnent de folles pulsions cannibales qui peuvent se traduire par des actes (il y a eu des cas aux Etats-Unis et quelques uns en France), on va dire que les caractéristiques culturelles de la France ou des Etats-Unis sont « cannibales » ? Non, c’est le dangereux dérapage de déséquilibrés au point d’être soumis à des pulsions primaires.

Les commentaires sont fermés.