Citoyen italien, je n’ai pas voté hier…

Quand Gigobleu m’a écrit qu’il ne voterait pas au motif qu’il refusait de participer à « cette mascarade de corruption politique », j’ai été quelque peu interloquée, puisque, malgré des positions dérangeantes sur le Covid et l’Ukraine, ce sont des anti-immigration qui se présentent et devraient, à mes yeux d’adepte du « moins pire » et d’ennemie de l’abstention, remporter la mise…

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/25/cest-lue-qui-faisait-et-defaisait-les-rois-en-italie-les-italiens-vont-ils-lui-claquer-le-bec/

Je lui ai donc répondu :

« Cher Gigobleu,  chacun ses choix, moi, ne pas voter me choque c’est aussi à cause de l’abstention qu’on en est là. Laisser les autres décider de notre vie je trouve ça monstrueux, même entre Mélenchon et Macron il faut choisir… Mais à chacun son éthique… »

Voici sa réponse. Je pense qu’elle peut intéresser nos lecteurs, soumis eux aussi  à ce genre de choix. La voici ci-dessous. A vous, amis lecteurs de répondre à Gigobleu dans les commentaires !

Christine Tasin

Rassure-toi, je ne laisserai jamais les autres décider de ma vie et de mes choix sans leur opposer une résistance farouche et déterminée. Mais je constate que, dans l’offre politique actuelle, personne ne représente mes idées. Meloni soutient les USA (de Biden), l’Otan, l’UE, la dictature sanitaire et s’oppose ouvertement à Poutine. Alors ? Idem pour Salvini, Berlusconi et toute la gauche et le centre.

Je suis cohérent avec mes idées. Voter est un droit, certes, et pour lequel des millions d’hommes ont versé leur sang. Et j’imagine qu’ils doivent se retourner dans leur tombe de voir ce que nous en avons fait … Voter est un droit, mais, dans certains cas, s’abstenir  est un devoir de conscience, de mémoire, de dignité et une forme de résistance parfaitement honorable. En démocratie, lorsque l’abstention est majoritaire, cela devrait conduire à revoter au lieu de nous imposer une dictature. Macron, von der Leyen, Trudeau, Schwab & co sont des dictateurs qu’il faut déboulonner par la force.

S’il y avait une personnalité de la trempe d’un Orban en Italie, c’est sûr, j’aurais voté pour lui. Einstein disait très justement ceci : « La vraie folie c’est de faire toujours la même chose et d’espérer des changements ». C’est exactement ce que nous faisons depuis des années en Occident et ceci nous a conduit à la montée sournoise d’une dictature implacable incarnée par l’UE, la secte de Davos et leurs affidés. C’est bien la preuve qu’il fallait précisément s’abstenir de porter ces misérables au pouvoir.

A mon avis nous ne retrouverons pas la démocratie sans passer par un temps de lutte armée et je suis loin d’être le seul à le penser. L’idée fait son chemin et commence par l’abstention qui est le refus radical du système que l’on veut nous imposer. Nous devons organiser la résistance autrement qu’en allant « bêtement » voter pour la même clique. L’ensemble de la classe politique italienne est corrompue à l’image de la vôtre et je te remets pour conclure le constat magistral et posé en une minute trente par ce courageux eurodéputé hollandais Marcel De graaff que j’ai écouté au moins dix fois tellement ce qu’il dit est juste et vrai :

Demain nous saurons qui d’entre nous se trompe et j’espère vivement que ce soit moi !

Gigobleu

 811 total views,  1 views today

image_pdf

30 Commentaires

  1. L’abstentioniste quiqu’il dise quoiqu’il fasse, anar grincheux, royaliste rêveur, utopiste de salon, bavard sans foi ni loi, a et fera toujours le jeu du plus fort donc du pouvoir en place….

  2. @Cachou,
    je viens de lire ta réponse, avec laquelle je suis en parfait accord.
    L’immigration est le point le plus important, puisqu’il nous touche tous les jours , pour tous les domaines de notre vie.
    L’Ukraine vient loin derrière, puisque cette guerre ne nous concerne pas.
    J’ai envie de dire, l’Ukraine est un faux sujet, que le NOM nous a balancé dans la gueule pour nous aveugler sur NOS véritables problèmes.
    Seul macron peut tenter de nous faire croire que Poutine est le nouvel Hitler, qui va venir nous avaler après avoir conquis l’Ukraine.
    Il y a une phrase que je ne comprends pas , page 2, ligne 7.
    Les « particules sous silence » .? il y a peut-être une coquille ou un mot manquant ??

    • Merci de tes appréciations, ami patriote frejusien, concernant ma réponse à gigobleu, laquelle réponse n’est que le bon sens partagé, j’en suis persuadé, par un très grand nombre de personnes.
      Le mot de « particules sous silence » est évidemment une coquille comme tu l’as compris. La phrase que je souhaitais mettre était : « Meloni veut s’opposer à toutes ces horreurs. Pourquoi les PASSER sous silence ?

    • Désolé de vous contredire mais la guerre en Ukraine nous concerne en urgence absolue car c’est nous (les USA et l’UE) qui jetons de l’huile sur le feu. J’espère de tout cœur que Poutine est plus sage et patient que moi car, à sa place, j’aurais été très tenté d’en finir plus vite que lui, histoire d’épargner la vie de mes soldats. Je trouve votre raisonnement dangereusement insensé.

  3. Gigobleu, ta démonstration est éclatante.
    Tu vois bien que tu nous donnes en exemple, ce député qui a été ELU.
    S’il n’avait pas été « élu » par des gens qui se sont déplacés pour l’élire, on n’aurait pas pu entendre sa voix.
    Ce n’est pas en se calfeutrant chez soi qu’on pourra faire bouger les choses.

    • Soit. En tout cas chez vous, ni Marine ni Zemmour n’ont été élus. Votre vote, jusqu’ici, est inefficace. Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans votre stratégie. Ma réflexion cherche à nous amener plus loin et à oser explorer de nouvelles pistes sans a priori. Personnellement, je suis convaincu qu’il faut renverser le système par la force avant de nouvelles élections. Je ne sais pas me contenter du « moins pire ». Comme Churchill, j’ai appris à savoir me contenter de ce qu’il y a de meilleur. En Italie, le premier parti, et de loin, est l’abstention à 36%. Mais libre à chacun de vouloir se mettre la tête dans le sable. Les lobotomisés vont aux urnes, les éveillés sont dans la rue aves leurs burnes. Nous ne sommes plus en démocratie mais en dictature et il serait urgent d’en prendre conscience.

  4. On ne peut pas refaire le monde avec des « SI ».
    Ma grand mère disait  » avec des si, on peut mettre Paris dans une bouteille ».

  5. Ce Marcel de GRAAFF est épatant !

    Un peu plus convainquant que le mou Onfray qui balance d’un pied sur l’autre.

  6. Pour avancer, on doit se servir de ses deux jambes.
    Tactique et stratégie sont indissociables. Bien sûr qu’il faut voter, et ensuite fourbir ses outils dans son garage. Contrer l’ennemi partout, dans les urnes comme dans les rues.

    • S’abstenir c’est proposer une autre option, hors système. Je suis un homme libre qui ne se sent pas obligé. Ma conscience fait autorité sur mon esprit et influence mes choix.

  7. Une élection n’est qu’une photo. Comme un sondage.
    Prenons la présidentielle chez nous: les bureaux de vote ouverts pendant 10/12 heures selon la taille des communes, des électeurs qui déposent un bulletin qui est parfois différent de celui qu’ils étaient certains de placer en entrant dans le bureau.
    Tout ceci ne dure que le temps du flash d’un appareil photo: 10 heures pour 43824 heures de quinquennat à venir derrière!!!
    (Année bisextile comprise 😉)

    Que reste-t-il une fois le « devoir » accompli, une fois le « pouvoir » remis entre les mains d’un inconnu, d’un comédien ?

  8. Trois sujets à mes yeux sont d’une gravité identique mais doivent être traités selon leur degré d’urgence: En un, je placerais la guerre en Ukraine et ses conséquences immédiatement dramatiques, voire nucléaires … En deux, la dictature sanitaire et ses conséquences létales pour de nombreuses victimes de celle-ci et les restrictions de nos libertés fondamentales. En trois l’invasion migratoire désastreuse qui menace notre identité et souveraineté.

    • Sur RR la priorité des priorités est la lutte contre l’islam et l’immigration

  9. Le sujet numéro un nous concernant me semble t il, c’est l’iSSlam. Cela n’occulte en rien la dangerosité réelle des autres dangers qui nous menacent. Mais sur le court et le moyen terme, c’est bien cette saloperie qui est le plus grand danger. Donc s’allier ponctuellement avec des personnes qui ont au moins cet objectif là en commun, ça me semble couler de source. D’autres l’ont fait, d’autres le feront. A moins que l’état profond, suicidaire à notre place décide de pousser Monsieur Poutine dans ses retranchements… Alors là… Alors là, fin de l’histoire.

  10. Il n’a pas tort sauf que si celui qui ne dit rien est d’accord,on dit aussi que les absents ont tort !!Quant à dire que Georgia est critiquable car elle soutient les USA, L’UK et l’UE,si elle avait fait le contraire elle aurait été automatiquement rejetée et ce n’est pas le but. Ici,elle sera au conseil des ministres de l’Europe avec l’ignoble Marrakech Michel au pupitre qui va devoir prendre des médocs.
    Quant à soutenir Fachopoutine ou Nazilensky, je me réfère à l’histoire, en 1914, France et UK pactisent avec l’autocratie des Tsars contre les empires centraux démocratiques,soit le monde d’avant de S.Zweig, à lire absolument!!! Quant aux années 30-40, l’Allemagne nazie attaque la Pologne au régime fasciste genre Franco en Espagne et l’Italie de Mussolini attaque la Grèce, plus nazie que l’Allemagne à l’époque, soutenue par Churchill !!!!
    Donc laissons Georgia travailler et voir, surtout selon moi, continuer à voter sans veauter.

    • Un commentaire des plus intéressants. Comment en savoir plus sur « la Pologne franquiste » et « la Grèce nazie ». Cette dernière étant tout de même considérée par plusieurs comme le berceau de notre civilisation. On a tous tété du grec !

    • Si vous votez pour une personne qui ne représente pas vos idées, il ne faut pas vous plaindre ensuite d’être déçu. Ici, en Italie, c’est l’abstention qui a « remporté » les élections avec une majorité écrasante de 36% des électeurs qui ne se sont pas reconnus dans l’offre politique. Meloni obtient 25% des suffrages des 64% qui se sont exprimés par les urnes, soit virtuellement 17% de l’ensemble de l’électorat italien. Je crains que les 36% de ceux qui n’ont pas voulu s’exprimer par les urnes continuerons à s’exprimer par la rue et cela risque d’être violent … Attendre et voir …

      • il est difficile de preter aux abstentionnistes une unité de vue sur tous les sujets.
        le groupe abstentionniste est sans doute aussi hétérogène que les autres

      • bonjour@Gigobleu,
        Il me semble que ça fait des années que tu nous dis qu’il faut attendre, mais attendre quoi?
        Que fais-tu pendant ce temps ? Prépares-tu quelque chose ou bien te contentes-tu de regarder passer le fleuve ?
        Le choix de l’immobilisme est-il le bon choix ??

        • Bonjour frejusien, je fais ce que mes forces m’autorisent à faire. Sur RR, j’en suis à 167 articles sous mon pseudo + quelques « extra », en tout, si j’ai bien compté 240 interventions. Et toi à 29 je crois? Pour le reste, j’aide des personnes dans le besoin autour de moi.

          • Ne le prends pas mal, je ne t’accuse pas, je ne cherche pas à te juger.
            J’essaie de savoir si tu as une activité politique qui compense ton refus de voter, et que tu proposerais en échange du vote.
            Je n’ai pas cherché à écrire des articles.
            Et comme quelqu’un l’a souligné, les manifs n’ont rien apporté jusqu’à présent.

  11. Cher ami Gigobleu, comme je vous comprends. Aujourd’hui, le droit de voter est devenu le droit d’être trompé. Pour accéder au pouvoir, de nos jours, un homme ou une femme politique doit avoir la blancheur Persil vis à vis de la doxa, Persil, cette ancienne lessive qui lavait plus blanc que blanc. S’il ou elle veut entreprendre des réformes radicales vis à vis de l’immigration qui nous ronge et nous détruit, c’est le tollé général, la mise au ban des nations, les sanctions qui pleuvent, les manifestations antifas, les BHL qui montent au créneau. Il nous faudrait un coup d’état, une révolution pour mettre au pas toute la racaille bien-pensante qui fait l’opinion, la pluie et le beau temps. Enfin, ceci n’est que mon opinion. Bien à vous, amitiés et bon courage.

  12. Il faut voter ! La preuve, Marine a 89 députés !!! Et elle en aurait 100 de plus si ses électeurs du 1er tour de la présidentielle ne s’étaient pas abstenus !!!

    Si voter ne suffit pas, c’est toujours un début. Sinon, il ne reste plus qu’à prendre d’assaut l’Elysée : CHICHE !!!

    • Faux raisonnement. Si Marine avait fait alliance avec les droites, elle serait au pouvoir et il y aurait eu beaucoup moins d’abstention justifiée.

Les commentaires sont fermés.