Je suis très con, je ne sais pas ce que sont les urinoirs inclusifs de Doucet

https://www.fdesouche.com/2022/09/23/la-maire-de-lyon-gregory-doucet-se-dit-pret-a-accepter-le-million-deuros-de-laurent-wauquiez-mais-pour-installer-des-urinoirs-inclusifs-et-non-des-cameras-de-surveillance/

 1,121 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. Chercher une explication logique aux délires stupides d’un crétin attardé revient a chercher de l’intelligence dans un pot de yaourt avec une petite cuillère. Les Lyonnais l’ont majoritairement choisi comme maire et je suis bien content de ne pas habiter à Lyon…

  2. Doucet est un écolo taré comme tous ses semblables. Il a autant d’idées à la con qu’il y a d’ordures dans une poubelle et quand on la retourne, on est toujours surpris de voir ce qu’il en tombe. Ça plaît bien au Lyonnais…

  3. En tous les cas, il vaut mieux des urinoirs que des centaines ou des milliers caméras de surveillance qui sont la pièce centrale d’un système de contrôle total du citoyen, et la voie à la reconnaissance faciale.

  4. Une histoire de fous ! et dire que des connards « réfléchissent » pour en arriver a de telles conneries !

  5. Et pis les hommes, ils font comment pour aller aux selles, hum, les écolos ? Seules les femmes y ont accès, le cas échéant ?

  6. Tous des tarés ces mal-élus et à notre sainte époque, plus tu es con plus tu fais le buzz, on peut dire que tout ce qui nous entoure est bien atteint !!!

  7. j’ai une question : est-ce que les citoyens qui ont permis l’élection de ces tarés se rendent compte de la gravité de ce qu’ils ont commis ?

    • Ben non Hagdik rien de grave pour eux , bien au contraire ils trépignent de joie ils sont musulmans pour la grande majorité ! Ils sont en train de niquer le pays ..et sans fusils..en votant pour des tarés qui sont là pour nous niquer aussi et qui se feront niquer a leur tour par les premiers quand ceux ci n’auront plus besoin d’eux !

  8. wauquiez est vraiment un LR indécrottable : donner des subventions au clown lyonnais qui transforme cette magnifique ville historique en un cloaque islamiste et écolo collabo, relève de la maladie mentale

  9. Hors sujet
    Madame,
    Je m’appelle Hanna ,je suis souvent en France .J étais professeur de français.Je voudrais que sur ce site ,on arrête de dire pour les Allemands les Boches .
    C est une offense pour moi .
    Il y a aussi des « Boches » qui n aiment pas von der Layen !!!!

    • Hanna, désolée si vous êtes offensée mais vous n’avez aucune raison d’être offensée. Les Boches c’était les Allemands de la seconde guerre mondiale et quand on emploie ce mot cela a un sens très précis. Alors traiter la Der Leyen de Boche est plus que juste, c’est nécessaire. Et aucun Allemand digne de ce nom n’a de raison de se sentir offensé, sauf à vouloir mettre la langue aussi en prison et interdire ce qui est susceptible de fâcher une personne ou l’autre. La maîtrise du français suppose que l’on sache précisément faire les différences. Nous continuerons comme devant d’utiliser les Boches, et de chanter Radio-Paris ment, radio Paris est allemand. Car c’est notre histoire, nos références, nos clins d’oeil, que cela vous plaise ou pas.

      • Excellente réponse! Si non on peut aussi les appeler « les Fritz ». Peut-être la dame sera moins offusquée.😀😉
        Chez nous, « casque à pointe » est aussi utilisé.
        ,

    • Hanna, « boches » est le surnom, péjoratif, donnés aux Allemands pendant la seconde guerre mondiale …

      Préfériez-vous que nous les appelions « NAZIS », parce que l’union européenne, c’est exactement cela aujourd’hui !!!

      Nous faisons la différence entre les Allemands qui ont la même vision que Alternativ Fur Deutschland ou « AFD », et qui, eux, sont des patriotes pour votre pays, et les traîtres, ou ordures, que sont les gens comme la van der la hyène !!

      Puisque vous lisez très bien le français, parcourez donc ce site, ainsi que
      http://www.ripostelaique.com – et http://www.quotidien.com pour la question économique, financière, et aussi sociétale …

  10. En plus ça fait double emploi avec les sanisettes blanches Decaux qui sont correctes et respectent l’intimité des gens.

  11. Même à Paris, la hidalgo a dû renoncer à ces infâmes pissoirs « recyclables » qui fuyaient de partout, notamment sur le Quai aux Fleurs,ou le Quai d’Orleans, là où le prix du M2 atteint des sommets délirants et abrite des gens du show bizz, politicards et autres dégénérés.

  12. Sans oublier la laideur et l’agressivité visuelle de ces installations, qui défigurent une fois de plus le paysage urbain !

  13. On chiera par terre à côté?
    Depuis quand dissocier les besoins? Les hommes ont besoin de déféquer à toute heure du jour, tout comme les femmes et les enfants. Une femme assise sur le trône n’aura pas le droit de faire caca. Ni les enfants?
    La pissotière pour femmes anti-caca sera bouchée le premier jour.
    Message à retenir des écolos: mangez cinq fruits et légumes par jour, marchez en ville, buvez 1.5 litre d’eau, mais ne chiez pas en ville…

  14. C’est un endroit où tout le monde se tient la main en pissant !

    Enfin, quand j’dis la main…

    😉😎

  15. Avant il y avait des WC publics, où chacun pouvait aller faire sa petite affaire. Des urinoirs aussi, en fonte et en tôle décorées façon Art Déco.Les WC publics, vespasiennes sublimes, où régnait un parfum de poésie grâce aux graffitis. J’en ai relevé un certain nombre. Voici un de ces distiques : C’est ici que tombent en ruine
    Tous les plats de la cantine.
    Et en voici un autre : plutôt scatologique. Un poète de la matière.

    Ils ne me feront jamais autant chier,
    Qu’aujourd’hui je n’ai chié.
    Je les emm…

    Que voulait-il dire par là ? Se vengeait-il ainsi de patrons abusifs? Victime inconnue d’obscures machinations. Tes deux vers, sans mesure, devraient passer à la postérité.
    Poètes inconnus,anonymes, dignes fils de Raoul Ponchon. J’ai pour habitude de noter sur un carnet les graffitis les plus remarquables. Sauf les inscriptions à caractère pornographique.

        • Les chleuhs c’est autre chose, c’était une tribu du Maroc, et le nom a été repris pour désigner les Allemands. Jean Schoving

          • Pendant la guerre les soldats allemands étaient appelés « vert de gris », « doryphores », etc… d’après ceux qui ont vécu cette époque.
            J’ai bien dit les soldats.

Les commentaires sont fermés.