Manif de Méluche : la CGT veut faire bande à part

Joli programme, n’est-il pas ? Joli spectacle que le bal des extrêmes : à ma gauche la CGT qui demande la réduction de travail à 32 heures et à ma deuxième gauche, Macron qui demande la retraite à 65 ans tout en louchant sur les 70….

Quant à la 3ème gauche qui veut juste un coup de baguette magique contre la vie chère mais qui ne disent rien contre Macron, la mondialisation, les milliards foutus en l’air pour Pfizer, pour der Leyen, pour Mac Kinsey, pour Brégançon, pour l’kraine… j’en passe et des meilleures.

Y aurait-il de l’eau dans la gaz ? Même pas fichus de s’entendre, les gauchos, tant la concurrence entre eux bat son plein. Les voilà donc qui veulent manifester à part… Les Insoumis, forts de leurs quelques députés, mépriseraient-ils le faux peuple incarné par Martinez ?

 

 

Ils en sont capables. D’ailleurs, Mélenchon se plaît à cultiver son air d’apparatchik, pinçant la joue des journaleux qui font les ânes… Qu’est-ce qu’on se marre !

https://www.fdesouche.com/2022/09/22/la-petite-tape-de-jean-luc-melenchon-sur-la-joue-dun-journaliste-provoque-une-vague-de-reactions/

 

Ciel ! Jalousies ? Luttes de pouvoir  à gauche ?

D’un côté Méluche, Ps, écolos…. bref la Nupes en ordre de marche pour une  manifestation le 16 octobre,  contre la vie chère et « l’inaction » (sic !) climatique.

La fermeture de nos centrales, les restrictions de circulation des voitures, la mise en arrêt de nos réacteurs nucléaires qui nous obligent et à payer l’électricité la peau des fesses et à revenir un siècle en arrière…. apparemment ce n’est pas suffisant. Imaginons un instant ce que serait la véritable action climatique pour ces tarés : interdiction absolue de tout véhicule utilisant un carburant, retour au cheval, aux diligences, et mieux encore conversion au chameau ?

De l’autre le dhimmi soumis à Macron Martinez qui a prévu le 29 septembre une manif intersyndicale sur les salaires, qui ne veut pas manifester contre la vie chère mais des mots d’ordre plus offensifs, pour l’augmentation des salaires.

Certes, au moins, lui s’oppose à la réforme des retraites qui n’a pas l’air d’empêcher les Insoumis de dormir !

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez a rappelé son opposition à la réforme des retraites que le gouvernement veut faire passer par tous les moyens. « Quelle qu’en soit la forme, nous combattons l’objectif » a-t-il martelé au micro de «LCI», ce jeudi 22 septembre.

https://hyeres.maville.com/actu/actudet_-reforme-des-retraites-on-combat-l-objectif-quelle-qu-en-soit-la-forme-assure-philippe-martinez-_une-5424069_actu.Htm

Mais la manif Nupes d’octobre a l’air de s’inquiéter plus de la prétendue fonte glaciaire que de l’avenir noir promis au travailleur par la réforme des retraites de Macron !

 

C’est à qui aura le plus l’air de défendre le peuple. Histoire d’occuper le terrain avec des histoires sans intérêt de gifles, de barbecue… pendant que Macron nous mène à l’abattoir. Tous complices.

Ils ont l’air mais pas la chanson. Ils se foutent ouvertement de notre gueule. Ils se foutent ouvertement du peuple.

Peuple qui, ahuri, se voit proposer des manifs contre la vie chère mais pas contre l’UE qui restreint son niveau de vie et ses libertés. Mais pas contre Macron qui nous englue dans un conflit voulu et orchestré par Biden, ce qui signifie risque de guerre, même nucléaire, famine, coupures d’électricité, restrictions de nos libertés et de notre niveau de vie.

Mais pas contre la disparition programmée des voitures thermiques qui fera disparaître la possibilité de se déplacer pour le Français moyen qui n’aura jamais assez d’argent pour se payer une voiture électrique… et se retrouvera dépendant de son vélo… ou crèvera la bouche ouverte derrière une porte d’immeuble, comme au XIXème siècle.

Peuple qui, nonobstant, persiste à voter pour les salopards ou à ne pas voter. Va comprendre, Charles. Jusqu’à quand ?

 1,192 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. « Affaire journaliste/melenchon ». Pour une fois, pas d’accord avec les réactions épidermiques des uns et des autres. J’ai visionné la petite video et franchement cela ne vaut pas un fromage, je n’ai pas vu de tape sur la joue, mais un tapotement que l’on fait à un gamin. Ceux qui s’en sont indignés feraient mieux de s’intéresser à des sujets plus graves qui nous concernent tous et que je ne citerai pas, tant la liste est longue !

  2. Ceux qui ont acheté une voiture électrique en cédant au chant des sirènes écolos, sont maintenant le bec dans l’eau.
    Il est déjà question de réduire drastiquement les accès aux bornes de rechargement, de couper l’électricité en période de pointe par exemple.

  3. Qu’est devenue cette gauche qui nous a tant fait rêver?après tant de vies de souffrances et de colères rentrées,à la chaîne,au charbon,au chagrin comme on dsait alors…Et soudain l’éspoir,tous dans la rue
    une rose á la boutonnière.Sommes nous bêtes à vingt ans.

  4. La CGT : près de chez moi, ses revendications hors réel ont mis à bas tous les projets qui auraient pu faire évoluer la ville, des contestataires qui n’aiment que la contestations dans n fond de toujours plus….

    Total : chômage et déclin… Mais pas pour tous ! La nuisible mentalité coco…

  5. Votre article Christine, conforte ma perception de cette soi-disante opposition et que j’ai exposé à l’occasion d’articles sur RR.
    Ces oppositions sont complaisantes avec l’idéologie mondialiste.
    Par ailleurs, où sont tous ces syndicats, défenseurs des salariés, si sensibles au respect du droit au travail alors que tant de salariés ont perdu leur travail pour refus de se soumettre aux injections ?
    Ils auraient du être en première ligne pour s’insurger contre une telle mesure.
    Cette covidesque pandémie aura eu le mérite de révéler toute leur hypocrisie et complicité !

  6. Il a suffit que Quatennens donne une gifle à sa femme, un an de cela, pour faire vaciller le leadership de Méluche… Incroyable, car Quatennens est tout le même le plus intelligent d’entre eux, en le perdant, Méluche perd beaucoup, vraiment beaucoup car la Nupes a une idéologie féministe très prononcée, Quatennens relevait le débat ++++, car Autain et Rousseau les inquisitrices du bon comportement envers les femmes de ce parti, s’en fiche de que Quatennens apportait à la Nupes, elles ont comme été heurtée dans leur chair, par cette gifle, et l’on viré, lui interdisant de parler au nom de Nupes, Rousseau la grande inquisitrice voudrait même le punir…. Tout cela est aberrant de nullité, mais Méluche risque de dégager rapidement, le girl power le dégageant aussi, pour montrer la réalité de ce parti féministe… Ces femmes sont à plaindre, car elles ne savent toujours pas que les hommes ne sont pas combattre mais à aimer, cela pour être aimée encore plus fort.. Pauvres femmes…

  7. Comment que je lui aurais viré sa main. Le merluchon pas frais prend les jeunes pour des clébards, il aime les caresser . Casse toi charogne.

  8. La CGT a toujours refusé de participer à ce qui ne vient pas d’elle.
    La CGT manipule les quelques crétins qui croient en elle. Comme au temps du bolchévisme.

    Quant à méluche, il se ridiculise avant de passer la main.
    Tiens, au fait, en parlant de main: une main dans la tronche = une main courante. Jeu de mains jeu de vilains😉. Et main-tenant une main sur la joue d’un journaleux.
    Voilà où en est la politique, voilà ce que sont les centres d’intérêt en septembre 2022.

  9. Chacun veut tirer la couverture à soi, couverture qui se rétrécit comme la peau de chagrin de Balzac. Pour ce qui est de crever derrière une porte cochère, c’est déjà fait : les SDF français meurent de froid, de maladies, de faim, dans la rue à l’ombre des portes cochères, pendant que les momos et leurs grasses épouses et leurs enfants délinquants dorment tranquilles dans leurs appartements bien chauffés aux frais de la République ! La CGT est le pire syndicat! Les autres ne valent pas grand chose. J’en parle en connaissance de cause, je les ai tous faits! J’en suis rapidement parti! Les cotisations ne servent qu’à arroser la gueule des dirigeants. Quant aux partis politiques traditionnels, je me tais, je n’en dirais que du mal! Si, je le dis, tous des vendus!

    • à Argo, de même que ces syndicats ont des biens immobiliers, ne serait-ce que la Cfdt avec son « château » entre autres, à Boissy la Rivière.

Les commentaires sont fermés.