Référendums : 4 régions de l’ex-Ukraine intègrent la Fédération de Russie

Aujourd’hui les Parlements des Républiques de Donetsk et de Lugansk ainsi que des régions de Kherson et Zaporozhie (ville de Melitopol) se sont prononcés en faveur d’un rattachement de leurs entités à la Fédération de Russie. Les présidents et chefs de région ont décidé de consulter les citoyens par référendum, qui auront lieu du 23 au 27 septembre.

À Moscou Vlasheslav Volodin, président de la Douma fédérale, a déclaré que le Parlement soutiendrait les résultats du référendum.

La décision finale a été prise le week-end dernier au Kremlin : Vladimir Poutine validera les résultats des référendums et prononcera le rattachement de ces 4 entités de l’ex-Ukraine à la Fédération de Russie.

Au vu des possibilités de réaction « négative » (!) des pays occidentaux, le Parlement russe a aujourd’hui mis en place des dispositions juridiques qui s’appliqueront si un ordre de mobilisation est donné par le Kremlin (détails en fin d’article).

Plusieurs mesures que je ne détaillerai pas ont été prises tant concernant la défense civile dans les principales villes de Russie que la mise en alerte de plusieurs unités, y compris dans le domaine de la guerre cybernétique.

En Biélorussie le Président Lukashenko a également ordonné des « préparatifs pour la défense de l’État selon les normes du temps de guerre » (agence BelTA).

Les habituels idiots qui prévoyaient la victoire de l’Ukraine suite à leur contre-offensive à Izium (qui leur a coûté quelques milliers de morts…) vont tomber de haut. Et nous allons montrer à Ursula von der Leyen que nous n’avons pas besoin de démonter nos lave-vaisselle et réfrigérateurs pour réparer notre matériel militaire.

Car il ne fait quasiment aucun doute que l’OTAN va dans un premier temps intensifier son aide à l’Ukraine en livrant en particulier des missiles balistiques à longue portée (permettant donc de frapper la Russie en profondeur). Ceci signifiera, le Kremlin l’a encore répété hier, l’entrée en guerre effective de l’OTAN. Et bien entendu nous en tirerons les conséquences, des frappes contre les bases OTAN en Europe seront une première réponse.

Les forces de l’OTAN actuellement déployées en Europe n’ont *aucune* chance contre nos forces. Rappelons que nous n’utilisons actuellement, en Ukraine, qu’une petite partie de notre potentiel tant en matériel qu’en hommes. Si l’OTAN s’engage, nos forces en réserve vont rapidement entrer en action. N’oublions pas également que l’Europe a quasiment épuisé ses stocks de munitions en livrant en Ukraine… Je faisais remarquer il y a quelques semaines qu’une fois que les stocks seraient vides, nous pourrions bien en profiter… On y arrive. Il est clair que dans ce cas de figure, tout ré-approvisionnement de l’OTAN depuis les États-Unis sera une cible légitime dans les pays membres de l’OTAN !

La seule interrogation est donc ce que feront les États-Unis. Il est certain que le Kremlin, ayant à sa disposition des informations que bien entendu je n’ai pas, a intégré cette question en prenant sa décision. Le Président Poutine et le ministre de la Défense devraient s’adresser au peuple russe ce soir. (Initialement prévue à 20h de Moscou, l’allocution est toujours en attente)
MAJ 22h15 Moscou: Intervention de Vladimir Poutine remise à demain

De toute manière la Russie n’a pas le choix, comme il a déjà été expliqué plusieurs fois : c’est un combat de civilisation et l’Ukraine n’est que le pion utilisé par les pays occidentaux pour tenter de nous abattre. Le combat est donc la seule réponse possible pour que la Russie ne disparaisse pas. Et c’est pour cela que nous irons jusqu’au bout.

Et une mesure qui peut intéresser les lecteurs français : le Kremlin a décidé de favoriser l’accueil des étrangers dans les forces armées russes et un premier centre d’accueil va être déployé très rapidement en banlieue de Moscou à Sakharovo pour les citoyens étrangers désireux de s’engager.

Vraie anecdote: Macron a ce soir tenté d’appeler Vladimir Poutine au Kremlin par téléphone. Réponse du secrétariat « Rappelez dans quelques jours »

Boris Guennadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

https://ripostelaique.com/referendums-4-regions-de-lex-ukraine-integrent-la-federation-de-russie.html

 628 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


16 Commentaires

  1. Zelensky se sert de nous d’une manière si indécente, que lorsque tout sera fini et démoli, il nous rira au nez nous accusant de ne pas avoir fait ceci, ou cela pour éviter d’en être là. Il ose dire aux nations unies qu’il exige à l’occident de punir les russes qui ont l’arsenal nucléaire le plus important sur Terre. Si les russes leur balancent 6 missiles nucléaires sur les villes les plus importantes, l’Ukraine est fini pour 30 ans…. et toute l’Europe sera foutue gravement… tout cela pour un bout e terre peuplé de pro-russes depuis longtemps… nos dirigeants sont bornés, fier, et devraient réfléchir avant de parler et de fournir des armes, car Zelensky ne fait que se servir de nous, Biden aussi car si cela pète c’est l’Europe qui en payera le prix, pas les USA

  2. Macron nous a embarqué vers un avenir pour peut nous couter très cher, on le voit en premier par la chute de l’Euro, l’inflation… Il est incompétent dans la gestion de la situation, car il n’entend aucunement les raisons de Poutine qui ne cherche pas la guerre, mais qui ne cherche qu’à récupérer un territoire perdu par l’union soviétique. Il faut un saut de plusieurs générations de russes pour accepter la perte des territoires perdues… C’est pourquoi un compris est essentiel pour éviter que cette guerre continue. Ce qui est désolant, c’est que les pays les colonisateurs (France, Angleterre, Etats Unis..) donnent des leçons de non impérialisme. L’Ukraine doit lâcher le Dombass, et protéger le reste par les occidentaux…

  3. La guerre va prendre une tournure plus dangereuse avec la possibilité d’utilisation d’armes nucléaires.
    La poupée gonflable de Bruxelles qui se prend pour l’impératrice de toutes les Nations, est d’une incroyable bêtise.

    Les faux démocrates mondialistes de l’UE vont crier au scandale devant la tenue de référendums, qui demandent l’avis de la population.
    Il est clair que dans la nouvelle dictature européenne, le référendum est banni.
    Car chacun a compris que les oligarques mondialistes savent ce qui est bon pour le peuple.

  4. c’est Beau, c’est Bien et c’est Bon de rêver alors les 3B pour la France
    c’est pour quand ??? un rêve que la France soit la cinquième région
    de la fédération de Russie et avec Vlad’Poutine comme président Quel Rêve merveilleux !

    • OK mais en attendant que la France soit fédérée à la Sainte-Russie
      c’est le cauchemar puisque la France est devenue le 51ème état des USA
      avec le zombie-Nazi Biden comme président réel de cette république fictive
      et cette réalité cauchemardesque existe depuis la disparition du grand Charles !

  5. La Russie a raison de refuser les valeurs pourries et vénéneuses de l’Occident. Chez nous, on envisage de transformer les hommes en femmes et vice-versa. C’est tout dire.

  6. Je suppose que Poutine est au courant du fait que les Européens ne sont pas forcément d’accord avec ce que raconte der la Hyène non élue.
    Il ne sait rien lui mettre dans son café ? Un euphorisant, une coulante vers le WC….

  7. C’est normal que les habitants de Zaporojija,Kherson ainsi que l’ensemble des Républiques de Donetsk et de Lougansk vont se rattacher à la fédération de Russie malgré la contre offensive Ukrainienne du Führer Zelensky qui va bientôt se rendre compte qu’il a perdu la guerre contre la Russie et que les Occidentaux pro Ukraine se font humilié grâce à cette sale Boche d’Ursula Von Der Leyen qui dans son délire antirusse veut accentuer l’aide à ce pays corrompu tout en mettant en faillite les pays européens c’est ça Von Der Leyen la fossoyeuse de L’EUROPE qui a été pistonner par Angela Merkel la grande vermine Prussienne de Bochie.

  8. L’histoire, pas l’officielle écrite dans les livres pour l’EN sous la directive de la collaboration intellectuelle internationale, grave déjà le nom de Poutine parmi les vrais les vrais grands personnages de l’Histoire universelle.

    Nos tristes sires à la fielleuse figure, quant à eux, si l’Histoire retiendra leur nom dans quelques lignes ce sera pour en brosser leur vil portrait de traîtres aux basses ambitions purement personnelles et leur rôle méprisable dans le déchirement des nations qui aura coûté des centaines de millions de morts humaines. Sarkh¨, Macron, Hollande sont de ceux-là ; et dire qu’on va nous les fourguer au Panthéon des Grands-hommes ! Décidément, la grandeur semble s’amenuiser au fil du temps selon les valeurs de la bien-pensance.

  9. -« Car il ne fait quasiment aucun doute que l’OTAN va dans un premier temps intensifier son aide à l’Ukraine en … »-

    BIEN SÛR § Ça fait des années que les otaniens -nouvelle nation- s’exercent à démanteler la Grande Russie, à la mettre en pièces pour enfin « la posséder en lambeaux » et en faire un nouveau territoire agencé et renommé à leur guise ; pour enfin DO-MI-NER-, ce nouveau territoire otanien

    Les Russes ONT L’ÉNORME CHANCE D’avoir à leur tête un Chef, un vrai, un grand, PATRIOTE en plus et surtout. Il savait que la Russie était en danger ; il s’est donné pour mission et engagement de la protéger et assurer, non pas sa survie, mais bien sa vie, sa liberté et celles de ses compatriotes. Il dédie sa vie, sa destinée à cette noble cause. Poutine, un grand homme !