Après Hiroshima, Nagasaki et le Vietnam, les USA osent sermonner Poutine!

« Célèbre » photo d’une fillette de 9 ans, victime d’un bombardement au napalm en 1972. Brûlée sur 30% du corps, elle subira 17 interventions chirurgicales. « Un bombardement par erreur » diront les Américains… Kim Phuc s’est mariée, a eu des enfants et se bat pour la paix dans le monde.

Après Hiroshima et Nagasaki, après leur  sale guerre chimique au Vietnam, les Etats-Unis osent sermonner Poutine sur l’emploi d’armes nucléaires ou chimiques.

L’interview de Joe Biden accordée à CBS est assez sidérante, quand on sait que les Etats-Unis sont les plus grands criminels de guerre de l’histoire, par l’usage de l’arme atomique au Japon et par l’emploi massif d’agents chimiques au Vietnam. En matière de guerre sale, ce pays tient le haut du podium depuis 1945.

https://www.lefigaro.fr/international/ne-le-faites-pas-biden-met-poutine-en-garde-contre-l-utilisation-d-armes-chimiques-en-ukraine-20220917

C’est ainsi que Biden a mis en garde Poutine en cas d’utilisation d’armes chimiques ou nucléaires, lui promettant une réponse « conséquente ».

«Cela changerait le cours de la guerre d’une façon jamais vue depuis la Seconde Guerre mondiale»

La Russie «deviendrait encore plus un paria dans le monde, plus qu’elle ne l’a jamais été», a-t-il averti.

«Ne le faites pas, ne le faites pas, ne le faites pas», a insisté Biden.

Il va de soi que nul ne souhaite que le conflit dérape et qu’un des deux belligérants, Russie ou Otan, acculé, utilise l’arme nucléaire ou des armes chimiques pour éviter la défaite.

Et je pense que Poutine n’a jamais eu l’intention d’arriver à cette extrémité, d’autant plus que son arsenal conventionnel est nettement supérieur à celui des Occidentaux.

Missiles hypersoniques imparables et drones sous-marins indétectables, donnent à Poutine un avantage considérable, si l’escalade suicidaire orchestrée par Washington prenait des proportions alarmantes pour la sécurité de la Russie.

Au lieu de mettre en garde Poutine, Biden et ses valets seraient bien avisés de prêcher la désescalade et d’en appeler aux négociations. Le danger principal, c’est l’obstination de Biden à prolonger cette guerre sur le dos du peuple ukrainien et de l’Europe, laquelle va détruire son économie pour une guerre qui n’est pas la sienne.

Les centaines de milliers de morts, les destructions, les souffrances des peuples ukrainien et russe, sont la conséquence funeste de l’acharnement des Etats-Unis à vouloir détruire la Russie, leur obsession depuis la chute du Mur de Berlin. Ce que ne supporte pas l’Amérique, c’est l’émergence d’un monde multipolaire emmené par la Chine et la Russie. Mais le déclin américain est inéluctable.

Ce n’est pas Poutine qui menace la paix mondiale, c’est l’Amérique qui préfère la guerre au lieu de négocier la paix en faisant appliquer les Accords de Minsket en accordant aux Russes les garanties de sécurité qu’ils attendent depuis trente ans.

Cette guerre, les Etats-Unis la préparent depuis 2014. Poutine l’agresseur, Poutine le boucher, Poutine le criminel de guerre, tous ces mensonges n’exonèrent pas l’Amérique de  ses crimes.

Rappelons que les Etats-Unis ont mené 52 interventions militaires dont 22 guerres depuis 1945.

https://ripostelaique.com/une-guerre-nucleaire-pour-sauver-lempire-americain-le-pire-est-toujours-possible.html

On ne compte plus les ouvrages et débats sur les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, mais chacun s’accorde à reconnaître que ce sont des crimes de guerre, un génocide qui a fait 300 000 morts, principalement civils, puisque ces deux villes n’étaient pas des forteresses militaires.

Hiroshima 6 août 1945

Quand un pays se permet de vitrifier par dizaines de milliers, hommes, femmes, enfants, vieillards et bébés, il ferait mieux de raser les murs au lieu de donner des leçons d’humanisme à Poutine.

Biden et ses larbins européens ont vite oublié ce que le monde, et surtout l’Europe, doivent à la Russie, qui a écrasé le nazisme en sacrifiant 26 millions des siens.

Et n’oublions pas le Vietnam, la plus grande guerre chimique de l’histoire.

https://www.nouvelobs.com/monde/20050312.OBS1074/le-vietnam-la-plus-grande-guerre-chimique-de-l-histoire.html

100 000 tonnes d’agents chimiques largués sur le Vietnam

80 millions de litres d’agent orange, touchant des millions de civils, frappés de cancers, de malformations, de fausses couches, de leucémies, prouvées mais jamais reconnues par les Etats-Unis.

Quant aux multiples laboratoires biologiques découverts sur le territoire ukrainien, soupçonnés de servir à des fins militaires, il est évident que l’Amérique joue les vierges outragées.

https://www.liberation.fr/checknews/ukraine-que-sait-on-des-labos-presentes-par-la-russie-comme-des-sites-americains-de-developpement-darmes-biologiques-20220311_KFUDYSRLLND4XAHN76R7W6RF5I/

La conclusion de tout cela est que Washington attise les braises, intensifie la guerre, livre des armes de plus en plus sophistiquées, fait le choix de l’escalade qui peut devenir incontrôlable.

Washington ne veut pas entendre parler d’accords de Minsk, de neutralité de l’Ukraine et d’arrêt des sanctions économiques, qui sont les clés de la paix.

Washington veut la guerre, quitte à saigner l’Ukraine et à détruire l’économie de l’Europe, et au risque d’un dérapage incontrôlable.

L’Amérique est le pays le plus belliqueux de la Terre, mais notons qu’elle n’a jamais mené de guerre sur son sol. La mort, elle la sème sur toute la planète, le plus souvent au mépris du droit international.

C’est l’Amérique qui met la planète en grand danger, mais c’est la Russie que l’Occident voudrait mettre au ban de l’humanité. Après tant d’arrogance et d’impérialisme otanien, il ne faudra pas s’étonner si un jour prochain, l’OCS donne naissance à une grande alliance militaire anti-occidentale. Le monde multipolaire est en marche et l’Amérique devra s’y faire.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/apres-hiroshima-nagasaki-et-le-vietnam-les-usa-osent-sermonner-poutine.html

 758 total views,  5 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


8 Commentaires

  1. j’ai reçu une vidéo que je n’ai pu écouter jusqu’au bout, il y aurait des milliers de combattants européens en Ukraine notamment pour mettre en action les nouveaux chars !

  2. L’Amérique devra s’y faire.
    Mais , en attendant, sommes-nous si cons qu’on suive aveuglément cette politique du pire ???
    Si l’Europe cesse son aide à l’Ukraine, tous les pays, du jour au lendemain, Biden ne pèsera pas lourd.

  3. Les USA n’ont jamais oeuvré que pour eux-mêmes,dont les businessmans et les banquiers, qui ont intérêt à affaiblir le reste du monde. Avec leurs présidents corrompus, mafieux, tricheurs et magouilleurs,dont Joe le Péteur est le digne héritier. On se souvient des armes de destruction massive et autres canards destinés à pousser les autres pays dans la guerre. Si l’Irak et la Lybie sont en plein chaos, nous le devons aux USA. USA, assassins! Des instructeurs américains aidaient les troupes du Vietnam du nord contre les Français lors de la guerre d’Indochine et idem pour le FLN qu’ils ont assisté financièrement. Ce sont nos ennemis héréditaires au même titre que la Grande-Bretagne.