Charles III – un drôle de roi qui se déplace avec son siège de toilette

 

Chaise percee utilisee pour les besoins matinaux de Louix XIV
Chaise percée utilisée pour les besoins matinaux de Louis XIV

C’est certainement connu depuis longtemps, mais cela vient de rebondir. L’information est répercutée par nombre de médias en Europe et ailleurs. Le roi Charles III, qui va régner sur l’Église d’Angleterre et sur les quinze royaumes du Commonwealth, a des manies bizarres. Les unes plus folles que les autres, mais celle qui retient particulièrement l’attention est le fait qu’il se déplace toujours avec son siège de toilette.

Charles doit avoir une histoire d’amour très singulière avec son WC. Il ne doit ressentir de satisfaction que quand il est assis dessus. Comme c’est le cas avec Camilla. Les deux doivent se ressembler… Loin de moi l’idée de dire Camilla ressemble aux WC du roi, c’est juste que, peut-être, dans la tête du nouveau monarque du Royaume-Uni, les deux se ressemblent…

Le roi Charles se prend-il pour Louis XIV ? Possible. Ils ont un point commun.

Rappelez-vous, notre ancien Roi-Soleil. Il aura été le monarque qui a le plus innové en matière de besoins. Les gros surtout.

Il faisait ses besoins du matin en public, au Château de Versailles, assis sur une chaise percée au milieu, une sorte de pot de chambre, appelée aristocratiquement « chaise d’affaires ».

Ce rituel royal se déroulait en présence de quelques privilégiés qui payaient très cher le droit d’y assister, appelé « brevet d’affaires ».

C’était un très grand avantage de pouvoir parler au Roi à ce moment-là. C’est là qu’il s’ouvrait le plus volontiers, paraît-il.

On comprend le désarroi de Lady Di quand Charles débouchait dans sa chambre à coucher en tirant sa cuvette derrière.

On ne peut que déplorer la terrible vie de son plombier. Monter et remonter les WC du prince puis roi chaque fois que celui-ci décide d’aller à droite ou à gauche ne doit pas être une partie de plaisir.

Pauvre plombier, il a dû faire ça toute sa vie.

Espérons que le pouvoir du nouveau roi ne dure pas trop longtemps. Nostradamus a, paraît-il, prédit que le roi abdiquerait. Jusqu’où Charles peut-il aller en traînant derrière lui son cabinet à caca ? Et pendant combien de temps ?

La reine-mère peut s’en aller en toute tranquillité. Son cher fils, Charles, portera la cuvette royale avec dignité et honneur jusqu’à ce que la mort les sépare.

Et elle peut être fière de lui. Charles sera le monarque le plus risible au monde.

C’est une belle distinction.

Elizabeth a été la reine la plus froide des monarques.

Son fils, le roi le plus ridicule.

Allez, juste une petite liste pour satisfaire la curiosité de ceux qui ne sont pas au courant des manies du roi Charles :

  • Le papier hygiénique (qui va avec le reste…)
  • Le lit
  • Le pyjama
  • Les lacets
  • Le dentifrice
  • La baignoire
  • Le petit-déj et le reste…

Des liens :

1- nypost

2 – ouest-France

Messin’Issa

 449 total views,  10 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 Commentaires

  1. Le roi de France (surtout Louis XIV) était considéré comme le représentant de Dieu sur terre, presqu’à l’égal du Pape, donc tout ce qui sortait de sa personne était saint et thaumaturge. L’urine du roi était recherchée par les tanneurs, la m… du roi par les cultivateurs qui la payaient fors cher aux valets de pisse, car elles étaient censées avoir des vertus spéciales.

  2. On a enfin trouvé pire que Macron… à moins que o’micron fasse la même chose ? J’aimerais assister dans ma vie à sa décapitation par le peuple mais quelque chose me dit que cela n’arrivera pas. C’est comme si on vivait la fin de l’Histoire (idée connotée philosophiquement…). Avachis devant les séries, trop occupés à prendre des selfies pour instagram, les citoyens ne sont plus bons à rien à part manger du foin… Comment nos ancêtres et les leurs ont-ils pu avoir les couilles de faire une révolution ? Sans doute parce qu’ils s’ennuyaient. Pas de technologie, la plupart ne savaient pas lire, ils avaient le temps de penser à agir… Rien pour les divertir de leur sort, de leur destin.

  3. Les ravages de la consanguinité peut-être !
    Toutes ces familles royales régnantes ou pas avaient pour habitude de se marier entre elles jusqu’au milieu du 20ème siecle…

  4. je suis toujours sidéré par ces pays qui trainent leurs grotesques royautés d une sénilité aussi raffinée

    l « angleterre se classant en tête avec sa famille de tarés qui a decidé, il y a longtemps, de circoncire tous ses membres mâles depuis belle lurette au pretexte fou qu ils seraient les descendants du roi Salomon

    un conseil a ce vieux con , ce « Roi des Cons » digne de Wolinski, installe toi une douchette il n y a que ça qui te rendra le fion tout propre , vieux taré !!

  5. Charles 3 est beau être un Islamo Gauchiste, Écolo Nazi et immigrationiste mais on sait déjà que c’est un homme complètement sénile qui fait caca sur lui ça c’est un vrai problème lorsqu’il va se déplacer à l’étranger.

    • Charles est resté bloqué au stade anal dans son rapport à Elisabeth II : https://fr.wikipedia.org/wiki/Stade_anal
      « Le boudin fécal stimule la zone érogène, et est perçu par l’enfant, selon cette théorie, comme une partie de son corps qu’il perd. Cette partie est valorisée et peut donc servir de monnaie d’échange. Aimer signifie à ce stade donner et garder, la possessivité est l’un des aspects dominants du stade anal. L’enfant peut satisfaire sa mère en laissant sortir à l’endroit et au moment où celle-ci le souhaite. Il peut également s’opposer à elle en retenant, c’est le développement d’un sentiment de toute-puissance chez l’enfant. C’est la mère qui imprimera la notion de saleté et le sentiment de dégoût, créant chez l’enfant l’assimilation de ses rejets à un plaisir défendu, à l’interdit. L’enfant peut concevoir la rétention comme une opposition à la mère. L’expulsion est une expression de l’agressivité ». D’où l’agressivité à l’égard des serviteurs en charge du « siège » ambulant…

      • Bigre ! Je viens d’en apprendre de belles grâce à Maxime. Une sacrée découverte pour moi, car jusqu’à présent, j’étais loin de ressentir toutes ces « significations organo-psychanalytiques ». .

        Ainsi, quand nous sommes à la selle, nos instincts primitifs font déjà de nous des obsédés, et cela depuis la naissance ? Et qu’il a fallu maman pour nous rendre « plus civilisés » ou tempérés ?

        J’en conclus alors que the royal perfect mother a mal fait son boulot.

        Je retiens en outre que « l’expulsion est une expression de l’agressivité ». Pourquoi alors m’arrivent-il soudain des images de Macron à terre et de moi, accroupi, le dominant.

  6. Vu sa tête de cul, pas étonnant qu’il a des atomes crochus avec ses chiottes! Ça restera dans les anals! (Faute d’orthographe volontaire.)