Allô Sandrine Rousseau : un Français de 22 ans sacré champion du monde de boucherie !

Si ce n’est pas de la provocation, en plein débat sur la viande ! 

Sandrine organise-t-elle des stages de déradicalisation pour de tels sujets ?

Et circonstances agravantes, ce petit gars ne va même pas à la mosquée, ne donne pas dans le halal et ne parle pas de tuer des mécréants avec ses couteaux. 

C’est même plutôt le genre à rendre hommage à Notre Dame :

Pensées aux autres candidats, comme le Vannetais Camille Cougoulic.

Le FIGARO

Le Girondin Gauthier Détrés a été nommé lauréat dans la catégorie «jeunes bouchers», aux États-Unis, en mettant la ville de Bordeaux à l’honneur.

Gauthier Détrés, Girondin de 22 ans, a remporté le championnat du monde de boucherie dans la catégorie des «jeunes bouchers», qui s’est déroulé à Sacramento en Californie (États-Unis), ont rapporté nos confrères de Ouest-France . «C’est une grande fierté car c’était l’un des objectifs de ma vie. L’émotion commence à redescendre mais je suis toujours sur mon petit nuage», a-t-il déclaré auprès du journal local.

Le jeune homme, déjà récompensé en gagnant, notamment, la Coupe d’Europe avec l’Équipe de France – dont il fait partie depuis trois ans – participait pour la première fois à ce concours international.

Pour élire le meilleur boucher âgé de moins de 35 ans, le jury devait départager les participants selon plusieurs critères, à savoir le désossage, la préparation, la présentation, l’hygiène et le goût. «J’ai dressé une table sur le thème de Bordeaux, ma ville d’origine, avec des bouteilles de vin et des bouchons de liège», a confié le Girondin. «Je pense que mon originalité a plu.»

 

L’œuvre réalisée par Gauthier Détrés lors du championnat du monde de boucherie. 

La Gironde dans le cœur

Sur le réseau social Facebook, l’équipe de France a partagé une photo de la scène réalisée par le jeune boucher, où l’on peut voir le drapeau français orner de nombreux plats, présentés avec une photo de la place de la Bourse de Bordeaux en fond.

L’aventure ne s’arrête pas là pour Gauthier Détrés : il devrait participer aux Olympiades des métiers, à Bordeaux, en octobre 2022. Puis il aimerait ouvrir sa propre boucherie, en Gironde. En attendant, il officie à la boucherie Larrazet, à Arsac, dans le même département.

On en reprend ? 

Tais-toi Sandrine, tu stimules la pub pour la viande !

Riposte avec cette publicité dans le Var (affichage sur panneaux 4m x 3m) avec la mention : « la viande qui plait aux femmes » :

 

 

 678 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 Commentaires

  1. Camille Cougoulic est champion du monde de boucherie et il aime contrairement à la Folle Dingo Sardine Rousseau qui considère que le barbecue est un symbole de virilité masculine et de machisme remarque que les français ne pensent pas comme elle et ses amis Écolo Nazis bouffeur de Tofu et de crotte de chien vegan. Un joli pied de nez à la Sardine Rousseau.

  2. Même le mâle très viril de plus de 80 ans que je suis, peut apprécier la beauté de ce jeune homme comme je fus il y a six décennies. La vieillesse est aussi un naufrage.

  3. Bravo Gauthier ! Félicitations !
    Cette viande a l’air bien savoureuse.
    J’ai mangé une entrecôte ce midi, avec des frites, un régal.

  4. débiter la Sandrine à la feuille de boucher? l’avenir est au cannibalisme! c’est estampillé « bon pour la planète »! 😀

  5. Bravo jeune homme! Avec des pointures comme vous, la France n’ est pas morte. Et pour faire baver d’ envie les amerloks, quelques canelés de la Toque Cuivrée, ça en jette serieux!! L’ exelente bouffe au pays de la mal bouffe!!!

  6. Bravo et merci à lui d’avoir représenté aussi fièrement notre pays !
    Preuve qu’ils s’en trouvent à résister à l’effacement de notre identité.
    Et merde à la sardine !

  7. Alors là , çà donne envie de se taper un bon steak au barbecue, arrosé avec un bon Bordeaux, ça ne doit pas être dégueulasse. Miam miam, j’en salive d’avance.

    • Christian, avec une bonne entre-côte ou un bon faux-filet, je n’aime que des frites et une bonne bière, ch’suis pas du Nord pour rien ! A bas les écolos ! Du moment que les bêtes sont élevées dans de très bonnes conditions et abattues non-halal, pour moi, pas de problèmes !!!

      • Oui c’est pas mal non plus avec des frites, et même avec une bonne bière, mais je préfère un bon Bordeaux, je ne suis pas loin de bordeaux, c’est pour ça. Mééééé toujours des bêtes qui broutent de l’herbe (je passais mes vacances à la campagne chez mes grand parents à côté d’une ferme) et surtout qui ne soit pas tué halal. Je déteste le halal, je boycotte cette saloperie de halal.