Ça pue !

Branle-bas de combat, ça y est, chez les nantis !

Car le monde demain sera empuanti…

Sous la mer ou bien troglodytes,

pour survivre à cette faillite

ils sont à étriller leur monde mercanti…

PACO. Les rupins pon pin pon pin pon !

10/09/2022.

https://www.anguillesousroche.com/monde/les-super-riches-achetent-des-bunkers-post-apocalyptiques/

https://planetes360.fr/ils-se-preparent-definitivement-et-vous/

https://issues.fr/milliardaires-bunker/

 590 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Pauvres nases qui croient que leur argent les préservera de tout ,même dans leur bunkers, l’eau la nourriture ca ne dure qu’un temps ,il faudra bien sortir de leur trou à rats à un moment donné, et la maladie, la mort ? Personne n’y échappe même si tu es blindé de fric pfff pauvres types.

    • Bien sur ils ne seront pas à l’abri, car on pourra toujours les enfumer comme des rats, par la sorti du tuyau d’aération, eux aussi ils ont besoin d’air. ils croient quoi, qu’on est con parce qu’on est pauvre.

      • cher christianjour, tu pense bien que les concepteur de ces bunker qui entre parenthèse sont pour la pluparts des anciens ingénieurs militaire ont prévu le coup, le tuyau d’aération en réalité sert a évacuer le gaz carbonique résiduel âpres le filtrage par la mini centrale de fabrication d’air, type sous marin aussi appeler « bougie à oxygène » (petit rappel Pour un adulte le taux de consommation d’air pour une vie durable est d’environ 7 litres par minute à une concentration normale d’oxygène donnée de 21 %.)

    • Merci à toi. Je ne connaissais pas ce morceau du grand Léo Ferré. Mais il a à peu près tout chanté, cet homme là !

  2. La Suisse remet en état ses abris antiatomiques, obligatoires à une certaine époque, sous les maisons individuelles.

  3. Pauvres cons, dans un monde détruit, ils ne survivront pas une semaine, et il leur faudra bien sortir un jour! Sans compter qu’avec les armes nucléaires modernes, la planète et leurs bunkers exploseront !

    • Bien vu. Ils se croient encore à l’époque des bombinettes atomiques de la Guerre Froid. Les plus malins – et surtout les plus riches – se croiront à l’abri sur la Lune ou sur Mars. Là où tu tiras j’irai.

Les commentaires sont fermés.