Et si la pub forcenée pour la trans-sexualité c’était pour enrichir Big Pharma ?

Mon coup de gueule comprend l’extrait de 3 minutes où la féministe Dora Moutot évoque le fait que Gilead de sinistre mémoire (cf le scandale du Remdesivir) a donné 4,5 millions aux associations transgenre…

Voir toute la video de l’interview de Dora Moutot accusée d’être transphobe parce qu’elle dit que les femmes n’ont pas de pénis…

https://www-gilead-com.translate.goog/purpose/partnerships-and-community/transcend?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

 886 total views,  2 views today

image_pdf

60 Commentaires

  1. Pour ton post du 6 SEPTEMBRE 2022 À 16H41, Christine, j’avoue assez bien le partager….

  2. Maintenant , pour faire un pied de nez, au sujet sur la chrétienté, mais ça risque d’être mal pris par certains, on relèvera la licence sexuelle que se sont octroyée de nombreux prêtres pédophiles.
    Et ça aussi, ce n’est pas dans l’Evangile.

  3. Un de mes commentaires s’est perdu au milieu de ceux de Gigobleu.
    L’Eglise a « criminalisé la sexualité » à une époque lointaine.
    « criminaliser la sexualité », ce ne sont que des hommes arriérés de l’époque, aussi bornés et stupides que les imams d’aujourd’hui. Ces ignorants ont déformé le message et se le sont approprié pour imposer leurs croyances et leurs frustrations, comme les Pharisiens.
    Jésus a sauvé Marie Madeleine de la lapidation, elle , qui était considérée comme une grande pécheresse, càd une putain dans le langage du jour.
    Cette « pécheresse » a évangélisé après la mort de Jésus. Elle est venue en Provence, a vécu dans une grotte à la Sainte Baume dans le Var, et a fondé une communauté chrétienne.

    • Oui, ami frejusien, il manque effectivement le 3/3. Ce dernier post des 3 est sensiblement plus incisif et plus appuyé sur mon désaccord concernant ce sujet, tout en respectant les règles de respect, de courtoisie et restant dans le débat d’idées uniquement, cela va sans dire bien évidemment.
      J’ai envoyé ce matin à 9h26 un post relevant l’absence du 3/3, et m’en étonnant. Ce post est toujours en modération alors qu’il est 12h28…
      Alors, problème technique ou censure de mon 3/3 qui de toute évidence va pas dans le sens souhaité par Christine.
      En espérant que ma réponse à ta question passe librement, je l’espère.

  4. POST 2 SUR 3
    Le rôle d’un chantier naval n’est pas de fabriquer des bonbons. Il fabrique des bateaux en respectant les normes naturelles imposées par la Nature (Loi d’Archimède). Après, pour la couleur des sièges, libre au chantier. De même pour les constructeurs d’avions. ET DE MEME POUR TOUT
    Le médecin fait pareil : il respect les lois naturelles puis, ne choisie pas la couleur des sièges, mais le choix du traitement.
    Sur le plan sexuel, j’ai crû comprendre que depuis 300 000 ans qu’existent les Hommes, ils ne se sont reproduits que par l’union d’un homme et une femme. Et c’est grâce à eux que tous les membres de ce forum existent. Suis-je dans l’erreur ?

    • Et alors ? On s’en fout. L’homme ne vit pas que pour se reproduire il vit pour créer, du beau, de l’utile etc. Nombre de génies qui ont apporté infiniment plus à l’humanité que la possibilité de faire des enfants étaient homos ou trans par exemple, c’est génial qu’ils aient pu exister même si ils ont dû cacher, mentir… et se pourrir l’existence sans raison. Je pense entre autres à Léonard de Vinci.

  5. POST 1 SUR 3
    J’avais décidé de ne pas intervenir dans le forum de cet article. Voir pourquoi en lisant la suite.
    La médecine (que j’ai pratiquée pendant 25 ans) n’a été créé à l’apparition du Monde uniquement quand l’ordre Naturel des choses de la vie n’est plus. Les milliers, voir plus, de maladies ne permettent pas une vie sereine et paisible basique comme établie par la Nature. Il y a donc sortie de la normalité naturelle. La médecine a été créé pour retrouver une normalité naturelle en supprimant cette sortie anormale. Toute personne normalement équilibrée est obligée de le reconnaitre.

    • la nature est juste l’ennemie de l’homme, elle en a fait disparaître un certain nombre ! La nature n’est ni juste ni intelligente, elle ne vise que sa propre reproduction, quel que soit le prix à payer. Heureusement que l’homme cet être supérieur a créé la médecine pour lutter contre les horreurs de la nature ! Qu’on pense entre autres à la mortalité des mères à l’accouchement et à la mortalité infantile.

      • Merci de tes deux réponses intéressantes, même si je ne les partage pas tu le sais.
        Je n’ai pas observé mon post 3 sur 3, celui qui précise sensiblement plus les choses. Erreur technique ou non politiquement correcte sur RR ?

        • le 3 ? Pas vu, peut-être trop long et bloqué par le robot? Désolée j’ai été absente depuis ce matin pas vu ta questio

          • POST 3 SUR 3
            Je pense que j’ai la chance d’exister grâce à un couple d’hétérosexuels, loi créée par la Nature. Je ne dois pas mon existence aux zoophiles, ni aux pédophiles, ni aux gérontophiles, encore moins avec des nécrophiles, enfin, il me semble.
            En cas d’infertilité, donc sortie des lois naturelles, la médecine intervient pour RESTER dans ces lois et non les détourner. Voilà pourquoi, et il a raison, pikachu dit que cette maladie a été déclassée. Mais cela pour des raisons uniquement politiques des communisto-ecolo-dinguos.
            VOILÀ LES VÉRITÉS, C’EST-À-DIRE LES NORMES NATURELLES GÉRANT LE MONDE.
            Puis la politique s’en est mêlé, comme dans d’autres domaines d’ailleurs. A partir de là, on part dans tous les sens, la folie, l’hystérie, l’aveuglement, et chacun fait de ce qu’il veut sa sauce et y croit dur comme fer. On sort désormais du vrai sujet.

          • Bah ! on s’en tape des normes naturelles, la nature est horrible et l’être humain ne peut compter que sur lui pour se battre contre ses horreurs et ses prétendues lois. Je ne vois pas pourquoi on devrait se soumettre à Mad Max puissance 10 millions, ce qu’est la nature !!! Par ailleurs que l’homme vienne d’hétéros et alors ? on s’en fout. Il y a des hétéros, des homos, des androgynes, chacun ayant son utilité dans la société et fort heureusement le but de l’existence d’un être humain n’est pas juste de se reproduire, comme un animal !!!!Et il n’y a jamais eu de « normes naturelles « régissant l’homme, heureusement ! Le reste n’est pas de la basse politique comme tu le dis avec mépris mais la grandeur de l’homme, homme-Dieu à qui tout est possible et ça c’est fabuleux

  6. Quand aux trans c’est plus compliqué… pour moi de vivre en femme est indispensable pour mon équilibre… alors que ça complique énormément la vie à commencer par une transphobie énorme en France même face aux femmes… qui acceptent les homos ! C’est trés difficile de vivre transgenre mais effectivement nous sommes une infime minorité et bien des individus comme les brésiliennes ne vivent en femme que pour se prostituer…

  7. Bravo Christine…. je suis transgenre et agacée par le gauchisme conement idéaliste du mouvement LGBT récupéré comme toute association et toutes vos remarques sont d’une justesse exquise… Il semblerait que dans la nature un pourcentage d’individus ne sont pas désignés pour la reproduction mais un autre rôle secondaire… privant du privilège sublime de créer une famille.

  8. C’est le libéralisme qui crée, qui nous vend, qui invente, de nouvelles libertés individuelles (là en l’occurrence dans le domaine sexuel), pour lui permettre de nouvelles libertés et avancés en matières économiques : C’est la gauche et la droite du libéralisme ! – Libertés individuelles et libertés économiques.
    On peut se marier entre personnes du même sexe, mais bientôt, il faudra travailler jusqu’à 67 ans et peut-être de nouveau travailler 40 ou 45 heures par semaine, avoir des assurances couteuses pour se soigner, etc.
    Ces nouvelles libertés individuelles, beaucoup se ruent dessus, il n’y a qu’à regarder autour de soi et qui portent leur appartenance sexuelle comme un étendard.
    C’est normal et cohérent que ces libertés rapportent quelque chose au système. S’il en fait la promotion, c’est pour créer un nouveau marché ou le sexe est une marchandise.

    • Quel rapport entre se marier entre gens du même sexe (je ne vois pas ce que ça vous enlève) et travailler jusqu’à 70 ans ???

  9. @ Armand Lanlignel. Cher Armand, tous les athées ne partagent pas ton point de vue:
    Friedrich Nietzsche (1844 – 1900)
    Philosophe athée Allemand
     » Dans l’ Ancien Testament juif, le livre de la justice divine, il y a des hommes, des choses et des discours d’un si grand style que les littératures grecque et hindoue n’ont rien à leur opposer. « 

    • Et alors ? il y a des choses, des discours… tout n’est pas à brûler mais beaucoup est à laisser de côté. L’Ancien testament est un livre et d’histoire et de mythes, donc inventé par des hommes pour et expliquer l’origine du monde et peser sur leurs contemporains

  10.  » L’univers m’embarrasse, et je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait point d’horloger.  » Voltaire

    • Et alors ? Si Dieu existait il se rirait des hommes, ces fourmis et se ficherait de savoir comment ils copulent. Le Grand horloger ne se soucie pas de savoir ce que font les souris dans les navires

      • Chère Christine, je pense que tu devrais approfondir la question. Voici ce qu’en disaient deux personnalités françaises éminentes: Jean-Jacques Rousseau (1712 – 1778)
        Écrivain et philosophe Français
         » Combien misérables et méprisables sont les paroles de nos philosophes, avec toutes leurs contradictions, comparées aux Saintes Écritures.  »
        « Je dois vous confesser que la majesté des Écritures m’éblouit; la sainteté des Évangiles parle à mon cœur et a des traits si frappants de vérité, et est, en plus, si parfaitement inimitable, que si elle a été l’invention des hommes, les inventeurs seraient plus grands que les plus grands héros.  » Louis-Napoléon Bonaparte, Napoléon 1er (1769 – 1821)
        1er empereur de France
         » L’Évangile possède une vertu secrète, je ne sais quoi d’efficace et de chaleureux qui agit sur l’entendement et qui charme le cœur, l’ Évangile n’est pas un livre : c’est un être vivant. « 

        • Pas de chance mon cher Gigobleu, je déteste Rousseau qui a amené beaucoup de mal à l’humanité. Je suis pour Voltaire pour l’intelligence et la culture contre Rousseau complètement à l’ouest et malade mental. Par ailleurs je vénère Napoléon mais ce n’est pas parce qu’il était croyant parce qu’il avait compris qu’à l’époque il n’était pas possible d’afficher son athéisme que je partage ses discours. Enfin l’évangile c’est une belle histoire. Et alors ? ça ne change rien à la réalité de ce que les différentes églises chrétiennes ont fait comme horreurs concile après concile pour criminaliser la sexualité et pour tenir les peuples par la peur de l’ex-communication ou de l’enfer. La seule chose positive ce sont les églises et cathédrales, des joyaux architecturaux. Pour le reste, que de souffrances et de frustrations…

          • Chère Christine  » criminaliser la sexualité », comme tu dis, ce ne sont que des hommes arriérés de l’époque, aussi bornés et stupides que les imams d’aujourd’hui.
            Ces ignorants ont déformé le message et se le sont approprié pour imposer leurs croyances et leurs frustrations, comme les Pharisiens.
            Jésus a sauvé Marie Madeleine de la lapidation, elle , qui était considérée comme une grande pécheresse, càd une putain dans le langage du jour.

          • mais, cher Fréjusien, je défends assez souvent la religion chrétienne et les églises pour qu’on ne me fasse pas de procès d’intention. Je suis athée mais peu me chaut que d’autres croient en Dieu si ça leur fait du bien et si c’est leur choix. Je me contente de rappeler que les interdits sexuels, les tabous sexuels sont liés aux 3 religions monothéistes, religions qui comme chacun sait sont le fait d’hommes ayant le pouvoir dans les églises. Et l’emprise a été telle pendant 2 000 ans que même des athées répètent les mêmes idées toutes faites que celles qui ont été assénées par les censeurs de la liberté au nom de Dieu.

          • Ben oui je préfère Voltaire au nom de la liberté, ça ne veut pas dire que sur certains sujets tout aussi ouvert et cultivé qu’il était il ne répète pas bêtement les a priori de l’époque. Et alors ???? on s’en fout. On a à présent les moyens et le recul qui permettent de ne pas mourir idiot et de voir /savoir quand on est manipulé

        • j’ai suffisamment lu, réfléchi pour ne pas me faire une idée de Dieu. Dieu n’existe pas et s’il existait ce serait le Dieu de Voltaire, le grand horloger qui fait fonctionner la machine mais se fout royalement des insectes que nous sommes. La réalité est que l’Eglise pendant près de 2 millénaires s’est servie de la croyance du simple pour imposer sa loi abominable.Par ailleurs croire ou pas en Dieu on s’en fout, ce n’est pas le sujet. Il s’agit juste du rôle néfaste de l’Eglise sur la sexualité. Les manuels des confesseurs de la fin du Moyen Age, c’est et édifiant et une horreur.

          • Concernant le rôle malsain de certaines églises, comportement d’hommes d’églises et écrits catholiques et protestants insupportables, entièrement d’accord avec toi. Et pas seulement dans le domaine de la sexualité. L’Eglise peut parfois être le principal obstacle à la foi.

    • Tout à fait @gigobleu, merci pour votre pertinent commentaire qui est parfaitement exact.

    • « En tout cas, ce n’est pas moi qui censure et maltraite qui que ce soit ici ».Ah bon ? Ce n’est pas de la maltraitance que de parler comme tu le fais des trans authentiques ? Et des homos etc ? C’est monstrueux et inacceptable. Et pendant qu’on encule les mouches en se posant des question à la con sur l’acceptation des trans, Big pharma s’en met plein les fouilles

      • Je n’ai jamais mentionné les trans dans mes commentaires? Et ou ai-je dis des choses monstrueuses et inacceptables?

  11. Ravi de retrouver le « Coup de gueule du jour » !

    Sur le sujet  abordé : tout ce battage grand public est tout à fait étonnant. Un ami médecin nous avait invité chez une connaissance transsexuelle -comme nous disions à l’époque. C’est troublant au début puis on a découvert une personne « à part entière », attachante même. Belle, très féminine tout en ayant un côté voix cassée. C’était une femme médecin spécialiste exerçant dans un grand hôpital parisien. Et franchement je l’aurais défendue dans la rue contre les muz. C’est la supériorité de notre civilisation que d’inclure les personnes différentes avec un minimum d’empathie et sans s’en prendre à leur vie.

    Mais alors ce matraquage sur le charcutage des gosses, c’est choquant. L’affiche du planning familial, par ex., cela concerne combien de gens ? Même sur la région parisienne ? 10, 20, 30 ? Je pense que l’on peut même enlever le zéro.

    • Pour ma part, tout ce battage est à mettre au même plan que le mouvement « body positive » qui consiste à mettre en avant la « beauté » de personnes obèses. On parle alors de tolérance, d’acceptation de la différence et bien sur, d’inclusivité. Le fait est que ce sont des personnes malades, en grand danger (je parle des obèses), et non leur dire « vous êtes belles comme ça, ne changez rien, c’est à nous de changer notre regard ». Non, il y a ici des personnes malades à soigner.
      – un obèse doit être soigné pour rallonger sa vie et non accompagné dans sa tombe complaisamment.
      – une personne atteinte de disphorie de genre doit être soignée et pas accompagnée vers la castration, complaisamment.

      En réalité, si l’on gratte un peu, toute cette tolérance est de la vraie misanthropie mais propre sur elle.

      • La disphorie de genre n’est pas une maladie, c’est un fait pour beaucoup. Sauf pour ceux qui se font manipuler actuellement parce que c’est la mode. Mais ce n’est pas le sujet.

        • @Christine Tasin
          C’était une maladie jusqu’en 2019. Elle était répertoriée dans la dixième Classification Internationale des Maladies ( la preuve : thttps://icd.who.int/browse10/2016/en#/F64.2 ). Elle était alors dans la catégorie « désordres mentaux et comportementaux ».
          Effectivement, en 2019, elle a été évacuée pour la 11ème moûture de ce répertoire pour être remisée dans la catégorie « santé sexuelle » ( cf. https://icd.who.int/browse11/l-m/en#/http://id.who.int/icd/entity/344733949 ).
          Ce genre de changement arrive et n’est que le résultat de pression idéologique (cf. l’hystérie exclusivement féminine rebaptisée « trouble de la personnalité histrionique » ouvert à tous, afin de satisfaire les groupes de pression féministes pour qui la stigmatisation était insupportable).

          • effectivement, toute divergence/dissidence par rapport à la doxa officielle est classé maladie, l’URSS nous l’a appris. Et le monde occidental avait verrouillé toute dissidence sexuelle en la mettant au nombre des maladies ou des infamies passibles de la peine de mort

          • On peut « tolérer » ces anomalies de la nature, sans en faire la promotion ni un cheval de bataille.
            On constate que ça existe, ce n’est pas une maladie, mais un raté de Dame Nature, comme il en existe d’autres.
            Il n’y a rien à glorifier, ni à blâmer.
            Les seuls qu’on puisse blâmer, ce sont les tarés qui en font un sujet POLITIQUE.

    • « on a découvert une personne « à part entière », »

      Oui, comme je l’ai dit, une personne qui « a » un comportement sexuel et de fait une orientation à ce niveau, il ne faut pas tout mélanger.

  12. Doria Moutot a le courage de détruire l’idéologie LGBTQ+ KKOPT qui disent qu’il faut dirent Pénis de femmes pour les transgenres alors qu’elle disait qu’un pénis de femmes n’existe pas ce qui lui vaut des menaces de mort de la part des trans Activistes qui pratiquent la politique de la terreur contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux car les néo féministes fanatiques hystériques et les représentants de la Cage aux Folles ( LGBTQ) se sont alliés contre elle pour la traiter de transphobe mais ce que les Transgenres ignorent c’est que Big Pharma se fait un blé incroyable sur leur dos parce que ce sont des cobayes !

    • @Térence gros

      PAS SUR LEUR DOS !!!!!
      Sur le notre.
      Si j’ai bien compris, les « traitements de conversion » sont payés par la sécurité. En effet, pour en bénéficier vous passez par un psychiatre qui valide votre dossier (« ce monsieur n’est pas un simulateur, il souffre bien d’une ‘disphorie de genre’ « ), qui va alors atterrir chez un endocrinologue, qui lui, va initier le traitement.
      Tout ceci est donc fait dans un cadre médical classique. C’est pas conséquent, la Sécurite Sociale donc notre argent à tous qui finance ce désir de vivre dans une illusion.

      • Et l’opération de conversion est remboursée par la sécu, alors que j’ai dû payer une opération dentaire 235 euros de ma poche soi-disant non-remboursée par la sécu, ainsi qu’une paire de semelles orthopédiques qui me sont indispensables et qui évitent des séances de kiné à la même sécu, remboursée 2 euros 50. Ainsi que certains médicaments. Tout ça relève d’un scandale d’état. Les IVG, aussi remboursées. Mais l’indispensable, zobi! Et quand on veut dénoncer ces scandales, on se fait traiter d’homophobe, et d’autres noms d’oiseaux. Aussi je me désintéresse du sort de ces catégories, chacun sa m… Être hétéro de nos jours est la pire des choses. On se fait flinguer de partout. Et on passe pour les anormaux de notre époque. J’envie les anges, au moins ils n’ont pas de sexe.

        • @ ARGO. « Être hétéro de nos jours est la pire des choses. On se fait flinguer de partout. Et on passe pour les anormaux de notre époque. »
          Il suffit de lire ce fil de discussion pour s’en convaincre. CQFD. L’opinion de la majorité n’a jamais été un critère de vérité.

      • Enfin sur le dos des plus fragiles qui sont victimes de cette manipulation de la part de la Cage aux Folles (Lobby LGBTQ+ AOP) qui font croire que devenir transsexuel est la solution la plus simple pour se sentir mieux alors que ce genre de transformation sexuelle provoque une forme de dépression chez ces personnes qui en gros se font escroquer par les Progressistes qui souhaitent déconstruire la norme à savoir un homme est un homme et une femme est une femme .

  13. Toutes ces histoires de sexe navrantes, c’est l’overdose. Pourrait-on dire à ces obsédés qu’il y a autre chose dans la vie que leurs histoires de bas-ventre? Avec les émissions culinaires, la TV, que je ne regarde presque plus, est saturée de ces âneries. Les LGBT omniprésents, les recettes culinaires revisitées qui détruisent le patrimoine gastronomique, genre la quiche lorraine qui finit en pizza aux lardons, merci bien! Nous offrons aux muzzs l’image d’un peuple de dégénérés. Pas de quoi se réjouir. Il est temps de se ressaisir. Les trans ont fait leur propre malheur, Big Pharma n’a fait que s’engouffrer dans la brèche !

    • Non ce ne sont pas les trans qui ont fait leur propre malheur. Le malheur c’est que des gens ne se sentent pas bien dans leur sexe physique et aient besoin de changer de sexe, c’est un problème qui existe depuis le début de l’humanité. Il y a toujours une part infime des enfants qui naissent qui seront en mal être parce que leur sexe psychologique n’est pas le sexe biologique. Le problème ce n’est pas eux mais les associations et les activistes qui transforment un problème personnel en problème qui devrait concerner toute l’humanité. C’est le militantisme trans le problème, pas la transsexualité

      • Pour le sexe biologique on a pas le choix. Par contre le sexe psychologique, cela se construit afin de le conformer (quand tout va bien) à son sexe biologique. Sauf rares exceptions d’anomalies physiques à la naissance, on ne nait pas homosexuel ou trans, on le devient. L’être humain n’est pas un animal comme les autres. Il est doué d’esprit et de libre arbitre qui orientent ses choix qui produisent des conséquences sociales bonnes ou mauvaises.

        • Faux mon cher Gigobleu, l’homosexualité fait partie de la loterie de la naissance, j’ai oublié les chiffres qui sont aussi immuables que le nombre de naissances de filles et de garçons, partout dans le monde. La sexualité fait partie des restes de l’animal qui était notre ancêtre il y a des milliers d’années et elle ne se choisit pas. Par ailleurs je constate avec agacement que les anti-homos primaires, au lieu de s’intéresser à l’exploitation des différences sexuelles pour les mondialistes, repartent comme en 14 contre toute sexualité qui ne serait pas celle qui a été estampillée « normale » par 2000 ans de christianisme. Tu es indécrottable.
          Et que tu puisses parler de perversion dans un autre commentaire que j’ai mis à la corbeille est inacceptable

          • Tu as raison Christine, certains humains naissent homos. Mais notre ami Gigobleu est esclave de la bible ! Il approuve même les passages criminels du chapitre 20 du Lévitique … Pourtant, de nombreux témoignages d’homos sont là pour prouver leur sincérité. Mais les personnes n’ayant pas une formation scientifique ne connaissent pas les conséquences des lois des probabilités régissant la nature et permettant n’importe quoi. Ce qui est viable perdure, ce qui ne l’est pas disparaît, la nature s’en moque !!

          • En effet Armand, je respecte les croyances, mais je ne supporte pas cet aveuglement issu de l’endoctrinement des monothéismes qui au nom du « croissez et multipliez », ont fait de l’homosexualité un crime. Que d’ignorances, encore, même en 2022, chez des hommes intelligents pourtant et capables de voir les manipulations politiques. On est encore obligés de crier avec Voltaire « écrasez l’infâme » quand on voit à quel point les gens sont endoctrinés sans le savoir.

      • C’est bien le militantisme et ses adeptes que je visais. Les traitements hormonaux et chimiques que ces malheureux utilisent finissent par les tuer. J’ai l’exemple de trans morts d’un cancer du sein. Ça fait les choux gras des labos.

        • C’est vrai que ce qui est monstrueux ce sont les choux gras des labos qui font du fric sur la souffrance des gens.

      • Beaucoup d’enfants ont des problèmes qu’il faut corriger. Pourquoi en serait-il autrement de la sexualité? On peut souffrir aussi dans ce domaine là. Pourquoi serait-ce monstrueux et inacceptable de vouloir traiter ces problèmes? Les adultes sont grandement responsables des dégâts qu’ils peuvent causer aux enfants.

        • La sexualité, un problème qu’il faut corriger ? C’est à dégueuler de lire ça.

          • Tu vois un problème moral là ou je ne vois qu’un problème médical et vice versa. Bien sûr qu’un enfant peut souffrir de problèmes psychologiques y compris dans le développement de la sexualité. Je ne vois pas ce qu’il y a de monstrueux à dire de telles choses? Et lorsque je vois un hôpital de Boston faire de la publicité pour changer le sexe biologique d’enfants de quatre ans avec de la chirurgie pour défendre leur idéologie je trouve cela monstrueux. Ce n’est pas mon genre … Nous devrions séparer les problèmes pour essayer de nous comprendre. Il s’agit de toute évidence d’un sujet complexe et délicat.

Les commentaires sont fermés.