Quand le député Mansour Kamardine fait du Marine-Zemmour , « France-Info » s’affole …

Mansour Kamardine, c’est le député de Mayotte.

Mayotte, c’est une île des Comores qui a voulu rester française, quand les autres îles des Comores (Grande Comore, Anjouan, Moheli) brûlaient le drapeau français (1974) en gueulant:

« A bas l’Etat fasciste colonialiste français ! ».

Je ne sais pas si l’Etat français est fasciste et colonialiste.

Ce que je sais c’est que quand la bise est venue, les cigales comoriennes se sont trouvées fort dépourvues.

Elles ont fui, les cigales comoriennes, leur  vert paradis issu de la décolonisation, pour immigrer clandestinement à Mayotte.

Et de fait, Mayotte  est en voie d’explosion sous les coups des immigrants venus des Comores.

Quand Mansour Kamardine s’exprime sur « France-Info », il « fait » du Marine ou Zemmour, selon les préférences politiques de chacun.

Il évoque une explosion de la délinquance, conséquence de l’immigration clandestine ahurissante.

Il se plaint que l’Etat macronien, en réponse, ne fasse que bâtir des écoles pour les enfants  de clandestins.

Il évoque une île de Mayotte peuplée à « 90% » (sic) de clandestins comoriens dans dix à quinze ans.

Et tout son discours est à l’avenant, mariniste,  zemmourien.

Si bien qu’à la fin de l’entretien avec Mansour Kamardine, le journaliste de « France Info », ahuri par cette  pluie de coups, conclut, en substance :

« Et si tout cela n’était, en réalité,  qu’un problème social et qu’en fait, il faudrait plus de moyens sociaux à Mayotte ? !!!! »

Oui, zut à la fin, c’est vrai,  c’est purement « social » !!

Darmanin va se rendre à Mayotte et, comme de bien entendu, il ne fera rien, strictement rien.

La mesure phare qu’il compte prendre :

Le ministre de l’Intérieur veut pouvoir inscrire dans un prochain projet de loi l’obligation pour « l’un des deux parents [d’être] régulièrement depuis plus d’un an [contre trois mois actuellement] sur le territoire [de Mayotte] afin que leur enfant soit reconnu comme Français ».

 

Oulala,  Darmanin, quelle mesure extrême : c’est du fascisme ça !

Peut-être allonger le délai de quinze jours : 3 mois et 15 jours, c’est bien, non ?

Darmanin, en lice pour les Présidentielles de 2027,  nous la rejoue à la Sarko: c’est du vent, c’est pisser dans un violon.

Seul un changement qui va à la racine, un changement radical peut nous sortir de la mouise actuelle.

Il est de la dernière des bêtises de compter sur un macronien pour poser des actes qui, réellement, changeront  la situation.

 710 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Et France Info fait lui aussi, semblant de ne pas comprendre, à moins qu’il ne soit bouché à l’émeri.
    Ce n’est pas une question de moyens financiers, on pourra recouvrir l’île d’écoles, ça ne règlera pas le problème.
    Pour les gauchiasses, le fric peut tout régler, ils ne voient que par un tout petit bout de lorgnette, pleins de lieux communs, de certitudes jamais vérifiées, ils voient au niveau du sol, incapables de saisir la vue d’ensemble .

  2. Bien entendu, ils font semblant de s’intéresser à la situation.
    On se déplace (merci pour l’environnement dépense inutile de kérosène), on fait un beau discours, et on sait qu’on ne fera rien, puisque tout ça est voulu à l’échelon supérieur.
    Sarko a transformé ce territoire en département, pourquoi ??
    Il ne l’a pas dit, mais lui aussi, a sans doute reçu des ordres.

  3. Ils parlent, parlent, parlent… Au début(paraît-il) était le Verbe. Peu probable qu’il y est la moindre action à la fin. La France décrépitude !!!

  4. Pour Mayote il y a deux possibilités. Soit on réinterprète le résultat du vote sur l’indépendance en considérant que pour l’ensemble des 4 iles la majorité des électeurs a voté pour l’indépendance et que Mayote est indissociable de l’archipel, donc Mayote devient Comorienne, soit on propose un référendum aux trois autres iles pour leur proposer de devenir Françaises. La France n’a rien à gagner à avoir des territoires qui coûtent cher à la métropole, n’apportent que des soucis et de plus sont musulmans.
    Moi je serais partisan de partir de Mayote et leur donner de force l’indépendance. Si ce n’est pas possible alors aucune assistance financière ni alimentaire ni médicale. L’autonomie totale. Sans perfusion de la France beaucoup repartiront sur leur ile d’origine.

  5. Mais non de dieu!!qu’ils restent tous dans leurs contrées afin d’y construire une démocratie et combattre les superstitions abusivements requalifiées religieuses,ces hommes pous la plupart et jeunes.

  6. Mayotte, département et région française ? Pas un cadeau pour notre pays.

1 Rétrolien / Ping

  1. Quand le député Mansour Kamardine fait du Marine-Zemmour , « France-Info » | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.