Covid, guerre, pénuries, inflation : Résistants, tous à Paris le 3 septembre!

Avec une constance remarquable, qui force l’admiration, Florian Philippot, depuis plus de deux ans, mène le combat, y compris dans la rue, contre la dictature sanitaire. Nous sommes donc ravis, à deux semaines de son initiative de rentrée, de lui donner la parole, sur cette question, mais aussi sur d’autres.

Pour le moment, les opposants à Macron à l’Assemblée nationale ne nous ont rien montré

Riposte Laïque : Avant d’évoquer votre initiative du 3 septembre, revenons aux événements qui ont marqué l’année 2022 : la victoire de Macron à la présidentielle, avec 58 % des voix, et les législatives qui ont suivi, où, pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, le président sortant n’a pas eu la majorité à l’Assemblée. Comment expliquez-vous cela ?

Florian Philippot : Macron pensait que tout lui était dû, qu’il allait avoir sa majorité législative facilement, sans avoir besoin de chercher à convaincre les Français.

Cette arrogance a, je le crois, agacé pas mal de monde. Si vous ajoutez à cela un bilan épouvantable et un projet d’avenir bien peu réjouissant, il est logique que Macron ait fait un si faible score !

Maintenant, les oppositions ont le pouvoir à l’Assemblée, mais que vont-elles en faire ? Se feront-elles bêtement la guerre sous le regard amusé des macronistes ou agiront-elles pour stopper ce régime fou et imposer des débats aujourd’hui inexistants ? Pour le moment, on n’a rien vu de brillant venir des oppositions ! On verra à la rentrée. 

Dommage que le RN soit embarqué dans une stratégie solitaire…

Riposte Laïque : De nombreux patriotes regrettent que ce qui a été possible à gauche, avec la Nupes, où Jean-Luc Mélenchon a su rassembler, le temps d’une élection, son camp, n’a pas été possible chez les patriotes souverainistes, Marine Le Pen ayant choisi une autre stratégie. A l’arrivée, toute la gauche, Insoumis, communistes, socialistes et écologistes, a des représentants à l’Assemblée et seul le RN représente, et nombre, le camp patriote. Que pensez-vous de cette situation?

Florian Philippot : C’est à déplorer ! Des courants entiers de l’opposition nationale ne sont pas présents à l’Assemblée, à commencer par les frexiteurs ! Et les partisans de la sortie de l’OTAN sont aussi absents, à un moment où ces sujets sont plus cruciaux que jamais.

Avec DLF, Les Patriotes ont proposé, présenté et construit dès le 14 mars 2022 une alliance législative, et on a dit et redit publiquement qu’elle était ouverte à tous ! Génération Frexit l’a d’ailleurs rejointe très tôt.

Dommage que le RN soit à ce point embarqué dans une stratégie solitaire !

Nous n’avons pas encore gagné la guerre, mais plein de batailles !

Riposte Laïque : Vous avez été le seul homme politique de premier plan à organiser la résistance, dans la rue, contre la dictature sanitaire, depuis que Macron a imposé le passe sanitaire aux Français, le 12 juillet 2021. Vous avez, sans sectarisme, invité des centaines d’intervenants à prendre la parole. Mais, selon les chiffres officiels, 90 % des Français ont été vaccinés, dont de nombreux enfants. Aujourd’hui, alors qu’ils rêvaient d’avoir la majorité à l’Assemblée, et de poursuivre sa politique, ce régime paraît avoir du mal à entretenir le climat de peur qui a justifié les ahurissantes mesures liberticides imposées aux Français durant deux ans. Pensez-vous que nous avons gagné cette bataille ?

Florian Philippot : Nous n’avons pas gagné la guerre, pas encore, mais on a gagné des batailles oui !

Souvenez-vous, il y a encore six mois il était impossible de douter de l’efficacité des vaccins covid. Aujourd’hui, personne ne fait sa 4e dose et seuls 5% des enfants ont été vaccinés.

Début juillet dernier, un projet de loi rétablissait un Pass sanitaire aux frontières. Finalement, à force de manifestations et de lobbying auprès des députés, on a réussi à éviter ça !

Le débat sur les travailleurs suspendus, soignants, pompiers, est aussi de plus en plus présent.

Et plus généralement, à force d’expliquer les choses, on a réussi à faire comprendre à pas mal de monde que, sur tous les sujets, le gouvernement allait jouer sur les peurs et les restrictions. C’est un acquis.

Heureusement qu’on n’a pas écouté ceux qui nous disaient que se mobiliser ne servait à rien ! C’est toujours utile. 

Maintenant, on a encore du pain sur la planche. Le nouveau comité qui remplace le Conseil scientifique est présidé par une immunologue, Brigitte Autran, qui est une forcenée de la vaccination. On voit aussi qu’ils risquent fort de vouloir utiliser le sanitaire pour nous tenir en laisse si jamais on s’énervait trop au sujet de l’inflation et des pénuries énergétiques cet automne. Il faut n’être dupe de rien et continuer de se battre.

D’autant que les suspendus ne sont toujours pas réintégrés, et ça c’est inadmissible !

La volonté de punir les soignants et les pompiers non-vaccinés est un scandale d’Etat

Riposte Laïque : Aujourd’hui, l’hôpital public est dans une crise qui s’aggrave de jour en jour, et malgré tout cela, le gouvernement refuse de réintégrer les soignants non-vaccinés suspendus. Les incendies reprennent dans le sud-Ouest, est les mêmes refusent de réintégrer les pompiers non-vaccinés suspendus. Comment expliquez-vous cet acharnement contre ceux qui ont refusé la vaccination obligatoire, quand les faits leur donnent raison ?

Florian Philippot : Ils ont eux-mêmes craché le morceau : ceci n’a rien de sanitaire, mais il s’agit de « punir » les « récalcitrants » ! De punir ceux qui ont refusé le narratif officiel. Qui ont eu l’immense courage de savoir dire NON.

On ne dit pas non à un régime corrompu. Il vous le fait forcément payer…

On ne laissera jamais tomber ces personnels suspendus, et dès la grande manifestation du 3 septembre nous remettons en place la collecte de biens alimentaires qui leur est destinée. Beaucoup vivent aujourd’hui dans une grande misère. 

Cette affaire est lamentable, choquante, honteuse, indigne, de A à Z !

Braun est un homme la Macronie et de l’UE

Riposte Laïque : Véran est devenu porte-parole du gouvernement, Bourguignon, un temps pressentie pour être ministre de la Santé, a été battue aux législatives, et finalement, nous avons François Braun, qui se distingue en fermant les urgences. Pensez-vous que Braun et Véran, c’est la même chose ?

Florian Philippot : Oui globalement, même si Véran a un côté tête à claques plus fortement prononcé que Braun. Mais l’idéologie est la même. Je rappelle que Braun était le conseiller santé du candidat Macron. C’est un homme de l’UE, de la Macronie et des labos.

Covid, inflation, pénuries énergétiques, guerre : une crise voulue pour attaquer nos libertés individuelles

Riposte Laïque : Vous appelez donc, ce samedi 3 septembre, place de la Bourse, à 14 heures, à un rendez-vous de la Résistance. Le thème de cette manifestation sera-t-il celui que vous avez impulsé tout au long de l’année 2021-2022, avec une pugnacité admirable, ou bien élargirez-vous la mobilisation à d’autres sujets, et si oui, lesquels ?

Florian Philippot : On va élargir. Aujourd’hui toutes les crises s’accumulent : Covid, variole du singe, inflation, pénuries énergétiques, guerre… Mais elles ont toutes un point commun : elles ne tombent pas du ciel ! Les gouvernements n’en sont pas les victimes mais la cause ! Ces crises sont le fruit de choix conscients qui sont parfaitement réversibles. Et elles s’attaquent toutes à nos libertés individuelles et à notre souveraineté de peuple.

On appelle cet événement « Rendez-vous de la résistance » car je pense qu’il y a aujourd’hui « l’opposition », qui reste dans le cadre, et « la résistance », qui sort du cadre. Or on a besoin de sortir du cadre !

Rendez-vous place de la Bourse, le 3 septembre

Riposte Laïque : Comment se déroulera cette initiative, et qui, à ce jour, a répondu positivement à votre invitation ? Allez-vous reprendre toutes les semaines vos rassemblements devant le ministère de la Santé ?

Florian Philippot : Ce sera un cortège qui partira de la place de la Bourse, symbole de cette spéculation, de ce règne du fric qui attaquent les peuples, et on ne finira pas devant le ministère de la Santé, justement pour montrer que ces rendez-vous dépassent la crise covid. J’annoncerai quelques jours avant le lieu d’arrivée. Symbolique et fort.

On a invité énormément de personnalités de la résistance, dont vous êtes, ainsi que tous les députés d’opposition, sans exception, comme je le fais désormais à chaque manifestation et comme je le ferai systématiquement. Maintenant qu’ils sont majoritaires, il faut qu’ils prennent leurs responsabilités. D’ailleurs quelques députés RN (pas connus) étaient venus à notre manif du 11 juillet devant l’Assemblée nationale, c’est une bonne démarche. 

Plusieurs personnalités m’ont déjà répondu positivement, mais permettez-moi d’attendre un peu avant de dévoiler des noms car plusieurs sont en contact en ce moment avec nous et hésitent encore. 

La guerre contre la Russie n’est absolument pas la nôtre

Riposte Laïque : Vous êtes en pointe également sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, et, contrairement à la majorité des médias et de la caste politicienne, vous ne paraissez pas éprouver beaucoup de sympathie pour le président ukrainien Zelensky. Pensez-vous que ce conflit n’est pas celui de la France, et que Macron entraîne notre pays et les Français dans une situation dangereuse ?

Florian Philippot : Cette guerre n’est absolument pas la nôtre. Elle est celle d’un clan américain qui a sur son agenda une guerre avec la Russie et avec la Chine. Il suffit de lire la stratégie « OTAN 2030 » pour s’en convaincre et de voir l’avancée continue de l’OTAN dans cette région du monde depuis 30 ans. 

Une folie totale dans laquelle la France n’a rien à faire. Au contraire, on devrait dénoncer cet engrenage, préserver nos intérêts, investir dans notre défense nationale, et chercher au maximum la Paix.

Quant à ce pauvre Zelensky, il n’est pas plus qu’un pion dans cette affaire. Il était acteur, il le reste.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Florian ?

Florian Philippot : Je vous attends tous le 3 septembre ! C’est un rendez-vous important. Ne leur laissons aucun répit. Macron a délivré un discours inquiétant à Bormes-les-Mimosas le 19 août. On doit réagir.

Merci à vous pour cet entretien et bravo pour votre travail.

Propos recueillis par Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/covid-guerre-penuries-inflation-resistants-tous-a-paris-le-3-septembre.html

 605 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Je crois que la phrase suivante résume parfaitement la situation, jugez plutôt, Amis Patriotes :

     » D’abord, on a essayé de TOUS vous piquer, mais maintenant, on est en train de TOUT vous piquer !!  »

    Et une racaille du neuf-trois, parlant « d’économie », et d’indice, tel celui japonais, le NIKKEY, ce ziva un peu plus « zévolué » , en en parlant, dirait :

     » indice niqué !!  » – ahah, mort (que) de rires, mais pour combien de temps encore ? …

  2. C’est l’élysée qu’il faut prendre d’assaut quand le traître assassin est présent car il est en train de nous amener la guerre, il faut absolument empêcher de nuire plus cet étron de macron parce que des petites manifs gentillettes ça le fait plus rire qu’autre chose(il nous prend pour des cons qui gueulent de loin), c’est pas ça qui va freiner les délires de ce taré !!!

  3. RAPPEL d’un article TRÈS INTÉRESSANT et INSTRUCTIF que j’ai retrouvé dans un logiciel de collecte d’infomations diverses sur mon PC
    •► Ukraine – Le déclencheur d’un nouvel ordre énergétique ? 4 mars, 2022 Jacob Nordangård
    https://tinyurl.com/36ddftz4
    VOIR le mémoire de maîtrise de l’auteur : « Le son du glas pour l’Europe » rédigé en 2007
    https://tinyurl.com/yv9n2cpr
    PDF : https://www.diva-portal.org/smash/get/diva2:23810/FULLTEXT01.pdf ←→ pour la tracduction : https://translate.google.com/?hl=fr&tab=TT&sl=auto&tl=fr&op=docs

  4. Comme Zemmour, Florian Philippot est un démagogue. Il a lui-même tourné le dos au RN (FN), il ne pouvait donc pas lui demander une alliance, d’autant plus qu’il ne parvient même pas à gagner une petite élection municipale et n’a donc aucun poids politique. Si je dois demander un coup de main à un voisin, je n’irai pas solliciter celui à qui je ne dis pas bonjour, ou avec qui je me suis disputé, ou que je critique ouvertement. Il est normal que celui avec qui j’ai eu des antécédents difficile ne m’invite pas à partager un bon repas. Logique élémentaire de l’être humain.

    • Certes, certes, Zemmour a eu le revers de sa médaille, au moment des élections, pour Fhilippot , il me semblait que c’était M .Le Pen qui n’était plus d’accord avec sa ligne !
      Peu importe maintenant, mais il me semble qu’il faudrait sortir de la cour d’école, car les problèmes s’accumulent ..

  5. D’accord avec les revendications, mais je n’irai pas manifester à Paris. Trop dangereux avec les racailles qui y sévissent. En plus des CRS…

    • Pour me rendre à Paris, je dois prendre le train, et sur cette ligne, les agressions en bande sont légions. Au couteau, bien sûr ! Une racaille ça va, mais dix, bonjour les dégâts !

Les commentaires sont fermés.