Attentat contre Rushdie : les médias toujours dans la négation du totalitarisme musulman

Attentat contre Salman Rushdie …

Un de plus, qui fait suite aux 50 000 attentats commis par des musulmans, depuis 1979.

200 000 morts suite à ces 50 000 attentats qui sont, avec constance, patiemment compilés par la « Fondapol » de Dominique Reynié :

https://www.fondapol.org/etude/les-attentats-islamistes-dans-le-monde-1979-2021/

Ce qui n’empêche pas Gauchistes et musulmans de grogner comme des porcs   quand de très rares attentats occidentaux visent les musulmans …

Les attentats contre les musulmans, c’est comme les « savants musulmans » : ils sont très, très,  très rares mais les musulmans nous bassinent avec eux  matin, midi et soir.

Donc médias ou  gauchistes ou   musulmans, c’est la même crémerie, s’ingénient à dissimuler la nature musulmane de l’agression contre Rushdie.

« France-Info », hier, avait trouvé un truc génial avec un intervenant qui expliquait  : l’agresseur n’était pas un musulman, mais un « khoméniste » et bien entendu Khomeiny n’a rien à voir avec l’islam…

Sur BFM, on nous parlait du « retour de l’obscurantisme » : j’aime bien cette expression   qui  sent sa continuité avec l’Inquisition catholique.

Sur LCI,  on misait sur le qualificatif d’ « ultra-conservateur ».

Bref, là aussi rien à voir avec le totalitarisme musulman millénaire.

« Ultra-conservateur », moi ça m’évoquait  plutôt ces clubs anglais,où l’on fume le cigare en lisant le « Times » entre hommes.

On peut ne pas aimer du tout mais pas grand chose à voir avec les égorgeurs musulmans du moment, non ?

Il en est une qui la joue très subtil avec ce tweet, c’est la Clémentine Autain :

Oui, vous avez bien lu « intégriste » mais « chiite » !

Ouf ! Ouf !!

Pour le naïf, ce n’est donc pas ce qu’il est pourtant : un « musulman ».

Alors la LFI et la Clémentine  sont  sauves, ce n’est pas un sunnite, de ceux qui nous font vivre en nous apportant leurs voix, mais un vilain « chiite ».

Jamais la chère Clémentine, dans  le cas où l’assassin est sunnite, n’apporte la précision : « c’est un intégriste sunnite ».

Là, elle fait d’une pierre deux coups :

-Elle dédouane l’islam aux yeux des mécréants peu informés.

(Heureusement, des « peu informés », il y en a de moins en moins)

-Elle n’offense pas ses électeurs sunnites, dont l’amour des chiites est connu.

Mais pour nous,  islamophobes de base que nous sommes « chiite » ou « sunnite », c’est toujours Mahomet, c’est toujours le Coran : la peste islamique en un mot …

 

Bref, dans les médias, on continue, obstinément,  à tout faire  pour dissimuler la singularité du totalitarisme musulman  qui colonise  notre France,  notre Europe  …

 

PS: Dernières nouvelles de la Clémentine, les évènements se succèdent vite sur la Toile !

Attaquée pour son premier tweet, elle s’enfonce en expliquant que TOUS les chiites sont des ISLAMISTES :

Tweet qu’elle supprime en se justifiant :

 

Tracer un trait d’égalité entre islam et islamisme, mais c’est ce que répète Zemmour :

Oui la réalité  c’est que comme un vulgaire Juppé, la Clémentine ne connait strictement rien à l’islam qu’elle implante, pourtant,  rageusement, chez nous.

Tous les deux veulent des électeurs et tant pis si la France en crève …

 

 671 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Platon, philosophe grec de l’antiquité (428 à 348 av-JC), disciple de Socrate, fondateur d’une Académie où il cherchait avant tout la Vérité, nous a laissé un trésor de pensées.
    Ces réflexions sont vieilles de 2400 ans, c’est incroyable qu’elles soient si proches de nous aujourd’hui.
    « LA PERVERSION DE LA CITE COMMENCE PAR LA FRAUDE DES MOTS »

  2. Oh ! mais c’est qu’elle connaît son coran, la petite tête de linotte, la Clémentine.
    Faut pas lui en conter, elle sait faire la différence entre chiite, sunnite, intégriste chiite, islamiste, intégriste islamique, etc… elle a même un diplôme en théologie musulmane, c’est dire.
    Non, mais !!!

    • Arretez d’appeler médias des gougnafiers qui savent à peine écrire. Des journaux torche cul. Des journalopes collabos, qu’il faudra raser le temps venu.
      Le monde, le nouvel obs, ces journaux qui vivent avec notre argent. bien sur tous copains du pouvoir, normal, puisque merdacron les paye

    • autain en emporte le vent. La nupeste noire à encore frapper, et le méchancon est en vacances

  3. Cet attentat nous montre encore une fois qu’il ne faut surtout pas rigoler avec ces gens , mais il est déjà trop tard notre république est soumise a la paralysie et au silence car nous avons été trop loin dans l’occupation de notre pays par cette religion . Nos politiques ont violé leur rôle et volé leur salaire pendant ces quarante dernières années en aidant et facilitant implantation de cette religion , qui au demeurant ne se cache pas pour vouloir notre disparition , un jour ces mêmes politiques vont tomber de très haut , ce jour est peut être plus proche qu’ils ne le pense

  4. « L’islamisme » n’existe pas .Il y a l’islam, et c’est tout. Le mot « islamisme » a longtemps, pour ne pas dire toujours, désigné l’islam: les deux mots désignaient strictement la même « religion » .Le mot « islamisme » a été paré d’une acception différente à partir des premiers attentats immondes , fin années 70, début années 80.Et dès lors, le mot d’ordre fut « pas d’amalgame », poncif radoté par tous les salauds et tous les crétins aux ordres.

  5. Un chat reste un chat même si on l’appelle chien, c’est la même chose avec un musulman, on peut lui donner des tas de noms différents mais il demeure toujours un musulman ainsi on a pu lire que tous les musulmans n’étaient pas des terroristes en effet et pourtant tous les terroristes sont bien des musulmans, de la même manière une agression au couteau désigne toujours un musulman mais ce n’est jamais l’islam comme c’est facile de dédouaner toujours les mêmes individus ?

1 Rétrolien / Ping

  1. Salman Rushdie : la liberté poignardée parce que l’islam est en guerre ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.