En Chine, les écoliers espionnés par des stylos connectés

Toujours plus connectés, toujours plus surveillés. Les élèves chinois recevront à la rentrée des stylos espions. Equipés d’une mini-caméra, ils capturent en temps réel les prises de notes des écoliers et les retransmettent à leur professeur.

C’est le progrès, diront certains.
Faut-il pleurer ? Faut-il en rire ?

L’emprise délirante du régime chinois sur sa population franchit un nouveau palier, avec la fourniture généralisée de stylos connectés aux écoliers. Objectif : surveiller leur prise de notes et leurs devoirs.

Après les capteurs d’ondes cérébrales, les caméras connectées reliées à des logiciels de reconnaissance faciale, ou encore le système de puce électronique intégrée dans le col de chemise des élèves pour surveiller leurs faits et gestes, dans l’Empire du milieu, des établissements scolaires du primaire et du secondaire distribuent des “stylos intelligents“ qui indiquent le moment où un écolier se met au travail, combien de temps et ce qu’il a écrit. 

Voir le très bon article de france soir sur le sujet :

https://www.francesoir.fr/politique-monde/chine-des-ecoliers-surveilles-stylos-connectes

 

Protégeons nos enfants de ces folies technologiques, de la « cancel culture », des injections, de l’islam !

Vive la République française,vive la France éternelle.

Voir aussi : Sarthe : les élèves de 6ème bagués comme des poulets ! Et des parents cautionnent ça ???

A une époque, un instituteur était un hussard noir de la République, maintenant les élèves, on les bague, les professeurs on les décapite.

Moment nostalgique  : La Gloire de mon père (Pagnol).  Marcel montre qu’il sait lire, à la grande surprise de son père instituteur : 

 571 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. « Vive la République française,vive la France éternelle. »
    Y aurait pas comme une petite contradiction vu que la première n’a que deux siècles d’inexistence ?

  2. Les Chinois recherchent l’excellence pour leurs jeunes générations. Le progrès technique est utilisé dans ce but.
    Ils vont nous dépasser très rapidement, car leur QI est assez élevé.
    Par contre, nous , avec nos importations massives de QI déficients, plus les ravages de la drogue sur notre progéniture, nous serons largués sans espoir de les rattraper, loin derrière et dans très peu de temps.

  3. prochaine étape possible: des capteurs d’ondes cérébrales qui décèlent les « mauvaises pensées politiques » et qui vous envoient une décharge de 120 volts pour corriger votre pensée.Les nouvelles technologies la belle aubaine pour les totalitaires.
    Si j’étais croyant je prierais tous les jours en disant: seigneur rendez nous les années soixante!

  4. De quoi devenir dingue. Elle est bien loin, l’école de mon enfance. Je préférais l’école des porte-plume, des tableaux noirs, et des cours de récré sans smartphone. Je suis un vieux c. Je le revendique.

  5. Le gouvernement chinois veut les faire travailler, par tous les moyens. Le Parti veut l’excellence, avec des méthodes très autoritaires, car ils veulent se venger, de l’Occident qui les a humiliés, au XIXème siècle.
    En France et ailleurs on a eu Mai 68, qui a mit fin à l’autorité, l’ordre, et la discipline. L’école française, est selon Jean-Paul Brighelli « une fabrique de crétins ».
    Il faut faire de nos gosses, des élèves culpabilisés, à moitié illetrés, qu’on transformera ensuite en travailleurs ubérisés, déplacables à l’infini comme des pions, pendant que les élites du système elles, se reproduiront dans les écoles d’excellence.

Les commentaires sont fermés.