Les Russes ont le lance-roquette 9A52-4 Tornado mais ils n’ont pas Wall Street

Marines with Romeo Battery, 5th Battalion, 11th Marine Regiment, Regimental Combat Team 7, fire rockets from a M142 High Mobility Artillery Rocket System (HIMARS) on Camp Leatherneck, Helmand province, Afghanistan, June 1, 2013. Marines with 5/11 are deployed to Afghanistan in support of Operation Enduring Freedom.
(U.S. Marine Corps photo by Sgt. Anthony L. Ortiz / Released)

Que dire du battage médiatique idiot autour des systèmes de fusées mobiles HIMARS que Biden a envoyés en Ukraine ?.Selon tous les experts rémunérés à l’ouest du Dniepr, cela changerait la donne. Eh bien, ça change une donne, d’accord, seulement le jeu n’est pas sur le champ de bataille. HIMARS, qui est la version américaine du 9A52-4 Tornado russe, est produit par Lockheed Martin…. dont les actions montent, montent …

La guerre ? Wall street s’en fiche. Ce qui compte c’est que les gens très riches gagnent énormément d’argent grâce au conflit en Ukraine.

Article intéressant ci-dessous à lire…

C’est seulement à la fin de votre lecture que vous comprendrez son titre…

 

Armez l’Ukraine maintenant : la Californie, le Royaume-Uni, le Texas, l’Italie et le Japon ont besoin de vous

Il y a beaucoup de gens très riches qui gagnent énormément d’argent grâce au conflit en Ukraine. Grosse surprise, hein ? La plupart d’entre vous qui lisez ceci sont probablement comme moi. Vous pouvez savoir ce qui se passe réellement en regardant Wall Street.

Prenez, par exemple, le battage médiatique idiot des systèmes de fusées mobiles HIMARS que le président américain Biden a envoyés en Ukraine. Selon tous les experts rémunérés à l’ouest du Dniepr, cela change la donne. Eh bien, ça change la donne, d’accord, seulement le jeu n’est pas sur le champ de bataille. HIMARS, qui est la version américaine du 9A52-4 Tornado russe, est produit par Lockheed Martin.

Donc, pour découvrir la vérité sur la victoire ou la défaite imminente de la Russie en Ukraine, tout ce que nous avons à faire est de regarder les cours des actions, les dates et les mouvements stratégiques américains qui ne semblent viser qu’à soutenir l’Ukraine. Si vous regardez l’action Lockheed quelques jours avant que les Russes ne s’installent dans l’est de l’Ukraine, l’action s’élevait à 386,46 $. Le lendemain du jour où les unités russes ont traversé la frontière, le LMT était de 409,49 $. Au 4 mars, il avait grimpé à 458,15 $, soit environ 72 $ par action.

Ceux d’entre vous qui n’ont pas suivi ce conflit (et d’autres) à travers le prisme financier peuvent être sceptiques. Peut-être que les gains boursiers sont réactionnaires ? Mais non, la corrélation des annonces de la Maison Blanche, des décrets du Département d’État américain, des bruits de sabre de l’OTAN et d’autres événements montre une tendance claire. Et ceux qui sont « au courant » de ce qui se passe vraiment font le ménage. En première ligne derrière les tireurs de ficelle Biden ou Ursula von der Leyen se trouvent les élites qui dirigent les journaux. Oh ouais. Ne chéririez-vous pas une histoire de minuit sur un système d’armes dirigé vers une zone de guerre avant l’ouverture du marché ?

Vous n’avez pas besoin d’être un grand penseur pour imaginer le club de copains qui dirige l’ouest. HIMARS ? Douze ou vingt systèmes de fusées mobiles lancés dans la mêlée modifient l’histoire ! La plupart des gens ne réalisent pas que les Russes ont une bien meilleure arme similaire et beaucoup plus. Le 9A52-4 Tornado est le plus récent lance-roquettes multiple de 300 mm de Russie. Il a une portée beaucoup plus grande, il tire deux fois plus de roquettes guidées et les Russes en ont des centaines. Mais les systèmes d’armes sont vraiment hors de propos.

Ce que les Russes n’ont pas, c’est le Wall Street Journal, Bloomberg, le New York Times, le secrétaire américain à la Défense et la publicité du président américain pour Lockheed Martin. Même si RT, RIA Novosti ou Channel One voulaient faire basculer Wall Street, les Russes sont tout à fait exclus du jeu de l’information à l’ouest du Donbass. Imaginez le contrôle là-bas. Pas un Américain sur un million ne connaît la vérité. Une douzaine d’armes américaines, même nucléaires, ne peuvent pas faire reculer la Russie d’un pouce. La campagne publicitaire HIMARS est bonne pour les cours boursiers et les relations publiques. C’est ça.

Voici comment je pense que le jeu fonctionne. Les élites qui dirigent le complexe militaro-industriel de Washington se lient avec leur président. Quelqu’un de haut placé au Département d’État contacte le chef fantoche ukrainien Zelenskyy. Pendant ce temps, un projet de loi ou un mémorandum flotte à la Maison Blanche ou au Congrès. Zelensky passe sur un écran IMAX quelque part à Hollywood ou à Washington. Ensuite, l’acteur/comédien émet une demande/demande pour des systèmes d’armes spécifiques comme le HIMARS. Les médias s’en emparent et les actions de défense liées à ces systèmes font mouche. Prenez le saut du 14 avril de Lockheed à 467,66 $. Le même jour, un média de défense secondaire a rapporté l’aide de 800 millions de dollars de Joe Biden qui comprenait la demande de Zelenskyy. Fox News a rapporté la demande de Zelenskyy la veille. Je vous laisse découvrir comment vous pourriez gagner beaucoup d’argent avec la prescience. Ensuite, prenez en compte les bâtards vraiment méchants.

La crise en Europe de l’Est est une véritable source de revenus. Poutine serait un héros pour tous les travailleurs de l’industrie de la défense américaine si la vérité était connue.

Le Pentagone et Lockheed Martin viennent de signer un accord pour construire 375 avions multi-rôles F-35 au cours des trois prochaines années. Parlez de la sécurité de l’emploi. Les avions ont un prix d’un peu moins de 100 millions de dollars pour les curieux. L’action Lockheed le 18 février 2022 était de 386,46 $ et le 4 mars, elle était de 458,15 $. Mais, si vous regardez l’activité en volume et les tendances des prix, il est clair que beaucoup de transactions spéculatives se sont déroulées à des moments clés. C’est la plus grande histoire, je suppose, pour quelqu’un suffisamment bien financé pour déterrer qui a acheté et vendu.

Ce qui est clair, ce sont les moyens, le motif et l’opportunité de ce plus grand crime contre l’humanité du nouveau siècle. Nos dirigeants pourraient-ils le faire ? Cela leur serait-il profitable de le faire ? Le moment est-il venu de faire d’énormes profits sur toutes les souffrances que nous traversons en ce moment ? Pourquoi ils ont même inventé un #hashtag sur les réseaux sociaux pour leur stratagème de manipulation du marché, c’est #ArmUkraineNow.

Oh, le titre, j’ai failli oublier. La section médiane du Lockheed Martin F-35 est fabriquée en Californie, la queue est construite au Royaume-Uni et les pièces sont assemblées au Texas, en Italie ou au Japon, selon. Rien qu’au Texas, Lockheed emploie 55 000 personnes. Parlez d’un réseau pour la mort et la destruction, les profits et la douleur, nous, les Américains, savons comment faire des affaires.

Phil Butler, est un enquêteur politique et analyste, un politologue et expert sur l’Europe de l’Est, il est l’auteur du récent best-seller « Putin’s Praetorians » et d’autres livres. Il écrit exclusivement pour le magazine en ligne  « New Eastern Outlook » .

Traduction google.

https://journal–neo-org.translate.goog/2022/07/26/arm-ukraine-now-california-the-uk-texas-italy-and-japan-need-you/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

 

 707 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. ◘ Le conseiller du président Zelensky a déclaré que l’Ukraine perdait 30 à 50 soldats par jour
    ◙ YANDEX.ru : https://tinyurl.com/nhj7557j
    •► À la mi-juin, le chef de la faction du parti au pouvoir Serviteur du peuple à la Verkhovna Rada, David Arakhamia, a déclaré que chaque jour, les forces armées ukrainiennes perdent « jusqu’à un millier de soldats tués et blessés » dans le Donbass. .

  2. Eh oui ! c’est bien triste et bien vrai !!
    Et Zelensky est une marionnette complice des massacres de cette guerre stupide et meurtrière.
    Zelensky qui a empêché les hommes de partir pour les obliger à combattre ou mourir.
    Zelensky qui empoche des milliards et qui va s’en mettre un bon paquet de côté dans les îles paradisiaques.

  3. Les marchands de canons s’ennuyaient. L’argent rentrait moins. La guerre en Ukraine est tombée à point nommé. C’est par le sang versé que ces gens-là s’enrichissent. Une menace de guerre nucléaire, ce n’est pas mal non plus; on vend des vêtements de protection, des abris, des stocks d’eau et de nourriture. Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent. Jean-Paul Sartre, in Le Diable et le Bon Dieu.

  4. Pourrait-on avoir le même regard/analyse sur l’industrie de guerre Française et la bascule financière des actions à la Corbeille?
    Seulement par exemple avec le canon Caesar!!!

  5. Pareil pour le Covid 22, on fabrique un « virus », on fait peur aux gens, on fabrique un  » vaxxin « , on le rend obligatoire ( chez ceux qui ont des sous ) et le grisbi rentre à flot chez les millionnaires qui deviennent milliardaires !
    Et maintenant, rebelote avec la variole du babouin, et bientôt la chiasse du kangourou .

    • @Wartje vous écrivez: chez ceux qui ont des sous, donc ma question est: qu’entendez-vous par-là et de préciser?

  6. Bonjour Marcher sur des oeufs ,merci pour cet article ,au vue des explications données dans l’article , nous pouvons en déduire que le conflit en Ukraine n’est pas prêt de se terminer , nous voyons bien que ces enfoirés du complexe militaro américain ont intérêt à ce qu’il perdure , à moins que les Russes éliminent d’une manière ou d’une autre le nazi zelensky le joueur de piano à la bite !

    • PART 1.- Bonjour @durandurand ; -« au vue des explications données dans l’article , nous pouvons en déduire que le conflit en Ukraine n’est pas prêt de se terminer »-
      J’ai lu plusieurs articles sur les évènements actuels en Ukraine qui montrent bien que ça ne rigole pas et que c’est vraiment un réel champ de guerre des plus calamiteux.
      Je voulais vous donner le lien de l’un d’entre eux dans lequel sont rapportés les propos de Poutine quant à la durée. Je ne m’avancerai pas plus, ma mémore fisant défut au point que je n’ai pas su retrouver cet article. Il « semblerait » qu’il y en ait pour 10 ans ; on se demande comment et pourquoi puisque le pays est en ruines.

    • PART 2.- Le cas est que le territoire n’est pas vivable et dans un état de ruines et de sol défoncés. Les tirs russes, OK ! Mais aussi et surtout, et cela dure depuis 2014 dans l’Est de l’Ukraine, du fait des brigades néo-nazies de l’armée Ukrainienne qui pratique la politique de la terre brûlée et encore qui fait sauter les immeubles et édifices, voire des centrales dans lesquels sont retenus prisonniers ou assiégés des groupes néo-nazis.
      Poutine n’avait pas ce but d’étendre son opération spéciale militaire. C’est l’obstination de Zelynsly, l’intervention de l’OTAN et les appels des populations de l’Est de l’Ukraine qui ont augmenté ces buts de guerre.
      Ce n’est pas une guerre contre l’Ukraine à proprement parler ; c’est une guerre de libértion de l’Ukraine de l’Est et surtout une guerre contre l’OTAN qui est derrière tout çà pour diverses raisons peu louables.

    • PART 3.- Quant à la durée selon moi, normalement puisque le pays est détruit, que les richesses de l’Ukraine se trouvent précisément à l’Est du territoire essentiellement russophone et russophile dont les populations ont vécu un enfer depuis 2014 et aujourd’hui libérées sont dorénavant russes, ont toutes leurs documentations russes, reçoivent les subventions auxquelles ont droit les russes… les choses pourraient s’arrêter là ! Mais Zelinsky, chapeauté, poussé par les yankees et l’OTAN veulent récupérer ce qu’ils ont perdu sans tenir compte du choix des populations.
      Les seules raisons qui motivent l’OTAN, c’est le commerce des armes ; les richesses de l’Est de l’Ukraine ; une percée des forces otanesques dans les territoires russes. Et actuellement, ce camp de la bienpensance humaniste tirent fort sur les agglomérations en direction de la Russie.
      BEAUCOUP de soldats de l’armée ukrainienne, dont des groupes néo-nazis ont été neutralisées, décimées, éliminées. Idem des mercenaires étrngers et des agents de l’OTAN efaits prisonniers.

  7. – » La section médiane du Lockheed Martin F-35 est fabriquée en Californie, la queue est construite au Royaume-Uni et les pièces sont assemblées au Texas, en Italie ou au Japon, selon. Rien qu’au Texas, Lockheed emploie 55 000 personnes. « –

    – » Le Pentagone et Lockheed Martin viennent de signer un accord pour construire 375 avions multi-rôles F-35 au cours des trois prochaines années. Parlez de la sécurité de l’emploi. Les avions ont un prix d’un peu moins de 100 millions de dollars « –

    – » L’action Lockheed le 18 février 2022 était de 386,46 $ et le 4 mars, elle était de 458,15 $. … beaucoup de transactions spéculatives se sont déroulées à des moments clés. « –

    • Et la France, l’U€ vont faire la guerre pour les USA via l’OTAN. Pas beau tout ÇÀ ?!

      Sont pas khons ces yankees ! À nous le sang, les larmes, les emmerdes et la mauvaise réputation, … à eux le pèze, le pouvoir, l domination ! ←→ https://www.cnrtl.fr/definition/p%C3%A8ze

  8. -« La guerre ? Wall street s’en fiche. Ce qui compte c’est que les gens très riches gagnent énormément d’argent grâce au conflit en Ukraine.
    Il y a beaucoup de gens très riches qui gagnent énormément d’argent grâce au conflit en Ukraine. Grosse surprise, hein ? La plupart d’entre vous qui lisez ceci sont probablement comme moi. Vous pouvez savoir ce qui se passe réellement en regardant Wall Street. »-

    ►Des raisons entre autres◄ pour vouloir que se prolonge le conflit créé de toutes pièces par ceux qui y en ont un intérêt autre que celui de ces deux nations et de leur population respective.

Les commentaires sont fermés.