Des universitaires « woke » s’opposent à l’identification sexuée des restes humains par les archéologues !

Musée de l’Abri CRO- MAGNON, Périgord

 

Les sciences relatives à l’histoire sont EN DANGER  !

Des militants du genre s’opposent à l’identification sexuée des restes humains !

Ils vont s’arrêter quand et où ? Que va-t-on enseigner et comment va-t-on transmettre ces connaissances aux générations futures ? Comment les gens vont-ils se comprendre ?

L’Éducation Nationale ne sera-t-elle qu’une fabrique d’État de formatage du citoyen aux diverses lubies de mouvements ? Les générations futures seront-elles les otages de lobbies pour le profit du politique ?

À bas  la Culture, vive le wokisme !

Néolithique, un premier village au néolithique en Europe centrale.

 

L’identification du sexe des vestiges antiques doit cesser, insistent des universitaires woke.

S’ils réussissent, ce sera un désastre scientifique

Les anthropologues peuvent en dire beaucoup sur les restes de squelettes humains. Même lorsque toutes les caractéristiques qui pourraient indiquer la composition biologique d’une personne ont disparu depuis longtemps, ceux qui ont des années d’éducation et d’expérience peuvent brosser un tableau relativement vivant du défunt.

L’une des premières observations que font les scientifiques lorsqu’ils étudient des restes humains exhumés est le sexe du sujet et, par extension, son genre – un facteur clé pour déterminer le type de vie qu’il a pu mener.

Or, le groupe d’universitaires veut interdire aux anthropologues d’identifier les restes en tant qu’hommes ou femmes, affirmant que les normes existantes d’identification humaine médico-légale ne rendent pas service aux personnes qui ne correspondent pas au «binaire de genre». Essentiellement, toute personne qui existait hors du soi-disant binaire est mal interprétée par les archéologues et les anthropologues médico-légaux.

Dans l’énoncé de mission du groupe, il propose une « Approche sexospécifique” à identifier des restes humains en recherchant des indices contextuels tels que des vêtements « culturellement codé à un genre autre que leur sexe assigné. »

« En discutant des preuves possibles de restes de chasseuses sur un site au Pérou datant d’il y a 9.000 ans – commente Elizabeth Weiss –, Raff affirme que nous n’avons aucune idée si la femme biologique en question s’était considérée comme une femme ou si elle se serait vue comme appartenant à une quelque autre catégorie, puisque les cultures indigènes ont divers concepts de genre, contrairement à la « dualité imposée par les colonisateurs chrétiens. » En écrivant Origin, Raff semble avoir été désireuse de rendre hommage à toutes les orthodoxies progressistes actuelles. »

https://www.aubedigitale.com/des-militants-du-genre-demandent-aux-anthropologues-de-ne-plus-etiqueter-les-depouilles-humaines-comme-etant-masculines-ou-feminines/

 902 total views,  9 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


31 Commentaires

  1. IL faut mettre hors d’état de nuire ces dégénérés de wokistes en les mettant dans des structures de réadaptation ou en les faisant disparaître purement et simplement ;car ce sont des « déchets de la société » et leur fanatisme est du même acabit que l’intégrisme religieux .Il est IMPERATIF de les empêcher de nuire en formatant les générations futures ,et compromettre l’avenir de notre civilisation!

  2. Il faut qu’ils arrêtent leur conneries là, ça commence à bien faire et ça relève de la psychiatrie qui aurait enchanté Sigmund Freud. Ils ne le savent pas ces abrutis dégénérés qu’on peut identifié un homme ou une femme à son bassin ou c’est trop compliqué pour leurs petits cerveaux étriqués. Pauvres types, c’est de pire en pire et comme disait mon grand père, il y a des coups de pieds au cul qui se perdent.

  3. Le pire c’est qu’ils prennent ça au sérieux.
    Peut-on encore parler d’universitaires ?
    Je dirais qu’il s’agit d’illuminés qu’il vaut mieux mettre de côté.

  4. mais qu’on les fasse taire : parce que leurs délires au quotidien on n’en peut plus ! ces énergumènes sont l’exemple type des dégâts de la drogue dont ils réclament d’ailleurs la vente libre !

  5. On mélange le physique et le psychologique là, quand va-t-on arrêter d’écouter ces fous ? Cela devient la Psychiatrie à ciel ouvert !

    Cependant, il faut voir certains dits « universitaires » qui sont passés à travers les mailles des examens vu leurs origines, je pourrais en témoigner, y compris certains qui ont trafiqué des diplômes (Le Monde de l’Education, revue de l’Education Nationale à l’époque, avait publié un article dans les années 90-95 à ce sujet notamment au niveau Afrique et Maghreb, j’ai encore le document).

    On peut se poser des questions sur le niveau de ces gens-là qui prônent de telles imbécillités, ils veulent changer la structure millénaire de la Vie qu’ils ne pourront pas changer malgré leurs errances psychologiques (qu’ils doivent traiter en individuel pas en collectif, question de respect), ceci carrément ? On est dans la Réalité là ?

    • Bonsoir @Amélie Poulain ;

      – » Cela devient la Psychiatrie à ciel ouvert ! »- ET SANS FILET !

      • Bonsoir MSDO,

        Certes ! Mais vous savez la Psychiatrie est très ouverte déjà et bien souvent, il n’y a pas plus de filet ! C’est pour ça qu’elle se répand sans doute… les ruisseaux faisant les grandes rivières, c’est bien connu.

  6. « La guerre, c’est la paix. L’ignorance, c’est la force. La Liberté, c’est l’esclavage. »
    Et l’heure des comptes viendra, les tyrans WOKE, n’en doutez pas.

  7. Je sens venir le moment où tous les écrits jusque-là vont servir de source d’énergie !

  8. l’avenir, ça va être plus que compliqué pour s’expliquer, se faire comprendre et comprendre !

  9. Ah ! Quand la biologie sera unisexe, enfin ils seront tranquilles…

    Vont-ils en arriver à fabriquer des « simili-humains » ; ainsi, plus trace d’humanité et donc également pas trace sexuée du genre humain ?

    Alors à quand le dernier homme ? À quand la dernière femme ? Lequel des deux disparaîtra-t-i le dernier ? À quand la fin de l’humanité exterminé, non pas par le climat, la famine, l’économie… mais par quelques-uns.e.s du genre humain ? Y’aura pu personne pour le raconter. Alors ! Et après ?! À quel avenir pensent les wokistes ?

    • Bonjour,

      Oui, qui aurait dit que les fils français de la révolution sexuelle de 68 finiraient dans le puritanisme américain woke ?

      • Bonjour @Antiislam ;

        Comme quoi, l’inconstance ! Ce qui ressort c’est qu’il vaut mieux rester maître de ses propres pensées ; se cultiver est une chose, mais ne surtout pas perdre ses facultés de réflexion personnelle pour être libre ; (comme dit la chnson : il est libre Mx, il y en a même qui l’ont vu voler ».

        On dirait qu’ à tout vouloir chambouler et détruire ils veulent réellement nous faire perdre la raison. Dans quel but ?

        Ou ils sont fous !

        Dire qu’ils suffirait que nous nous levions pour les calmer et stoper cette hystérie qui part dans tous les sens et n’a aucune limite ; pour notre malheur.

      • Bonjour Antiislam,

        Vous avez quand on refuse toutes limites…. tout justement devient possible ! Enfin, apparemment… car la Nature reprend toujours ses droits puisqu’elle est basée sur l’équilibre.

        • – » quand on refuse toutes limites…. tout justement devient possible ! « –

          Oui ! et c’est le B,a, ba, de l’éuction des enfants. Instruit ou non, les parents ont jusqu’à présent toujours éduqué leurs enfants avec ces règles de base.

          Ça promet d’être très chaud ! Ils psacrifient déjà au moins deux générations si on ne met pas un point final à ces folies.

          • Oui on va être obligés de mettre un point final de toute façon, cela devient de plus en plus vital.

            C’est comme « Parent 1 » et « Parent 2 » dans des dossiers administratifs dans des écoles pourtant privées de confession catholique ! Qui a dit que la « morale » religieuse était en jeu pour refuser ce délire ? On voit bien que non…. que cela n’a rien à voir.

            Tant que les gens se plieront à ces jeux rien ne changera, c’est pourtant facile, même en « individuel ». La Reine d’Angleterre a elle refusé d’y entrer, subtilement comme à son habitude, en refusant de changer le mot « Lady » mais d’y joindre deux « Lords » pour les nouveaux anoblis qui sont tous deux masculins.

    • Quand ils auront été transformés en chaleur et lumière par la guerre mondiale qui arrive, on entendra plus jamais parler de ces dégénérés!

    • Je ne reve que d’une chose, l’extermination totaale de la race humaine, pour laisser la planète tranquille.

  10. Juste des tarés ! Cela montre bien le degré de dégénérescence de notre soit disant civilisation. Cette c…ie de wokisme annonce bien la chute finale

  11. Putain mais qu’ils sont cons! Désolée mais ce n’est pas possible qu’il y ait des c*nnards pareils. J’ai juste envie de les défalquer contre un mur en lisant ça.

  12. Salut patriote désarmé,..dénoncer avec outrance toute cette dystopie scribouillée dans un club lecture de 1ére littéraire, c’est bien !,… identifier les bênets ineptes enrichis grace à un bon alignement d’étoiles (putains d’étoiles),et qui se prennent pour des dieux en promulgant et propageant ces dystopies de façon universelle c’est mieux!..mais c’est un peu court..les esprits lobotomisés,puis inféodés et conditionnés sont désormais une armée aussi puissante qu’aveugle, insensibles à toute forme de pédagogie émancipatrice , et manipulables à loisir car persuadés de tutoyer la vérité toute nue !…dès lors l’absurdité devient vertigineuse voire hégémonique ! …alors choisir nos armes oui mais lesquelles?

    • Bon !, ami(e)s patriotes, MSDO, il semblerait que personne ne puisse répondre à cette simple question,(à moins qu’elle ne soit mal formulée…) peut être parce qu’elle est plus complexe qu’il n’y parait, chacun aura l’esprit traversé sans doute par une violence effrayante, que l’on se refuse d’envisager et qui pourtant fait déjà partie de notre quotidien, mais à sens unique !…je ne prône pas la violence ,loin s’en faut, mais la résistance uniquement pamphlétaire a déjà trouvé ses limites!…alors quoi d’autre ?

  13. « woke » le degré le plus haut dans l’échelle de la connerie humaine.
    Ces gens sont des malades mentaux incurables.
    Je serais d’avis, pour les Français de cette catégorie, de supprimer leur numéro de sécu qui commence par 1 ou 2. Après ils se démerdent avec toutes les administrations.

    • « Je serais d’avis, pour les Français de cette catégorie, de supprimer leur numéro de sécu qui commence par 1 ou 2 »

      Ah oui ! Ils n’ont pas encore pensé à ça ! Mince ils seraient capables de nous obliger à changer notre numéro de sécu donné à tout citoyen Français à la naissance… Vous leur donnez des idées !

1 Rétrolien / Ping

  1. Un monde imbécile et dément : Des universitaires « woke » s’opposent à l’identification sexuée des restes humains par les archéologues ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation