Et si on délocalisait nos prisons et nos délinquants ?

Migrants africains detenus en Liibye
Migrants africains détenus en Libye (mai 2017)

Ce serait certainement la délocalisation qui ferait le plus grand bien aux Français. Une délivrance pour les « autochtones » français opprimés et écrasés par la présence de hordes de racailles locales et étrangères. La fin de leur calvaire. De leurs souffrances quotidiennes.

Cette mesure serait accueillie par des applaudissements nourris, non pendant des heures ou des jours, mais durant des mois.

Le jour où cette décision sera prise donnera lieu à deux jours fériés et remplacera le 14 juillet.

Mais il ne faudrait pas délocaliser n’importe où.

Le pays le plus indiqué, vu son « respect » des droits de l’homme et vu sa reconnaissance envers l’Élysée et BHL, c’est indubitablement la Libye.

Les Libyens seraient ravis de rendre service à la France, moyennant un petit bakchich…

La Libye est un vaste pays, d’une superficie trois fois plus grande que celle de la France. C’est dire qu’il y a de la place…

Mais il faudrait chercher un endroit exotique et calme pour faire plaisir à nos chers délocalisés.

Un endroit dans le désert profond leur conviendrait parfaitement. Un endroit exotique où il n’y aurait que du bon sable tout autour et de gentils, sociables et pacifiques scorpions. Un endroit calme où les associations de défonce des droits de l’homme ne viendraient pas les embêter en vérifiant s’ils ont été sages, s’ils se sont brossé les dents, si leurs dessous sont propres…

Il faudra aussi veiller à ce qu’ils aient de bons et serviables geôliers qui ne violeraient pas un prisonnier pour tout l’or du monde.

La France ne serait pas le premier pays de l’UE à délocaliser ses prisonniers. Le Danemark a déjà conclu un accord dans ce sens avec le Kosovo. Trois cents détenus des prisons danoises vont être transférés dans les pénitenciers du Kosovo en début de l’année prochaine.

Il ne faut pas s’inquiéter pour le coût financier de cette délocalisation. Nos chers délocalisés seront si bien traités qu’ils crèveront vite de plaisir (de la sodomie pratiquée par leurs geôliers et obstinément demandée et librement consentie par les délocalisés…).

Il est certain que les geôliers libyens ont l’habitude de céder leurs prisonniers à des acheteurs et des collectionneurs d’esclaves. Mais il ne faut y voir aucune méchanceté. Ils le font juste pour joindre les deux bouts. On ne peut pas leur en vouloir. Quoi qu’il en soit, la France veillera. Consciente de ce problème, elle insistera pour qu’aucun prisonnier ne soit vendu en étant mort ou amoindri physiquement et que la vente soit conforme aux règles de l’Organisation mondiale du commerce et des traditions ancestrales islamiques.

Mais, il n’y a pas que la Libye. Beaucoup d’autres pays dans la région seraient heureux d’accueillir nos délocalisés. On peut citer le Soudan, le Chad ou le Niger aux confins de la Libye et qui peuvent assurer aux délocalisés le même confort que dans l’ex-pays de Kadhafi.

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, pourrait également être délocalisé. Il doit être partout avec les détenus.  Ne disait-il pas qu’il était « le ministre des prisonniers » (14 avril 2021 sur BFMTV) et que c’était « normal que le garde des Sceaux aille en prison » (Une prémonition ? Espérons-le !)

Il est surtout normal que le ministre de la Justice soit délocalisé avec quelques magistrats vu que les délinquants, les fauteurs de troubles et les criminels seront jugés sur place.

Gerald Darmanin pourrait l’accompagner pour lui tenir compagnie.

À propos de Darmanin, il prépare, paraît-il, un projet de loi sur l’immigration qui sera soumis au parlement, à la rentrée, en octobre prochain.

Nul doute que ce projet portera sur ce même sujet de la délocalisation des prisons et des délinquants.

Il est indéniable que c’est l’unique solution pour régler définitivement le problème de l’immigration clandestine, de la criminalité et de la délinquance qui prend des proportions phénoménales en France.

Si tel était le cas, il ne serait pas nécessaire de faire adopter le projet par le parlement.

Il suffit juste de l’annoncer pour que la délinquance soit complètement éradiquée en France.

Messin’Issa

 

 

 

 

 

 

 

 642 total views,  2 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Oui, mais il est encore trop facile de se tailler de Libye en payant des passeurs… Je formais beaucoup d’espoir sur la restauration d’anciens goulags aus fins fonds de la Sibérie…Mais il a fallu que foutriquet se fâche avec Poutine…
    L’Etat français n’a pourtant eu aucun complexe à interner- sans jugement- des milliers de sympathisants OAS dans des camps infames!

  2. C’est a envisager et cela fournirait du travail au pays qui accepterait et en plus les prisonniers se retrouveraient comme chez eux et mieux qu’en France !Excellente idée en mettre en pratique rapidement et la Lybie ,la Tunisie ,le Maroc ce n’est pas si loin non!

  3. Pourquoi ne pas réquisitionner le stade de France(c’est sur place) transformé en un immense guantànamo avec les mêmes pratiques mais x 10 ou chaque détenu aura la même sentence qu’il a infligé à ses victimes, ça ferait réfléchir la racaille extérieure et délesterait considérablement les prisons infestées d’islamistes, si ça pouvait exister, je quitterai mon taf et postulerai pour un poste, je vois déjà le plaisir de se rendre à son travail…

  4. J’aime beaucoup la fin. C’est bien trouvé, il suffira de l’annoncer pour les faire galoper au loin.
    La Libye , bon choix, l’esclavage musulman y est encore pratiqué, ou pourquoi pas l’Arabie Saoudite, ce serait une main d’œuvre bon marché, et là bas la charia est strictement appliquée, quel bonheur pour nos chers musulmans !!
    Ils bénéficieraient aussitôt de l’application des préceptes qu’ils essaient d’imposer en France.

  5. « Et si on délocalisait nos prisons et nos délinquants ? » … TRÈS bonne idée , je connais un endroit exotique absolument merveilleux, dépaysant, aventureux, sauvage : CAYENNE ! Un endroit qui demande juste un peu de réhabilitation que même NOS délinquants (CPF) devraient arriver à réaliser… Avec un peu « d’encouragement » et du « pain sur la planche » pour l’énergie ! L’endroit a été un peu délaissé mais nos CPF devraient coloniser favorablement cet endroit merveilleux qu’est « le Club Med » de Cayenne !

  6. Il reste les ruines du bagne de Cayenne , quelques taules ondulées quelques planches et ça peut reprendre du service , effectivement la plupart des juges y seraient invités ainsi que ducon yéti pourri afin qu’ils soient au plus près de leurs protégés .

  7. La Loi précise qu’ un condamné peut exécuter sa peine dans son pays disait la juge Mme Brugère ! mais voilà ça n’est jamais demandé par les juges ! de plus il est possible que dans son propre pays, il ne fasse pas sa peine ..
    Je ne suis pas du tout pour donner de l’argent à un pays qui prendrait en charge nos prisonniers, c’est la porte ouverte à une soumission supplémentaire . Il faut juste faire en sorte, très sérieusement que l’immigration cesse, ce qui est mal parti puisque le directeur de Frontex ( surveillance des frontières européennes ) a donné sa démission parce qu’il refusait la présence d’associations ( qui venaient surveiller Frontex !!)

  8. Il faut tout délocaliser et pas seulement certains magistrats, toute la magistrature du mur des cons.
    Tant qu’on y est, rendons à l’Afrique ce qui est de l’Afrique, ce magnifique art premier qu’affectionnait tant chichi, hé oui, le bordel ne date pas de choupinet, mais il a des racines bien plus profondes.
    Rendons, rendons les Africains à l’Afrique !
    Comme dit la devise du Luxembourg: Nous voulons rester ce que nous sommes.
    Bon, dans notre cas, ce serait ce que nous étions, mais, c’est un détail !
    Bonne semaine à toutes et à tous,
    Gérard

    • Mais oui mais oui ! tout à fait, juste que les pub télé nous montre le produit à se procurer, il n’y en a pas une seule sans un homme ou une femme noire, et des ados et enfants crépus …l’image nous dit ce que nous devrons être !! ( je n’ai rien contre la couleur et les particularités capillaires , mais juste chez eux !!)

      • Exact on nous interdit le moindre blackface et à la TV on nous abreuve de pubs pour noirs , noires . Devons nous rester blanc ou noir .quand on pense qu’actuellement les droits de l’homme tiennent à la présence ou à l’absence de mélanine

  9. Peut-être les employer à neutraliser les bombes antipersonnels et autres de par le monde. Sans formation, rien ne vaut la pratique. Avec une remise de peine : six jours pour mille bombes désamorcées.

2 Rétroliens / Pings

  1. Et si on délocalisait nos prisons et nos délinquants ? – Riposte Laique
  2. Et si on délocalisait nos prisons et nos envahisseurs délinquants ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.