Baisse du chauffage, baisse de la clim… Espagne, Portugal et Grèce disent merde à Bruxelles !

Der Leyen ne doute de rien. Et elle a raison. Avec des Macron, Schwab et compagnie, elle peut demander la lune, elle l’aura.

Mais il n’y a pas unanimité… une fois de plus elle doit bouillir devant cette obligation faite par les traités antérieurs de devoir convaincre tous les Etats de l’UE…

Et là c’est la politique d’austérité énergétique qu’elle veut imposer qui est en jeu.

La voilà, cette salope -il n’y a pas d’autre mot- qui, sans notre avis, sans même demander l’avis de TOUS les dirigeants européens, décide unilatéralement qu’on ne devra plus se chauffer à plus de 19 degrés… sous prétexte de raréfaction du gaz russe. L’arnaque du siècle… puisque jamais Poutine n’a cessé de fournir du gaz à l’UE !

https://resistancerepublicaine.com/2022/07/26/exportation-de-cereales-russes-les-mondialistes-commencent-a-comprendre-leurs-sottises/

Gaz : Espagne, Portugal et Grèce s’opposent au plan de sobriété européen

L’Espagne et le Portugal ne veulent pas risquer de mettre à l’arrêt certaines de leurs industries. Les deux pays font valoir leur très faible exposition au gaz russe, leurs fortes capacités de stockage de gaz liquéfié et le développement des énergies renouvelables. Athènes juge qu’une réduction induirait des perturbations dans l’approvisionnement des particuliers comme des entreprises.

« Nous ne pouvons pas assumer un sacrifice disproportionné sur lequel ne nous a même pas été demandé une opinion préalable. » La ministre espagnole de la Transition écologique, Teresa Ribera, a rejeté avec véhémence le projet de la Commission européenne publié mercredi 20 juillet et réclamant à tous les pays membres une économie de 15 % de la consommation de gaz . Elle a critiqué une annonce faite sans consultation et sans tenir compte des réalités diverses en matière d’infrastructures énergétiques.

« Nous serons solidaires, mais la solidarité veut aussi dire que nous ne ferons pas payer les Portugais pour compenser le retard des autres quand ils auraient pu, comme nous, investir en renouvelables », avertissait, quelques jours plus tôt, le Premier ministre portugais Antonio Costa.

De son côté, le ministre grec de l’Energie Kostas Skrekas a affirmé qu’une telle réduction de 15% induirait très vraisemblablement des perturbations dans l’approvisionnement des particuliers comme des entreprises. «Même si nous réduisons de 15% notre consommation, ça ne veut pas dire pour autant que plus de gaz ira en direction de l’Allemagne», largement dépendante des livraisons russes, a insisté le ministre grec. «Nous désapprouvons non seulement le caractère obligatoire de cette mesure, mais aussi le niveau même de réduction préconisé par Bruxelles», a-t-il ajouté.

Les deux pays de la péninsule ibérique marquent leur différence et s’insurgent contre les décisions prises à Bruxelles sans écouter le Sud. Ils font valoir que leur très faible dépendance au gaz russe, leurs investissements en énergies vertes et leurs fortes capacités de stockage et de regazéification les placent dans une situation différente du nord de l’Europe.

« L’Espagne n’a pas vécu au-dessus de ses capacités énergétiques », a glissé la ministre Teresa Ribera, rappelant la façon dont les pays du Nord avaient fait durement payer au Sud le « gaspillage » au moment de la crise financière de 2008, en les accusant d’avoir vécu au-dessus de leurs moyens.

Pour Madrid, comme pour Lisbonne, il s’agit de se faire entendre, alors que le volume d’interconnexions entre péninsule ibérique et le nord des Pyrénées a toujours été historiquement extrêmement réduit .

C’est précisément cette situation d’« île énergétique » qui a poussé l’Espagne et le Portugal à développer, au fil des années, de grosses installations de stockage, aujourd’hui mises à profit pour recevoir le gaz provenant des Etats-Unis surtout, mais aussi du Nigeria.

Au total, l’Espagne héberge 34 % de la capacité de regazéification de l’Union européenne et 45 % de la capacité de stockage de gaz liquide, en sites souterrains et cuves, indique-t-on chez Enagas, le gestionnaire du réseau gazier espagnol.

Atout face aux pressions russes

Ces installations font de la péninsule ibérique un atout stratégique de taille face aux pressions russes, et les deux voisins sont prêts à partager leurs moyens avec le reste de l’Europe.

Mais à Madrid, comme à Lisbonne, on souligne aussi l’effort économique qu’a signifié, pour les consommateurs espagnols et portugais, le financement de ces infrastructures, ainsi que le développement des renouvelables, qui représentent la moitié de la capacité de production.

En mars dernier, l’Espagnol Pedro Sánchez et le Portugais Antonio Costa avaient fait valoir à l’unisson « l’exception ibérique » pour pouvoir décrocher temporairement du marché électrique européen trop marqué par les prix du gaz. Cette fois, ils réclament d’être entendus et demandent la convocation d’un Conseil européen pour que les Etats puissent débattre.

« Etre efficace dans la réponse »

« Nous voulons être solidaires mais pour être efficaces dans la réponse, il faut se demander comment faire mieux les choses », a insisté la ministre espagnole Teresa Rivera.

A quoi bon mettre en péril certains secteurs de l’industrie en forçant une économie de 15 % sur un gaz qui ne provient pas de Russie ? Surtout quand une partie des capacités peut, au contraire, être mise à disposition du reste de l’Europe, dans la mesure où le réseau de gazoducs le permet.

De fait, les deux interconnexions gazières avec la France, par le Pays basque et par la Navarre, fonctionnent à plein rendement depuis le début de la guerre en Ukraine, pour envoyer du gaz vers l’Hexagone.

Cécile Thibaud (Correspondante à Madrid)

https://www.lesechos.fr/monde/europe/madrid-et-lisbonne-sopposent-au-plan-de-sobriete-europeen-1777877

.

L’Espagne refuse les efforts énergétiques demandés par l’UE

Alors que le thermomètre affiche près de 40 degrés à l’extérieur, la température à l’intérieur de l’une des bibliothèques du centre culturel Conde-Duque est agréablement fraîche. Et pour cause, cet édifice en plein centre de Madrid, comme la majorité des bâtiments publics, ne respecte pas encore la consigne de positionner à 27 degrés au maximum le thermostat des climatiseurs. Tout comme celle de ne pas pousser le chauffage au-dessus de 19 degrés en hiver, cette demande s’inscrit dans le texte de loi adopté le 25 mai par le Parlement espagnol dans le cadre des efforts réclamés par Bruxelles pour mettre fin à la dépendance européenne au gaz russe. Dans ce document, il est aussi recommandé aux fonctionnaires d’utiliser les transports en commun et de rester chez eux en télétravail trois jours par semaine.

Suite réservée aux abonnés

https://www.lejdd.fr/Societe/un-sacrifice-disproportionne-lespagne-refuse-les-efforts-energetiques-demandes-par-lunion-europeenne-4124863

 824 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


24 Commentaires

  1. Brexit pour retrouver notre liberté .il n’y a pas d’autre choix ,cette Europe est un véritable fiasco a la solde de Van Der leyen a la solde de l’Otan a la solde des Gafam et des Ricains !C ‘est cela ou notre Europe envahie de toute part va disparaitre sous les conquistadors musulmans !Après avoir été chassé ils reviennent toujours et cette fois nous leurs donnons notre pays avec l’aide de nos élus et nos lois débiles !Des Guettos zone de non droits se créent partout en France !

  2. ils pourront toujours se chauffer en brulant le « vogue magazine » où sont photographiées les marionnettes ridicules des USA !

  3. Manquent pas d’air les boches. Ils demandent aux grecs de les aider en se serrant la ceinture alors qu’ils demandaient à la Grèce de vendre ses îles pour renflouer sa dette mais en faisant l’impasse sur les dommages de guerre qu’ils doivent à ce pays depuis 1945 et qui se montent à 289 milliards d’€.
    La van der leyen vient d’augmenter son salaire de 8.5%. Elle touche 30 000€ mensuels sur lesquels elle n’est pas assujetie à l’impôt parcequ’elle bénéficie du statut de diplomate… chercher l’erreur !

  4. Ils ont entièrement raisons?
    Des gros salaires pour une bande ,d’incapables,
    Nul 👎 et non avenue? à virer,ça feras de grosses économies?
    À virer aussi,la moitié,des sénateurs,la moitié des députés,ect.,,
    Cela fera rentré d’énormes économies,à la France 🇫🇷,
    Car c’est du volent,de l’argent durement gagnés,des Français et Françaises et ceux,qui travaillent en France 🇫🇷???
    C’est un scandale d’état? En Amérique grand pays ?
    Il n’y a que 200 députés ??? Chercher 👀 l’erreur ??? L’état nous volent ! Aberrant???

  5. En tous les cas, hier en regard de l’article paru ici il y a peu :

    https://resistancerepublicaine.com/2022/07/23/pour-rationner-lelectricite-linky-bientot-utilise-pour-couper-automatiquement-certains-appareils/?unapproved=637499&moderation-hash=468b037eebfc537410f21a8cadc3b463&WPACRandom=1658570063#comment-637499

    Je me suis posée la question hier de « leur » application. En effet, hier soir, au moment du passage heures pleins/heures creuses j’ai regardé par hasard mon ballon-eau chaude électrique et il était « éteint » donc sur O…. !

    Je n’ai pas compris comment il a pu s’éteindre sans que je l’aie touché ! Après avoir remis sans problème en automatique, il s’est bien mis en heures creuses comme prévu donc mon ballon marche très bien, idem aujourd’hui.

    Je précise que j’ai un compteur Linky. Parfois, oubli aussi du passage heures creuses alors que mon ballon fonctionne très bien, chez mes voisins aussi après consultation.

    Serait-il le début de leurs idées saugrenues ? Car j’imagine la vie des Français si l’EDF peut couper n’importe quel appareil selon son bon vouloir ! Cela peut-être grave et difficile à vivre en tous les cas.

  6. Et pendant que nous greletons et mangerons froid, ces salopards, qui n’ont pas été élus par les peuples et ne demandent pas notre avis, se gaveront bien au chaud dans leurs vastes demeures, voire dans leurs châteaux aux plafonds de trois mètres de haut.

    • Oui, lamentable même pire que ça, on régresse à vitesse grand V !

      Et comme par « hasard », le bois de cheminée a énormément augmenté…. pour « cause de pénurie » ce serait…

      • @ Amélie Poulain
        Une commerçante du Jura où je suis allée me reposer au sortir de l’hiver, nous a confié, à mes amis et à moi qu’un des forestiers vendeurs de bois avait affirmé que cette pénurie clamée par notre gouvernement n’est qu’un tissu de mensonge et que du bois, en effet, lors de nos différentes promenades dans ces contrées boisées il y en a à foison. Spéculation éhontée pour faire grimper les cours de la Bourse au bénéfice des mêmes. Bois de construction ou bois de chauffage, même mensonges de la part des mêmes ordures qui nous tiennent les rênes du pouvoir.

        • @Vent d’Est, Vent d’Ouest

          Merci pour ces infos, je m’en doutais. Ils n’ont que ce mot là à la bouche, leur mantra « pénurie »… Le bois coupé est renouvelé de toute façon et la nature est généreuse, exemple j’ai taillé mon pommier, quasi plus de branches, et il repousse vitesse grand V !

          Enfin, « on » va nous dire que ce sont les incendies….

          La seule manière de se sentir bien et comme on devrait l’être : vivre mentalement et psychologiquement hors système.

  7. La France n’a qu’une chose a faire c’est de mettre le turbo sur la maintenance de ses réacteurs a l’arrêt pour maintenance depuis trop longtemps et faire de même sur son EPR en mettant un Clemenceau a la tête de tout ça ,qui sera faire la fermer aux écolos, des anti-France nourris grassement par la république .

    • « qui sera faire la fermer aux écolos, des anti-France nourris grassement par la république . »

      Oui il faudrait quelqu’un comme ça !

    • Allez sur Tv Libertés ZOOM du 15/07/22 Titre :Fabien Bouglé « Nous sommes en guerre énergétique avec l’Allemagne », lisez ses livres «  » Eoliennes la face noire de la transition écologique » et Nucléaire les vérités cachées face à l’illusion des énergies renouvelables » Editions du Rocher, vous y apprendrez que le ministère de l’écologie française est infiltré infesté et dirigé par les lobbies Allemand, entre autre et indépendamment de cela, l’Allemagne n’a de cesse et cela depuis le règne de Mme Merkel, de coulé EDF.

  8. C’est une boche qui dirige l’U E, qui nous fout dans la merde pendant qu’elle se goinfre avec notre fric et il faudrait aider l’Allemagne ? , j’espère que les Français vont réagir à la traîtrise de macron tête de con, on va quand même pas financer pour un pays qui nous a envahi façon barbare comme maintenant avec les islamistes africains, les protégés du traître…

  9. On observe qu’après l’unisson triomphal de L’UE sur l’embargo économique à l’encontre de la Russie, semble se fissurer, on remarque que le gros gagnant sont les US qui se sont imposés avec la vente et la demande de son gaz de schiste relançant ainsi, leurs industries pétrolières non conventionnelle, et le pleine dans ce secteur, leurs intérêts, 1er seront, de proroger au maximum le conflit, aux mieux de leurs business ,plus il y aura de sanctions économiques, alors les rétorsions seront de plus en plus proportionnées, par les Russes, le message serait clair, il appartient à L’UE de ne plus suivre la décision des US dans sa politique

  10. Le temps est venu de se débarrasser de van der la hyène et des commissaires européens non élus mais pas sans jugement par un tribunal de citoyens des pays de l’euro. Une pendaison sur la place publique pour l’exemple.

  11. Le seul problème c’est que ces 3 pays sont gouvernés par des mondialistes socialo voir des gaucho-écolo-islamo, ils disent mais sont fiables comme des ânes qui reculent.
    Donc nous verrons bien le niveau de courage quand la casque à pointe leur fera du chantage, permettez-moi de douter.

  12. Et qu’est-ce qu’elle fait chez-elle la Der Leyen ; que font chez-eux les membres de sa famille en périodes chaudes et froides ?

    📌ON VEUT DES INSPECTEURS POPULAIRES📌
    👀 POUR SURVEILLER 📍LA CONSOMMATION EN ÉNERGIES DE TOUTE CETTE RACAILLE EUROPÉÏSTE📍 MONDIALISTE QUI NOUS ÉCRASE

    ALORS QUE C’EST NOUS QUI PRODUISONS ET PAYONS !

    Plaçons tous ces décideurs nationaux et européens 📌SOUS SURVEILLANCE SANITAIRE, ainsi que LEUR CONSOMMATION EN ÉNERGIES📌

    Je ne comprends ni d’accepte pas qu’ils échappent à ces contrôles !

    Exigeons une législation dans ce sens. Ils ne sont pas à leur poste pour nous dominer mais pour servir !

  13. Exigez de l’Allemagne qu’elle fasse pédaler le million d’envahisseurs qu’elle a invités sans concertation.