Expulser un clandestin condamné 18 fois ? Scandale des scandales pour la nouvelle gauche !

 

La Guillotière : l’extrême-gauche unie derrière le lumpenprolétariat-voyoucratie …

Nous avons traité sur « Résistance Républicaine » de  l’émeute immigrée de la Guillotière, à Lyon, responsable du lynchage de trois policiers :

https://resistancerepublicaine.com/2022/07/22/emeute-immigree-a-la-guillotiere-trois-policiers-tabasses-le-traitre-darmanin-nous-sert-le-meme-tweet-ecule/

Il se trouve que Darmanin a réussi, avec ses  tout petits bras, à en coincer un.

Un, oui, un, un !

Un Algérien clandestin déjà condamné 18 fois (!!) pour des vols, des violences :

https://www.fdesouche.com/2022/07/25/lyon-trois-policiers-en-civil-en-pleine-interpellation-lynches-a-coups-de-barre-de-fer-par-la-foule-place-de-la-guillotiere/

Un c’est déjà trop, hurlements immédiats, à Gauche, l’islamo-gauchiste Piolle en tête :

Expulser un clandestin condamné 18 fois : Ah, oui ! Scandale des scandales !

La Gauche unie derrière la voyoucratie !

On ne rappellera jamais assez la condamnation féroce de Marx  de la voyoucratie dans ses oeuvres historiques.

Marx appelait cette voyoucratie « lumpenproletariat »

Dans « Les  luttes de classes en France » (1850)  Marx  attaque férocement cette voyoucratie.

Il l’accuse d’avoir servi, dans la Garde Mobile du régime,  aux assassinats massifs des ouvriers en juin 48.

Preuve que cette condamnation de la voyoucratie-lumpenproletariat est centrale pour lui, Marx reprend cette condamnation dans « Le 18 Brumaire de Louis Napoléon Bonaparte » (1852).

Il accuse, cette fois, la voyoucratie-lumpenproletariat  de constituer, au sein de la « Société du 10 décembre », les bandes  de voyous au service de Napoléon III et de son coup d’Etat.

Marx évoque d’ailleurs déjà sa détestation des bandes de voyous dans le « Manifeste du parti  communiste » (1848) lui-même.

Pour Marx, donc, la condamnation du lumpenprolétariat, des voyous  était au coeur de  la doctrine.

La nouvelle Gauche , comme sur   des biens  sujets, a changé tout cela :

la défense et l’exaltation de la voyoucratie-lumpenprolétariat est au coeur de sa  toute nouvelle doctrine.

Et après ces ahuris s’étonneront que les classes modestes l’aient fuie, cette néo-Gauche …

 

 636 total views,  1 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


25 Commentaires

  1. Bof, un cas parmi tant d’autres… C’est la volonté des collabos corrompus de favoriser les envahisseurs égorgeurs au détriment des vrais français. C’est vous qui avez fait ça, par votre vote !!!

  2. Je crois que c’est Piolle qui nous inquiète, de plus en plus.
    Comment a-t-on pu élire un homme aussi détaché de la réalité, sous une étiquette écolo qui devrait au contraire, coller au plus près ?
    Ce type est un usurpateur, rien à voir avec l’écologie, il a bien roulé ses électeurs dans la farine.

  3. Et j’ajoute que ce n’est pas la « nouvelle » Gauche, désolée pour ceux qui le pensent, mais c’est pour moi la Gauche tout court, je retrouve en eux tout à fait cette Idéologie mortifère qui a jalonné notre Histoire, pour peu que l’on s’y penche avec sérieux et neutralité on en voit partout les stigmates. Leurs adeptes n’ont pas changé même si certains continuent à s’épancher dans des extrêmes, ce n’est qu’une question de nuances mais le fond est le même.

    • Aucun de vos ancêtres n’est né esclave , colon ( rome antique ) , serf , paysan , ouvrier , prolétaire ? si non je comprends que vous détestiez la gauche traditionnelle .

      • @tintin

        L’erreur est de croire que la Gauche est pour le Peuple. L’Histoire montre le contraire mais cela reste ancré malgré tout dans la tête de certains, je ne comprends pas.

        • Mon erreur est peut être de croire qu’ une société égalitaire et juste avec tout ses membres est associé à la Gauche . Les choses seraient moins compliquées si l’aristocratie vivait en chacun.

          • Difficile de trancher. Il y a une certaine gauche qui ne veut que piller le fruit du travail des autres, ils osent appeler ça l’égalitarisme.
            Puis , il y a eu une autre gauche qui voulait la justice, à chacun selon son travail, et selon son mérite, ce que tu as gagné t’appartient, mais ça, c’est pas le communisme.

          • @tintin,

            Quand je dis l’erreur je parle « en général », je ne parle pas de votre croyance, c’est la vôtre, elle est ce qu’elle est pour vous et je la respecte, chacun devrait se respecter et s’apprécier pour ce qu’il « est », chaque humain a sa valeur.

            On peut choisir soit de se sentir « victime » toute sa vie mais cela ne fait pas avancer et déprécie ce que l’on est vraiment, voire maintient prisonnier de soi-même.

            Ou choisir de refuser d’être une « victime », de se « sentir » une victime (ce que fait M. JARDIN) laissant ainsi la puissance à l’autre plutôt qu’à soi, libère et les potentialités peuvent alors s’exprimer.

          • « LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE » ne sont que des « idéaux », aspiration collective qui se veut fonctionnelle et fédératrice de liens mais ça reste de l’Imaginaire.

            Intenables dans une Réalité faite de différences (génétiques, physiques, psychologiques, culturelles donc de constructions différentes, de positif et de négatif…) devant lesquelles l’individu a à se situer et se construire. Il y a des frustrations à gérer, des traumatismes, c’est d’évidence mais plus que leur nature, cela dépend de comment on va les traiter pour soi-même.

            La Gauche, aujourd’hui et hier, s’appuie sur ces concepts. Son arme : la « corde affective » (base de ces concepts) qui marche toujours selon la fragilité de chacun, domaine sensible propre, difficile à cerner, donc parfois, difficile à gérer avec un recul salutaire.

            Mais pas besoin de mettre en avant des valeurs quand c’est bien intégré, c’est tout simplement.

            Une forme d’immaturité dans ce genre d’Idéologie qui mélange Imaginaire et Réalité qui cause bien des soucis si l’on regarde ses effets dans plusieurs domaines. On ne peux le nier aujourd’hui dont on en voit les traces de façon criantes.

          • « Les choses seraient moins compliquées si l’aristocratie vivait en chacun. »

            @ Tintin, tout le monde sur même plan socialement ou ailleurs, ne donne pas envie de se réaliser et de s’élever. Il n’y a là aucune sortie vers des possibles « meilleurs », le rêve devient impossible…. c’est mortel ! C’est pour cela que les sociétés communistes sont tombées même si il y en a toujours aujourd’hui qui aiment profiter de ce qu’ont les autres sans se donner le mal de les obtenir.

            On se rapproche malheureusement de ce Système en ce moment, et vous en voyez bien les effets délétères, sinon vous ne seriez pas là.

            Chaque être humain peut se réaliser vers le meilleur « pour lui-même » et d' »où » il est, il suffit vouloir cette perspective, c’est là qu’il vit pleinement la dynamique de sa vie. Etre et se sentir bien n’est gagné pour personne et envier les autres est une perte d’énergie, la souffrance est humaine et non liée à une quelconque richesse matérielle.

    • Peut être préfèreriez cette citation de Balzac pour qualifier la nouvelle gauche et la gauche tout court comme vous dites . Pour ma part je l’appliquerais à toutes les formations politiques , aux hommes tout simplement . « Il n’y a plus de noblesse, il n’y a que de l’aristocratie. » . Je ne sais duquel de ces romans elle est tirée mais elle est aisément transposable .

      • Eh bien oui @Tintin, vous voyez bien que la qualité n’est pas liée à une place « sociale » (l’Aristocratie n’était qu’une « organisation » sociale à une époque, cela n’a rien à voir avec l’individu lui-même).

        Cette citation le met bien en valeur. Vous le dites bien que cela s’applique à « tous » les hommes même si Balzac l’a dit dans un contexte particulier avec sa propre personnalité, mais c’est vrai que l’on peut le lire de la manière que vous le dites.

        Je ne vois pas ce que la Gauche a à voir là-dedans. La Gauche en tant que telle n’existe pas, ce n’est qu’une représentation de ce que l’on en imagine à une époque ou à une autre où les enjeux se présentent différemment à chaque fois, effectivement. Mais le « noeud » central y est, on le retrouve même aujourd’hui : la Gauche en tant que Parti, c’est la Gauche, sinon les effets et les discours ne seraient pas toujours les mêmes.

  4. Ce sont vraiment des nuisibles ces gens de Gauche ! Si on pouvait traverser le temps, ce serait bien de les renvoyer à la période révolutionnaire à laquelle ils restent désespérément attachés.

    C’est peut-être qu’ils sont l’épicentre de nos maux actuels car sans eux la France ne serait pas ce qu’elle est. Il faut peut-être commencer par y réfléchir et agir à ce niveau (déjà stop à l’Idéologie sociale qui est la petite chérie de leur névrose) et le reste, qui n’en est que la conséquence, suivrait.

    • J’approuve tout à fait ce que vous écrivez, ainsi que leur comportement décrit dans l’Histoire ..s’être très tardivement engagé pendant la dernière guerre, quand la Russie elle même a pris conscience…et d’autres éléments que je ne veux décrire ici ..
      Aujourd’hui la Nupes parle d’Israël en voulant boyecotter leurs produits, alors qu’il y a, en France suffisamment de problème à régler !! je leur propose d’aller se battre là bas avec les palestiniens..c’est vrai alors qu’ils n’auront pas le confort des sièges de L’AN ! je pense que ce sont des gens dangereux, de par leur « activisme  » à vouloir déverser leur haine des policiers, dans les cités, par exemple ! savent ils se qu’ils font ? ..ils ne devraient , à ce titre, même pas avoir un siège à l’ Assemblée N ! mais voilà qui a le courage de leur dénier !!

      • Un acteur et chanteur qui fut célèbre, décédé maintenant, parlant de ses années d’adhérent au PCF, disait , avec lucidité: « Nous étions cons et dangereux ». Les mêmes épithètes peuvent qualifier les Nupes à l’heure actuelle.

      • Oui Denise vous avez raison.

        Justement peut-être parce que dans cette idéologie, on dirait qu’il y a quelque chose au niveau de la « limite » qui apparait biaisé, c’est surprenant, notamment dans le rapport à l’Autre humain (différent) et à l’argent (ce qui est dans le fond la même chose au niveau humain).

        La « morale » est par exemple un gros mot car elle est, de façon erronée, systématiquement rattachée à la religion (la morale pourtant est « relative » selon les cultures et permet la cohésion et donc l’existence du groupe et a précédé les religions). Quant à l’éthique, n’en parlons pas….

        La réussite et l’argent encore pire ! Comme si personne n’avait le droit de vivre pour lui-même et devait s’en sentir coupable… Il faut niveler, tirer par le bas mettre tout sur le même plan sans « nuances », tout se « vaut ».

        Et si l’on regarde l’Histoire effectivement comme vous dites, et ce n’est pas le seul exemple…. mais il est vrai que le communisme en est la représentation par excellence !

      • Denise, dans les exemples que vous citez, en fait, ils ont l’instinct victimaire car ils se sentent victimes eux-mêmes, et s’identifient donc à ceux qu’ils pensent « victimes ». C’est le rapport « au même », la fusion… Les délinquants sont donc pour eux victimes des policiers, parce que les policiers représentent la « limite » qu’ils détestent, l’autorité aussi incarnée avec laquelle ils ont du mal à composer voire à se situer.

        Les agresseurs sont ceux qui remettent en cause leur façon idéologique de penser.

    • Vous savez j’ai eu un écrasement des vertèbres c’est extrêmement douloureux et souvent je pense aux esclaves qui devaient subir souffrances mille fois pires que la mienne et que l’on faisait mourir à la tache . Je suis binaire sur le sujet la droite représente
      les maitres , la gauche les esclaves .

  5. Il n’y a qu’à lui joindre les allumés de la Gauche pour le retour! Bon débarras de cette crasse qui nous pourrit la vie.

  6. Toute cette pseudo gauche pourrie et corrompue ne devrait plus exister , ce cancer parmi d’autres cancers de la France nuit au peuple à tous les niveaux sociétaux . Il nous faudra bien dans un avenir proche que le peuple s’en occupe sérieusement et leur faire rendre compte de toutes leurs trahisons et méfaits et subir la justice populaire ,le plutôt possible sera le mieux!

1 Rétrolien / Ping

  1. Expulser un clandestin condamné 18 fois ? Scandale des scandales pour la nouvelle gauche ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation