Amsterdam, Italie : « Nous ne sommes pas des esclaves, nous sommes des agriculteurs ! »

Les agriculteurs italiens jettent le lait devant le siège du gouvernement à Naples :  « Ce n’est pas du lait, c’est notre sang ».

 

À Amsterdam, au moins 100 000 personnes ont défilé. La plupart des Néerlandais soutiennent la protestation des agriculteurs :

 

Grande manifestation des agriculteurs et camionneurs néerlandais à Amsterdam le 23 juillet :

 

Le son de la liberté. Pays-Bas, Amsterdam :

 

Direction l’Italie.

Les agriculteurs italiens se soulèvent également. Le 21 juillet, 2000 agriculteurs et plus de 700 tracteurs en direction du siège du gouvernement à Catanzaro en Calabre:

 

Les agriculteurs italiens ne plaisantent pas : « Ça suffit maintenant ! Nous ne sommes pas des esclaves, nous sommes des agriculteurs ! »

 

Les agriculteurs italiens se soulèvent. Naples est envahie par des centaines de fermiers en colère

 

Les agriculteurs italiens jettent le lait devant le siège du gouvernement à Naples :

« Ce n’est pas du lait, c’est notre sang. Attention. » Un message très fort à la classe politique corrompue ».

Source Twitter

 692 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Et pendant ce temps les agriculteurs gaulois attendent placidement la mort de leurs exploitations, complètement anesthésié par les aides de l’UE.
    En même temps en ce momemt ils sont en vacances dans leurs villa à la mer ou dans leur chalet des Alpes.
    On aura toujours le temps de grogner à la rentrée.

  2. les pays bas pays de la drogue ouverte aux 4 vents, ne sont pas à un paradoxe près ! elle ne pollue peut être pas cette saleté ? en tout cas elle a durement touché leurs cerveaux pour se permettre une telle offensive contre ceux qui les nourrissent

  3. Le temps est venu de nettoyer l’Europe et de condamner à la pendaison tous ceux qui gouvernent UE. Les commissaires et les chef d’état qui ont donné tous les pouvoirs à l’Europe doivent être destitués et jugés par un tribunal de citoyens.

    • exactement il n’y a pas autre chose à faire ; il faut former des escadrons de patriotes avec pour objectifs de buter tous ces gens ennemis de notre nation ; on est pire que du temps des nazis

  4. Je sens les colères monter depuis des années, partout en Europe. Lorsque ces colères vont se cristalliser, s’amalgamer, ce sera la révolution. Des agriculteurs ne touchent que 500 euros de revenus, le migrant 800 sans rien faire. Cherchez l’erreur. Merci les collabos adeptes de la charia et du vivre ensemble.

  5. Et chez nous ,quand ? Ha oui nous avons la puissante FNSEA , les agriculteurs et les éleveurs attendant bien sagement l’ordre de leur syndicat pourri et corrompu !

    • Oui mais quand ils s’y mettent ils nous pourrissent la vie, c’est nous qui trinquons.

      Je me souviens près de chez moi d’années très noires où, complètement alcoolisés dans la soirée (je ne généralise pas), un agriculteur avait uriné devant ma fille jeune enfant à l’époque, ils empêchaient aussi les visites médicales en ville, et personne ne pouvait rentrer chez soi…. Ils était violents même avec la population qui en subit déjà assez ! Et elle risque la famine, pas eux malgré leur faibles revenus (même si je comprends leur colère).

  6. Ils devraient le donner gratuitement aux Italiens. Les producteurs font une opération blocage devant les préfectures et distribuent leurs productions. L’état ne gagne rien en taxe et il n’y a pas de gaspillage, sans compter que ça fera râler les dirigeants puisque le peuple sera nourri.

    • Oui « donner », je suis d’accord avec vous ! Les gens qui ont parfois du mal avec les pleins de courses exorbitants seraient contents ! Surtout avec l’idiote (je la connais) qui a préconisé 5 fruits et 5 légumes par jour (faites le calcul pour une famille !).

Les commentaires sont fermés.