Savourez ce moment hors du temps : « Summertime », par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong

« Summertime » par Louis Armstrong et Ella Fitzgerald. J’adore et je ne m’en lasse jamais. Je vous laisse juste écouter, savourer, histoire d’enchanter votre samedi en quelques minutes.
Texte et traduction

Summertime, time, time
Child, the living’s easy
Fish are jumping out
And the cotton, Lord
Cotton’s high, Lord so high
Your daddy’s rich
And your ma is so good-looking, baby
She’s a-looking good now
Hush, baby, baby, baby, baby now
No, no, no, no, no, no, no
Don’t you cry, don’t you cry
One of these mornings
You’re gonna rise, rise up singing
You’re gonna spread your wings, child
And take, take to the sky
Lord, the sky
But until that morning
Honey, n-n-nothing’s going to harm ya
No, no, no no, no no, no…
Don’t you cry, cry

C’est le temps de l’été
Petit, la vie est aisée
Les poissons sautent
Et le coton, Seigneur
Le coton est haut
Ton papa est riche
Et ta maman est si jolie, bébé
C’est une jolie femme maintenant
Chut, bébé, bébé, bébé, bébé maintenant
Non, non, non, non, non, non, non
Mais tu pleures, mais tu pleures
Un de ces matins
Tu vas te lever, te lever en chantant
Tu vas déployer tes ailes, petit
Pour aller, aller dans le ciel
Seigneur, le ciel
Mais en attendant ce matin
Chéri, rien ne te fera de mal
Non, non, non, non, non, non, non…
Mais tu pleures, pleures

https://www.lacoccinelle.net/1328572-janis-joplin-summertime.html

J’ajoute une 2ème version car à 1 mn 30 on voit louis Armstrong avec la chemise ouverte et il a un « Magen David » (le bouclier de David=l’Etoile juive) sur la poitrine. Il l’a  portée toute sa vie. En effet enfant il avait été recueilli par une famille juive et il n’a jamais oublié cela.
C’est comme Poutine d’ailleurs: Lui aussi a été recueilli et élevé par une famille juive

Au début du siècle dernier, dans un foyer de la Nouvelle-Orléans, un esclave enfant du ghetto est né d’une mère prostituée et d’un père inconnu.

Il a attiré l’attention d’une famille pauvre mais chaleureuse d’immigrants Juifs de Russie, les Karnofskys.

Ce petit garçon qui avait une personnalité magnétique s’attacha au père et l’aidait dans son travail avec son cheval dans le commerce de wagons pour le transport.

Les Karnofskys aimaient l’enfant, l’invitaient à leur table y compris le Chabbat et lui offrirent plus qu’un lit et un abri.
Ils lui ont donné cet amour dont il avait tant besoin et lui offrirent son premier instrument de musique  grâce auquel il passa d’une enfance affamée à un monde dans lequel il est devenu un artiste de jazz renommé et un ambassadeur mondial de l’humanité.

Louis Armstrong a parlé fièrement et couramment Yiddish toute sa vie depuis son enfance et il a toujours porté une étoile de David autour de son cou.

Source : https://www.israel-actualites.tv/louis-armstrong-a-parle-fierement-et-couramment-yiddish-toute-sa-vie/

 3,831 total views,  10 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. bonjour . super cadeau et très intéressant commentaires . le partage çà fait du bien merci

  2. Grand merci à vous Edmond pour ce cadeau ! Fan à tout jamais d’Ella beaucoup plus
    que d’Armstrong. Cela me replonge avec bonheur de nombreuses années en arrière. Je
    vais peut-être faire des envieux : j’ai eu la chance et le bonheur de la voir (6, 7
    ou 8 fois, je ne me souviens plus exactement) lorsqu’elle se produisait Salle Pleyel
    à Paris. En plus de cette voix de miel, Ella était hyper sympathique en scène, riant
    pour un oui pour un non ! J’ai plusieurs 33 tours que malheureusement je ne peux plus écouter, ma platine tourne-disques m’ayant lâchée. Si par hasard vous connaissiez un endroit où la faire réparer merci de me le faire savoir. Je possède aussi la plupart des programmes.
    Cordialement

  3. Wikipédia ne donne pas tout à fait la même version du « roman ».
    Maintenant on pense ce qu’on veut de Wikipédia ou de Edmond le Tigre….

  4. merci pour ce moment : et la grande ELLA en prime jamais égalée qui nous donne des frissons- nous ne connaissions pas l’histoire d’armstrong si touchante

  5. Merci Edmond pour tout. Ma pensée va aux médecins juifs qui ont accouché ma mère et qui m’ont sauvé la peau et au docteur Kahane notre médecin de quartier pour ses bons soins, et qui avait réussi à revenir des camps de concentration. Shalom!

  6. Je ne dirai rien de la traduction… mais hum… là aussi… soyez exact si vous voulez être crédible sur le reste…

  7. Par ailleurs,j’aimerais connaître vos sources car je serais curieuse de les lire,j’aime tellement cet homme…

  8. Allez, vous allez croire que je vous en veux… pas du tout, Edmond, mais je vous adresse encore une remarque : vous dites que notre bien-aimé Louis Arsmstrong (que j’adore depuis mon enfance) serait né « esclave » ? En 1901 ? Abolition de l’esclavage aux USA en 1865… Faites gaffe, quand même !

    • Merci Agathe: tout correctif bienveillant et même toute critique bienveillante sont les bienvenus! C’est mon petit défaut: Je m’attache très fort à l’essentiel (ce qui pour moi est essentiel) et je ne fais pas trop attention aux détails. L’essentiel était pour moi de faire un cadeau aux lecteurs de RR avec ce duo qui me donne à chaque fois des frissons. Alors chère Agathe, cela arrivera souvent que vous ayez besoin de me corriger mais je saurais au moins que vous avez apprecié « Summertime »

1 Rétrolien / Ping

  1. Savourez ce moment hors du temps : « Summertime », par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.