Quand les LGBTQUIAZERTYUIOP se bouffent le nez…

.

Le nez, pour rester un minimum correct !

Sur instagram des LGBTQUIA+ ANTIFASCISTE LYON AUTONOME, tout un programme.

Le premier « slide » pose la nature du conflit !


.

Des féministes qui tiennent des propos transphobes, impensable !


Et c’est fou ce que mon vocabulaire est faible… et que dire de ma grammaire !
.

Des féministes machistes en somme ! Au vagin seul la parole, un monologue pour tout dire…


.

Je ne vois pas pourquoi je viendrais avec mon cintre, il est bien dans son armoire…


.

Pour les nuls cisgenre* que nous sommes, nous n’aurons pas toutes les réponses, mais nous pouvons commencer à nous soigner :
https://drapeau-lgbt.fr/lexique-communaute-lgbt/

*: Cette catégorie comprend les personnes qui considèrent que leur sexe assigné à la naissance est identique à leur « genre » -sexe serait plus approprié-  actuel (j’ai mis la définition au présent…).

 

 563 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Quelle bande de dégénérées du bulbe , ils et elles n’ont pas toutes les neurones de connectées à tous les étages , tous et toutes des pervertis et décadents , Satan et l’Enfer les attendent!

  2. La psychiatrie à de beaux jours devant elle avec tout ça. Il faudrait sérieusement envisager des internements massifs.
    Non mais « touxtes »? »adelphes »? C’est quoi, ils invoquent la Pythie ?

  3. Je ne ressens aucune hostilité à l’égard de cette population, partant du principe que chacun fait ce qu’il lui plaît avec son cul, mais j’observe qu’elle semble avoir trusté les postes clefs dans notre gouvervement…Professionnellement j’ai souffert de « ne pas en être » et d’avoir perdu des contrats pour cette seule raison surtout dans le secteur de la pub et de la communication au cours de ma précédente vie d’assureur-conseil…Ah comme aurait dit Michel Dard : « si mon oncle en était on l’appellerait.. »

    • Mon épouse a subi du harcèlement de la part d’une lgbt détraquée, (avec dégradations de serrure, de véhicules, génération de dépression chez mon épouse) , moi du harcèlement de la part de jeunes wokistes pour qui catho marié à l’église = facho homophobe, et tout récemment 2 locataires nanas lgbt avec 2 gosses pma sans la moindre once de joie ou d’amabilité vis à vis d’un gentil gars qui leur faisait pendant des mois des fleurs sur un loyer.
      Bref, déoslé de le dire, mais cette population lgbtqia2ssm est réellement à fuir pour tous les problèmes psys qu’elle développe sans fin.

  4. Les LGBITOQ se bouffent le nez … D’habitude ils se bouffent autre chose, mais bon, si ça les amuse.
    A propos de leur bouffage de nez concernant l’avortement, je voudrais savoir:
    Si un transgenre ex-mâle devenu femme se fait violer par une trans ex-femme devenue homme … la victime peut elle envisager un avortement de précaution ?

    • Un transgenre ex-mâle opéré a un faux vagin mais ni ovaires ni utérus. Il ne peut être « enceinte ».

    • Aucun danger. Le faux pénis greffé à un trans ex-femme « devenu homme » ne peut féconder personne. Même pas violer vu qu’il s’actionne avec une pompe pour être opérationnel !

  5. Il n’y a donc pas d’hôpital psychiatrique et de médicaments en France pour traiter ces dégénérés !

    • Bonjour,

      Belle industrie de drapeaux en tous les cas …

      Je me demande, comme vous, quels sont ceux qui perdent leur temps à ça …

  6. Mais que s’est il donc passé pour qu’autant de neurones déconnent si puissamment en même temps? ça mérite une enquête des plus sérieuses tellement c’est inédit dans l’Histoire.

    • d’accord avec vous,j’aimerai bien comprendre ce qu’ il s’est passé pour en arriver là !!! j’ai l’impression d’avoir loupé des épisodes.
      est ce une évolution de l’être humain vers l’androgynat ou une involution
      vers le chaos?

Les commentaires sont fermés.