Foutage de gueule : 500 euros aux fainéants de moins de 25 ans et les restos sans personnel !

Retenez-moi, je vais tout casser…

Le département (socialiste, naturellement) de Loire Atlantique pleure sur les pauvres jeunes de 18 à 25 ans (qui n’ont pas droit au RSA, puisque celui-ci est réservé aux plus de 25 ans), et veut leur filer 500 euros mensuels. Ce qui revient à verser le RSA à partir de 18 ans à des gens dans la force de l’âge… capables de travailler, tout bonnement.

Travailler ? Vous n’y pensez pas, quelle horreur ! Salauds de patrons ! Les cochons de contribuables qui payent, eux, vont débourser 2 millions d’euros pour engraisser les fainéants… tout va très bien Madame la Marquise !

 

D’un coût de 2 millions d’euros en 2022 pour l’institution, «cette aide permettra aux jeunes en difficulté de faire face à leurs besoins et d’avoir un accompagnement sur-mesure pour l’accès au logement, à l’emploi ou encore à la santé», a souligné Michel Ménard, président du Département de Loire-Atlantique. […]

Selon les chiffres fournis par l’institution, le taux de chômage atteint 22,3% chez les 15-24 ans dans le département où plus de 16.000 jeunes de moins de 25 ans sont inscrits à Pôle Emploi. Près de 3.000 jeunes de moins de 25 ans ont poussé les portes du Secours Populaire de Loire-Atlantique en 2021. D’autres départements, comme la Gironde, expérimentent également des revenus de base assez similaires à destination des jeunes. […]

https://www.fdesouche.com/2022/06/27/le-departement-ps-de-loire-atlantique-va-experimenter-un-revenu-jeune-pour-les-18-24-ans-en-difficulte/

Pendant ce temps, dans tous les lieux de vacances (mais pas que), à la mer ou à la montagne, les patrons de restaurants et hôtels s’arrachent les cheveux. Ils ne trouvent personne pour travailler… ils sont obligés, en pleine saison, de fermer un ou 2 jours par semaine, ou le soir… pour ne pas crever d’épuisement, pour garder du temps pour faire les courses, les comptes… accessoirement pour voir entre 2 portes leurs parents, leurs enfants.

C’est une catastrophe. En pleine saison, il y a de la demande et ils ne peuvent pas fournir faute de travailleurs.

Et pendant ce temps, les couillons de Loire Atlantique vont payer des fainéants pour se rouler les pouces.Elle est pas belle la vie ?

Sont beaux les socialauds. Nous font disparaître sous le coup de l’invasion migratoire, occupent nos centres de vacances avec des clandestins et créent une génération de glandus qui, non contents de ne pas faire d’études, de ne pas avoir envie de travailler, de ne pas avoir envie de participer à la construction et au fonctionnement de notre pays, de notre société, vont avoir les moyens de glander, de jeter leurs canettes sur la plage et de se droguer consciencieusement.

C’est quand la révolution ? Elle doit commencer par en faire baver les tarés qui ont mis les socialauds au pouvoir en Loire Atlantique. Qu’ils crèvent de faim et de froid en admirant depuis leurs fenêtres ceux qu’ils entretiennent faire la loi dans la rue.

 

 1,077 total views,  1 views today

image_pdf

46 Commentaires

  1. Qu’on me pardonne d’être vulgaire, mais le monde dans lequel on vit se barre complètement en couille.

  2. Quelle générosité de la part des islamo-Gaucho, sachant que le salaire médiant des pays à fortes immigrations en France, 500 euros/mois représenterait des mois de salaires voire plus d’une année par mois sans travailler pour certains, salaires médisants :
    Afrique Noire : 40 €/mois, Algérie : 228€,/mois Tunisie : 267 €mois, Maroc 376€/mois et en Europe Bulgarie, Roumanie etc on avoisine les 326 €/mois…
    C’est plus de la « pompe aspirante » d’immigration, c’est du domaine de la « Fusion-Acquisition » de la France !

  3. la démagogie à un tel niveau devient un crime : tous les secteurs d’activité manquent de candidats mais les dégénérés poursuivent leur politique de destruction massive du pays par l’assistanat entre autre

  4. J’en connais plus d’un et plus d’une qui ne branle rien et vivent mieux que moi , ils connaissent toutes les ficelles de l’assistanat et le dernier qui les a vu travailler il est pas jeune ! Il existe des dynasties de branleurs , les parents lèguent l’art de la branle a leur progéniture qui a son tour transmet aux petits enfants branleurs eux aussi . Tout ça coute la peau du cul au pays et attention c’est pas que des gens issus de l’immigration , nous avons aussi beaucoup de cas sociaux-branleurs bien de chez nous !

  5. à chaque jour son aberration!!!! vive la france.
    Retraité depuis peu, après une « carrière » de 50 années(de 16 à 66 ans)je touche une retraite de…… 973 euros. Elle est pas belle la vie?
    Heureusement je suis encore en forme et continue….. de travailler pour compléter cette aumône. VIVEMENT la REVOLUTION!!!

    • @a alain Beyrouth,je compatis d’autant que certains n’ayant jamais travaillé donc pas cotisé touchent la même retraite que vous avec l’aspa (ancien minimum vieillesse)voilà c’est ca la France maintenant

  6. 500€/ par mois aux 18-25 ans. Je vois d’ici tous les effets pervers. Là c’est du clientélisme. Qui va payer au final?. Il faut arrêter avec cette fuite en avant, avec le social. On détruit la valeur travail, et on surendette le pays. Un jour ou l’autre ça va exploser. C’est payer les gens à ne rien faire. Les aider si ils ont un travail, pour le logement qui est parfois trop cher d’accord, d’accord. Les payer à ne rien faire, non c’est de la folie. C’est une mesure électoraliste, et démagogique.

  7. Vous vouliez un monde sans Christ ?
    Vous avez le monde irréel de Mammon !
    Un peu courte la réponse ? Pas si sûr….
    Les LGBTQIA ne feront plus rien, élevant des mômes payées par nos impôts via les PMA, et tout sera par terre en moins de 2.
    Alleluia !

  8. On a créé une société d’assistés, toujours plus revendicatifs sur leurs droits. Une société d’enfants pourris gâtés.
    Les élites nous détruisent de l’intérieur.
    Les allocs c’est toujours pour les mêmes.

  9. Je ne sais pas ce qu’ils ont les nouveaux ministres, Non , les ministres de la nouvelle mandature, mais ils ouvrent …grand leurs yeux !
    Voilà t il pas que Bruno Le Maire nous alerte sur l’ état de la dette en France, qu’il trouve trop élevée !! ( nous, nous le savons depuis longtemps mais bon, nous n’avons pas su lui expliquer ! ) ; il ajoute qu’il faut réduire l’endettement public qui est une atteinte à l’indépendance de notre souveraineté ( bon là aussi, il y a un moment que nous ne l’avons plus !) ;
    2eme ministre en perdition : G Darmanin qui avoue au bout d’un mois d’insolence, que l’organisation au stade de France, c’était pas terrible !! alors il s’excuse pour cette mauvaise gestion !! Je crains que là aussi, ça nous coùte …un bras !
    Je me demande si on ne leur a pas inoculé un sérum de vérité ?

  10. La générosité des socialistes est inversement proportionnelle à leur score de la présidentielle (1,78%)

    • ils n’ont plus que cela pour exister, ils vont disparaitre bientôt, plus que 1.78%
      de tarés-tordus. c’est qu’une question de temps….

  11. j’avais fait deux commentaires qui n’apparaissent pas …Mr Le robot svp ! …

    • Je viens de trouver votre message de 11h56 dans la corbeille. Je l’ai rétabli. Votre autre message de 13h30 a bien été publié.
      Lorsque vous faites une réclamation, SVP, indiquez l’heure approximative du commentaire défectueux. A. L., modérateur.

  12. C’est bien pour ca qu’il y en a qui ont troive le filon ,pas besoin de bosser ,faire 4,5,6 gosses voire plus et attendre les aides rsa,allocs familiales,apl,cmu,allocs de rentrée scolaire ,chèques vacances etc…aides en tout genre ,j’en passe et des meilleures ,et la belle vie sans rien faire et la cerise sur le gâteau à la retraite 900e de retraite sans avoir jamais avoir travaillé ni cotisé si si ca existe ,elle est pas belle la vie pour certains .

  13. Avec 500 balles par mois par client les dealers vont voir grimper leur PIB.

  14. Inutile de dire les dégâts que cela a fait ces prises en charge injustifiées de l’Aide Sociale à l’Enfance (à 18 ans on peut travailler et/ou beaucoup d’étudiants courageux ont un travail durant leurs études) dans des familles qui faisaient de leur mieux et ce que cela a coûté, et coûte encore.

    L’Aide Sociale à l’Enfance n’est plus ce qu’elle était au départ : enfants orphelins surtout après la guerre, et est très, très généreuse avec l’argent des contribuables.

    Sans compter que, vu les fréquentations rencontrées (beaucoup dits de cas sociaux gérés, Français et même étrangers), viraient carrément dans la délinquance et l’addiction.

    Ce sont des politiques de Gauche (encore !) qui rêvent de donner le RSA (RMI avant) aux jeunes de moins de 25 ans, voire un salaire minimal. J’en connais, voire même ceux qui, pris dans une idéologie dite « sociale » démesurée voire pathologique, impulsent et font pression pour arriver à mettre en place cette idée folle et irréaliste.

  15. Je vous apprends peut-être que cela existe depuis longtemps (année 80 au moins) mais sous couvert d’une autre nom.

    Des jeunes qui ne se plaisaient pas chez leur parents, certains maltraitants mais à l’âge légal, 18 ans, on peut partir et travailler (rappel : il y a eu des résistants âgés de 15 ans en 39-45) ou d’autres parents ne l’étaient pas, juste débordés par le caractère ingérable de leur progéniture, ou même pas, des parents « normaux »….

    Des jeunes donc soit pris dans la vengeance ou tout simplement fainéant (le bouche à oreille marche bien, surtout chez les jeunes) étaient pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance et recevaient, logement, argent, et bien plus (2500 francs ou 3000 francs à l’époque, je ne sais plus) jusqu’à un certain âge.

    Bien sûr, il fallait passer par la case assistante sociale et Justice (Juge des enfants) et certains, sautaient, sans le moindre état d’âme, le pas, quitte à inventer une histoire qui allait faire pleurer dans les chaumières !

  16. La RATP n’a plus assez de chauffeurs de bus et rappelle les …retraités !
    Dans ce pays, nous n’arrivons plus à rien, dit C.Sannat sur son site INSOLENTIAE,
    des millions de chômeurs, et de gens au RSA ! Nous n’avons plus de médecins, plus de profs..et plus de chauffeurs de bus !
    Dans un courrier datant de fin février, envoyé à 90 machinistes à la retraite, la régie cherche du renfort ! et oui, le travail ne paie pas ! : si je gagne 1800e/mois pour conduire mon bus, je n’ai plus droit aux HLM, aux APL, à la cantine gratuite pour mes enfants,aux bons alimentaires, aux tarifs sociaux pour les télécoms, ou l’électricité…
    Et quand j’ai tout payé,il ne reste rien à la fin du mois !!
    Alors oui le travail doit payer plus que l’assistanat .
    Fut un temps, on ne se posait pas ces questions de cette façon ! en tous cas il faudra que l’on m’explique pourquoi on laisse entrer dans notre pays, des gens qui ont compris le système

    • « ….à la cantine gratuite pour mes enfants, »

      Oui une honte de mettre un quotient familial pour la cantine comme si tous les enfants n’étaient pas égaux (manger est un besoin vital !). Cela empêche des prix raisonnables pour un repas et ce sont les autres qui paient pour les autres….

      Il y a certains j’en connais, qui ne travaillent pas mais cantine gratuite et crèche (quotient familial aussi), y mettent leurs enfants pour aller se balader.

      Quelqu’un de ma famille qui n’est pas riche mais gagne correctement sa vie (et encore, avec tout ce qu’ils paient….) paie plus de 5,50 euros par repas, avec 4 enfants ! Faites le calcul : 24 euros par jour, multiplié par mettons 16 jours environ (voire plus selon les mois…) cela fait au bas mot 352 euros de cantine par mois ! Si on compte à peu près 8 mois d’école en retirant les vacances scolaires (et encore, ceux qui travaillent doivent encore payer la garderie avec quotient familial bien sûr), cela fait 2816 euros de cantine à payer par an !

      • Ah , le sujet des cantines !! moi non plus je ne trouve pas cela normal, et c’est ainsi que je remarque de plus en plus, que ce soit ça ou autre chose, qu’ il y a une sacrée « redistribution  » ! quand on dit que le ruissellement c’est une foutaise, non il existe bien, en tous cas pour les classes moyennes notamment, qui payent pour les autres .
        Il y a longtemps, les cantines en effet, étaient ouvertes pour les enfants dont les parents travaillaient !! c’était normal ! après ce fut ouvert à tous puis aussi les migrants !! on pouvait lire que c’était normal puisque c’était LE SEUL REPAS CONVENABLE POUR LES ENFANTS ! dont c’est la banque alimentaire déguisée ! A Besançon il y a eu d’importants débats à ce sujet, car il n’y avait pas assez de place, et qu’il fallait agrandir les cantines ! ça été assez loin … peine perdue il a fallu agrandir …
        Mr Sauvadet, LR ( Conseil Général ou régional de Bourgogne ) , était pour la cantine pour tous !! Un père étranger lui, a cassé la G… à un assistant, dans la rue, en pleine journée, car sa progéniture n’avait pas eu de place ..

        • C’est encore pire que ce que je pensais, merci Denise pour ces précisions. Seul repas convenable ?? ais ils plaisantent ? Et les allocations familiales c’est fait pourquoi ?

          Je n’en peux plus de cette France du n’importe quoi, il y a vraiment un GRAND ménage à faire ! Il y a trop d’idiots (je n’ai pas peur du mot car il faut vraiment être limité du cerveau pour penser comme cela) qui prennent les rênes des décisions.

        • Vous vous rendez compte ? Presque 3000 euros de cantine par an, et ils trouvent cela normal ?? Je suis révoltée, c’est de la discrimination de plus pure et simple vu que tout le monde n’est pas au même traitement.

    • Il fut un temps lointain (année post 80 environ) alors que justement lors d’un congrès à la mairie concernant l’aide sociale aux plus « démunis » (que j’exècre ce mot…) j’étais allée dire ce que je pensais de ce social dangereux telle qu’il était devenu, un SDF sympa, était venu me soutenir car bien sûr, j’ai eu le droit à des réponses violentes.

      Il m’avait dit : « Madame, je voulais vous dire que vous avez parfaitement raison, je vous soutiens, en France on peut parfaitement rester sans travailler ! ».

      Cela en dit long car on a continué et amélioré de plus belle d’année en année en rendant même l’ensemble « universel » !

      Il y a aussi des jeunes qui rêvent aussi voulant gagner de l’argent tout de suite et sans effort (avec de petits diplômes pourtant souvent mieux payés qu’un travail intellectuel).

      Un jour, je prends le TGV, oh surprise, il ne peut partir. Un jeune qui avait été embauché pour le conduire s’était mis aux commandes et était parti brutalement car il ne se trouvait pas assez payé.

      Cela en dit long aussi sur les mentalités, il y a plein de choses à revoir et à mettre à plat.

      • Le coup du jeune qui ne voulait plus conduire le TGV, c’est du bidon !
        Sornettes et mensonges, désolé pour vous.

    • C’est un scandale. donc si on gagne 1800€/mois, on n’a plus le droit aux HLM, et autres aides. C’est un pousse au crime. Je suis sûr que ça très peu de gens le savent. Les Noirs et les Arabes eux le savent.
      Les HLM pour les Blancs, c’est devenu……

    • nous sommes d’une autre génération,la valeur »travail » avait un sens,on pouvait espérer gravir l’échelle sociale…
      cet assistanat (assassinat) est voulu et encouragé par nos élites,des gens payés à ne rien faire ne se rebelleront jamais,la soupe est trop bonne.s’ils le faisaient ,il devraient aller bosser!
      peut être aussi que les jeunes de maintenant n’ont plus d’espoir,vu l’état de mort cérébrale de nos sociétés dégénérées,leur avenir parait triste et peu réjouissant…

  17. Quand t’es pas vacciné, ces tauliers de restauration, t’éjecte comme un malpropre et ce n’est pas que quelques uns non, c’est tous ! Alors qu’ils crèvent tous la gueule ouverte ces fumiers collabos(ils trouvent personne pour bosser,c’est bien fait pour leurs gueules)…

    • c’est pas eux les fautifs ils n’ont pas le droit de faire travailler des gens non vaccinés

  18. dès que les gauchistes socialos ou autres règnent dans un pays, c’est le désastre assuré : depuis 40 ans la france est un exemple révélateur de la nocivité de cette engeance, le malheur étant qu’ils sont encore là

  19. Les métiers manuels recrutent beaucoup. Les couvreurs par exemple ne manquent pas de travail et gagnent bien leur vie. Mais ils manquent de personnel, monter sur les toits pour les réparer étant une « basse besogne » pour l’éducation nationale dont les profs LFI apprécient quand même de ne pas avoir d’infiltrations pendant leur doux sommeil bercé d’illusions… Les 16-25 sont la tranche d’âge idéale pour ce métier, des jeunes souples et agiles pouvant se faufiler un peu partout. Au boulot !

    • Oui certains corps de métiers du bâtiment se sont modernisés, exemple: les couvreurs lorsqu’ils rénovent un toit, ils ont un monte-charge pour mettre à hauteur les tuiles ou ardoises, donc moins de fatigue pour eux et améliorations des conditions de sécurité.

  20. les patrons de restaurants et hôtels s’arrachent les cheveux. Ils ne trouvent personne pour travailler
    Ah bin oui, mais c’est à eux d’améliorer les salaires, les conditions de travail, logements ect… et effectivement la crise sanitaire a eu un effet désastreux pour certains de ces patrons, car beaucoup d’employés ont trouvé un autre job, dans lequel ils sont mieux payés et considérés.
    À noter que dans le services de la restauration et bars ect… il y a des taux horaires au-dessous du Smic!
    Et pour certains patrons je ne verserai pas une larme.

    • je peux t’assurer que, en différents endroits de France où j’ai discuté avec des patrons, des gens sans expérience commencent bien au-dessus du smic et sont plutôt bien payés quand ils sont en CDI. Je reconnais que ce sont des métiers ingrats, on travaille quand les autres festoient mais rien n’excuse ceux qui, jeunes et fauchés mais en forme ne travaillent pas pendant leurs vacances ou leurs temps libre pour mettre du beurre dans les épinards. Le résultat de ton attitude c’est « on va chercher des Africains » pour qu’ils bossent dans nos cuisines, nos restos…

      • ah parce que tu crois que les Africains vont venir en France pour travailler? alors qu’on leur donne tout à rien faire.

        • Actuellement si tu veux créer une marque de vêtements made in France ton problème est de trouver des gens capables de coudre il n’y en a pas, tu es donc obligé de faire venir des gens d’Afrique qui savent coudre, eux

          • Exact, j’avais une connaissance qui était prof de couture, et elle m’avait dit qu’avec les bac pro ils ne savaient pas coudre car ils étaient formés à l’utilisation de machines et le CAP n’était plus aussi pratique qu’avant où quelqu’un qui en sortait savait coudre, donc le pourquoi la personne avait suivi un CAP.

            Tout cela existe parce qu’on écoute trop les doléances des uns et des autres, le particulier donc, sans mettre en perspective avec le général pour rester dans une cohérence.

      • Ça fait bien longtemps que les cuisines de restaurants et brasseries sont tenues par des africains ou autres.
        TRÈS LONGTEMPS !!!

    • Ce n’est pas totalement faux, surtout dans la restauration , mais tout de même ! comment on faisait avant ? ce sont des petits boulots pour certains, qui font des études à coté, et cela peut être un tremplin au lieu de rester à la maison …et on garde celui qui travaille bien, avec un salaire attractif , c’est la loi de l’offre et la demande …
      C’est le coùt de la vie qui a augmenté et ça c’est politique ! vous croyez alors que de leur donner de l’argent, va les mettre au travail un jour ?? LEUR DEPENDANCE les » oblige » , comme dirait le socialiste Macron, ce sont des futurs électeurs, sauf qu’ils n’auront rien appris de l’effort ..et c’est un schéma dramatique ..
      LA RATP n’a plus assez de chauffeurs de bus, et rappelle ..les retraités !! dit Charles Sannat sur le site Insolentiae ….je développe après sinon le robot va me rappeler à l’ordre ..

    • Pendant des années, l’Education nationale a tout fait pour décourager les jeunes, qui voulaient partir en apprentissage. C’est une corporation gangrénée, par les idées gauchistes de laxisme, et d’angélisme.
      Les syndicats gauchos sont responsables de la déroute actuelle. En cela ils ont été aidés, par les élites. Avant le métier d’instituteur, c’était un métier noble. Aujourd’hui, ça ne veut plus rien dire. On a tout cassé, et depuis des décennies.

      • D’accord avec vous,à mon époque (dans les années 70), on pouvait faire un apprentissage dès l’âge de 14 ans.A 17/18 ans, le CAP en poche on était compétent et presque autonome.
        on pouvait donc gagner de l’argent et s’assumer.J’ai accompli toute ma vie professionnelle avec « seulement » un CAP dans le bâtiment.
        je me souviens quand Hollande était aux manettes,quelqu’un de droite avait
        émis l’idée de mettre sur le marché du travail des jeunes de 16 ou 18 ans car
        l’école ne leur convenait pas.ce fut le tollé général de toute cette gauchiasse qui parla même de retour à l’esclavagisme!!!

        • Je suis tout à fait en accord avec votre commentaire.

          Actuellement, même si ils ne sont pas intéressés par les études, il leur faut absolument poursuivre jusqu’en 3ème, ce qui ne leur sert à rien car, généralement, ils n’y font strictement rien à part, pour certains, mettre le bordel en attendant de pouvoir quitter le système scolaire.

          Et quand ils en sortent, aucun diplôme bien sûr le plus souvent, leur dossier étant trop mauvais pour entrer dans des filières techniques et manuelles…

          Alors on a créé des associations (qui coûtent cher) qui gèrent ces jeunes dits « en difficulté »… Heureusement, certains s’en sortent par des emplois locaux spécifiques créés spécifiquement en fonction des besoins du lieux. Il y a malheureusement un autre biais certains, habitués à ne rien faire et à attendre que tout arrive facilement, passent, sans motivation spéciale, par la case drogue ou autre psychopathie.

          Voilà un exemple de comment une Société construit, ente autres, des assistés qui méprisent la valeur « travail » avec la rigueur et la valorisation de soi que cela peut apporter.

    • Là c’est un peu sévère. Il y a aussi le problème des loyers qui ont explosé, surtout depuis la crise de 2008, et la crise Covid. Même s’ils veulent travailler, il faut aussi se loger, et pour pas trop cher. Là ça devient très compliqué.

3 Rétroliens / Pings

  1. Foutage de gueule : 500 euros aux fainéants indésirable de moins de 25 ans qu’on nous impose, qui nous ruinent, et les restos sans personnel. Tout pour les occupants barbare, rien pour les Français !! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutt
  2. Ces Français qui ne veulent plus travailler car ils gagnent plus en étant assistés ! – Résistance Républicaine
  3. 500 euros aux fainéants de moins de 25 ans et les restos sans personnel ! – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.