Louis Jourdan aurait eu 101 ans il y a une semaine, le 19 juin

Le 19 Juin c’est le jour anniversaire de l’acteur Louis Jourdan, né le 19 juin 1921 à Marseille.  

Lorsqu’il est mort le 14 février 2015, tous les journaux ont fait référence à son rôle de Gaston Lachaille dans Gigi (1958), mais surtout à son rôle du méchant dans James Bond, Octopussy, (1983).
Mais pour moi, Louis Jourdan restera toujours ce merveilleux jeune homme que j’ai découvert au Ciné Club et Cinéma de minuit lorsque j’étais adolescente.
Premier Rendez-Vous (1941) avec Danielle Darrieux et Fernand Ledoux.
 
La Comédie Du Bonheur (1940) avec Micheline Presle.
Parade en 7 Nuits (1941) avec Micheline Presle.
L’Arlésienne (1942) avec Raimu, Gaby Morlay et Gisèle Pascal.
Félicie Nanteuil (1942) avec Micheline Presle et Claude Dauphin.
La Vie De Bohème (1943) avec María Denis et Gisèle Pascal.
Les Petites Du Quai aux Fleurs (1944) – avec André Lefaur, Odette Joyeux, Bernard Blier et Gérard Philipe (dans son premier rôle au cinéma)
Pendant la seconde guerre mondiale, le père et son frère de Louis étaient très actifs dans la résistance. Louis a un peu participé en imprimant et distribuant des prospectus, mais il a toujours considéré qu’il n’avait rien fait en comparaison de son père, de son frère et des autres résistants.
Repéré par le producteur américain David Selznick, il partit pour l’Amérique en 1946. Et je viens d’apprendre dans le livre de Olivier Minne « Louis Jourdan, Le dernier French lover d’Hollywood » que la production hollywoodienne lui imposa une légère opération pour raccourcir un tout petit peu la pointe de son nez. Comment une telle chose peut être possible!?!  Le jeune Louis Jourdan était magnifique et son nez était parfait. Il n’y avait rien à retoucher.
Je pense que Louis Jourdan fut un peu gâché à Hollywood et que son potentiel d’acteur ne fut pas été utilisé au mieux. C’est mon sentiment de spectatrice. Je pense que si Louis était resté en France, il aurait pu y avoir de nombreux grands rôles, parfait pour lui, et qui sont allés à d’autres acteurs, notamment au jeune Gérard Philipe.
Si Hollywood ne l’a pas utilisé à sa juste valeur, Louis Jourdan a tout de même été le partenaire à l’écran de Grace Kelly, Elizabeth Taylor, Joan Fontaine, Lilli Palmer, Leslie Caron, Shirley MacLaine, Doris Day, Jennifer Jones, Ann-Margret, entre-autres actrices, et Gregory Peck, Charles Laughton, Charles Coburn, Alec Guinness, Frank Sinatra, entre-autres acteurs. Et à Hollywood, il a tout de même fait des films que j’aime, comme:
No Minor Vices (1948)
Letter from an Unknown Woman (1948)
The Happy Time (1952)
 
Decameron Nights (1953)
Three Coins in the Fountain 1954
Gigi (1958)
Made in Paris (1966)
En France, Louis a tout de même continué à faire quelques films que j’aime aussi, comme:
Rue de l’Estrapade (1953) avec Anne Vernon. J’aime beaucoup Louis et Anne dans ce film.
La mariée est trop belle (1956) avec Brigitte Bardot. 
Le comte de Monte Cristo (1961)
Peau d’espion (1967) avec Bernard Blier. J’aime énormément cette scène; tout est parfait, les acteurs, la prise de vue, le montage et la musique.
En 2010, Olivier Minne alla, en Californie, frapper à la porte de Louis Jourdan pour un projet de documentaire. Pendant plusieurs années, Olivier et Louis vont passer plusieurs après-midis par semaine à parler du passé. Les deux hommes deviendront amis. Je pense que Olivier Minne a eu une très belle idée en frappant à la porte de Louis, et lui a certainement rendu plus douces les dernières années de sa vie.   Olivier Minne : Louis Jourdan et moi (parismatch.com)
« Louis Jourdan, Le dernier French lover d’Hollywood », le livre d’Olivier Minne est très intéressant pour ceux qui aiment le cinéma.
Pour finir, il faut savoir que Louis aimait énormément la France; il y venait chaque année. Dans une interview, voici ce qu’il en dit.
L Jourdan: « Je vais en France au moins une ou deux fois par an. Juste après cette tournée (théâtre) j’irai à Paris, puis rejoindre ma femme et mon fils dans le sud de la France où je suis né et j’ai grandi. Il est essentiel pour moi d’y aller et de me ressourcer dans la Méditerranée. »
La journaliste dit qu’elle n’est allée qu’à Paris et qu’elle aimerait voir le reste de la campagne française.
Louis répond: « On prend la voiture pour descendre de Paris vers le sud de la France. On le fait très doucement, en trois ou quatre jours, on évite toutes les autoroutes, on ne prend que les petits chemins et on traverse tous les petits villages et les pays de petits châteaux. Voyager à travers la France, c’est parcourir un beau jardin. Les paysages et les gens changent tous les 15 ou 20 kilomètres. Contrairement à l’Amérique qui est un merveilleux pays nouveau et gigantesque, la France est un très vieux pays et, il y a des siècles de cela, chaque petit village était un centre d’activités. chaque petit village a son propre caractère. En voyageant à travers la France, vous voyez tellement de choses différentes, même la géographie, les paysages, en dehors des villages, le sol même est différent. Je fais ce voyage en France chaque année. Je sais où je vais aller la prochaine fois. Je vais aller dans la région viticole de Bordeaux. J’aime le vin. Je ne bois pas de liqueur ni d’alcool fort, mais j’aime boire du vin avec le dîner. Je veux donc visiter tous les pays viticoles de Bordeaux pendant environ une semaine, ce que je n’avais jamais fait auparavant. »

 3,886 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Eh oui cela représente la France d’antan !
    Aujourd’hui les pourritures françaises mondialistes piétinent la culture !

  2. Merci pour cette belle rétrospective et les nombreux liens pour découvrir les films de ce merveilleux acteur.

  3. Bravo Beate! Un article tres interessant pour decouvrir ce talentueux et charmant acteur Francais ou approfondir ses connaissances. IL me semble avoir remarque de nombreux films que je ne connaissais pas encore.

Les commentaires sont fermés.