Pierre Barnérias : réveillez-vous, les gars ! Vous servez qui ?

Magnifique coup de gueule de Barnérias sur les journalistes, les vaccins, les effets secondaires, les millions de gosses qui ont été vaccinés… 2 minutes de réalisme.  Barnerias, un journaliste qui a des couilles !

 

 855 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. 23 juin 2022 ! Début de la fumisterie covidienne MARS 2020 ! Il a fallu 27 mois de dictature à la Mengele pour que UN journaliste réagisse ! À quoi sert la carte de journalope ??? À pointer pour la gamelle ?

    • Oui on se demande, aucune éthique pour avoir accepté de colporter des mensonges… Il faut dire que c’était bien implanté dans les esprits qu’il y avait soit-disant un virus tueur avec la panique qui va avec et la culpabilisation des gens intelligents qui n’y croyaient pas ! Pourtant, bien des éléments et des évidences vu les contradictions auraient dû les interpeler.

      Que l’on ait tué des gens en ne les soignant pas alors qu’ils avaient une pneumonie oui, c’est évident. Et bien d’autres facteurs : un seul exemple parmi tant d’autres, isolement des personnes âgées qui ont provoqué c’est évident, des syndrômes de glissement, d’autres étaient en fin de vie il faut le reconnaitre…. !

      C’est cela la vérité. Et le fait qu’il y ait blocage à écouter ceux qui en savent plus, est parlant et va dans ce sens, car je ne vois pas comment ils pourraient reconnaitre ouvertement leur incurie. Cela irait très loin quand on voit les dégâts !

  2. Il faudrait que cela passe à la TV « officielle » pour que les gens soient convaincus…. quoique beaucoup savent maintenant, ça parle.

    Moi, si un médecin me mettait la pression pour un soit-disant « vaccin », je lui fournirais la documentation qu’il faut et je porterais plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

    • Un spécialiste , que je consulte tous les six mois, et qui est du genre peu amène, m’a fait une véritable scène quand je lui ai dit que je n’étais pas vaccinée :il s’est mis dans une colère noire, en insinuant que je me prenais sans doute pour une savante . A quoi je lui ai répondu que je doutais , que j’aimais le doute, citant Augustin d’Hippone – saint Augustin pour les chrétiens – : » De omnibus dubitandum est. » Il était dans une telle fureur qu’il ne m’a même pas saluée quand je suis partie. Je crois que je vais désormais me passer de lui: ce ne sont pas les médecins spécialistes qui manquent.

      • Oui j’ai quelqu’un de ma famille qui doit aussi consulter régulièrement et qui vit exactement le même problème que vous. C’est un stress pour elle à chaque fois qu’elle doit se rendre en consultation.

        Le pire, c’est que celui qui s’est énervé en face de vous, est un ignorant qui s’ignore, c’est évident vu tout ce que l’on sait maintenant. Je le lui aurais dit carrément quant à moi…. Au point où en était son énervement, vous ne risquiez plus grand-chose…. et cela lui aurait fait du bien de descendre de son piédestal.

        C’est vraiment incroyable que l’on puisse encore « conseiller » cette saloperie quand tout ce qui est remonté concernant des effets secondaires est inquiétant. Certains spécialistes de la question avaient averti dès le début de la campagne vaccinale (des chercheurs de haut niveau ou des médecins qui se donnent la peine de creuser et se renseigner modestement auprès de ceux qui en savent plus qu’eux sur le sujet), on les a ridiculisés bien sûr (des ignares de la question en plus !).

        On connait la médecine, cela ne leur fait pas peur d’affirmer des choses qu’ils ne savent pas… Je ne généralise pas bien sûr.

  3. ◘ Alexandra Henrion Caude : Interview Sud radio du 23 juin 2022 suie à un twitt envoyé la veille à André Bercoff dans lequel elle disait : « je vais essayé de rester calme et de retenir mes larmes »
    https://www.youtube.com/watch?v=dhXQQqUdqMM

    Son visage est fermé, terriblement triste.

    • Oui j’ai suivi ce qu’elle dit depuis le début. Elle a été complètement ridiculisée quand on voit que c’est un chercheur de haut niveau qui a exercé au CNRS où elle travaillait précisément sur l’ARN (Véran à côté c’est un petit rigolo).

      Je leur en veux vraiment à ces politiques et médecins criminels, cela ne s’oubliera pas. Et on a n’a pas encore mesuré l’ampleur de leur crime, cela commence seulement à remonter. Pourtant, bien des gens ont porté plainte mais les plaintes n’étaient pas relayées….

      Je n’aurais jamais pensé que cela se serait passé dans un pays comme la France.

      J’espère qu’il seront inquiétés et gravement, cela ne peut pas passer impunément. Le pire, c’est qu’ils continuent leur dynamique mortifère. C’est soit de l’inconscience ou du sadisme !

  4. Médecins de plateaux, ou faux médecins, mais vrais criminels, complices avec tous ces journalistes corrompus de cette méga arnaque en vu d’enrichir tous ces salopards de big pharma et pfizer et tous les autres et au passage d’éradiquer la population mondiale. Il faudra bien un jour que toutes ces ordures soit arrêter et juger comme il se doit et condamner avec une extrême sévérité pour génocide de masse. l’excuse de « on ne savait pas » ne tiendra pas parce qu’ils savaient et ils ont rien dit pour empocher encore plus de fric. salaud.

  5. Magnifique coup de gueule contre les merdias et les médecins vaccinateurs fous , comme il dit REVEILLEZ -VOUS LES MECS !

Les commentaires sont fermés.